Top 14

Aviron Bayonnais

#26

  • Fiphy le Montmerlois
  • Membre
  • 18/03/2014
  • Msg : 11 968

Et avec 8 points de retard sur le premier non-relégable, cela va être dur en phase retour.

#27

  • Cédric74
  • Membre
  • 08/06/2009
  • Msg : 1 038

Je ne sais pas ce qui ne va pas, peut-être une bonne équipe de prod2 qui n'a pas pu s'adapter au top14. Faire des changements maintenant me semble trop tard. Je ne vois pas un changement miracle pour rattraper au moins 8 points. Il va falloir s'accrocher et ne pas prendre l'eau comme hier. S'il y a un retour en prod2, il vaut mieux y arriver avec un peu de sérénité qu'en ayant pris 50 points tous les dimanches.

#28

  • Fiphy le Montmerlois
  • Membre
  • 18/03/2014
  • Msg : 11 968

Il y a vraiment une différence importante de niveau entre le ProD2 et le Top14. Et il faut un effectif conséquent de 40 joueurs, de la qualité, pas facile de rivaliser avec les écuries aguerris à ce niveau. 

#29

  • fantasio
  • Membre
  • 15/08/2010
  • Msg : 4 043

oui regardes chez les anglais en premier ship

BRISTOL le promu  10 matches  = 10 defaites

et l avant dernier WORCESTER = 1 vict  - 2 nuls - 7 lost

notre top 14  plus serre et donc plus dur 

#30

  • yack
  • Membre
  • 16/09/2012
  • Msg : 212

Rugby : l’ombre d'un "grand club qui englobe tous les clubs du Pays basque" ?

Pour  Francis Salagoïty, l’avenir du rugby au Pays basque, ce n’est pas que Bayonne et Biarritz. Saint-Jean-de-Luz, Anglet, Hendaye, Boucau, Hasparren et les autres clubs sont tout aussi importants

Souvent réticent à évoquer la question d'une fusion, Francis Salagoïty ne l’a pas éludée. (Drouinaud Emilie © /)

Publié le 25 décembre 2016 à 00h00 | Mise à jour: 25 décembre 2016 à 10h33 | Par L. Z.

La question est latente, les présidents de l’Aviron Bayonnais et du Biarritz Olympique vivent avec. Chaque difficulté vécue par leurs clubs est argument de plus pour les défenseurs d’une équipe basque unique au plus haut niveau.

Souvent réticent à évoquer la question, Francis Salagoïty ne l’a pas éludée, dans un entretien accordé à "Sud Ouest Dimanche", tout en prenant soin de peser tous ses mots. « L’avenir du rugby au Pays basque, ce n’est pas que Bayonne et Biarritz. Saint-Jean-de-Luz, Anglet, Hendaye, Boucau, Hasparren et les autres clubs sont tout aussi importants que Bayonne et Biarritz. Il faut arrêter de se focaliser sur ces deux clubs. »

Le président du conseil de surveillance met le pied dans la porte. Il le sait. Mais il ne renie pas ses engagements et sa volonté de mettre l’Aviron au centre de ce projet. « Notre idée est d’essayer de mettre en place un véritable centre de performance, de formation et d’entraînement au niveau de l’Aviron Bayonnais et du Pays basque. Il faut qu’on se donne le temps de construire un vrai et grand projet. Un grand club qui englobe tous les clubs du Pays basque. »

Un club qui englobe les clubs

À l’en croire, la conjoncture générale du rugby français dicte ce choix, plus que les mauvais résultats actuels de l’Aviron. « Le projet est plus important que les résultats », dit-il, « convaincu que ce sera très difficile de […] remonter aussitôt après une descente. »

S’il ne parle pas encore d’échéancier ou de la manière de présenter un projet qui a suscité de nombreuses crispations en 2013 puis 2015, ses arguments sont déjà prêts. « On est deux entités sur un territoire qui a la chance d’avoir une grosse identité rugbystique, avec des clubs de Fédérale ou de séries inférieures qui peuvent former et où on peut trouver des joueurs. Maintenant, il faut se poser la question de faire perdurer le rugby au Pays basque… »

#31

  • yack
  • Membre
  • 16/09/2012
  • Msg : 212

Aïe aïe aïe.

Notre président relance là un débat qui va remettre le Pays-Basque en ébullition.

Faire une union Basque ne sera pas simple.

-Qui pour porter le projet? Et avec quel encadrement (quid d'Etcheto)?

-Doit on intégrer le PB Espagnol ( qui est plus riche que nous)?

-Quel formation?

-Quelle plus value pour les autres clubs Basques?

-Où jouer?

 

Autants de questions qui vont être extrêmement difficile à traiter. 

Je suis sceptique sur le devenir d'une telle franchise.

 

#32

  • fantasio
  • Membre
  • 15/08/2010
  • Msg : 4 043

c est peut etre la seule solution pour avoir une identite basque en top 14 - car le BO EST ENCORE PLUS MAL QUE L AVIRON ..

#33

  • p243151
  • Membre
  • 08/11/2006
  • Msg : 2 654

Depuis la course à l'armement même un club comme le ST à du mal alors si c'est possible faut le faire mais pas évident 

vivemment qu'on te revois à une 3° mi-temps
6e1ce8283b4c5c8a3eea29510a647175.jpg

#34

  • Supermerlu
  • Membre
  • 05/07/2008
  • Msg : 4 692

Est-ce que ça veut dire que les entités/associations BTS, Hendaye, SJDL, Hasparren, Anglet et autre vont disparaître ?

Sacrifier des clubs centenaires pour un projet professionnel est-ce bien raisonnable ? surtout quand on voit les compositions des clubs pro où la place des joueurs issus du coin est de plus en plus restreinte voir absente ....

Est-ce une OPA déguisée sur les subventions de ces clubs afin de siphonnée ces maigres pécules via une structure pro cannibales en terme d'argent mais peut regardante en terme de retour ?

Quand on voit comment les associations du BO et de l'AB se comportent via les clubs environnant en terme de jeunes on est en droit de se poser des questions ....

On en dit pas "Mon Amiral", mais .... Mon copain rouspète !
On ne dit pas "une prise de Judo", mais.... Un robinet !!
On ne dit pas "Le petit Poucet", mais .....Un enfant constipé !!!
On ne dit pas "être victime d'un arbitrage partial", mais .... Subir une Chastrusse !!!!!

#35

  • yack
  • Membre
  • 16/09/2012
  • Msg : 212

Enfin une victoire. Ça fait du bien pour le moral, mais ne nous emballons pas....on reste dernier.

les Stats de l'Aviron:

La possession de balle a tourné en faveur des Bayonnais, à hauteur de 53%, leur permettant de produire du jeu. Les deux équipes ont montré de belles initiatives, qui se traduisent par un bon temps de jeu effectif (33 minutes et 20 secondes).

La défense bayonnaise a également su répondre présente, avec 87% de plaquages réussis (151 plaquages au total). 

Les hommes de Johnnie Beattie ont provoqué un total de 85 rucks, conservant 97,6% des ballons.

Offensivement, ce sont 7 franchissements de la défense adverse qui ont été réalisés par les Ciel et Blanc, contre 5 pour les Brivistes.

Individuellement, Pieter-Jan Van Lill et Gabiriele Lovobalavu ont été particulièrement en forme, réalisant chacun un triple double : 20 ballons touchés11 passes9 rucks provoqués10 soutiens dans les rucks et 12 plaquages réussis sur 13 tentés pour le troisième ligne qui a également battu 5 défenseurs ballon en main. Quant au centre bayonnais, il a touché 15 ballons, apporté 11 soutiens dans les rucks, réussi 12 plaquages sur 13 et battu 3 défenseurs brivistes.

À noter également les bonnes performances de Lorenzo Cittadini, avec pas moins de 32 soutiens dans les rucks et 10 plaquages réussis sur 10, ainsi que de Manu Leiataua, avec 13 plaquages réussis sur 1512 soutiens dans les rucks et 7 ballons touchés.

Enfin, Félix Le Bourhis a également fait une bonne partie, avec 4 franchissements16 soutiens dans les rucks et 7 plaquages réussis.

#36

  • yack
  • Membre
  • 16/09/2012
  • Msg : 212

Quelques nouvelles Bayonnaise. Avec la quasi certitude que nous joueront en pro D2 l'an prochain, avec l'annonce de l'arrivée de Berbizier et le nouveau rôle joué par Etcheto, voici que des rumeurs de fusion ressortent. Voici un communiqué des Socio, actionnaire du club.

 

http://absocios.com/wp-content/uploads/ … 50x150.jpg 150x, http://absocios.com/wp-content/uploads/ … 00x300.jpg 300x, http://absocios.com/wp-content/uploads/ … 70x270.jpg 270x, http://absocios.com/wp-content/uploads/ … 92x192.jpg 192x, http://absocios.com/wp-content/uploads/ … 80x180.jpg 180x, http://absocios.com/wp-content/uploads/ … -32x32.jpg 32x" width="512" />

Nous sommes aujourd’hui inquiets !

   admin

Depuis 2011, les Socios de l’Aviron Bayonnais rassemblent les supporters de l’Aviron Bayonnais qui sont, par le biais des Socios AB, également actionnaires. Nous œuvrons depuis 6 ans dans l’intérêt du club. Nous avons vu passer des présidents, des staffs techniques, des joueurs et avons continué à porter la voix des supporters au sein des instances dirigeantes de la SASP Aviron Bayonnais.

Nous sommes pour autant aujourd’hui inquiets !
Depuis 2015, lors de la tentative de fusion de l’Aviron Bayonnais et du Biarritz Olympique, la société AB LAGUNAK a vu le jour avec à sa tête Manu Mérin. L’objectif de cette société était de racheter les parts d’Alain Afflelou et d’imposer le funeste projet de fusion.
Le 28 janvier dernier, le directoire d’AB LAGUNAK a élu un nouveau président. Emmanuel Gaillard a pris la tête de la holding pour un mandat qui courrait initialement jusqu’au 31 mars. La dernière réunion a vu le changement de deux personnes au sein du directoire d’AB LAGUNAK : outre Emmanuel Gaillard qui formalise son entrée dans la société, Jean Grenet est également nommé et susceptible de devenir président. Nous nous interrogeons sur le projet de ces messieurs. Les supporters ont-ils le droit de connaître leurs intentions ?
Dans la plus grande opacité, certains actionnaires choisis et triés de l’Aviron Bayonnais ont été destinataires d’un document -accompagné du CV de M. Emmanuel Gaillard- que nous souhaitons aujourd’hui rendre public.

http://absocios.com/wp-content/uploads/ … 5771_n.jpg 720x" width="225" />

En tout état de cause, certains semblent vouloir jouer la partie en coulisses… Quels sont les projets et les intentions d’AB LAGUNAK ? Est-il normal qu’une petite poignée d’entrepreneurs et anciens politiques tentent en cachette de passer en force et d’imposer un projet qui pourrait faire disparaître deux clubs historiques ? L’ensemble des informations qui nous arrivent sont de nature à faire naître en nous un sentiment d’inquiétude voire même de forte colère.
Nous appelons aujourd’hui nos membres « supporters-actionnaires » et plus globalement l’ensemble des supporters des deux clubs bayonnais et biarrots à se mettre en alerte. Nous demandons des réponses à nos interrogations et souhaitons également nous adresser aux chefs d’entreprises, décideurs locaux, actuels ou anciens élus : vous ne pouvez pas balayer d’un revers de la main et à ce point les supporters qui sont , il ne faut l’oublier, les premiers financeurs du club.

#37

  • papajoxet
  • Plasterman
  • 12/11/2005
  • Msg : 10 902

Que chacun reste chez lui et fasse avec ses moyens. Le tissu économique du Pays Basque ne permet pas d'avoir une équipe en élite, ébé nous jouerons tous en D2 et puis si c'est encore trop cher pour nous, nous irons en F1 pour donner de la joie aux amoureux du rugby et non pas rajouter de l'égo à quelques millionaires affairistes ne recrutant que de l'étranger!!!!

"SAVOIR SE CONTENTER DE CE QUE L'ON A:C'EST ETRE RICHE"
....LAO TSEU....père fondateur du Taoïsme

"L'Homme qui murmurait à l'oreille des pottok

#38

  • Xicon64
  • Membre
  • 17/05/2013
  • Msg : 19 757

papajoxet a écrit :

Que chacun reste chez lui et fasse avec ses moyens. Le tissu économique du Pays Basque ne permet pas d'avoir une équipe en élite, ébé nous jouerons tous en D2 et puis si c'est encore trop cher pour nous, nous irons en F1 pour donner de la joie aux amoureux du rugby et non pas rajouter de l'égo à quelques millionaires affairistes ne recrutant que de l'étranger!!!!

Avec les nouvelles regles du nombre ""d'etrangers"" on pourrait revoir des basques en Top14 n'ayant que le nom du pays mais avec des joueurs issus des clubs formateurs aux alentours,mais pour cela faudrait etre plus severe..

3 Etrangers sur la feuille de matchs et pas plus de 5 dans l'effectif pro...voilà qui me semblerait la bonne "dose""

Les milliardaires chinois,malgré leurs pognons ne peuvent ((en foot)) aligner + de 3 joueurs etrangers sur la feuille de match...ils preservent leurs jeunes,leurs formations et une certaine etique c'qui peut paraitre incroyable de leurs parts....

Je trouve stupide,completement con,inimaginable,débile...la façon dont est geré le rugby en France.

Je prends l'exemple d'ici au Pays basque on a:

Outre le BO et l'AB..

St Jean de luz/Nafarroa/ Pèira horada/Mauléon/Oloron et les autres clubs formateurs,Le Boucau,Hasparren,Mouguerre,Larressore et pleins d'autres avec les Landes toutes proches St Vincent de Tyrosse entres autres...et quels resultats au BO et à l'AB ???

Il est grand temps d'arreter avec ses conneries,mais vraiment grand temps...13 etrangers sur 15 à Montpellier ou ailleurs ....débile de chez débile.

Limitation stricte de la masse salariale sans cachoteries ou jeux d'écritures à la con et voilà et là,j'irai peut etre voir des matchs à Dauger ou à Aguilera.

Dernière modification par Xicon64 (11/04/2017 08:57:44)

Rien ne vaut le rugby en F3-Retour aux clochers des villages et des valeurs du maillot,les vraies.....

827w.gif

#39

  • bzh44
  • Membre
  • 10/02/2017
  • Msg : 846

l'AB comme attendu fait l'ascenseur et sera de nouveau en proD2 l'année prochaine. Potentiellement avec le BO pour le derby.  Vous serez les bievenues en Bretagne.

Par contre maintenant, faut voir la suite. Reconstruire quelque chose de solide, mettre en place un plan sur le long terme (5ans ?) afin d'avancer pas à pas pour revenir en top 14 durablement.