Les Fédérales en mode ascenseur

Les phases finales se poursuivent ce dimanche, les divisions fédérales jouent les matchs d’accession au niveau supérieur et nous ferons tout notre possible afin d’être les premiers à publier les résultats, les fédérales féminines touchent au but, chez les jeunes, en Belascain, après les barrages du week-end dernier c’est le début de la course au titre, les Crabos ainsi que les Balandrade et Phliponeau sont en quarts, pour les cadets, en attendant l’entrée en lice des Alamercery et Gaudermen, ce sont les Teulière qui ont ouvert le bal, en championnat de France des séries après l’intégration des 3ème et 4ème série, tous les niveaux en sont aux seizièmes de finale.

Fédérale 1 Finale d’accession retour. Qui en Pro D2, Nevers ou Chambéry?
Fédérale 1 Jean Prat, les quarts de finale retour. Voir
Fédérale 2 Les Huitièmes de finale retour. Voir
Fédérale 3 Les seizièmes de finale retour. Voir
Nationale B Auch ou Massy champion? Voir
Fédérale B Les demi-finales. Voir
Excellence B les quarts de finale. Voir

Fédérale 1 féminines les demi-finales. Voir
Fédérale 2 féminines les demi-finales. Voir

Belascain Les seizièmes de finale. Voir
Crabos Les quarts de finale. Voir
Balandrade les quarts de finale. Voir
Phliponeau Les quarts de finale. Voir
Teulière Les seizièmes de finale. Voir

Honneur Voir
Promotion Voir
1ère série Voir
2ème série Voir
3ème série Voir
4ème série Voir

plus les demi-finales de Pro D2, la finale de Champions Cup, et la finale de Challenge Cup, 198 matchs pour un week-end rugby bien rempli.

Crédit photo: Philippe Gervasoni.

Publié dans Infos rugby | Un commentaire

Un weekend de phases finales en rugby !

Ce coup-ci, c’est vraiment parti. On connait les premiers qualifiés en fédérale 2, 3, Nationale B, Fédérale B, Excellence B et Phliponeau. Pour ceux qui n’auraient pas tout suivi, voici donc les problèmes rencontrés, réclamations, égalités et le pourquoi du comment.

Commençons par les barrages de Fédérale 2. Deux matches peuvent poser des problèmes de lecture. Tout D’abord, Chartres et Gennevilliers se retrouvent à égalité parfaite. 30-29 à l’aller, et 23-24 au retour, 5 points terrains chacun (4 pour une victoire, 1 pour le bonus défensif). De ce fait, c’est l’article 454-3 qui fait loi. C’est à dire que l’on départage les clubs au nombre d’essais. Chartres en a inscrit 8 contre 5 pour Gennevilliers, c’est donc Chartres qui passe en seizièmes.

Un résultat bizarre mais tout autant explicable. Lormont avait perdu 27-12 à Morlaàs, victoire sans bonus offensif pour ces derniers. Au retour, Lormont l’emporte 34-26. Morlaàs se retrouve avec +15 contre +8 pour Lormont. Or avec une victoire bonifiée, Lormont marque 5 points contre 4 aux Morlanais. Lormont qualifié.

En Nationale B, Rodez a porté réclamation contre Massy pour avoir aligné un joueur de l’équipe 1 qui a 10 matches, alors qu’il n’en fallait que 9 au maximum. Or, dans ce décompte, il y a l’opposition entre Massy et Saint Nazaire. Saint Nazaire n’existant plus, les résultats ont été annulés. Sauf que là encore le règlement est clair, c’est 10 matches en poule de 11 ou 9 en poule de 10. Soit on comptabilise le résultat de Saint Nazaire et on est donc dans le cadre d’une poule de 11, soit on enlève Saint Nazaire et on est dans une poule de 10 et le match ne compte pas. Massy devrait donc obtenir gain de cause.

Lavaur aurait aussi porté réclamation après sa défaite contre La Seyne sur Mer. Là aussi un problème de joueurs alignés, mais correspondant à un manque de licence en rapport avec des tutorats Toulonnais.

Il y aura donc des délais supplémentaires dans certaines phases finales comme chaque année, la nationale B est championne des réclamations.

MAJ à 15h35 : apparemment le joueur de Massy aurait plus de 9 matches en 1 hors Saint Nazaire, ce qui pourrait donner match gagné à Rodez.

Publié dans Fédérale 1 | Laisser un commentaire

Pro D2 : l’étrange calendrier des rencontres

Suite a une remarque qui nous a été faite à propos du calendrier, nous nous sommes intéressés à la répartition des matches en Pro D2. Depuis deux saisons maintenant, il y a un match qui se joue le jeudi, un autre le dimanche, le reste se faisant le vendredi soir.

Cette formule décidée par la LNR a fait couler beaucoup d’encre. Les supporteurs expliquaient qu’ils ne pouvaient pas se rendre au stade le jeudi ou le vendredi à cause du travail. Moins de déplacements, plus de TV, les stades semblent se vider et les clubs n’en tirent pas d’avantages. Enfin, presque tous les clubs.

Nous avons fait une recherche dans notre base de données, dont les dates sont celles publiées par la LNR. Voici donc ce qu’il en est.

ClubDomicileExtérieurTotal
Perpignan6511
Aurillac538
Agen437
Colomiers257
Béziers426
Montauban145
Vannes224
Oyonnax134
Biarritz044
Carcassonne303
Mont de Marsan303
Narbonne303
Albi123
Dax123
Soyaux Angoulême112
Bourgoin Jallieu011

Perpignan est largement en tête. Avec 6 matches joués le dimanche à domicile, c’est de bonne augure pour les supporteurs. Sur les matches joués à l’extérieur, 3 sont très proches (Carcassonne, Narbonne, Béziers), là aussi les déplacements ont du être sympathiques pour les fans.

Derrière, Agen et Aurillac s’en tirent bien aussi et tant mieux pour leurs supporteurs. Bon, pour finir ce quatuor, Colomiers n’a eu que 2 matches à domicile et 5 à l’extérieur mais dans des périmètres intéressants pour les déplacements.

Nous avons donc Perpignan, Aurillac, Agen et Colomiers bien logés au niveau des matches du dimanche, meilleur moment pour attirer les supporteurs. Pourquoi sur 30 matches qui ont lieu le dimanche, n’y a-t-il pas une répartition équitable afin de permettre aux clubs de profiter des affluences ? C’est là ma seule question.

Pour compléter cet article, je vous mets en lien les membres du comité directeur de la LNR dont les représentants de clubs de deuxièmes divisions apparaissent en clair. Chacun se fera l’idée qu’il souhaite, les coïncidences étant affichées.

Publié dans Fédérale 1 | 8 commentaires