Fédérale 1 : analyse du weekend du 18/19 Février

Fédérale 1 : Bagnères OloronJournée pleine pour les divisions fédérales et la lutte dans les 4 poules de fédérale 1 fait rage que ce soit pour l’accession, le titre ou les relégations. Petit tour d’horizon de cette journée.

En poule 1, Massy a pris le large avec une victoire étriquée face à Tarbes (9-0). Nevers et Bourg-en-Bresse ne jouant pas, les Franciliens ont 8 points d’avance sur les Bressans. Provence Rugby a perdu une chance de rester au contact avec une défaite à Auch sans bonus (27-19). Limoges marque le pas avec une cinquième défaite en six matches et notamment deux de rang à domicile. Cette fois, c’est Aubenas qui réalise la bonne opération en venant s’imposer (23-31). Chambéry se déjoue du piège Rovaltain en s’imposant à domicile avec le bonus (28-3).

Classement de la poule 1

En poule 2, Oloron garde la tête du classement malgré une défaite à Bagnères de Bigorre (23-22). Rouen en profite pour recoller à 1 point avec une victoire bonifiée face à Langon (48-09). Tyrosse ne se laisse pas décrocher avec un résultat serré à Saint Jean de Luz et une victoire dans le derby (29-30). Lombez-Samatan peut croire en la qualification en disposant d’Anglet (12-11). Enfin, Saint Médard en Jalles laisse Nantes à distance en s’imposant à domicile (20-08).

Classement de la poule 2

Dans la poule 3, Bobigny frappe un grand coup contre Blagnac et empoche le bonus offensif (50-17). Les Haut-Garonnais enchainent une troisième défaite. Cela fait les affaires de plusieurs clubs, à commencer par Valence d’Agen qui monte sur le podium avec une victoire 39-34 contre le second Cognac. Agde ne fait pas de détail contre Trélissac (35-19) et s’installe à la quatrième place. Saint Jean d’Angely réalise aussi la bonne opération avec une victoire à Saint Sulpice sur Lèze ((26-30). Enfin Rodez croit en la qualification en obtenant une victoire bonifiée face à Tulle (35-14).

Classement de la poule 3

Lutte très serrée en poule 4. Mâcon gagne le derby face à l’ASVEL et évite le piège (23-15), derrière Strasbourg avec un match en moins prend le dessus sur La Seyne (31-19). Enfin, trois clubs sont à égalité et ne devront laisser aucun point en route. Castanet Tolosan s’impose à domicile contre Dijon avec le bonus. Nîmes fait de même à Graulhet (0-22), mais Lavaur perd sa troisième place en ne ramenant que 2 points de Grasse (29-29). Les six qualifiés semblent être connus, seul l’ordre reste à déterminer.

Classement de la poule 4

Crédit photo : sportyves.fr

Publié dans Fédérale 1 | 3 commentaires

8 points pour parler de ce weekend Rugby

Weekend Rugby : France - EcosseDans les divisions fédérales, ce weekend Rugby a permis de mettre à jour les calendriers suite aux reports subis depuis trois semaines. Matches en retard aussi chez les pros, 6 nations, faisons le point rapidement de ce qui s’est passé ce weekend. Les calendriers étant presque à jours, nous nous attarderons sur l’exception française qui aime perdre avec panache et gagner avec deux mains gauches.

1 – Bayonne est au Top 14 ce que l’Italie est au 6 nations : plus invités !

2 – Expliquer à Lamérat que passer le ballon à un bleu est une expression pas une histoire de couleur de maillot !

3 – Suite a sa transformation ratée en face des poteaux, Russell a été recruté par le Celtic comme tireur de pénos !

4 – Sylvère Tian a déclaré : tout le monde a été derrière moi. Précisons qu’il parlait de sa suspension et non d’un accident théo-rique par des policiers lubriques !

5 – L’Angleterre a déjà un T-shirt Vainqueur du Grand Chelem. T-shirt réalisé par le même fabricant que celui écrit Président Clinton !

6 – 55-0, correction de l’edf féminine. Les U20 eux, gagnent 36-8, les gonzes à l’aise, les filles aussi !

7 – Cinquième carton rouge pour Cudmore… Le jour où il comprendra que ce ne sont pas des bon-points et que les arbitres ne distribuent pas d’images !

8 – Le LOU en manque de Pau qui commence à demander où se trouve Marseille !

Voilà, j’aurais essayé de vous distraire un peu en ce lundi matin. Les nouvelles sont un peu plus sombres avec un weekend marqué par trois disparitions prématurées et qui nous attristent : Al Jarreau, Sione Lauaki et notre Rfiste nordiste Nicolas.

Salut Nico, tu vas nous manquer.

 

Publié dans Fédérale 1 | 2 commentaires

6 nations : j’aime bien les écossais !

Bon ScottDeuxième journée et premier match en France du tournoi pour les bleus de France qui vont rencontrer les bleus d’Ecosse. Et là, la donne a changé, mais j’aime bien les écossais.

Déjà, leur Hymne : premier couplet avec des cornemuses et puis silence pour laisser les coeurs s’envoler dans le deuxième couplet. Tout comme le clapping récupéré par les footeux et les handistes, on a pris l’habitude de faire la même chose avec la Marseillaise. Et oui, l’imagination n’est plus notre force, la récupération est devenue notre.

Une nation qui envoie ses guerriers se battre en jupe avec le zizi à l’air et les valseuses qui font le grand huit entre cuisse gauche et cuisse droite, ça ne peut être qu’une nation qui se fout des convenances. Et imaginez les avantages pour se soulager…

Ils ont aussi inventé le Whisky ! Oui, je sais les Irlandais vous diront que ce sont eux qui l’ont créé ! Notamment en vous parlant de Saint Patrick… Qui est né en Ecosse. Et puis il faut le dire, les meilleurs whisky sont… Japonnais, je sais, mais en Europe, c’est l’Ecosse qui a la palme.

Mais le problème du Whisky, c’est que les Ecossais en ont tellement abusé, qu’un jour un imbibé a soufflé dans le derrière d’un mouton. Le son qui sortit de l’autre côté du pauvre animal inspira les bardes : la cornemuse était née. La encore, les Italiens revendiqueront la création, mais les têtes de Binious, ce sont bien les Ecossais.

Et puis, ils n’aiment pas les Anglais ! Ce qui donne une convergence avec les Français. C’est même une alliance (Auld Alliance) signée en 1295 entre Jean Baliol et Philippe le Bel afin d’unir leurs forces contre les Anglais. Il paraît que les Ecossais auraient aidé notre Jeanne nationale à Orléans.

Mais nous, ce qu’on aime en Ecosse, c’est aussi les Highlands de Christophe Lambert, les vaches aux dreadlocks et le monstre du Loch Ness. Et pour finir, c’est le pays qui a vu naître Bon Scott et Sean Connery ! Alors la prochaine fois que vous mettrez un vieux disque d’ACDC sur la platine ou visionnerez Opération Tonnerre, pensez-y ! Dimanche on aura le sourire de toute façon.

Publié dans Rugby International | Laisser un commentaire