Allo quoi ! t’as pas de fédé, t’as pas de rugby

En ce moment sur le forum, on se focalise sur un dossier concernant l’avenir de la fédérale 1. Je ne parlerais que très brièvement de ceux qui fantasment sur une pro d3. Non mais allo quoi ? T’as une pro D3, t’as plus de club !

Ok, revenons à nos chèvres. Le problème qui est posé est celui de l’équilibrage des championnats afin que les clubs promus en fédérale 3 (oui, parce qu’en fait, vous faites une année de pro D2 et avec ce qui se passe, vous repartez en fédérale 3 au bout d’un an) puissent réussir le passage en pro D2.

Bon, on vous le dit tout de suite ce n’est pas possible parce que ce n’est pas qu’une question de calendrier. En effet, les clubs promus en pro D2/fédérale 3, ont un problème pour le recrutement puisqu’ils connaissent leur avenir pratiquement 1 mois après le début des transferts professionnels. C’est un peu comme sur vente privée, ça ouvre à 9 heures pour des Nike pro team 200fx 3D. Vous arrivez avec 10 minutes de retard, vous avez le choix entre la couleur Twingo caca d’oie de Dany Boon à votre taille ou bien celle de votre couleur préférée en taille 2 ou 60. Le document de la FFR s’occupe de propositions à ce niveau là, c’est dire le niveau de questionnement

Ok, mais les joueurs que l’on garde ? Est-ce qu’ils ont le niveau ? Techniquement… Surement, tout le monde sait ça, sauf peut être certains manageurs sportifs qui expliquent encore aux anciens comment faire une passe après contact. si si, vous verrez que cela va se savoir.

Il y a 2 ans, après un repas bien arrosé à la FFR, un benêt vole… Non, attendez, je relis mes notes… A voila, un bénévole a une idée brumeuse. Et si on passait les divisions fédérales à 10 clubs par poule ?

Ben pourquoi ? Répondit JPP.

Parce que ça nous fera moins de boulot, les gars. Imaginez, on peut se prendre un mois de vacances en Nouvelle-Zélande pour la coupe du monde, on a 4 journées en moins à gérer et en puis c’est plus facile, on peut compter les clubs sur nos 10 doigts.

Petite appartée. Il y en a toujours un qui doit compter son zizi en plus, parce que ça fait 2 ans qu’on a une poule de 11 qui traîne. Arrêtez aussi de faire compter celui qui a laissé son pousse dans le hachoire, parce qu’on a aussi une poule de 9.

Bref, nous avons donc des équipes de fédérale 1 qui font pour accéder au monde pro, 25 matches, alors que les pros en font 30, au minimum. et c’est là que ça coince aussi. Comment en 2 mois, on transforme un entrainement qui nécessite une grosse adaptation physique et mentale ?

Alors bien sur, vous me voyez venir avec mes gros sabots… Pourquoi ne pas repasser à 12 clubs ? Ainsi pour monter, un club devra jouer 29 matches, et donc avoir une préparation à l’endurance proche du monde de la pro D2. Si en plus, on démarre début Septembre, au lieu d’avoir une espèce de challenge qui ne ressemble à rien, on se cale sur un rythme de pro D2. En plus, cela fera plaisir aux fans et aux partenaires.

voilà, donc si quelqu’un peut prévenir dormeur à la FFR et lui dire que pour éviter les faillites et faciliter l’intégration chez les pros, il faut remettre des poules de 12, ce serait parfait…

Ce contenu a été publié dans Fédérale 1, Infos rugby, Rugby professionnel. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Allo quoi ! t’as pas de fédé, t’as pas de rugby

  1. Nietzsche dit :

    J’aime toujours autant le fond et la forme de tes interventions … Si seulement ça pouvait faire bouger les sénil…. choses.

  2. olivier dit :

    Merci mon ami, les encouragements font toujours plaisir. Pour en revenir au sujet, il faudrait les électrochoquer avec du Motorhead à 200 DB.

    • Christine MELLET dit :

      Je suis à 200% POUR !
      Je me rends compte en arrivant à la fin de notre saison en Fed1 comme ce rythme de matches, haché, avec des périodes sans jouer peuvent être handicapant pour des clubs ayant des ambitions !
      Par ex. par rapport à mon club (le CSBJ pour ceux qui n’auraient pas captés ;-)), après l’habitude du TOP14 avec ensuite le ProD2, il faut savoir que ce rythme change ENORMEMENT la donne. Des joueurs comme les nôtres peuvent être sujets à des relâchements, pour d’autres, pas habitués aux rythmes pro, ils vont avoir un mal fou à s’adapter et je ne parle pas des coachs ou préparateurs physiques.
      ProD3 ou autre, le fait d’augmenter le nombre de clubs par poule serait un très bon compromis !

  3. aspirateur67 dit :

    Et si on créait une antichambre pro en fusionnant une partie de la fédérale 1 (18 clubs) avec les 30 équipes espoir?
    cela ferait 1 pierre 2 coups, on permet au club de l’elite de conserver un championnat attractifs pour leurs espoirs en bonifiant leurs jeunes joueurs, et aux 18 meilleurs clubs de fédérale 1 de s’aguerrir avant de passer à l’étage supérieur.
    Montée seulement pour le meilleur qui ne soit pas une équipe espoir, eventuellement un barrage pour le meilleur deuxième.
    30 + 18 = 48 soit 4 poules de 12.

  4. Le Drômois dit :

    Moi con et pas instruit. Rien compris à ce charabia.

  5. sapiac76 dit :

    l’intervention est excellentissime…
    si l’on passe à 4X12, une question m’interpelle
    beaucoup se plaignent de la trop grosse différence de moyens entre les grosses écuries et les petits budgets.
    Plus de clubs n’amplifierait pas le phénomène?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *