RF

S'inscrire Connexion Menu Menu

Le débat du moment

Comment rendre la fédérale plus attractive.

#1

  • olivier
  • Invité

Championnats très peu médiatisés et pourtant le niveau de jeu a augmenté. Les championnats amateurs ont besoin d'une meilleure exposition. Faut-il changer les règles, trouver un nouvel axe de communication ? Quelles sont vos idées ?

#2

  • bruno1
  • Membre
  • 10/01/2011
  • Msg : 11 673

la réponse est dans ta question ,médiatisation .... pour lr rendre attactif arreter de jouer aussi irrégulierement....

#3

  • espos
  • Membre
  • 05/05/2015
  • Msg : 43

Je suppose que par très peu médiatisé ,vous voulez entendre médiatisé au niveau national. Pourquoi faudrait il médiatiser nationalement des événements locaux?Peut etre uniquement pour l'intéret financier de quelques individus?Je pense que les 3 divisions Fédérales sont suffisament médiatisées localement ,suffisament exposées auprès des vrais amateurs de rugby,qui ne vont pas qu'au spectacle le dimanche ,mais passer un bon moment pour soutenir les clubs amateurs et voir les minots formés par le club pour lequel ils jouent souvent depuis les poussins.Le niveau de jeu est supérieur d'année en année certes ,mais cela n'oblige pas de vendre son ame et ses valeurs à quelques financiers locaux ou régionaux en mal de notoriété.Que ceux qui aiment ce jeu viennent le servir (comme le font tant de spectateurs,bénévoles et dirigeants dans les clubs amateurs) et non s'en servir comme cela se fait dans les divisions professionnelles

#4

  • la sup
  • Robert Pagès
  • 26/12/2005
  • Msg : 13 893

Plus de matchs égale plus de spectacles et plus d'argent. C'est tellement simple que les "cerveaux" du rugby n'y croient pas... Les poules de 12 seraient un ballon d'oxygène.

"Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles."
O.Wilde

#5

  • Rougekitache
  • Invité

poules de 12, calendrier resserré (quitte à ce qu'il ne se passe rien du 1er décembre au 1er mars), intégration des réserves professionnelles.

#6

  • Rougekitache
  • Invité
espos a écrit :

Je suppose que par très peu médiatisé ,vous voulez entendre médiatisé au niveau national. Pourquoi faudrait il médiatiser nationalement des événements locaux?Peut etre uniquement pour l'intéret financier de quelques individus?Je pense que les 3 divisions Fédérales sont suffisament médiatisées localement ,suffisament exposées auprès des vrais amateurs de rugby,qui ne vont pas qu'au spectacle le dimanche ,mais passer un bon moment pour soutenir les clubs amateurs et voir les minots formés par le club pour lequel ils jouent souvent depuis les poussins.Le niveau de jeu est supérieur d'année en année certes ,mais cela n'oblige pas de vendre son ame et ses valeurs à quelques financiers locaux ou régionaux en mal de notoriété.Que ceux qui aiment ce jeu viennent le servir (comme le font tant de spectateurs,bénévoles et dirigeants dans les clubs amateurs) et non s'en servir comme cela se fait dans les divisions professionnelles

Soit les financeurs sont uniquement des mécènes et la question ne se pose pas. Soit ils attendent un retour sur leur investissement, au moins médiatique, et là faut que le club et l'équipe fassent parler d'eux... un gros effort sur la comm' serait déjà bien, parce que dans ce domaine, c'est souvent de l'amateurisme (site Internet, présence et utilisation des réseaux sociaux, billetterie à distance, marketing par public cible, outil vidéo, etc...)

#7

  • arnaud anguera
  • Membre
  • 10/07/2012
  • Msg : 8 778
la sup a écrit :

Plus de matchs égale plus de spectacles et plus d'argent. C'est tellement simple que les "cerveaux" du rugby n'y croient pas... Les poules de 12 seraient un ballon d'oxygène.

Jouer avec des ballons gonflés à l’hélium, pour se fendre la poire ! wink

Test du bbcode FluxBB

#8

  • Ravachol
  • Le Yéti
  • 01/01/2014
  • Msg : 11 209

Au dela d'une refonte déjà maintes fois évoquée, une pression sur Midol et l'Equipe est primordiale. Sans volonté de promotion de leur part, et pour l'instant c'est plutôt les oubliettes, la Fédérale restera au niveau du hockey sur gazon.

La Nationale B est morte assassinée, vive la Nationale B !

#9

  • Rougekitache
  • Invité

L'Equipe faut peut être pas trop en demander... mais le Midol c'est certain. Les résumés de matchs en 140 signes, ça fait un peu juste... Après, si on compare avec le foot, sport roi des médias, le rugby n'est pas si mal servi. La proD2 est comparativement plus exposée que la Ligue 2 et le National me semble-t-il.

Dernière modification par Rougekitache (15/05/2015 18:54:04)

#10

  • gilou644
  • Invité

pour rendre un championnat attractif, il faut déjà une saison cohérante. Et donc, il faut non plus des poules de 10, mais des poules de 12 ou de 14 ( 22 ou 26 matchs ) en phase régulière, en nombre pair ( en vue des qualif ) Ansi, 2 poules de 12 ( 24 clubs ), ou 2 poules de 14 ( 28 clubs ), ou 4 poules de 12 ( 48 clubs ) , ou enfin 4 poules de 14 ( 56 clubs ) En partant sur 2 poules de 14, on a 26 matchs. On qualifie les 1° et 2° pour les 1/4 de finale On qualifie les 3°, 4°, 5° et 6° pour les barrages ( ou faux 1/8 de finale ) Le diffuseur peut alors parier sur des affiches géographiques et / ou sportives dans une Féd 1 resserrée, aussi bien en phase de poule qu'en phase finale Il faut aussi que les stades soient remplis, que les caméras puissent être positionnées correctement dans un stade adapté ( bien des affluences ne dépassent pas les 1 000 spect, dans des stades jolis, mais champêtres ) Autre possibilité dans une féd 1 élargie à 4 poules de 12 ( 48 clubs ), on fait 8 poules de 6 en 1° phase, d'ou les 3 premiers sont qualifiés pour la 2° phase ( 24 clubs ), répartis en 3 poules de 8. Si la 1° phase reste anectoctique aux yeux des duffuseurs, la 2° phase peut devenir interressante. Au terme des 3 poules de 8, on qualifie les 1° et 2° dans une poule unique ( 6 clubs ) en aller et retour dont les 1° et 2° montent en Pro D2 Mais le vrai problème est que nous adorons les phases finales en rugby , avec des poules et des règlements peu clairs. C'est inadapté au monde médiatique d'aujourd'hui ou l'info ( sportive ou pas ) est vite consommée et vite digérée. Alors, il faudra, médiatiquement, penser à refondre l'ensemble des compétitions : top 14 : on repasse à 16 clubs ( 16 clubs ) Pro D2 : on maintient les 16 clubs ( 16 clubs ) National ( ex Féd 1, ex Groupe B ) : 2 poules de 14 ( 28 clubs ) Championnat National Amateur 1 : 4 poules de 14 ( 56 clubs ) Championnat National Amateur 2 : 4 poules de 14 ( 56 clubs ) Les 15 et 16 du top 16 descendent les 2 finalistes de pro D2 montent ( on maintient les phases qualificatives actuelles ) les 15 et 16 de Pro D2 descendent en National les 1° de poule de National ( 2 clubs ) jouent le match de montée contre les 2° et 3° qui se sont affrontés en barrage Les 13 et 14 de National descendent en Amateur 1 ( 4 clubs ), remplacés par les 4 1/2 finalistes de Amateur 1 les 1° et 2° Amateur 1( 8 clubs ) sont qualifiés pour les 1/8, les 3°, 4°, 5° et 6° Amateur 1 pour les barrages . Les 13 et 14° de Amateur 1 descendent en Amateur 2 ( 8 clubs ) et sont remplacés par les 8 1/4 de finaliste de Amateur 2 ( même principe de phase finale qu'en Amateur 1 )

#11

  • CL68
  • Membre
  • 06/05/2005
  • Msg : 1 186

Cette division open n'est pas si mauvaise que toutes les critiques entendues à longueur d'années pourraient le laisser penser. Pour preuve son niveau ne cesse de s'élever, une dizaine d'équipes semi pro s'y affrontent en vue d'une montée en prod2, et les équipes reléguées de prod2 ont souvent du mal à remonter aussitôt. Bref le problème de cette division n'est pas son niveau, mais plutôt l'esprit dans lequel on la regarde. A ce titre la question posée "comment rendre la fed1 plus attractive" va dans le bon sens. Cette division a besoin de plus de lisibilité, et donc de crédibilité. Quels sont les éléments qui lui ont ôté cette crédibilité? - les changements incessants de formule, la dernière en date supprimait les play off et play down, qui eux sont attractifs, et ramenait de 48 (4*12) à 40 (4*10) le nombre d'équipes engagées. Une nouvelle formule pour l'an prochain va amener encore un peu plus de confusion. - un calendrier ridicule, fait de coupures, et de fin de saison début avril pour l'essentiel des équipes. - un nombre de matches insuffisants. - des observateurs (sur les forums, et parfois à la tête de clubs) qui sont eux mêmes dans la confusion et qui restent obnubilés par la sempiternelle volonté de réduire la base de la division, sur le modèle d'autres sports, ou parce ce que ça ferait bien d'être moins nombreux, d'éliminer plus rapidement les petits budgets, et autres délires. Pour rendre de la crédibilité à cette division il faut donc faire l'inverse de ce qui précède: - affirmer la nécessité dans cette division intermédiaire entre le monde pro et le monde amateur de faire se rencontrer un nombre d'équipes importants (les 48 d'hier) en deux phases, permettant d'intéresser le maximum de monde. - augmenter le nombre des rencontres. Poule de 12 indispensables, suivies d'une seconde phase. - La seconde phase est la réponse indispensable à l'arrêt prématuré des saisons début avril, politique qui pourrit autant que les poules de 10 l'attractivité vis à vis des sponsors. - une transparence claire et rigoureuse sur les dossiers financiers et les sanctions au fur et à mesure que les procédures sont engagées serait un plus.

#12

  • Molitor
  • Membre
  • 31/08/2013
  • Msg : 94

Quand on voit la différence de niveau entre certaines équipes de Fédarale 1 cette année, on voit clairement que la solution est de créer un troisième niveau avec des équipes tendant à intégrer le professionnalisme. Une "Pro d3" en quelque sorte de 16 ou 14 équipes, anti-chambre du rugby professionnel avec un calendrier cohérent, et un nombre de match permettant aux clubs de s'y retrouver financièrement, tant au niveau du public que des sponsors.

Dernière modification par Molitor (17/05/2015 16:37:38)

#13

  • Broussard
  • Banni(e)
  • 17/12/2007
  • Msg : 3 618

Passons sur le miroir aux alouettes de la prod3 qui ne ferait qu'accentuer les problèmes pour les équipes du ventre mou de cette division et que décaler le problème du passage d'amateur à pro de 14 ou 16 rangs et de plus ne concerne de facto pas les fédérales. Un truc tiré de l'ancienne formule de la Fed1 (celle avec le Jean Prat) et adapté à toutes les fédérales permettait un championnat sans beaucoup plus de matchs mais en deux blocs donc plus compact et avec des enjeux étalés dans le temps pour tout le monde : 1ere phase jusqu' en février, phase de classement mars avril et phases finales en mai/juin

Dernière modification par Broussard (18/05/2015 12:07:10)

#14

  • Mat Bert
  • Invité

Ne serait-il pas mieux de concervé les 16 équipes qualifiés pour les phases finals en Féd1. voir moins. Rajouter les équipes "espoirs" les mieux classées pour créer 2 ou 4 poules qu'on nomme Pro D3 ou autre. les 4 premier de chaque poules font les phases final et joue la montée (si 2 club espoir en final pas de monté). Et les 4 derniers de chaque poules descend en Féd 1 Cela permettrait d'avoir plus de match et contre des clubs pro pouvant attirer le public au stade. Faire de même avec le reste des clubs de Féd 1 et des espoirs pour créer une division intermédiaire dites Féd 1. Sachant que les clubs espoir ne peuvent pas monter en Pro D2 et ne peuvent pas descendre en Féd 2. Mais peuvent faire le yoyo entre les 2 niveau. Cela permettra au clubs en se frottant au espoirs d'augmenter le niveau et évitera de montée en Pro D2 pour redescendre en fin de saison. Cela se fait au foot (CFA et CFA2) et je trouve que les clubs qui montent son mieux structuré et mieux armé pour survivre au niveau supérieur.

#15

  • Broussard
  • Banni(e)
  • 17/12/2007
  • Msg : 3 618
Mat Bert a écrit :

Ne serait-il pas mieux de concervé les 16 équipes qualifiés pour les phases finals en Féd1. voir moins. Rajouter les équipes "espoirs" les mieux classées pour créer 2 ou 4 poules qu'on nomme Pro D3 ou autre. les 4 premier de chaque poules font les phases final et joue la montée (si 2 club espoir en final pas de monté). Et les 4 derniers de chaque poules descend en Féd 1 Cela permettrait d'avoir plus de match et contre des clubs pro pouvant attirer le public au stade. Faire de même avec le reste des clubs de Féd 1 et des espoirs pour créer une division intermédiaire dites Féd 1. Sachant que les clubs espoir ne peuvent pas monter en Pro D2 et ne peuvent pas descendre en Féd 2. Mais peuvent faire le yoyo entre les 2 niveau. Cela permettra au clubs en se frottant au espoirs d'augmenter le niveau et évitera de montée en Pro D2 pour redescendre en fin de saison. Cela se fait au foot (CFA et CFA2) et je trouve que les clubs qui montent son mieux structuré et mieux armé pour survivre au niveau supérieur.

N'importe quoi ! Même en foot les équipes 2 ne sont pas toutes au niveau des meilleurs amateurs, loin de là et au rugby il n'y a pas beaucoup d'équipes espoir au niveau de la Fed 3 surtout depuis la réforme des catégories qui les fait passer en moins de 22 ans !

Dernière modification par Broussard (18/05/2015 21:58:21)