Dopage dans le rugby : les solutions

Voici ce que l’on pourrait avoir comme solutions lors de la prochaine réunion du comité directeur :

Après le report de la réunion du comité directeur de 15h à 18h, suite au repas de midi, le président déclare la séance ouverte.

Prises de décision pour la lutte contre le dopage :

Résolution n°1
Interdire aux rugbymen de faire du vélo.

Résolution n°2
Les membres du comité directeur décident de faire un don de 10 000 bouteilles afin de remplacer le cannabis et la coke lors des 3° mi-temps. Certains membres du bureau quittent la réunion en pleurant, trouvant cela injuste.

Correction : tous les membres du bureau quittent la réunion en pleurant.

Nota : seulement 100 bouteilles seront données, le reste sera financé par une augmentation des cotisations.

Résolution n°3
Une commission étudiera la possibilité de faire jouer 4 joueurs par licence et désignera un capitaine de soirée par licence qui sera chargé de répondre aux besoins des contrôles anti-dopage.

De ce fait, par effet rétroactif, le club de Annecy verra sa sanction annulée et remplacera Aubenas en fédérale 1 la saison prochaine.

Résolution n°4
Certains suggèrent de prendre contact avec la personne spécialisée dans l’envoi de balles à blanc. Il a été décidé d’attendre que cette personne soit arrêtée afin de faciliter le contact.

La séance est suspendue pour cause d’apéritif et reprendra demain matin.

Résolution n°5
Après une nuit de repos, il est décidé que de l’Armagnac accompagnera le café du matin.

Résolution n°6
Afin de limiter les contrôles antidopage, il est décidé d’étudier un top 14 à 2 clubs, une pro d2 à 4 clubs, une fédérale 1 à 8 clubs. La fédérale 2 et la fédérale 3 étant rétrogradées en séries.

Résolution n°7
Afin de limiter la prise de substances favorisant la masse musculaire, il sera demandé à l’IRB de supprimer les mélées, les plaquages seront interdits et les courses avec ballons seront limitées à 3 pas. On remplacera les poteaux par des cages et les limitations du terrain devront être revues afin de ne pas dépasser les dimensions d’un gymnase.

Il est noté qu’il faut prendre contact avec Philippe Bernat-Salles afin de travailler sur les nouvelles règles et surtout établir une charte sur les paris sportifs.

Résolution n°8
Affaire Armstrong : il semblerait qu’il aurait été vu sur un terrain lors d’un match contre Toulouse. Après enquête, il s’avère que les maillots jaunes aperçus sur le terrain seraient ceux de Clermont.

Le contrôle des licences doit donc être renforcé affaire de vérifier qu’il ne s’agit ni de licences de cyclistes, ni d’haltérophilie.

Résolution n°9
Rappeler dans un communiquer que les valeurs du rugby sont incompatibles avec le dopage, mais compatibles avec l’alcoolisme.

Résolution n°10
Après étude, il est abandonné l’idée de ne pas donner de licences aux asthmatiques, en effet le nombre de licenciés passeraient de 400 000 à moins de 10 000.

La séance est levée à 11h30 et est suivie d’un apéritif.

Ce contenu a été publié dans Infos rugby. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *