Ecoles de rugby

Droits de mutation pour les minimes; ne marche-t-on pas sur la tête ??

#1

  • Tubby
  • Membre
  • 13/07/2017
  • Msg : 4

En rugby, pour la saison qui vient, il y aura des "droits de mutation" à payer dès la catégorie M14 (enfants nés en 2005 et 2004).

Concrètement, si un enfant né en 2005 ou 2004 (12 ou 13 ans donc) change de club, le club où il va doit payer 1000 euros !!! au club où il était.. (comme si l'enfant appartenait à un club ?!?).

Certes les 2 clubs peuvent se mettre d'accord pour que l'enfant ait une "double licence" (une dans chaque club, ce qui représente quand même un coût supplémentaire pour les parents) mais dans les cas, où les responsables du club où était l'enfant la saison d'avant, sont des bornés à 1 neurone ou des "petits chefs" soi-disant bénévoles qui ont besoin de leur "position" pour en avoir une socialement, l'accord n'est pas possible.

Il y a aussi quelques cas où de gros clubs pillent les petits clubs des alentours, mais cette mesure ne fera qu'avancer le pillage en benjamins et donc assécher encore plus le petit club.

Concoctée sans doute par des gens loin des enfants, cette histoire de droits de mutation ne prend même pas en compte les déménagements ..

Donc si un môme déménage dans une autre ville et veut continuer le rugby, c'est impossible à moins de payer 1000 euros ou de passer par ce système de double licence ... Donc, l'enfant arrête le rugby pendant 1 an ? (car au bout d'un an, par on ne sait quel miracle, l'enfant n'appartient plus au club ..)

Par ailleurs, si on suit une autre logique fédérale, cette histoire devrait, à la limite, être valable entre EDR labellisées (La Fédération Française de Rugby pousse les écoles de rugby à être labellisées) or ce n'est pas le cas : tous les clubs sont concernés.

Selon ses défenseurs, cette histoire a été faite pour éviter le trop grand nombre de mutations .. et aider la "formation" .

Sauf que dans la majeure partie des cas, il n'y a pas vraiment de "formation" au sens réel du terme avant 12-13 ans  (sans parler des clubs de 'loisirs" ou de "garderie" ou de "vas y, envoie le gros ou grand tout seul tout droit et ça passe"..)

En effet, le principal problème des petits clubs est justement d'avoir de vrais éducateurs dans les petites catégories.

Donc, si on voulait vraiment éviter le pillage, ce serait plutôt les changements d' ENTRAINEURS qu'il faudrait "taxer".

Quand les entraineurs sont valables ou ont appris à transmettre qch à des enfants, ils s'en vont dans des clubs qui les débauchent (entrainant souvent avec eux des joueurs).

Faire payer ces droits de mutation pour les enfants n'aura, si cette mesure persiste, que 2 impacts:

- pousser les gros clubs à faire venir les jeunes encore + jeunes

- pousser à l'abandon du rugby tous ceux qui déménagent.

Les "responsables" de la FFR ne pourraient-ils pas AU MOINS limiter leur super mesure aux EDR labellisées et l'annuler en cas de déménagement ? .. si du moins ils ne veulent pas la supprimer et comprendre que des gens de 12-13 ans sont des enfants, qui n'appartiennent à aucun club et ne sont pas à traiter comme des M16 ou M18...

Merci de vos commentaires à ce sujet (j'ai l'impression qu'on est peu à être surpris/choqués par cette histoire ...)

#2

  • patalo
  • Membre
  • 11/03/2012
  • Msg : 987

Attention tubby, je veux juste informer des contre-verites mentionnées qui ne sont peut etre du qu'à une mauvaise information reçu de la part du ou des clubs en question ( (voir commentaires en bleu)

Si j'ai bien compris, ton gamin veut aller dans un club de TOP14 (d'ou les 1000€ d'IF - Indemnites de Formation). C'est le club qui regle cette somme, pas les parents.

Si tu demenages, et qeu le club TOP14 ne veut pas payer ces IF (car ton gamin ne rentre pas dans les plans de ce club) , le gamin n'est pas obligé d'arreter le rugby mais peut etre trouver un autre club de niveau moindre qui paiera moins d'IF (200€ par ex si club de Fed3, 0€ si club terrotorial). En effet, le montant des IF  est dependant du niveau club dans lequel le gamin arrive.

Si tu as des pbs à avoir une double licence à cause des "educateurs" du club actuel, je te conseille de te rapprocher du club n°2 et du comite pour expliquer ton cas.

Voilà quelques infos qui explique les indemnitesde Formation, qui ne sont pas une raison de faire arrêter le rugby aux gamins. C'est un moyen qui protege les "petits clubs" formateurs mais qui n'ont aucune raison de faire arreter le rugby aux gamins. Chacun doit trouver le club qui lui correspond et je suis d'acoord " aucun joueur n'appartient à un club".

Tubby a écrit :

En rugby, pour la saison qui vient, il y aura des "droits de mutation" à payer dès la catégorie M14 (enfants nés en 2005 et 2004). comme tous les ans

Concrètement, si un enfant né en 2005 ou 2004 (12 ou 13 ans donc) change de club, le club où il va doit payer 1000 euros !!! au club où il était.. (comme si l'enfant appartenait à un club ?!?). le cout d'une mutation d'un gamin de moisn de 14 ans est de ... 18€. Ne pas confondre avec les frais de formation si le gamin va dans un club TOP14 qui sont en effet de 1000€. Au delà du fait qu'un enfant n'appartient pas au club - on est tous d'accord - celà permet au club formateur de se retrouver financierement des investissements de formation vs un club de haut niveau.

Certes les 2 clubs peuvent se mettre d'accord pour que l'enfant ait une "double licence" (une dans chaque club, - faux une seule licence qui lui permet de jouer dans 2 clubs - ce qui représente quand même un coût supplémentaire pour les parents - encore faux, un seul cout de licence dans le club faisant la licence, la double licence ne coutant rien à personne, ni au 2eme club, ni aux parents ) mais dans les cas, où les responsables du club où était l'enfant la saison d'avant, sont des bornés à 1 neurone ou des "petits chefs" soi-disant bénévoles qui ont besoin de leur "position" pour en avoir une socialement, l'accord n'est pas possible. (en effet, il faut l'accord des 2 clubs, mais si c'est dans le bien de l'enfant qui a des qualités superieurs, aucune raison de refuser de le laisser aller dans un club de plus haut niveau)

Il y a aussi quelques cas où de gros clubs pillent les petits clubs des alentours, mais cette mesure ne fera qu'avancer le pillage en benjamins et donc assécher encore plus le petit club.

Concoctée sans doute par des gens loin des enfants, cette histoire de droits de mutation ne prend même pas en compte les déménagements .

Donc si un môme déménage dans une autre ville et veut continuer le rugby, c'est impossible à moins de payer 1000 euros (c'est le nouveau club qui paye pas les parents du joueur)  ou de passer par ce système de double licence ... Donc, l'enfant arrête le rugby pendant 1 an ? (car au bout d'un an, par on ne sait quel miracle, l'enfant n'appartient plus au club ..)

Carpe diem quam minimum credula postero

#3

  • Tubby
  • Membre
  • 13/07/2017
  • Msg : 4

Bonjour, merci des précisions (Savez-vous où trouver le texte officiel de ceci ?).

A priori, il y a soit des incompréhensions soit des inexactitudes quelque part.

Dans notre cas personnel, le môme ne va pas dans un club de Top14 mais dans un club de Pro D2 donc qu'est-ce qui est valable ? Y a t il ou pas frais de 1000 euros ?

Ensuite, si le club de l'année dernière ne veut pas, et concrètement réclame 1000 euros, que faire ?

Ensuite 2, si l'edr du "nouveau" club n'a pas le budget pour payer 1000 euros pour chaque changement, que faire ? (le budget des edr est rarement mélangé avec celui de l'équipe pro -ici encore Pro D2, qui de toutes façons n'est pas un budget mirobolant.. et donc concrètement, soit les parents paient, soit le môme arrête le rugby).

Ensuite 3: qu'on privilégie la "formation" certes mais pourquoi alors ne pas réserver ceci aux écoles de rugby qui font l'effort d'être labellisées car en réalité, à cet âge là, les 1000 euros , dans quelques clubs qui se contentent de faire garderie , vont parfois surtout servir à ce que les dirigeants bouffent entre eux ;-)

Merci de votre aide pour comprendre ce micmac

 

#4

  • Nicolas46
  • Membre
  • 01/08/2017
  • Msg : 8

Tout est dit dans les articles 260 et 661 du Règlement de la FFR. Pour un U14 sélectionné en départementale, l'indemnité peut même aller jusqu'à 1.500€. Cela fait des années qu'il y a des indemnités de formation. En effet, pour un club du Top14, monter une équipe Gaudermen avec des joueurs en mutation coûte pas mal d'argent. Ils le savent, c'est budgété, ils ne prennent donc pas n'importe quel joueur, et tout ceci profite aux petits clubs

#5

  • Tubby
  • Membre
  • 13/07/2017
  • Msg : 4

@Nicolas46; merci mais cette histoire est nouvelle pour les nouveaux m14 et en l'occurence, quand on sait d'avance que le "club" qui réclame ses 1000 euros ne fait rien pour la formation et se contentera se bouffer, au sens propre du terme, le pognon entre 2 ou 3 dirigeants.. le système devrait être contrôlé. Pour info, ce "super" club qui réclame ses 1000 euros n'est pas edr labellisée et a une licence à 320 euros l'année + maillot à 60 euros + shorts et chaussettes à 20 euros. Ca donne juste envie de dire à l'enfant d'arrêter le rugby pendant un an.

Dire que des tas de petits clubs essaient de faire des choses avec des bouts de ficelle et que des gens sans honneur profitent ainsi du système ....

#6

  • kdom93
  • Membre
  • 11/05/2006
  • Msg : 1 250

Je suis pas sur que le club ait besoin de reclamer, il me semble que ça se fait automatiquement via les comités (à confirmer cependant).

#7

  • patalo
  • Membre
  • 11/03/2012
  • Msg : 987

kdom93 a écrit :

Je suis pas sur que le club ait besoin de reclamer, il me semble que ça se fait automatiquement via les comités (à confirmer cependant).

Oui lap rocedure est que la mutation doit etre suivi du paiement des IF via le comite, MAIS le club cedant peut refuser les IF s'il le desire.

@TUBBY, tu me confirmes "320 euros l'année + maillot à 60 euros + shorts et chaussettes à 20 euros" - Si c'est le cas, c'est INADMISSIBLE et je comprends qu'il ne soit pas labellisé même si celà n'a rien a voir avec le prix de la licence, mais celà semble montrer en effet la(les) priorité(s) des dirigeants : faire tourner la cash machine ...

Carpe diem quam minimum credula postero

#8

  • Tubby
  • Membre
  • 13/07/2017
  • Msg : 4

Et oui :-(

320 euros l'année + 60 euros le maillot + 20 euros short et chaussettes (hé bien sûr quasiment chaque année "le nouveau maillot" qu'il est "conseillé" d'avoir ...)

+ tous les déplacements "tournoi" un peu loin qui sont payants (le club ne paie que l'inscription) .. ceci dit vu que le club limite les tournois au maximum ... (qd j'ai organisé un déplacement au tournoi de Chambéry il y a un an, pour 60 enfants et 30 parents, et que la SNCF nous a remboursé à cause des grèves, il a même fallu que je bataille pour que le club consente à rembourser en partie les parents.. Les dirigeants voulaient garder le remboursement de la SNCF..

Et sinon pour les trucs cifr ou cd, quand c'est à moins de 20 km --> covoiturage par les parents

Tout ça assaisonné d'une subvention de la mairie: 45000 euros par an

Les bons d'essence que donne la fédé ? Jamais vus.

Et quand on demande où va l'argent, la réponse est "tu doutes de nous ?"

Tout ça avec un club qui a entre 200 et 300 petits entre 6 et 15 ans, car situé dans une banlieue riche de l'ouest parisien où les parents font confiance par défaut  et où  la limite te critiquent aussi quand tu poses des questions sur l'argent et demandes des comptes (il faut dire que le président est un "communiquant" qui sait parler aux mamans et leur expliquer que 'l"important est que les enfants s'amusent").

Le plus vicieux c'est qu'à cause de cette histoire, le club où va mon fils n'invitera plus le club où il était à son tournoi ou à l'accompagner quasi gratuitement à un tournoi dans le sud-ouest.. Et tout ceci arrange quelque part les "dirigeants" du club où était mon fils car ça évite de montrer à quel point leur "formation" ou plutôt "absence de formation" est "crasse" par rapport aux autres clubs.

C'est ça "l'esprit rugby" dans certains endroits et c'est aussi pour ça que des centaines d'enfants, dont certains avec vraiment du potentiel, vasouillent, n'apprennent rien, ne progressent pas, n'ont pas de rêves et assimilent "rugby" à "garderie".. pendant que 2 ou 3 pauvres types vivent là dessus, socialement et sans doute financièrement si on admet que tant d'argent ne peut pas disparaître entre "location de terrains", quelques bus et quelques éducateurs 'staps" payés 20-25 euros l'heure ..

 

#9

  • Nicolas46
  • Membre
  • 01/08/2017
  • Msg : 8

Tubby, le club que vous décrivez ne fait pas envie. Cela dit, dans l'ouest parisien, s'il est vrai que la licence n'est pas la moins chère de France, il y a quand même le choix entre de nombreux clubs dont certains ont de bonnes EDR comme Suresnes, Rueil ou Courbevoie pour ceux que je connais

Dernière modification par Nicolas46 (03/08/2017 11:13:38)