RF

S'inscrire Connexion Menu Menu

Pro D2

A LIRE ABSOLUMENT

#81

  • mauvaiz introduction
  • Membre
  • 05/05/2014
  • Msg : 48

Règle simple à mettre en place rapidement, pour l'équité de ce jeu, pour limiter la puissance anormale des joueurs hyper-protéinés (voire stéroïdés) et pour diminuer le violence des chocs  :

" Le poids d'un joueur de rugby ne devrait pas dépasser le nombre de centimètres (au dessus du mètre) de ce même joueur."

un joueur d'1,80 m ne doit pas dépasser 80 kg.

un joueur d'1,90 m ne doit pas dépasser 90 kg

donc

un joueur qui pèse 100 kg doit mesurer au moins 2 mètres.

un joueur qui pèse 120kg doit mesurer au moins 2,20m... ce qui en limiterait le nombre.

Ainsi place au jeu et au diurétques et au régime !!!

#82

  • TURTEL
  • Membre
  • 08/07/2012
  • Msg : 1 040

mauvaiz introduction a écrit :

Règle simple à mettre en place rapidement, pour l'équité de ce jeu, pour limiter la puissance anormale des joueurs hyper-protéinés (voire stéroïdés) et pour diminuer le violence des chocs  :

" Le poids d'un joueur de rugby ne devrait pas dépasser le nombre de centimètres (au dessus du mètre) de ce même joueur."

un joueur d'1,80 m ne doit pas dépasser 80 kg.

un joueur d'1,90 m ne doit pas dépasser 90 kg

donc

un joueur qui pèse 100 kg doit mesurer au moins 2 mètres.

un joueur qui pèse 120kg doit mesurer au moins 2,20m... ce qui en limiterait le nombre.

Ainsi place au jeu et au diurétques et au régime !!!

Et qu'est-ce que tu fais si tu as des piliers de 1,70 m ? 

Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort

#83

  • delcaro
  • Membre
  • 23/01/2016
  • Msg : 580

Montagnard Bagnerais a écrit :

Pour ce qui est du drame d'hier ayons de la compassion pour ce jeune et ses proches.Y a t il eu faute ou pas d'un joueur adverse je pense qu'aucun d'entre nous ne peut  à ce jour se prononcer, mais je ne doute pas que la vidéo du match a déjà été visionnée par les enquêteurs puiqu'il y a une enquête en cours.Attendons donc.Mais, et j'en avais déjà parlé il y a quelques mois je pense que si déjà TOUS et je dis biens TOUS les placages hauts étaient SYSTEMATIQUEMENT sanctionnés d'un carton jaune ou rouge on limiterai le risque de blessures.Quand je vois un pilier prendre un jaune parce qu'il pousse en travers ou un joueur en prendre un aussi pour un en avant volontaire et une simple pénalité pour un placage haut qui met en danger la santé d'un joueur, je ne comprend pas le corps arbitral.Et le pire ce sont ces commentateurs TV qui excusent un placage haut en disant que ce n'est pas volontaire.On s'en fout que ce soit volontaire ou pas c'est dangereux et ça mérite sanction.Appliquons déjà cela  c'est trés facile ce sera un bon pas en avant et vous verrez qu'il y aura beaucoup moins de placage dangereux.Bon courage à la famille de ce joueur.

+1

#84

  • derf01
  • Membre
  • 14/09/2008
  • Msg : 334

Ca suffit de parler de compassion pour le joueur et ses proches. C'est trop facile d'utiliser ses termes sur un forum. ça ne coute rien, c'est de la fumisterie.

Aujourd'hui ce n'est pas si il y aura un nouveau déces sur une terrain de rugby mais quand dans i semaine, 1 mois, 1 trimestre. Sans parler des séquelles sans décès mais irréversible. Il est tant de redéfinir l'ensemble des règles et réglement. sans quoi ce sport disparaitra, pas à long terme , mais à moyen, voir à cours terme.

Une chose simple, en tant que parents, voulez vous que votre enfant pratique ce sport. Si oui c'est de l'inconscience. La preuve, 2017, 10 000 licenciés en moins dans les écoles de rugby.

 Hier c'était c'était le coma d'une jeune de clerment contre le racing, un décès en balandrade , et aujourd'hui un nouveau déces, Alors stop aux larmes de crocodiles et à la démagogie. Place à l'action, changeons les rèles et les réglements. Lisez l'interview de Chazal ( voir post plus haut) et faites travailler votre cervelles.

 

#85

  • Lightning-Bolt
  • Membre
  • 11/05/2014
  • Msg : 625

On pourrait aussi dire que ça suffit d'instrumentaliser les drâmes pour faire valoir ses opinions. J'ai exprimé les miennes un peu avant sur ce post, et elles n'ont pas changées, mais il faut respecter la douleur des gens qui connaissaient ce jeune joueur qui a perdu la vie.

Le temps viendra ou les conclusions seront tirées sur ce qu'il s'est passé, et comme tout le monde j'espère qu'à ce moment là de grandes mesure seront prises pour qu'on ne revive plus jamais ça.

Mais pour le moment respectons Louis et ses proches et laissons les gens compétents faire leur travail.

 

1528916884-db0yknrxuaetfk5.jpg

#86

  • forzaol
  • Membre
  • 18/10/2005
  • Msg : 4 413

derf01 a écrit :

Ca suffit de parler de compassion pour le joueur et ses proches. C'est trop facile d'utiliser ses termes sur un forum. ça ne coute rien, c'est de la fumisterie.

Aujourd'hui ce n'est pas si il y aura un nouveau déces sur une terrain de rugby mais quand dans i semaine, 1 mois, 1 trimestre. Sans parler des séquelles sans décès mais irréversible. Il est tant de redéfinir l'ensemble des règles et réglement. sans quoi ce sport disparaitra, pas à long terme , mais à moyen, voir à cours terme.

Une chose simple, en tant que parents, voulez vous que votre enfant pratique ce sport. Si oui c'est de l'inconscience. La preuve, 2017, 10 000 licenciés en moins dans les écoles de rugby.

 Hier c'était c'était le coma d'une jeune de clerment contre le racing, un décès en balandrade , et aujourd'hui un nouveau déces, Alors stop aux larmes de crocodiles et à la démagogie. Place à l'action, changeons les rèles et les réglements. Lisez l'interview de Chazal ( voir post plus haut) et faites travailler votre cervelles.

 

Voila tout est dit .

 

#87

  • marigny_serge
  • Membre
  • 14/06/2010
  • Msg : 2 466

forzaol a écrit :
derf01 a écrit :

Ca suffit de parler de compassion pour le joueur et ses proches. C'est trop facile d'utiliser ses termes sur un forum. ça ne coute rien, c'est de la fumisterie.

Aujourd'hui ce n'est pas si il y aura un nouveau déces sur une terrain de rugby mais quand dans i semaine, 1 mois, 1 trimestre. Sans parler des séquelles sans décès mais irréversible. Il est tant de redéfinir l'ensemble des règles et réglement. sans quoi ce sport disparaitra, pas à long terme , mais à moyen, voir à cours terme.

Une chose simple, en tant que parents, voulez vous que votre enfant pratique ce sport. Si oui c'est de l'inconscience. La preuve, 2017, 10 000 licenciés en moins dans les écoles de rugby.

 Hier c'était c'était le coma d'une jeune de clerment contre le racing, un décès en balandrade , et aujourd'hui un nouveau déces, Alors stop aux larmes de crocodiles et à la démagogie. Place à l'action, changeons les rèles et les réglements. Lisez l'interview de Chazal ( voir post plus haut) et faites travailler votre cervelles.

 

Voila tout est dit .

 

J invite celles et ceux qui placent" l humain d 'abord" à aller le manifester sur ce site.

https://www.leetchi.com/c/louis-fajrowski

Pour le reste, il appartient aux joueurs et à leur syndicat de prendre le pouvoir car c est leur vie qui est en danger; comme les pilotes de F1 l'ont fait après l accident de Senna. 

#88

  • derf01
  • Membre
  • 14/09/2008
  • Msg : 334

Lightning-Bolt a écrit :

On pourrait aussi dire que ça suffit d'instrumentaliser les drâmes pour faire valoir ses opinions. J'ai exprimé les miennes un peu avant sur ce post, et elles n'ont pas changées, mais il faut respecter la douleur des gens qui connaissaient ce jeune joueur qui a perdu la vie.

Le temps viendra ou les conclusions seront tirées sur ce qu'il s'est passé, et comme tout le monde j'espère qu'à ce moment là de grandes mesure seront prises pour qu'on ne revive plus jamais ça.

Mais pour le moment respectons Louis et ses proches et laissons les gens compétents faire leur travail.

 

Je n'instrumentalise pas ce drame. Tout simplement il me révolte, parce que l'on savait qu'il arriverait. Et le discours de laisser du temps au temps, n'est pas synonyme de respect  de la douleur de la famille. Ces phrases toutes faite n'ont que trop durées. Elles permettent surtout de ne rien faire. Je vous propose de lire l'article de sudouest (https://www.sudouest.fr/2018/08/11/commotions-cerebrales-dans-le-rugby-un-crescendo-dramatique-5302770-773.php .

Un extrait  "Septembre 2017 : "Il faut arrêter le massacre": le neurochirurgien Jean Chazal dit craindre qu’un décès ne survienne sur un terrain et dénonce le manque d’implication des dirigeants du rugby français: les travaux du Grenelle de la santé, qui doit permettre de dégager des nouvelles mesures, débutent sans responsable de la FFR, dont les rapports avec la Ligue (LNR) sont alors assez tendus."

#89

  • Framou16
  • Membre
  • 16/06/2017
  • Msg : 380

Si changement il doit y avoir c'est au niveau de l'International Board...car si c'est juste au niveau Français , plus la peine de faire des matchs internationaux..!

#90

  • TURTEL
  • Membre
  • 08/07/2012
  • Msg : 1 040

mauvaiz introduction a écrit :

Règle simple à mettre en place rapidement, pour l'équité de ce jeu, pour limiter la puissance anormale des joueurs hyper-protéinés (voire stéroïdés) et pour diminuer le violence des chocs  :

" Le poids d'un joueur de rugby ne devrait pas dépasser le nombre de centimètres (au dessus du mètre) de ce même joueur."

un joueur d'1,80 m ne doit pas dépasser 80 kg.

un joueur d'1,90 m ne doit pas dépasser 90 kg

donc

un joueur qui pèse 100 kg doit mesurer au moins 2 mètres.

un joueur qui pèse 120kg doit mesurer au moins 2,20m... ce qui en limiterait le nombre.

Ainsi place au jeu et au diurétques et au régime !!!

Ah ouai et comment tu fais pour contrôler, c'est l'arbitre du match qui vient avec sa toise et sa balance ? D'autre part si tu as des piliers de 1,75m, il ne pourront pas dépasser les 75 kilos ? 

Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort

#91

  • Fiphy le Montmerlois
  • Membre
  • 18/03/2014
  • Msg : 10 773

Peut-être déjà sanctionner les placages hauts et les placages à l'épaule systématiquement d'un jaune.

#92

  • TURTEL
  • Membre
  • 08/07/2012
  • Msg : 1 040

Surtout interdire les plaquages au-dessus de la ceinture, à deux. Réprimer sévèrement ( 1 à 2 ans de suspension) les déblayages et les plaquages à l'épaule les prises au cou. Interdire les plaquages à deux ....Cela devrait permettre une mise en sécurité essentielle des joueurs...

Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort

#93

  • TURTEL
  • Membre
  • 08/07/2012
  • Msg : 1 040

Je rajouterai pour le domaine professionnel, un scanner obligatoire du cerveau en début de saison pour l'obtention de la licence et je me demande jusqu'à quel point il ne faudrait pas le faire aussi pour le domaine amateur ?????

Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort

#94

  • Framou16
  • Membre
  • 16/06/2017
  • Msg : 380

TURTEL a écrit :

Surtout interdire les plaquages au-dessus de la ceinture, à deux. Réprimer sévèrement ( 1 à 2 ans de suspension) les déblayages et les plaquages à l'épaule les prises au cou. Interdire les plaquages à deux ....Cela devrait permettre une mise en sécurité essentielle des joueurs...

Si t'interdis les plaquages à 2...t'interdis les regroupements ,mauls,  rucks, etc..! en gros tu changes les régles du rugby..!

#95

  • TURTEL
  • Membre
  • 08/07/2012
  • Msg : 1 040

Peut être, mais ces phases de jeu peuvent être très accidentogenes ... En tout cas mieux les réglementés. Je ne dis pas que j'ai la science infuse. Ce qui est sur, il faut peut-être demander aux joueurs ce qu'ils en pensent. C'est les premiers concernés. 

Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort

#96

  • AJPGG
  • Membre
  • 16/06/2007
  • Msg : 1 730

Mon impression (forcément sujective) est que ces fameuses "règles" ont finalement évolué beaucoup moins vite depuis 15 ans que le physique des joueurs pros et la manière avec laquelle ils en usent (de leur physique, car pour les règles, c'est un autre débat...).

Sport pro ---> sport spectacle : les dérives sont plus celles du spectacle que celles du sport, selon moi.

On peut laisser traîner une oreille dans les bureaux de la Fédé, mais pas sur le pré!
Comme il sert aux comptes...
Plus proche du LOU que du poulet !
Parfois la Ligue a tort!

#97

  • mauvaiz introduction
  • Membre
  • 05/05/2014
  • Msg : 48

TURTEL a écrit :
mauvaiz introduction a écrit :

Règle simple à mettre en place rapidement, pour l'équité de ce jeu, pour limiter la puissance anormale des joueurs hyper-protéinés (voire stéroïdés) et pour diminuer le violence des chocs  :

" Le poids d'un joueur de rugby ne devrait pas dépasser le nombre de centimètres (au dessus du mètre) de ce même joueur."

un joueur d'1,80 m ne doit pas dépasser 80 kg.

un joueur d'1,90 m ne doit pas dépasser 90 kg

donc

un joueur qui pèse 100 kg doit mesurer au moins 2 mètres.

un joueur qui pèse 120kg doit mesurer au moins 2,20m... ce qui en limiterait le nombre.

Ainsi place au jeu et au diurétques et au régime !!!

Ah ouai et comment tu fais pour contrôler, c'est l'arbitre du match qui vient avec sa toise et sa balance ? D'autre part si tu as des piliers de 1,75m, il ne pourront pas dépasser les 75 kilos ? 

La mise en place ne me paraît  pas très compliquée :

Pour la taille, qui en principe ne change plus à l'âge adulte, le mesure est prise par le médecin lors de la visite médicale de début de saison. La taille est inscrite sur la licence est peut être contrôlée en cas de doute de tricherie. (un joueur d'1,75m qui voudrait faire croire qu'il mesure 1,95m !!!)

Pour le poids, pesée obligatoire 2 heures avant chaque match. (La FFR peut bien fournir un balance à chaque club !!!!) Cela se fait tous les week-end lors des tournois de judo ou de lutte.

Enfin, effectivement un pilier d'1,75m ne doit pas dépasser 75kg. Mais cela n'est pas plus dangereux qu'aujourd'hui car derrière lui la poussée est moindre : ses partenaires de 2ème et 3ème lignes sont aussi moins lourds et moins puissants... et surtout la poussée adverse est aussi moins violente car la même règle est aussi appliquée aux adversaires.

#98

  • TURTEL
  • Membre
  • 08/07/2012
  • Msg : 1 040

mauvaiz introduction a écrit :
TURTEL a écrit :
mauvaiz introduction a écrit :

Règle simple à mettre en place rapidement, pour l'équité de ce jeu, pour limiter la puissance anormale des joueurs hyper-protéinés (voire stéroïdés) et pour diminuer le violence des chocs  :

" Le poids d'un joueur de rugby ne devrait pas dépasser le nombre de centimètres (au dessus du mètre) de ce même joueur."

un joueur d'1,80 m ne doit pas dépasser 80 kg.

un joueur d'1,90 m ne doit pas dépasser 90 kg

donc

un joueur qui pèse 100 kg doit mesurer au moins 2 mètres.

un joueur qui pèse 120kg doit mesurer au moins 2,20m... ce qui en limiterait le nombre.

Ainsi place au jeu et au diurétques et au régime !!!

Ah ouai et comment tu fais pour contrôler, c'est l'arbitre du match qui vient avec sa toise et sa balance ? D'autre part si tu as des piliers de 1,75m, il ne pourront pas dépasser les 75 kilos ? 

La mise en place ne me paraît  pas très compliquée :

Pour la taille, qui en principe ne change plus à l'âge adulte, le mesure est prise par le médecin lors de la visite médicale de début de saison. La taille est inscrite sur la licence est peut être contrôlée en cas de doute de tricherie. (un joueur d'1,75m qui voudrait faire croire qu'il mesure 1,95m !!!)

Pour le poids, pesée obligatoire 2 heures avant chaque match. (La FFR peut bien fournir un balance à chaque club !!!!) Cela se fait tous les week-end lors des tournois de judo ou de lutte.

Enfin, effectivement un pilier d'1,75m ne doit pas dépasser 75kg. Mais cela n'est pas plus dangereux qu'aujourd'hui car derrière lui la poussée est moindre : ses partenaires de 2ème et 3ème lignes sont aussi moins lourds et moins puissants... et surtout la poussée adverse est aussi moins violente car la même règle est aussi appliquée aux adversaires.

Pas sur si l'équipe adverse à 2 piliers et un talon de  1,95. 

Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort

#99

  • MARCFANXV
  • Membre
  • 12/06/2014
  • Msg : 2 500

Encore une fois, ce n'est pas le poids en tant que tel qui pose problême....Mais plutôt la prise de poids au-delà des limites naturelles et le fait que cela devienne un passage obligé....Si le jeu devenait rêglementé de façon à ce que cela ne devienne plus nécessairement une plus-value sportive, la masse corporelle des acteurs s'en trouverait mécaniquement diminuée...

#100

  • Velours
  • Membre
  • 30/11/2013
  • Msg : 818

MARCFANXV a écrit :

Encore une fois, ce n'est pas le poids en tant que tel qui pose problême....Mais plutôt la prise de poids au-delà des limites naturelles et le fait que cela devienne un passage obligé....Si le jeu devenait rêglementé de façon à ce que cela ne devienne plus nécessairement une plus-value sportive, la masse corporelle des acteurs s'en trouverait mécaniquement diminuée...

+1

Reste à déterminer comment faire sans dénaturer le jeu du XV. Sinon on va se retrouver à jouer comme au XIII avec des gabarits quasi équivalent devant comme derrière... Le XIII c'est génial mais la beauté du XV tient au fait qu un petit gros a autant sa place qu un grand sec ou qu un petit rapide... C'est la complémentarité de chaque individu qui fait l efficacité de l equipe. Bref pas simple et c'est exactement ce que Marc vient de dire le pb. L abus de masse.

Dernière modification par Velours (12/08/2018 15:12:27)

ALLEZ USON !

#101

  • MARCFANXV
  • Membre
  • 12/06/2014
  • Msg : 2 500

Prendre qqs kgs via un travail d'athlétisation, là-dessus pas de pblm...C'est l'essence mm du travail préparatoire du sportif qui allie dans sa discipline vitesse, explosivité, déplacement sur largeur & profondeur réitération des efforts sur la durée et,lutte...Mais la prise de "Sur-Masse" présente quel intérêt si ce n'est dans le domaine très spécifique de la force à l'impact (l'encaisser, le distribuer) ???? C'est pour ça que je dis qu'en agissant sur les leviers rêglementaires visant à minimiser l'intérêt sportif d'ètre gaulé comme un bibendum survitaminé, mécaniquement, les physique s'adapteront en fonction des postes, des qualités requises...On reviendrait à des Piliers forts du cou et des reins, des ailiers avec une grande souplesse articulaire etc...Tout l'inverse d'une standardisation des Morphotypes.....

#102

  • JY76
  • Membre
  • 01/09/2014
  • Msg : 739

Et dans les compétitions internationnales on fait comment? Les branlées de la dernière tournée en hémisphere sud nous ont rendus bien ridicules. Nous sommes encore loin de pouvoir concurancer et ce n'est pas en souhaitant reglementer les gabarits qu'on sera champions du monde

#103

  • rugby26
  • Membre
  • 11/12/2009
  • Msg : 600

Avez vous lu les différentes interviews des témoins de l'accident.. ils parlent tous d'un placage appuyé mais au niveau du thorax.. on est loin de vos discussions sur le placage haut... Après les témoins peuvent aussi se tromper.. on devrait peut être attendre la fin de l'enquête avant de donner son avis sur cette tragédie.. 

Il est évident que les règles vont devoir évoluer mais je pense qu'on travaille toujours mieux quand il y a de la sérénité et non quand on boss sous l'émotion..

Courage aux proches et a la famille.. 

#104

  • mauvaiz introduction
  • Membre
  • 05/05/2014
  • Msg : 48

Pour revenir au message "98" de Turtel : Effectivement si tes 15 joueurs font 1,75m et que tu joue contre une équipe où les 15 joueurs mesurent 1,95m... il vaut peut-être mieux aller faire un mini-golf.Mais actuellement, on arrive à des oppositions délirante. Avec les espoirs de mon club on a joué il y a 2 saison contre les espoirs de Tarbes. Notre jeune ailier d'1,75m / 75 kg avait en face de lui un joueur pro, internationnal Portugais d'1,93m et affiché à 106kg sur des sites de rugby. La différence était de 31kg !!! (avec ma proposition elle n'aurait été que de 18kg)

Pour revenir au message "99" et "101" de Marcfanxv : tout à fait d'accord... Dans cette course à l'armement physique, nous sommes incapables de contrôler (et sanctionner) la prise de masse illégale.

Et pour le message "102" de JY76 : je me contrefiche d'être champion du monde dans de telles conditions. Sauvons notre sport tout d'abord; Que la FFR montre l'exemple toute seule s'il le faut. Les Africains du sud ont été champions du monde en 1995 : Combien sont encore vivants et en bonne santé aujourd'hui ?

#105

  • RaÏvavae
  • Membre
  • 16/10/2017
  • Msg : 158

Donc si je comprends bien, les Enquêteurs et le Procureur en charge du dossier peuvent compter sur des dizaines de spécialistes qui ont déjà les conclusions à ce douloureux dossier, avant même que les éléments de l'enquête soient connus!. 

Courage aux proches et au club dans ces moments terribles.  Une pensée également à Rodez qui vit des moments difficiles. 

#106

  • Framou16
  • Membre
  • 16/06/2017
  • Msg : 380

mauvaiz introduction: Si on appliquait ta logique ...a part quelques demi de mélé (n° 9)  y aurait plus personnes des joueurs actuels  de toutes les équipes Pros de toutes les nations du Rugby..! donc très utopiste et puis on ne peut pas interdire un sport à un athlète du à son poids sinon de faire des catégories comme en boxe ou judo mais ce sont des sports individuels pas collectifs..!

#107

  • marigny_serge
  • Membre
  • 14/06/2010
  • Msg : 2 466

JY76 a écrit :

Et dans les compétitions internationnales on fait comment? Les branlées de la dernière tournée en hémisphere sud nous ont rendus bien ridicules. Nous sommes encore loin de pouvoir concurancer et ce n'est pas en souhaitant reglementer les gabarits qu'on sera champions du monde

Comme on n est pas en capacité d être champion du monde, raison de plus pour mettre un terme à ces dérives;

#108

  • TURTEL
  • Membre
  • 08/07/2012
  • Msg : 1 040

https://www.sudouest.fr/2015/02/24/rugby-quand-les-amphetamines-etaient-au-menu-1840201-773.amp.html

 

De tout temps il y a eu des derives dangereuses au rugby, je vous envoie le lien d'un article sur Sud Ouest. fr

Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort

#109

  • MARCFANXV
  • Membre
  • 12/06/2014
  • Msg : 2 500

RaÏvavae a écrit :

Donc si je comprends bien, les Enquêteurs et le Procureur en charge du dossier peuvent compter sur des dizaines de spécialistes qui ont déjà les conclusions à ce douloureux dossier, avant même que les éléments de l'enquête soient connus!. 

Courage aux proches et au club dans ces moments terribles.  Une pensée également à Rodez qui vit des moments difficiles. 

Tu as raison sur le fait qu'il convient d'attendre les conclusions du rapport d'autopsie pour en tirer toute conclusion sur ce qui a pu provoquer le décès de ce jeune joueur et qu'il est pour le moins déplacé aujourd'hui que de tirer à vue sur n'importe quelle Ambulance (plus encore quand les choses se font sous un angle politique...Comme si la mort avait une couleur !!!) sans même savoir celle qui a accompagné Louis au paradis des Rugbymen trop tôt et injustement tombés...Très bien aussi que outre une pensée pour les proches, le Club touché, tu y associes Rodez, j'imagine que le traumatisme doit ètre terrible...

Ceci dit, le présent Topic a été mis en ligne 8 jours avant cette catastrophe en réaction à une itw du Professeur Chazal qui se voulait alarmiste sur les possibles conséquences sur la jeunesse au vu de l'évolution du jeu de Rugby tel que pratiqué depuis qqs années et plus particulièrement rapport aux commotions cérébrales...On ne peut pas dire que ce débat a alors  suscité un vif intérèt et servi à tellement autre chose qu'à donner lieu à des querelles de chapelles ou d'égos et c'est bien dommage tant la question devrait ètre centrale, bien au-dessus de tout ça ! Depuis Vendredi soir, les choses se son accélérées...Personne ne sait aujourd'hui si Louis s'en est allé par la conséquence directe d'une commotion ou autre chose, mais à la limite peu importe, l'essentiel n'est pas là. Pour qu'il ne soit pas parti pour rien et avec tout le respect qui lui est dû, ce n'est pas tant sur les conséquences que sur les causes qu'il convient de s'interroger, par extension d'envisager toutes les pistes pour que ceci ne se reproduise plus  !!! Pas moins aujourd'hui qu'hier et surtout pas plus que demain...Bref, je pense que ce débat à tout lieu d'ètre sans y voir qq forme d'irrespect, c'est au contraire le minimum qui lui est dû mais aussi à toute la jeunesse pratiquante...

J'avais envie de faire un parraléle avec le décès d'Ayrton Senna. Il est aujourd'hui établii que la cause directe du décés est la rupture d'un pièce mécanique lors du choc qui le heurta par malchance en pleine face. Si cette tragédie eu pour effet de rêglementer de façon drastique tout ce qui contribue à la protection de  l'intégrité physique du pilote en cas d'accident, les questionnements (par extension les réponses apportées) sont allés bien au-delà des conséquences de l'accident mais plutôt sur les causes....Elle n'était pas unique la cause mais plutôt un faisceau, une multiplicité de conditions qui laissent aujourd'hui à penser que les choses étaient inéluctables, qu'on était arrivé à un point de non-retour, que ce n'était qu'une question de temps pour que le pire arrive, qu'il serait alors vain d'invoquer la fatalité...

J'ai malheureusement la sensation que le Rugby est quelque part aujourd'hui dans une situation analogue à bien des égards...Le monde de la F1 a su alors faire son introspection mais aussi sa révolution et même si le risque Zéro n'existe pas, force est de constater que les choses se sont très nettement améliorées...Je suis sûr qu'une prise de conscience collective ne peut que contribuer à faire bouger les lignes, à améliorer les choses. Je ne doute pas un instant que les différentes instances dirigeantes prendront plus encore aujourd'hui le pblm à bras le corps, en feront une question centrale et mettront toute leur énergie mais aussi toutes le compétences à contribution pour améliorer tout ce qui peut l'ètre.... Il en va de la survie de notre sport, de ses pratiquants..

#110

  • TURTEL
  • Membre
  • 08/07/2012
  • Msg : 1 040

Bien vu Marc et je suis en tous points d'accord avec toi mais vois tu, si la F1, à fait sa révolution suite à l'accident de Senna, c'est que les pilotes se sont mobilisés en disant plus jamais ça !!! D'ailleurs le Professeur Chazal y fait référence dans son article....Je ne sais pas qu'elles sont les bonnes solutions pour éviter de tel drame....Mais ce que je souhaite, c'est que les joueurs soient associés à la réflexion de cette réforme si elle a lieu ?????

Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort

#111

  • mauvaiz introduction
  • Membre
  • 05/05/2014
  • Msg : 48

Framou16 a écrit :

mauvaiz introduction: Si on appliquait ta logique ...a part quelques demi de mélé (n° 9)  y aurait plus personnes des joueurs actuels  de toutes les équipes Pros de toutes les nations du Rugby..! donc très utopiste et puis on ne peut pas interdire un sport à un athlète du à son poids sinon de faire des catégories comme en boxe ou judo mais ce sont des sports individuels pas collectifs..!

Tu as raison. C'est bien là le noeud du problème... la course folle pour la prise de masse et le gain de puissance qu'il faut arriver à réglementer.

#112

  • Barack
  • Membre
  • 22/04/2015
  • Msg : 1 821

MARCFANXV a écrit :
RaÏvavae a écrit :

Donc si je comprends bien, les Enquêteurs et le Procureur en charge du dossier peuvent compter sur des dizaines de spécialistes qui ont déjà les conclusions à ce douloureux dossier, avant même que les éléments de l'enquête soient connus!. 

Courage aux proches et au club dans ces moments terribles.  Une pensée également à Rodez qui vit des moments difficiles. 

Tu as raison sur le fait qu'il convient d'attendre les conclusions du rapport d'autopsie pour en tirer toute conclusion sur ce qui a pu provoquer le décès de ce jeune joueur et qu'il est pour le moins déplacé aujourd'hui que de tirer à vue sur n'importe quelle Ambulance (plus encore quand les choses se font sous un angle politique...Comme si la mort avait une couleur !!!) sans même savoir celle qui a accompagné Louis au paradis des Rugbymen trop tôt et injustement tombés...Très bien aussi que outre une pensée pour les proches, le Club touché, tu y associes Rodez, j'imagine que le traumatisme doit ètre terrible...

Ceci dit, le présent Topic a été mis en ligne 8 jours avant cette catastrophe en réaction à une itw du Professeur Chazal qui se voulait alarmiste sur les possibles conséquences sur la jeunesse au vu de l'évolution du jeu de Rugby tel que pratiqué depuis qqs années et plus particulièrement rapport aux commotions cérébrales...On ne peut pas dire que ce débat a alors  suscité un vif intérèt et servi à tellement autre chose qu'à donner lieu à des querelles de chapelles ou d'égos et c'est bien dommage tant la question devrait ètre centrale, bien au-dessus de tout ça ! Depuis Vendredi soir, les choses se son accélérées...Personne ne sait aujourd'hui si Louis s'en est allé par la conséquence directe d'une commotion ou autre chose, mais à la limite peu importe, l'essentiel n'est pas là. Pour qu'il ne soit pas parti pour rien et avec tout le respect qui lui est dû, ce n'est pas tant sur les conséquences que sur les causes qu'il convient de s'interroger, par extension d'envisager toutes les pistes pour que ceci ne se reproduise plus  !!! Pas moins aujourd'hui qu'hier et surtout pas plus que demain...Bref, je pense que ce débat à tout lieu d'ètre sans y voir qq forme d'irrespect, c'est au contraire le minimum qui lui est dû mais aussi à toute la jeunesse pratiquante...

J'avais envie de faire un parraléle avec le décès d'Ayrton Senna. Il est aujourd'hui établii que la cause directe du décés est la rupture d'un pièce mécanique lors du choc qui le heurta par malchance en pleine face. Si cette tragédie eu pour effet de rêglementer de façon drastique tout ce qui contribue à la protection de  l'intégrité physique du pilote en cas d'accident, les questionnements (par extension les réponses apportées) sont allés bien au-delà des conséquences de l'accident mais plutôt sur les causes....Elle n'était pas unique la cause mais plutôt un faisceau, une multiplicité de conditions qui laissent aujourd'hui à penser que les choses étaient inéluctables, qu'on était arrivé à un point de non-retour, que ce n'était qu'une question de temps pour que le pire arrive, qu'il serait alors vain d'invoquer la fatalité...

J'ai malheureusement la sensation que le Rugby est quelque part aujourd'hui dans une situation analogue à bien des égards...Le monde de la F1 a su alors faire son introspection mais aussi sa révolution et même si le risque Zéro n'existe pas, force est de constater que les choses se sont très nettement améliorées...Je suis sûr qu'une prise de conscience collective ne peut que contribuer à faire bouger les lignes, à améliorer les choses. Je ne doute pas un instant que les différentes instances dirigeantes prendront plus encore aujourd'hui le pblm à bras le corps, en feront une question centrale et mettront toute leur énergie mais aussi toutes le compétences à contribution pour améliorer tout ce qui peut l'ètre.... Il en va de la survie de notre sport, de ses pratiquants..

Parallèle intéressant avec le monde de la formule 1 qui a réussi à mettre en place des mesures pour protéger les pilotes.

Malheureusement, le rugby n'est pas un sport mécanique et il est beaucoup plus difficile d'agir en amont sans toucher aux règles même du sport comme abaisser la hauteur du placage, réduire le nombre de joueurs sur un terrain, limiter le poids sur certains postes... On se rend compte que beaucoup de choses sont envisageables, comme ne rien faire.

On peut aussi faire le parallèle avec le docteur Omalu qui avait découvert des cas de maladies neurodégénératives chez les joueurs de football américains. Il était "seul contre tous", un peu à l'image du professeur Chazal. Les personnes trop compétentes peuvent déranger et vont à l'encontre de certains intérêts. Malgré ses démonstrations scientifiques, peu de choses ont évolué en amont. Seule la reconnaissance de cette maladie et donc de la dangerosité du sport ont été établies. Il me semble que les joueurs sont désormais indemnisés.

Est-ce que les joueurs de rugby partiqueront notre sport, en connaissance des dangers, comme le font certains sportifs ?

#113

  • marigny_serge
  • Membre
  • 14/06/2010
  • Msg : 2 466

Barack a écrit :
MARCFANXV a écrit :
RaÏvavae a écrit :

Donc si je comprends bien, les Enquêteurs et le Procureur en charge du dossier peuvent compter sur des dizaines de spécialistes qui ont déjà les conclusions à ce douloureux dossier, avant même que les éléments de l'enquête soient connus!. 

Courage aux proches et au club dans ces moments terribles.  Une pensée également à Rodez qui vit des moments difficiles. 

Tu as raison sur le fait qu'il convient d'attendre les conclusions du rapport d'autopsie pour en tirer toute conclusion sur ce qui a pu provoquer le décès de ce jeune joueur et qu'il est pour le moins déplacé aujourd'hui que de tirer à vue sur n'importe quelle Ambulance (plus encore quand les choses se font sous un angle politique...Comme si la mort avait une couleur !!!) sans même savoir celle qui a accompagné Louis au paradis des Rugbymen trop tôt et injustement tombés...Très bien aussi que outre une pensée pour les proches, le Club touché, tu y associes Rodez, j'imagine que le traumatisme doit ètre terrible...

Ceci dit, le présent Topic a été mis en ligne 8 jours avant cette catastrophe en réaction à une itw du Professeur Chazal qui se voulait alarmiste sur les possibles conséquences sur la jeunesse au vu de l'évolution du jeu de Rugby tel que pratiqué depuis qqs années et plus particulièrement rapport aux commotions cérébrales...On ne peut pas dire que ce débat a alors  suscité un vif intérèt et servi à tellement autre chose qu'à donner lieu à des querelles de chapelles ou d'égos et c'est bien dommage tant la question devrait ètre centrale, bien au-dessus de tout ça ! Depuis Vendredi soir, les choses se son accélérées...Personne ne sait aujourd'hui si Louis s'en est allé par la conséquence directe d'une commotion ou autre chose, mais à la limite peu importe, l'essentiel n'est pas là. Pour qu'il ne soit pas parti pour rien et avec tout le respect qui lui est dû, ce n'est pas tant sur les conséquences que sur les causes qu'il convient de s'interroger, par extension d'envisager toutes les pistes pour que ceci ne se reproduise plus  !!! Pas moins aujourd'hui qu'hier et surtout pas plus que demain...Bref, je pense que ce débat à tout lieu d'ètre sans y voir qq forme d'irrespect, c'est au contraire le minimum qui lui est dû mais aussi à toute la jeunesse pratiquante...

J'avais envie de faire un parraléle avec le décès d'Ayrton Senna. Il est aujourd'hui établii que la cause directe du décés est la rupture d'un pièce mécanique lors du choc qui le heurta par malchance en pleine face. Si cette tragédie eu pour effet de rêglementer de façon drastique tout ce qui contribue à la protection de  l'intégrité physique du pilote en cas d'accident, les questionnements (par extension les réponses apportées) sont allés bien au-delà des conséquences de l'accident mais plutôt sur les causes....Elle n'était pas unique la cause mais plutôt un faisceau, une multiplicité de conditions qui laissent aujourd'hui à penser que les choses étaient inéluctables, qu'on était arrivé à un point de non-retour, que ce n'était qu'une question de temps pour que le pire arrive, qu'il serait alors vain d'invoquer la fatalité...

J'ai malheureusement la sensation que le Rugby est quelque part aujourd'hui dans une situation analogue à bien des égards...Le monde de la F1 a su alors faire son introspection mais aussi sa révolution et même si le risque Zéro n'existe pas, force est de constater que les choses se sont très nettement améliorées...Je suis sûr qu'une prise de conscience collective ne peut que contribuer à faire bouger les lignes, à améliorer les choses. Je ne doute pas un instant que les différentes instances dirigeantes prendront plus encore aujourd'hui le pblm à bras le corps, en feront une question centrale et mettront toute leur énergie mais aussi toutes le compétences à contribution pour améliorer tout ce qui peut l'ètre.... Il en va de la survie de notre sport, de ses pratiquants..

Parallèle intéressant avec le monde de la formule 1 qui a réussi à mettre en place des mesures pour protéger les pilotes.

Malheureusement, le rugby n'est pas un sport mécanique et il est beaucoup plus difficile d'agir en amont sans toucher aux règles même du sport comme abaisser la hauteur du placage, réduire le nombre de joueurs sur un terrain, limiter le poids sur certains postes... On se rend compte que beaucoup de choses sont envisageables, comme ne rien faire.

On peut aussi faire le parallèle avec le docteur Omalu qui avait découvert des cas de maladies neurodégénératives chez les joueurs de football américains. Il était "seul contre tous", un peu à l'image du professeur Chazal. Les personnes trop compétentes peuvent déranger et vont à l'encontre de certains intérêts. Malgré ses démonstrations scientifiques, peu de choses ont évolué en amont. Seule la reconnaissance de cette maladie et donc de la dangerosité du sport ont été établies. Il me semble que les joueurs sont désormais indemnisés.

Est-ce que les joueurs de rugby partiqueront notre sport, en connaissance des dangers, comme le font certains sportifs ?

Juste pour complèter les propos; si la formule 1 a bougé et pris en compte toutes les causes c est aussi parce que les pilotes ont pris leur destin en main, fait des propositions, mis la pression etc..

 

#114

  • forzaol
  • Membre
  • 18/10/2005
  • Msg : 4 413

Un hommage sera rendu à Louis et à Pierre Camou avant tous Les match de Pro D2 et amicaux du top 14,une minute d’applaudissements leur sera  dédié.

Condoleance à tout leurs proches.

#115

  • Jéhanno Florian
  • Membre
  • 04/05/2017
  • Msg : 1 673

Je n'ai pas pris le temps de lire tout ce qui a été écrit avant. J'ai peut être loupé de bonnes réfléxions tout comme des commentaires trop impulsif (la raison pour laquelle j'ai évité ce topic jusqu'à aujourd'hui).

Maintenant que les hommages ont été rendu, j'ai envie de donner ma ptite idée de vers où j'aimerai que le Rugby se dirige. Ce n'est pas LA solution qui aurait peut être sauvé, mais une simple réflexion que je me suis faites et qui, selon moi, rendrait plus beau le Rugby. Je lance mon idée.

Et si l'on ne plaquait pas plus haut que les hanches, ou juste un peu plus haut que les hanches? (de toute façon on fixe une limite réglementaire et il y a toujours un doute émis quand le placage est limite, des fois ont laisse passer, d'autres non).
La première conséquence serait que le plaqué ne serait pas attaquer sur les zones à risques (tête, coup, torse, poumons, coeur). En revanche le plaqueur ne prend pas forcément moins de risques, le placage doit être travaillé pour le faire sans se mettre en péril soi même.
Deuxième conséquence, ça laisse une chance au plaqué de passer après contact. En plus du jeu de mouvement favorisé, cela devrait diminuer le combat au sol, où des chocs violents pour déblayer peuvent arriver. Moins de combat au sol veut aussi dire une masse musculaire moins nécéssaire pour ces phases de jeu.

On pourrait aussi trouver une réglementation hors terrain pour limiter la course à la masse musculaire.

Si l'on arrive à dissocier les physiques massifs et la vitesse des joueurs, on réduirait la violence des impacts, car E=mc² (traduction, la vitesse multiplié à la masse = énérgie).

RC Vannes, en avant! Allez les Bleus!

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait!

#116

  • ALLQUATREAS01
  • Membre
  • 06/05/2008
  • Msg : 2 617

Jéhanno Florian a écrit :

Je n'ai pas pris le temps de lire tout ce qui a été écrit avant. J'ai peut être loupé de bonnes réfléxions tout comme des commentaires trop impulsif (la raison pour laquelle j'ai évité ce topic jusqu'à aujourd'hui).

Maintenant que les hommages ont été rendu, j'ai envie de donner ma ptite idée de vers où j'aimerai que le Rugby se dirige. Ce n'est pas LA solution qui aurait peut être sauvé, mais une simple réflexion que je me suis faites et qui, selon moi, rendrait plus beau le Rugby. Je lance mon idée.

Et si l'on ne plaquait pas plus haut que les hanches, ou juste un peu plus haut que les hanches? (de toute façon on fixe une limite réglementaire et il y a toujours un doute émis quand le placage est limite, des fois ont laisse passer, d'autres non).
La première conséquence serait que le plaqué ne serait pas attaquer sur les zones à risques (tête, coup, torse, poumons, coeur). En revanche le plaqueur ne prend pas forcément moins de risques, le placage doit être travaillé pour le faire sans se mettre en péril soi même.
Deuxième conséquence, ça laisse une chance au plaqué de passer après contact. En plus du jeu de mouvement favorisé, cela devrait diminuer le combat au sol, où des chocs violents pour déblayer peuvent arriver. Moins de combat au sol veut aussi dire une masse musculaire moins nécéssaire pour ces phases de jeu.

On pourrait aussi trouver une réglementation hors terrain pour limiter la course à la masse musculaire.

Si l'on arrive à dissocier les physiques massifs et la vitesse des joueurs, on réduirait la violence des impacts, car E=mc² (traduction, la vitesse multiplié à la masse = énérgie).

pour le plaqué la règle existe, d ailleurs il me semble que l hémisphère sud envisage le placage en dessous des épaules; mais pour le plaqueur le danger est très grand de subir une commotion en plaquant justement au niveau du bassin.

généralement ce sont ces plaquages qui amènent les plus gros KO ; la solution serait de plaquer en dessous du bassin comme dans l ancien temps; cela aurait de plus l avantage de laisser les mains libres au porteur du ballon facilitant ainsi le jeu de passes.

mais bon pour en revenir à ce genre de rugby il faudrait bien trois générations pour éliminer les habitudes......

violet un jour violet toujours


un con debout ira toujours plus loin que deux intellectuels assis.

#117

  • MARCFANXV
  • Membre
  • 12/06/2014
  • Msg : 2 500

Ce qu'il y a, c'est qu'avec le drame qui entrainât le décès du jeune Aurillacois, la question sécuritaire est venue sur le devant de la scène et c'est tant mieux.

Souhaitant que le débat qui fait rage bien au-delà du strict sérail Rugbystique contribue à activer toutes les pistes qui pourraient contribuer à rendre la pratique moins pathogène, nous évite au maximum (le zéro risque n'existant pas) de revivre pareille situation.

Après, gare à ne pas se tromper de combat ou d'envisager cette lutte sous l'angle exclusif du placage à proprement parler ! Le paradoxe est que Louis Frajkowski (s'il est prouvé que les choses sont directement corrélées...Mais on peut qd-mm le supposer.) est décédé consécutivement à un plaquage tout ce qu'il y a de plus réglementaire, mieux, qui rentrerait potentiellement dans le cadre d'évolutions réglementaires (type abaissement à la poitrine voire à mi-thorax) que nombreux (dont je fais partie) appellent de leurs voeux...

Ce que je veux dire, c'est que le spectre des pistes à envisager pour amener plus de quiétude sur le pré est autrement plus vaste que la stricte situation plaqueur/plaqué. C'est important, mais pas l'unique situation empreinte de dangerosité loin s'en faut...C'est une philosophie générale qu'il convient de chercher à faire évoluer en agissant sur une multitude de leviers réglementaires et pas exclusivement sur le placage (dont la définition somme-toute assez simple soit-dit en passant, ne devrait pas porter à interprétation...ni par le supporter lambda, ni par le corps arbitral..).

Au-delà du placage, c'est la multiplicité des chocs inutiles, illegitimes, inappropriés, souvent illégaux qui gangrainent notres sport...Ces impacts qui n'ont pas pour vaocation une conquête ou protection du ballon...Juste impacter pour impacter "l'adversaire en gardera toujours qq chose" ! Sur l'aspect commotions, il est prouvé que c'est essentiellement le syndome du 2ème choc qui peut s'avérer létal. Je voudrais voir notre jeu débarassé de cette épaule qui vient impacter l'adversaire pris dans la nasse du ruck sans autre but que faire mal (certainement pas conquérir le ballon), de ce coude en avant qui n'a d'autre vocation que d'ètre massue (certainement pas un apport technique pour faire vivre la gonfle), de ce genou qui vient punir l'adversaire d'avoir eu l'outrecuidance d'avoir marqué un essai etc...Ce n'est qu'un petit echantillon mais cette litanie d'impacts "Pour l'impact, rien que pour l'impact !" ont des conséquences directes et indirectes sur le jeu tel que produit...Les conséquences directes sont que ces chocs inutiles répétés fragilisent les organismes, font le lit des "sur-pathologies", contribuent à faire perdre en lucidité (le principe du KO), que le joueur se trouve prisonnier dans un système de surenchère de "Celui qui démolira à qui mieux-mieux". Les conséquences indirectes sont que le joueur se prépare "En conséquences"...C'est un cercle vicieux. "Tu m'impactes", "Je t'impacte"...Je fais de la viande pour t'impacter plus fort, il fait encore plus de viande pour m'impacter encore plus fort....In-fine, le pré-requis pour jouer au Rugby : C'est d'avoir puis de s'acheter encore plus de la viande ! Le reste, tout le reste passe au second plan !!!!

Je pense qu'en débarassant le Rugby de toute une série de situations qui tiennent plus du démolissage en rêgle que de la notion de combat dans l'acception noble du terme, en appliquant strictement les règlements en vigueur en en amenant qqs évolutions on peut assez rapidement revenir à une philosophie, un esprit propice à diminuer de façon drastique les grosses blessures sans pour autant renier l'ADN de ce jeu.

#118

  • VENTREJAUNE
  • Membre
  • 28/05/2013
  • Msg : 406

Oui, tout ce que dit MarcfanXV est très sensé. La situation de jeu a pointer du doigt serait donc le ruck, puisque c'est elle qui amène la majorité de ces gestes méchants et inutiles. Mais si on "dépoussière" les rucks, on va se retrouver avec une espèce de rugby à XIII ou rugby à 7 et ce n'est pas vraiment ce que les fans de rugby à XV recherchent.

#119

  • Fiphy le Montmerlois
  • Membre
  • 18/03/2014
  • Msg : 10 773

Ah, la fameuse zone de ruck, où il se passe tellement de choses, que le spectateur ne voit pas forcément! Déjà, sanctionner d'un rouge les déblayages à l'épaule, qui sont monnaies courantes (et tolérées chaque week-end!);  les actes d'anti-jeu dans cette zone d'un jaune systématique. Après, on y verra déjà plus clair.

#120

  • MARCFANXV
  • Membre
  • 12/06/2014
  • Msg : 2 500

VENTREJAUNE a écrit :

Oui, tout ce que dit MarcfanXV est très sensé. La situation de jeu a pointer du doigt serait donc le ruck, puisque c'est elle qui amène la majorité de ces gestes méchants et inutiles. Mais si on "dépoussière" les rucks, on va se retrouver avec une espèce de rugby à XIII ou rugby à 7 et ce n'est pas vraiment ce que les fans de rugby à XV recherchent.

Salut. Non, pas que le ruck mais toutes les situations impactantes qui n'ont pas pour vocation conquête ou protection du ballon...Ceci dit, oui, le ruck rentre souvent dans cette catégorie. Et même pour ètre honnête, je pensais que le drame surgirait aux confins de cette situation spécifique ! Je ne vois pas en quoi légiférer sur ces attitudes plus encore que zones spécifiques viderait le Rugby de sa substance (j'allais presque dire : " Au contraire" !)...

Allez, je vais te donner un exemple concret vu Samedi à Verchère (j'etais au 1er rang en CGT). Un Ruck dans le couloir des 5, initié et ballon conservé par Bressans dans leur camp assez propre, ballon au fond en attente d'éjection. L'ailier Vannetais (je n'incrimie pas, quasi tous dans la mm situation auraient agi pareil) vient avec élan de 4 ou 5 mètres balancer un coup d'épaule puis aussitôt reculer, se repositionner dans son couloir. Pas un instant pareille attitude n'a pour vocation à contribuer à la conquête du Ballon (mécaniquement impossible !) ! C'est juste impacter pour impacter...Je ne vois pas en quoi ceci contribue à éclairer le Jeu, amène un plus à son équipe, si ce n'est entamer l'adversaire pour plus tard ? Une situation qui passe aujourd'hui pour anodine tant les choses se sont inscrites dans notre rétine ! Si tu interdits ceci (enfin..normalement ça l'est !), s'il y a intrensigance face à ce type d'attitude, je ne vois pas en quoi le Rugby y perd ? Le Ruck existera toujours ! On aura juste économisé un pet inutile....J'irais même plus loin...En se débarassant de cette idée fixe qu'il faut nécessairement impacter, marquer l'adversaire en toute circonstance (y compris hors du Jeu) peut ètre, cet Ailier aurait perçu que le 1er soutien qui couvrait le Ballon n'avait pas ses appuis très équilibrés, qu'il y avait matière en passant par la porte avec la bonne attitude à entamer un contre-ruck (c'est mon geste préféré au Rugby ! Chacun son truc y'en a qui préfèrent un coup d'épaule !), éventuellement à reconquérir le Ballon, au pire à consommer un oou 2 adversaires de plus dans le Ruck !!!!!! Je vois pas en quoi c'est moins Rugby ! Je pense même que ça l'est plus....