Fédérale 2

OLYMPIQUE MARCQUOIS RUGBY, le représentant du Nord

#641

  • vieuxlille
  • Membre
  • 19/04/2014
  • Msg : 839

Guillaume59 a écrit :
Jona lemou a écrit :

Bon d'accord mais L'OMR n'est pas une mosaïque de mercenaires , bien au contraire. Bcp de joueurs locaux et redevenus locaux après une expérience loin de leur base . Il y a un club formateur depuis des décennies ancré en fed 3-2 depuis 15 ans . Rien d'anormal à viser la montée en fed1 même avec trois contrats pro . 
Que fais tu de tes jeunes prometteurs si tu ne peux pas les faire jouer à un bon niveau ..., ils partent..et oui . Bcp sont partis et jouent même au plus haut niveau. Ce n'est pas complètement idiot d'essayer de les garder . 
Le budget ne dépend pas d'un mécène et c'est très important.
Tout ne sera pas simple mais l'exemple de Vannes est assez édifiant et pourrait servir de modèle. Il n'y avait pas de public du tt au début et maintenant grâce à l'équipe fanion ils remplissent le stade et mobilisent le département . ils ont bougé les cadres dans un endroit hors du monde rugbystique. Le monde du rugby n'appartient pas à qqs villages d'irréductibles et avec de l'intelligence et de l'ambition on peut aussi créer un gd mouvement. Il y a plusieurs façons de réussir et il serait bien prétentieux de prétendre détenir la recette !!!! 
Sinon Il faudra faire un cahier des charges précis selon vos arguments avec autant d'années en fed3 puis autant en Fed2  etc....., assez ridicule. Surtout qu'en réussissant cela ne suffit pas car Nevers n'est pas une équipe à vos yeux . Dur de pouvoir dire cela !!!! Combien de Toulonnais à Toulon ? Et j'en passe !!!!! 
Je vais me contenter d'observer et juger plus tard . 
 

J'ai fait une re ponse global du pourras lire. Mais voici la liste des purs toulounais qui jouent à Toulon : Bruce Devaux, Florian Fresia, Bastien Soury, Corentin Vernet, Swan Rebbadj, Florian Vanverberghe,Julien Ory, Thomas Hoarau, Yoan Cottin, Louis Carbonel, Mathieu Smaili, Erwan Dridi et Simon Moretti. Tous les club du top 14 tendent vers 50% de l'effectif pro issu du club

Ceux sont des joueurs formés dans des clubs autres que Toulon comme Hieres par ex. Toulon les detecte et fini seulement la formation. De plsu avec le retour des internationnaux la plupart , on ne les verra plus. Des jeunes d'un club de top 14 jouent en Top 14 , un jeune d'un club de pro D2 joue en pro D2 et ainsi de suite . Ton argument ne tiend donc pas. Le recrutement des jeunes est fait en fonction du niveau de l'équipe 1. Je ne pense absolument pas que les clubs tendent vers 50% de joueurs pro issu de la formation interne ( ex Montpellier en est trés loin) ou alors l'astuce sera comme au foot : faire venir des jeunes étrangers ( sud af par ex) et faire le tri aprés.

 

#642

  • vieuxlille
  • Membre
  • 19/04/2014
  • Msg : 839

Guillaume59 a écrit :

Autres remarque sur le budget : je suis formé à Marcq, j’y ai fait toute mon école de rugby. Marcq est une ville plus tôt bourgeoise ou les parents mettent leurs enfants au rugby pour les valeurs que le sport inculte, je pense que ce sont eux dont le club doit particulièrement prendre soin.

Petite note humoristique : tu ecris inculte au lieu de inculque.

J'en déduis donc que tu es inculte aussi puisque tu as fais ta formation à Marcq et que tu parles donc sans savoir.

Bonne journée.

#643

  • Guillaume59
  • Membre
  • 03/11/2019
  • Msg : 16

vieuxlille a écrit :
Guillaume59 a écrit :

Autres remarque sur le budget : je suis formé à Marcq, j’y ai fait toute mon école de rugby. Marcq est une ville plus tôt bourgeoise ou les parents mettent leurs enfants au rugby pour les valeurs que le sport inculte, je pense que ce sont eux dont le club doit particulièrement prendre soin.

Petite note humoristique : tu ecris inculte au lieu de inculque.

J'en déduis donc que tu es inculte aussi puisque tu as fais ta formation à Marcq et que tu parles donc sans savoir.

Bonne journée.

 Si c'est de l'humour pas de soucis. Mais j'essaye d'égayer mes propos. J'ai quand même mis pas mal de chiffre et d'exemple ce qui prouve le contraire. S'il y a juste un mot que mon correcteur à modifier sur 3 pages de texte, je pense que ce n'est pas très grave. Passes une bonne journée

#644

  • Guillaume59
  • Membre
  • 03/11/2019
  • Msg : 16

vieuxlille a écrit :
Guillaume59 a écrit :
Jona lemou a écrit :

Bon d'accord mais L'OMR n'est pas une mosaïque de mercenaires , bien au contraire. Bcp de joueurs locaux et redevenus locaux après une expérience loin de leur base . Il y a un club formateur depuis des décennies ancré en fed 3-2 depuis 15 ans . Rien d'anormal à viser la montée en fed1 même avec trois contrats pro . 
Que fais tu de tes jeunes prometteurs si tu ne peux pas les faire jouer à un bon niveau ..., ils partent..et oui . Bcp sont partis et jouent même au plus haut niveau. Ce n'est pas complètement idiot d'essayer de les garder . 
Le budget ne dépend pas d'un mécène et c'est très important.
Tout ne sera pas simple mais l'exemple de Vannes est assez édifiant et pourrait servir de modèle. Il n'y avait pas de public du tt au début et maintenant grâce à l'équipe fanion ils remplissent le stade et mobilisent le département . ils ont bougé les cadres dans un endroit hors du monde rugbystique. Le monde du rugby n'appartient pas à qqs villages d'irréductibles et avec de l'intelligence et de l'ambition on peut aussi créer un gd mouvement. Il y a plusieurs façons de réussir et il serait bien prétentieux de prétendre détenir la recette !!!! 
Sinon Il faudra faire un cahier des charges précis selon vos arguments avec autant d'années en fed3 puis autant en Fed2  etc....., assez ridicule. Surtout qu'en réussissant cela ne suffit pas car Nevers n'est pas une équipe à vos yeux . Dur de pouvoir dire cela !!!! Combien de Toulonnais à Toulon ? Et j'en passe !!!!! 
Je vais me contenter d'observer et juger plus tard . 
 

J'ai fait une re ponse global du pourras lire. Mais voici la liste des purs toulounais qui jouent à Toulon : Bruce Devaux, Florian Fresia, Bastien Soury, Corentin Vernet, Swan Rebbadj, Florian Vanverberghe,Julien Ory, Thomas Hoarau, Yoan Cottin, Louis Carbonel, Mathieu Smaili, Erwan Dridi et Simon Moretti. Tous les club du top 14 tendent vers 50% de l'effectif pro issu du club

Ceux sont des joueurs formés dans des clubs autres que Toulon comme Hieres par ex. Toulon les detecte et fini seulement la formation. De plsu avec le retour des internationnaux la plupart , on ne les verra plus. Des jeunes d'un club de top 14 jouent en Top 14 , un jeune d'un club de pro D2 joue en pro D2 et ainsi de suite . Ton argument ne tiend donc pas. Le recrutement des jeunes est fait en fonction du niveau de l'équipe 1. Je ne pense absolument pas que les clubs tendent vers 50% de joueurs pro issu de la formation interne ( ex Montpellier en est trés loin) ou alors l'astuce sera comme au foot : faire venir des jeunes étrangers ( sud af par ex) et faire le tri aprés.

 

Alors beaucoup des joueurs que j'ai cité, on était champion de france en minimes, en crabos et en espoirs. Après à toi de définir si c'est vraiment formé, mais ils ont passé les années les plus importantes de leurs formations à Toulon. Sachant qu'en minimes, c'est déjà très jeune 13-14 ans.J'ai d'ailleurs oublié de citer Jean Baptiste Gros. 7 d'entre eux, on était champion du monde moins de 20. Tous les joueurs que j'ai cités sont dans l'effectif pro sur le site et avec le durcissement de la règle du JIFF ils prendront de l'importance au fil du temps.

Si tu gardes cet avis combien de marquois jouent en équipe première ? 

Petite vidéo du centre de formation de l'ASM qui date déjà de 2014 et qui confirme mes propos à 2 min 35

https://www.youtube.com/watch?v=O5TrSJCNnwE

#645

  • Guillaume59
  • Membre
  • 03/11/2019
  • Msg : 16

Pour apporter plusieurs éléments de réponse à vos messages. Je vais essayer d’avoir des propos riches de sens en montrant par des exemples.
- Bien sûr, il faut adopter sa propre stratégie, mais quand on compare, on a le même modèle que tous les clubs déjà cité de grosse métropole (Marseille Vitrolles, Rouen, Nice, Strasbourg, Saint-Etienne et le LMR) et qui n’ont malheureusement pas eu des résultats probant sur le long terme.
- Le club est présent depuis longtemps en fédéral 3 oui, mais qu’elles sont les exigences d’un club de fédéral 3 ? L’équipe première s’entraîne que deux fois par semaine, ils n’y a pas plus de 300 personnes par match, il y a peu de sponsor. Les principales sources deux revenus sont celle des acteurs publics et non privé. Le secteur administratif est géré par des bénévoles passionnés. Ca reste une pratique purement loisir et amateur. Frédéric Alluin vient de quitter la présidence par manque de temps, car il ne pouvait suivre les exigences du club qui demande un investissement croissant. Cette année, le club a failli à ces obligations administratif est n’a pas pu faire les phases finales. Pour une montée, sereine, il faut que tous les éléments soient pris en compte.
- Le budget : il n’y a pas de mécène, le budget est d’1 million d’euros pour la fédéral 2. En comparaison Saint-Sulpice sur Lèze à un budget de 600 K euros pour jouer en fédérale 1. Saint Sulpice sur Lèze est dans un écosystème puissant mais aussi fortement concurrentiel et est actuellement quatrième de sa poule. J’aimerais bien savoir de combien de partenaires est composé le budget d’un million et pourrait ainsi voir la part de métropole dans le budget. Ceci est un bon indicateur pour mesurer l’engouement au tour du club. J’ai tendance avoir ca comme une entreprise si tu as un client qui pèse plus de 50 % de ton portefeuille, tu comprends que tu dois faire attention à ce client au risque de le perdre. La métropole met une grosse contribution, mais fixe les ambitions à savoir une montée en 5 ans. La métropole est gérée par des politiciens qui ne connaissent pas forcément bien le rugby et surtout qui font carrière. Ils établissent une politique en prenant en compte leurs ambitions personnelles. Pour rappel la métropole qui avait beaucoup aidé le LMR n’a pu rien faire pour comble déficit de 1,6 millions d’euros du LMR.
Autres remarque sur le budget : je suis formé à Marcq, j’y ai fait toute mon école de rugby. Marcq est une ville plus tôt bourgeoise ou les parents mettent leurs enfants au rugby pour les valeurs que le sport inculque, je pense que ce sont eux dont le club doit particulièrement prendre soin. Je parle en expérience beaucoup sont chef d’entreprise. Mon père m’a suivi dans ma passion et à intégrer l’équipe vétéran et donnait 15 000 euros au club en sponsoring à l’époque ou le club était en F2. Les parents sont les premières en contact avec le club. Ils peuvent s’investir que ce soit en supporters, bénévole ou encore en sponsoring. Si on ne commence pas par faire adhérer ces gens la, je ne vois pas comment on pourra faire venir d’autres personnes au stade. Cela fait partie de la création de l’identité d’un club. L’enjeu, c’est aussi de passer de 400 personnes dans le stade à 5 000 à chaque match qui est l’affluence moyenne d’un club de prod 2. La billetterie, c’est aussi une rentrée d’argent à prendre en compte dans la création d’un budget. Le revenu que ne ramène pas la billetterie, c’est de l’argent à aller chercher autrement, mais c’est compliqué d’aller convaincre des partenaires sans engouements donc l’un ne va pas sans l’autre.
Alors Vannes n’avait pas forcément la volonté de passer 10 ans en F1, mais forcer de constater que dans une région pas rugby au départ, c’est la troisième affluence de prod 2. Vannes n’est pas une très grande ville, mais à quand même réussi à faire un budget de 9 millions d’euros en 3 ans de prod 2 avec un budget de plus de 6,3 millions lors de sa première année. Pour comparer le LMR proposé un budget de 5 millions d’euros pour la monter en prod 2.

- La formation : je pense pouvoir en parler, car j’ai joué à Marcq, au LMR chez les jeunes et j’ai quitté la région pour un club pro. Donc je m’identifie parfaitement aux postes précédents.
Je vais essayer de donner des exemples. Dans ma génération à Marcq, il y avait :
• Christopher Tolofua qui à réussi
• Hugo Demoule, joueur passait par Lyon. Hugo a était champion de France en Crabos et finaliste en Reichel. Sélectionnait par France Universitaire, il a fini à Bourgoin est aujourd’hui ne peu plus jouer au Rugby.
• Giuliano decuzzi parti à Montauban à 15 ans son père à même déménagé et quitté son travail. Aujourd’hui, il ne joue plus.
• Baptiste Perrot, pôle France et Mautauban à du arrêté
• Je peu aussi cité Florian Letelier passait par La Rochelle et les équipe de France jeune jouait à Cognac jusque l’année dernière et a fini par privilégier sa carrière.
• Dans la génération 1997 à Marcq 2 joueurs sont partis à Toulouse. Baptiste Dufour joue en F3 désormais après avoir connu les espoirs, Alois Blanquart n’a pas percé. Dylan Penet à Lyon et équipe de France u16 joue en F2 et Louis Vanhoute ne joue plus.
• Pierre Potin jouait au Lou comme Bastien Lemoine ne joue plus. Bastien Lemoine n’a pas réussi.
• Marc Traisnel Toulouse ne joue plus.
Le problème de la région, c’est que les jeunes doivent partir tôt pour maximiser leurs chances d’être pro, mais c’est très élitiste. Quand on part à 16 ans, l’éducation n’est pas terminée et il est difficile d’être livré à soit même. De plus, il faut de la chance et ne pas se blesser. Beaucoup de joueurs que j’ai cités ont aussi étaient impacté dans leurs études car difficile de tout gérer avec en plus l’éloignement.
S’ils veulent partir et pensent pouvoir y arriver qu’ils fassent leurs expériences. Le club se montera toujours bien veillant et disposé à les faire revenir, mais qu’il ne néglige pas leurs études et qu’ils restent équilibrer.
Si le club n’est pas encore au niveau par rapport à leurs ambitions, il faut les laisser partir. Quand on prend Massy, ils perdent grand nombre de joueurs chaque année. En exemple récent Yacouba Camara, Sekou Macalou et judicael cancoriet tous moins de 25 ans sont internationaux. On peut aussi parler de Jordan Joseph (Racing) ou Pierre Henri azagoh (Stade Français) champion du monde U20. On peut citer gabriel ngandebe (MHR)
Interview intéressante dans le débat

https://www.lerugbynistere.fr/news/generation-abdoul-stade-francais-la-formidable-fabrique-massy-entretien-avec-pierre-henri-azagoh-champion-du-monde-u20-0311192229.php

Massy a une capacité à se renouveler sans recruter, car la formation est de très grande qualité. Pareil pour Vannes avec Arthur Covile (Stade Franias) et Nolann LE GARREC (Racing) tous les deux capitaines de l’équipe de France chez les jeunes. On peu classé Suresne dans le même catégorie ou beaucoup de joueurs partent au Racing ou au Stade francais. Suresne a deux tres bon résultat en F1.
Bref les jeunes qui partent ne vont pas forcément percer et pourraient revenir un jour. Rien ne doit être plus fort que le club. Un club ne sera jamais des individualités, mais un collectif. Ca doit être une montée en puissance globale.
Je ne vois que trois personnes ayant réussi devenir pro : Tolofua, Julien Delannoy (Pau) et Rémi Picquette (Vannes).

Pour ajouter juste un derniers élément sur la formation ce la ne se limite pas à Marcq tout les clubs pro ont un vivier via à un tissu important de club dans leurs régions. Donc l’assenions de Marcq ne se fera pas sans formation dans les autres un club. On ne peut pas espérer avoir un club en prod 2 avec seulement deux de F3 dans la région.

- Les joueurs de la région : Marcq a réussi à récupérer plusieurs joueurs du LMR qui ont permis d’accélérer son développement. Ces joueurs n’ont plus forcément la même envie et on d’autres projets à l’image de Constant Jutumus ou Antoine Pierre qui ont arrêté, mais qui ont joué pour le club. Guillaume Potelle a fait le choix de rester dans sa région et à repris ses études. Guillaume ne sera plus la en 2023 qui sera en mesure de le remplacer ? Alexndre Noé ne jouait pas beaucoup à Nice, pourra-t- il jouer en Pro d2 ? (Saison 18/19 : 9 matches 5 titulaires, avant deux ans en F2, et dernière saison avec le LMR 8 matches 1 titulaire source it’s rugby). De plus, il a un projet de création d’entreprise. Nino Maso avait un énorme potentiel certainement pour jouer en TOP 14, mais des blessures ainsi qu’une hygiène de vie douteuse l’on empêcher de viser plus haut. Pour avoir connu le monde pro, difficile à comprendre comment il est possible de faire 140 kg en s’entraînent deux fois par jour alors que c’est ton outil de travail et qu’une carrière ne dure pas.

Je tiens à relativiser, il y a deux bonnes choses notamment le retour de Valentin Boucherie de Rennes qui de plus est formé à marcq est investi dans l’école de rugby. C’est important pour que les jeunes puissent s’identifier à quelqu’un comme Valentin belle personne qui est un ami. Il faut voir que pour les jeunes les joueurs de l’équipe première sont des références comme Fred Bazaida est d’autres long étaient pour moi. C’est toujours la même chose l’amour du maillot, l’identité et la transmission. C’est un passage de témoin qui de génération en génération ou chaque génération apporte sa pierre dans la progression du club. C’est le charme d’un club et surtout dans un sport collectif.
Même chose pour Antoine Delaporte passé par Marcq et le LMR qui a jouait à Vannes et Chambery par la suite.
Ces deux joueurs sont très interagissant pour l’avenir, mais il faut être patient leur laisser le temps.

#646

  • sylvain92000
  • Membre
  • 06/07/2015
  • Msg : 330

Guillaume59 a écrit :

Je ne vois que trois personnes ayant réussi devenir pro : Tolofua, Julien Delannoy (Pau) et Rémi Picquette (Vannes).

Merci pour cet eclaircissement très détaillé. Trois joueurs issus de la formation marcquoise sont donc actuellement pro à un niveau Top14 ou ProD2, ce qui situe le club à un niveau tout à fait moyen pour un club de Fédérale 2 et non pas un grand club formateur comme certains voudraient nous le faire croire. Pratiquement chaque club de Fed2 (voir même de Fed3) a 2 ou 3 anciens qui sont devenus pro et seuls qques clubs en ont beaucoup plus. D'ailleurs il y a même peu de joueurs formés à Marcq dans l'équipe 1ere (Boucherie et Delaporte que tu as cité et peut etre 2 ou 3 autres) et une grosse partie du groupe est constituée d'anciens joueurs du LMR qui ont rejoint Marcq à la faillite du club.

Ce n'est pas une critique mais ça permet de recadrer le débat et de dire attention à ceux qui pensent que l'OMR peut monter et vivre en Fed1 (et même plus si on écoute le nouveau Prez...!) grace à la formation. 

#647

  • ANDOLFY24
  • Membre
  • 16/07/2019
  • Msg : 151

sylvain92000 a écrit :
Guillaume59 a écrit :

Je ne vois que trois personnes ayant réussi devenir pro : Tolofua, Julien Delannoy (Pau) et Rémi Picquette (Vannes).

Merci pour cet eclaircissement très détaillé. Trois joueurs issus de la formation marcquoise sont donc actuellement pro à un niveau Top14 ou ProD2, ce qui situe le club à un niveau tout à fait moyen pour un club de Fédérale 2 et non pas un grand club formateur comme certains voudraient nous le faire croire. Pratiquement chaque club de Fed2 (voir même de Fed3) a 2 ou 3 anciens qui sont devenus pro et seuls qques clubs en ont beaucoup plus. D'ailleurs il y a même peu de joueurs formés à Marcq dans l'équipe 1ere (Boucherie et Delaporte que tu as cité et peut etre 2 ou 3 autres) et une grosse partie du groupe est constituée d'anciens joueurs du LMR qui ont rejoint Marcq à la faillite du club.

Ce n'est pas une critique mais ça permet de recadrer le débat et de dire attention à ceux qui pensent que l'OMR peut monter et vivre en Fed1 (et même plus si on écoute le nouveau Prez...!) grace à la formation. 

Tu as raison sur les clubs de F2, F3, Honneur, c'est la bonne moyenne 2 à 3 joueurs sortent de ses EDR et jouent en Pro D2 où Top 14. C'est une moyenne.

 

 

 

#648

  • Jona lemou
  • Membre
  • 02/02/2014
  • Msg : 65

Les frères Tolofua sont 3 dont deux pros déjà ! Tu passes à 5-6 pros formes au club et qui plus est dans une région où le rugby est un sport mineur !!! Et puis autant de jeunes cités et partis ,trop jeunes  c'est un argument massue tellement fort pour que le projet grandisse . Quelle contradiction !! 
Tu viens de souligner avec enthousiasme que ce projet est indispensable et doit federer la région entière... comme Vannes . Que nos jeunes jouent chez nous , que les meilleurs puissent partir évidemment et que là formation étaye aussi des clubs satellites qui grandiront en même temps dans le périmètre du club . 
C'est tout ce dont je crois , et on verra . 

#649

  • Alemsk
  • Membre
  • 18/04/2009
  • Msg : 34

sylvain92000 a écrit :
Guillaume59 a écrit :

Je ne vois que trois personnes ayant réussi devenir pro : Tolofua, Julien Delannoy (Pau) et Rémi Picquette (Vannes).

Merci pour cet eclaircissement très détaillé. Trois joueurs issus de la formation marcquoise sont donc actuellement pro à un niveau Top14 ou ProD2, ce qui situe le club à un niveau tout à fait moyen pour un club de Fédérale 2 et non pas un grand club formateur comme certains voudraient nous le faire croire. Pratiquement chaque club de Fed2 (voir même de Fed3) a 2 ou 3 anciens qui sont devenus pro et seuls qques clubs en ont beaucoup plus. D'ailleurs il y a même peu de joueurs formés à Marcq dans l'équipe 1ere (Boucherie et Delaporte que tu as cité et peut etre 2 ou 3 autres) et une grosse partie du groupe est constituée d'anciens joueurs du LMR qui ont rejoint Marcq à la faillite du club.

Ce n'est pas une critique mais ça permet de recadrer le débat et de dire attention à ceux qui pensent que l'OMR peut monter et vivre en Fed1 (et même plus si on écoute le nouveau Prez...!) grace à la formation. 

Discussion très interessante, mais à mon sens on ne peut comparer le développement et la formation des clubs sans tenir compte des spécificités régionales. On ne peut comparer le nord avec l'IDF qui ne peut être comparée avec le Sud...

Je m'explique:

- Quelles sont les perspectives d'un jeune joueur prometteur dans le nord? jouer dans le club phare de la région c'est à dire en F2 ou F3? Rester dans son club (et j'en ai connus des joueurs qui avaient le niveau pour jouer bcp plus haut) sans réelle émulation, ou intégrer un centre de formation à l'autre bout de la France sans cellule familiale (et c'est important: je n'ai pas fait de centre de formation, mais j'ai fait des études et force est de constater que ceux qui se plantaient étaient en grande majorité les étudiants qui venaient de l'autre bout de la France, livrés à eux même, alors imaginez à 15 ou 16 ans).

- On ne parle pas de mercenaires en IDF, pourtant des clubs comme Courbevoie ont connu des ascensions fulgurantes passant de la PH à la F2 en 5 ou 6 ans max (il y a une dizaine d'années). Mais c'est une spécificité de l'IDF: bcp de turnover en raison des mutations professionnelles (joueurs, mais aussi éducateurs et entraineurs), de la proximité de clubs de niveau interessant (F2, F1), c'est une réalisté et non une critique. Dès son plus jeune âge, le jeune d'IDF pourra évoluer dans des clubs jouant à des niveaux supérieurs et dans des compétitions au niveau plus relevé

- Idem pour le joueur formé à Hyère, Saint Raphael ou Draguignan, il integrera rapidement le centre de formation du RCT, sans être déraciné et conservera ses attaches familiales, d'où probablement un taux de réussite meilleur

Marcq est obligé de faire venir des joueurs de l'exterieur, et c'est tant mieux pour le rugby dans le nord parce que ça va permettre d'élever le niveau général, et peut être faire éclore de nouveaux talents

Les clubs d'IDF disposent d'un vivier extraordinaire, de compétences et de clubs formateurs et c'est tant mieux pour le rugby français

Les clubs du sud de la France ont la chance de disposer de centre de formation pour terminer la formation des joueurs issus d'autres régions et de faire sortir des pépites, et c'est tant mieux pour le rugby français et régional

And by the way, dans les joueurs formés à Marcq, il y a eu aussi Mathieu Horb (international à 7, RCT en pro D2) 

#650

  • coloms6
  • Membre
  • 28/09/2016
  • Msg : 25

On ne parle pas de mercenaires à Courbevoie,...peut etre parce que ce n'en est pas ? Ce n'est pas parce que tu montes que tu vas te faire traiter de mercenaires. Il n'y a pas de salaires fixes à Courbevoie, juste une prime à la feuille pour les 22. C'est équilibré comme système non ? 

C'est une bande de pote, avec des franciliens et des provinciaux qui toquent à la porte. Mais pas une équpe qui "recrutent" à gros sous. 

Et NON je ne suis pas de Courbevoie.

#651

  • Fernand Naudin
  • Membre
  • 06/05/2010
  • Msg : 509

Jona lemou a écrit :

Les frères Tolofua sont 3 dont deux pros déjà ! Tu passes à 5-6 pros formes au club et qui plus est dans une région où le rugby est un sport mineur !!! Et puis autant de jeunes cités et partis ,trop jeunes  c'est un argument massue tellement fort pour que le projet grandisse . Quelle contradiction !! 
Tu viens de souligner avec enthousiasme que ce projet est indispensable et doit federer la région entière... comme Vannes . Que nos jeunes jouent chez nous , que les meilleurs puissent partir évidemment et que là formation étaye aussi des clubs satellites qui grandiront en même temps dans le périmètre du club . 
C'est tout ce dont je crois , et on verra . 

Peux tu nous préciser combien de temps sont restés les Tolo ? et à quels ages ils sont partis de Marcq ?

Remi Picquette n'a jamais été formé à Marcq mais il est passé par Toucoing et le LMR.

et Julien Delannoy est resté 1 année au LMR en provenance de Marseille et avant de partir au MHR.

Marcq est une excellente école de rugby, formatrice de beaucoup de joueurs mais ce serait une légende urbaine de dire que beaucoup de grands joueurs y ont été formés. A la différence de Bobigny et Massy, par exemple.

 

On ne devrait jamais quitter Montauban... Frenes-les-Montauban.

#652

  • lebarjo93
  • Membre
  • 25/10/2011
  • Msg : 1 122

Dire que Marcq en Baroeul mise tout sur son équipe séniors et laisse de côté les jeunes est un peu faux. Certes ce n'est pas un club formateur au sens élitiste du terme mais avec des cadets et juniors évoluant en Nationale 2 et s'y défendant plutôt bien on peut dire qu'il y a un vivier pour les années futures en F2 voire F1 à Marcq.

#653

  • coloms6
  • Membre
  • 28/09/2016
  • Msg : 25

Ce n'est pas vraiment la question si ? Si les jeunes de MEB tournent bien dans toutes catégories c'est génial pour le futur. Mais ici on parle bien de F2 et de comment ce club est arrivé a avoir une équipe qui roule sur tous le monde (ils doivent s'ennuyer les joueurs d'ailleurs). On est plusieurs a penser que ce n'est pas grace a sa formation.

 

Pour répondre à la question sur les frères Tolofua, j'ai vu arriver le plus grand (Nekelo) au stade toulousain lorsqu'il avait 15 ans. Les deux plus jeunes je ne sais pas.

#654

  • Alemsk
  • Membre
  • 18/04/2009
  • Msg : 34

coloms6 a écrit :

On ne parle pas de mercenaires à Courbevoie,...peut etre parce que ce n'en est pas ? Ce n'est pas parce que tu montes que tu vas te faire traiter de mercenaires. Il n'y a pas de salaires fixes à Courbevoie, juste une prime à la feuille pour les 22. C'est équilibré comme système non ? 

C'est une bande de pote, avec des franciliens et des provinciaux qui toquent à la porte. Mais pas une équpe qui "recrutent" à gros sous. 

Et NON je ne suis pas de Courbevoie.

 

C'est exactement ce que je dis, Courbevoie est monté de PH (2005) en F2 (2010), sans spécialement sortir le chéquier, juste parce que quelques joueurs sont venus de Clamart, de Gegen ou autre, c'est la spécificité de l'IDF et de son turnover. 

Un club qui monte de PH à F2 en 5 ans dans une autre région, beaucoup de monde dirait que c'est un club de mercenaires. En IDF ça arrive

PS : J'ai joué à Courbevoie

#655

  • Alemsk
  • Membre
  • 18/04/2009
  • Msg : 34

Fernand Naudin a écrit :

Marcq est une excellente école de rugby, formatrice de beaucoup de joueurs mais ce serait une légende urbaine de dire que beaucoup de grands joueurs y ont été formés. A la différence de Bobigny et Massy, par exemple.

Un des problèmes du nord est justement qu'il manque un club passerelle comme Massy (un club qui fait le lien entre les EDR et le monde pro)

On parle beaucoup de Massy (qui fait un travail formidable), mais la plupart des joueurs qui ont fait la renommée de Massy viennent  des EDR du PUC, Créteil, Sarcelles, Bobigny etc...

Un jeune qui sort de l'EDR à Tourcoing par exemple et qui veut progresser, quelle option a-t-il? Il va aller à Marcq (avant au LMR) et ça va s'arrêter là

Un jeune qui sort de l'EDR à Puteaux et qui veut progresser, il peut aller à Suresnes, Courbevoie. Et s'il est très fort, il ira ensuite à Massy, et s'il est très fort, il ira ensuite au Racing ou au SF

 

 

 

#656

  • coloms6
  • Membre
  • 28/09/2016
  • Msg : 25

Alemsk a écrit :
coloms6 a écrit :

On ne parle pas de mercenaires à Courbevoie,...peut etre parce que ce n'en est pas ? Ce n'est pas parce que tu montes que tu vas te faire traiter de mercenaires. Il n'y a pas de salaires fixes à Courbevoie, juste une prime à la feuille pour les 22. C'est équilibré comme système non ? 

C'est une bande de pote, avec des franciliens et des provinciaux qui toquent à la porte. Mais pas une équpe qui "recrutent" à gros sous. 

Et NON je ne suis pas de Courbevoie.

 

C'est exactement ce que je dis, Courbevoie est monté de PH (2005) en F2 (2010), sans spécialement sortir le chéquier, juste parce que quelques joueurs sont venus de Clamart, de Gegen ou autre, c'est la spécificité de l'IDF et de son turnover. 

Un club qui monte de PH à F2 en 5 ans dans une autre région, beaucoup de monde dirait que c'est un club de mercenaires. En IDF ça arrive

PS : J'ai joué à Courbevoie

 

Ah pardon je n'avais pas compris tes propos dans le bon sens ! Oui clairement on ne peut pas comparer MEB et Courbevoie smile Déjà entre temps Courbevoie est redescendu et remonté depuis 2010. Aujourd'hui je ne vois pas comment MEB pourrait descendre, à part sur tapis vert smile 

Pour moi la différence entre mercenaires et non mercenaires c'est pas la région ou le vivier, c'est la philosophie vis a vis de l'argent et des joueurs "pro" dans une division purement amateur. On est sur une discussions sur Marcq ici donc je ne vais pas citer les autres, mais il y a des clubs ou les salaires sont tarés pour de la F2 même en Ile de France et malgré la densité de joueurs 

#657

  • sylvain92000
  • Membre
  • 06/07/2015
  • Msg : 330

lebarjo93 a écrit :

Dire que Marcq en Baroeul mise tout sur son équipe séniors et laisse de côté les jeunes est un peu faux. Certes ce n'est pas un club formateur au sens élitiste du terme mais avec des cadets et juniors évoluant en Nationale 2 et s'y défendant plutôt bien on peut dire qu'il y a un vivier pour les années futures en F2 voire F1 à Marcq.

Là, c'est à mon avis un autre sujet interressant (décidement passionant ce topic marcquois !) : est-ce que le niveau Nationale 2 en cadets/juniors est un niveau suffisament exigeant et formateur pour préparer/former de futur joueurs de haut de tableau Fed2 et Fed1 ? Il me semble qu'on constate plutot que ce sont des ex-Crabos et Reichel qui, s'ils ne sont pas invités en Pro, viennent joueur dans ces clubs à la fin de leur parcours Espoirs ou alors, des joueurs plus agés qui ont déjà qques années en bas de tableau Fed2 ou en Fed3.

Pour reprendre l'exemple de l'effectif de l'OMR, d'un côté des joueurs qui sont passés en Crabos à LMR et de l'autres des joueurs plus aguéris qui viennent d'Armentières en Fed3 ou Arras en Fed2/3... ou Chartres et St Denis. 

#658

  • Alemsk
  • Membre
  • 18/04/2009
  • Msg : 34

Il ne faut pas non plus fantasmer sur Marcq, il y a certes deux ou trois joueurs recrutés à l'extérieur, une Métropole qui est derrière, mais la grande majorité sont des joueurs du nord formés à Marcq, Arras, Armentières ou feu LMR (et qui donc ont connu le niveau supérieur)... Pourquoi Marcq est remonté en F2 et taquine la F1? Parce que quelques joueurs qui ont connu la F1 sont revenus, plus un peu de recrutement, de la même manière qu'un club d'IDF monterait d'honneur en F2 parce que 4 ou 5 joueurs sont venus de clubs de F2 & F1 (avec ou sans chèque)

Et d'accord sur le fait que sportivement, Marcq ne devrait pas être en F2 cette saison et tout le monde (supporters, clubs de la poule 1 de F2) aurait préféré qu'ils soient en F1 cette année

PS : je connais aussi très bien Marcq

Dernière modification par Alemsk (05/11/2019 16:49:31)

#659

  • coloms6
  • Membre
  • 28/09/2016
  • Msg : 25

sylvain92000 a écrit :
lebarjo93 a écrit :

Dire que Marcq en Baroeul mise tout sur son équipe séniors et laisse de côté les jeunes est un peu faux. Certes ce n'est pas un club formateur au sens élitiste du terme mais avec des cadets et juniors évoluant en Nationale 2 et s'y défendant plutôt bien on peut dire qu'il y a un vivier pour les années futures en F2 voire F1 à Marcq.

Là, c'est à mon avis un autre sujet interressant (décidement passionant ce topic marcquois !) : est-ce que le niveau Nationale 2 en cadets/juniors est un niveau suffisament exigeant et formateur pour préparer/former de futur joueurs de haut de tableau Fed2 et Fed1 ? Il me semble qu'on constate plutot que ce sont des ex-Crabos et Reichel qui, s'ils ne sont pas invités en Pro, viennent joueur dans ces clubs à la fin de leur parcours Espoirs ou alors, des joueurs plus agés qui ont déjà qques années en bas de tableau Fed2 ou en Fed3.

Pour reprendre l'exemple de l'effectif de l'OMR, d'un côté des joueurs qui sont passés en Crabos à LMR et de l'autres des joueurs plus aguéris qui viennent d'Armentières en Fed3 ou Arras en Fed2/3... ou Chartres et St Denis. 

C'est une question ouverte mais j'ai envie de répondre oui. Chacun aura son avis après tout. Ne pas dénigrer la National 2 chez les U18, le niveau est certes hétérogène mais il y a de belles rencontres et des joueurs de qualité qui peuvent prétendre à monter en Fédérale (je le vis dans le club que je connais le mieux). Après comme tu dis c'est surement plus dur à la sortie de junior d'intégrer une armada en F2 qui s'arme pour monter rapidement qu'un club de milieu de tableau.

Les niveaux Crabos et Reichel/espoirs sont réservés aux club pros sauf exception (Massy, Bourgoin, Dijon...si on peut appeler ca des clubs amateurs)

Dernière modification par coloms6 (05/11/2019 16:39:52)

#660

  • ANDOLFY24
  • Membre
  • 16/07/2019
  • Msg : 151

coloms6 a écrit :
sylvain92000 a écrit :
lebarjo93 a écrit :

Dire que Marcq en Baroeul mise tout sur son équipe séniors et laisse de côté les jeunes est un peu faux. Certes ce n'est pas un club formateur au sens élitiste du terme mais avec des cadets et juniors évoluant en Nationale 2 et s'y défendant plutôt bien on peut dire qu'il y a un vivier pour les années futures en F2 voire F1 à Marcq.

Là, c'est à mon avis un autre sujet interressant (décidement passionant ce topic marcquois !) : est-ce que le niveau Nationale 2 en cadets/juniors est un niveau suffisament exigeant et formateur pour préparer/former de futur joueurs de haut de tableau Fed2 et Fed1 ? Il me semble qu'on constate plutot que ce sont des ex-Crabos et Reichel qui, s'ils ne sont pas invités en Pro, viennent joueur dans ces clubs à la fin de leur parcours Espoirs ou alors, des joueurs plus agés qui ont déjà qques années en bas de tableau Fed2 ou en Fed3.

Pour reprendre l'exemple de l'effectif de l'OMR, d'un côté des joueurs qui sont passés en Crabos à LMR et de l'autres des joueurs plus aguéris qui viennent d'Armentières en Fed3 ou Arras en Fed2/3... ou Chartres et St Denis. 

C'est une question ouverte mais j'ai envie de répondre oui. Chacun aura son avis après tout. Ne pas dénigrer la National 2 chez les U18, le niveau est certes hétérogène mais il y a de belles rencontres et des joueurs de qualité qui peuvent prétendre à monter en Fédérale (je le vis dans le club que je connais le mieux). Après comme tu dis c'est surement plus dur à la sortie de junior d'intégrer une armada en F2 qui s'arme pour monter rapidement qu'un club de milieu de tableau.

Les niveaux Crabos et Reichel/espoirs sont réservés aux club pros sauf exception (Massy, Bourgoin, Dijon...si on peut appeler ca des clubs amateurs)

Pas tout à fait juste l'ami, le CSBJ (Bourgoin) et ABCDXV (club support Dijon) ne jouent pas en Espoirs/Reichel Élite ni en Espoirs/Reichel Accession, comme tous les autres clubs de F1 ils jouent en Espoirs Fédéraux.

Le RCME (Massy) et le RCN (Narbonne) sont les seuls clubs à jouer en Espoirs/Reichel Élite.

Le SCA (Albi) et l'USB (Bourg en Bresse) jouent en poule Espoirs/Reichel Accession.

Pas de Bourgoin et Dijon dans ce plus haut niveau Espoirs/Reichel. Comme les autres ils jouent en Espoirs Fédéraux.

En Crabos, il y a les clubs de ABCDXV (Dijon), CSBJ (Bourgoin-Jallieu), RCME (Massy), RCN (Narbonne), Stadoceste (Tarbes), UST (Tyrosse).

Avec Massy, Narbonne bosse très très bien chez les jeunes et la formation.

#661

  • coloms6
  • Membre
  • 28/09/2016
  • Msg : 25

ANDOLFY24 a écrit :
coloms6 a écrit :
sylvain92000 a écrit :

 

Là, c'est à mon avis un autre sujet interressant (décidement passionant ce topic marcquois !) : est-ce que le niveau Nationale 2 en cadets/juniors est un niveau suffisament exigeant et formateur pour préparer/former de futur joueurs de haut de tableau Fed2 et Fed1 ? Il me semble qu'on constate plutot que ce sont des ex-Crabos et Reichel qui, s'ils ne sont pas invités en Pro, viennent joueur dans ces clubs à la fin de leur parcours Espoirs ou alors, des joueurs plus agés qui ont déjà qques années en bas de tableau Fed2 ou en Fed3.

Pour reprendre l'exemple de l'effectif de l'OMR, d'un côté des joueurs qui sont passés en Crabos à LMR et de l'autres des joueurs plus aguéris qui viennent d'Armentières en Fed3 ou Arras en Fed2/3... ou Chartres et St Denis. 

C'est une question ouverte mais j'ai envie de répondre oui. Chacun aura son avis après tout. Ne pas dénigrer la National 2 chez les U18, le niveau est certes hétérogène mais il y a de belles rencontres et des joueurs de qualité qui peuvent prétendre à monter en Fédérale (je le vis dans le club que je connais le mieux). Après comme tu dis c'est surement plus dur à la sortie de junior d'intégrer une armada en F2 qui s'arme pour monter rapidement qu'un club de milieu de tableau.

Les niveaux Crabos et Reichel/espoirs sont réservés aux club pros sauf exception (Massy, Bourgoin, Dijon...si on peut appeler ca des clubs amateurs)

Pas tout à fait juste l'ami, le CSBJ (Bourgoin) et ABCDXV (club support Dijon) ne jouent pas en Espoirs/Reichel Élite ni en Espoirs/Reichel Accession, comme tous les autres clubs de F1 ils jouent en Espoirs Fédéraux.

Le RCME (Massy) et le RCN (Narbonne) sont les seuls clubs à jouer en Espoirs/Reichel Élite.

Le SCA (Albi) et l'USB (Bourg en Bresse) jouent en poule Espoirs/Reichel Accession.

Pas de Bourgoin et Dijon dans ce plus haut niveau Espoirs/Reichel. Comme les autres ils jouent en Espoirs Fédéraux.

En Crabos, il y a les clubs de ABCDXV (Dijon), CSBJ (Bourgoin-Jallieu), RCME (Massy), RCN (Narbonne), Stadoceste (Tarbes), UST (Tyrosse).

Avec Massy, Narbonne bosse très très bien chez les jeunes et la formation.

 

Merci pour les précisions tu as raison pour les espoirs. Mais on parlait des catégorie U18 que j'ai voulu "comparer" au niveau Crabos. En espoir ils sont déjà un peu plus vieux.. Comme tu le dis il y a quelques exceptions de club amateurs qui ont des crabos.

Il n'empeche que mon point c'est que les U18 c'est pas si mal pour intégrer la fédérale

Dernière modification par coloms6 (05/11/2019 18:20:32)

#662

  • ANDOLFY24
  • Membre
  • 16/07/2019
  • Msg : 151

coloms6 a écrit :
ANDOLFY24 a écrit :
coloms6 a écrit :

C'est une question ouverte mais j'ai envie de répondre oui. Chacun aura son avis après tout. Ne pas dénigrer la National 2 chez les U18, le niveau est certes hétérogène mais il y a de belles rencontres et des joueurs de qualité qui peuvent prétendre à monter en Fédérale (je le vis dans le club que je connais le mieux). Après comme tu dis c'est surement plus dur à la sortie de junior d'intégrer une armada en F2 qui s'arme pour monter rapidement qu'un club de milieu de tableau.

Les niveaux Crabos et Reichel/espoirs sont réservés aux club pros sauf exception (Massy, Bourgoin, Dijon...si on peut appeler ca des clubs amateurs)

Pas tout à fait juste l'ami, le CSBJ (Bourgoin) et ABCDXV (club support Dijon) ne jouent pas en Espoirs/Reichel Élite ni en Espoirs/Reichel Accession, comme tous les autres clubs de F1 ils jouent en Espoirs Fédéraux.

Le RCME (Massy) et le RCN (Narbonne) sont les seuls clubs à jouer en Espoirs/Reichel Élite.

Le SCA (Albi) et l'USB (Bourg en Bresse) jouent en poule Espoirs/Reichel Accession.

Pas de Bourgoin et Dijon dans ce plus haut niveau Espoirs/Reichel. Comme les autres ils jouent en Espoirs Fédéraux.

En Crabos, il y a les clubs de ABCDXV (Dijon), CSBJ (Bourgoin-Jallieu), RCME (Massy), RCN (Narbonne), Stadoceste (Tarbes), UST (Tyrosse).

Avec Massy, Narbonne bosse très très bien chez les jeunes et la formation.

 

Merci pour les précisions tu as raison pour les espoirs. Mais on parlait des catégorie U18 que j'ai voulu "comparer" au niveau Crabos. En espoir ils sont déjà un peu plus vieux.. Comme tu le dis il y a quelques exceptions de club amateurs qui ont des crabos.

Il n'empeche que mon point c'est que les U18 c'est pas si mal pour intégrer la fédérale

 

Pas sûr que cela suffisent les U18, cela devient de plus en plus dur la fédérale.

Mon club en est le parfait exemple, nous jouons en F1, US Bergerac, et en ce moment pour diverses raisons ( blessures et autres...), et en ce moment on utilise beaucoup de nos jeunes issue de notre formation, 18 ans, 19 ans, 20 ans, 21 ans, et pour te dire cela est compliqué, ça tape dur en F1. Et pourtant nous avons une excellente génération.

#663

  • Guillaume59
  • Membre
  • 03/11/2019
  • Msg : 16

Bonjour à tous,
Je suis assez content de voir que certains puisse se poser les mêmes questions que moi. Je tiens à revenir sur certain point lié à la formation
- Dans l’exemple que j’ai cité se sont tous des joueurs avec qui j’ai joué qui sont de la région sans être passé forcément par Marcq. Christopher Tolofua est partis en 2007, soit à 14 ans ont peu le considéré comme formé au club. En revanche, Selevasio n’avait que 10 ans, c’est très jeune, on ne peu pas vraiment dire qu’il soit formé au club. De plus, j’ai expliqué que c’était beaucoup plus dur pour un jeune de la région de devenir professionnel, car il faut s’expatrier très jeune est loin. Ce n’est pas facile d’être livré à soit même à cet âge, avec en plus des exigences scolaire et sportive. Christopher Tolofua est vraiment un cas exceptionnel. Avec le partenariat avec Toulouse, le frère ainé de Christopher, était parti en 2006. Lorsque Christopher est arrivé à Toulouse la famille à décider de déménager là bas et le club à trouver du travail pour le père. Christopher avait un potentiel physique rarissime, il a toujours était surclassé à Marcq car c’était déjà dangereux de jouer avec les gens de son âge. En plus de ca, il a pu avoir sa famille auprès de lui.
- Autre exemple pour montrer des dérives Hugo Demoule que j’ai cité dans un autre poste avait lorsqu’il est arrivé à Lyon un an d’avance sur le plan scolaire. Au LOU, on l’a fait par exemple redoubler pour qu’il puisse s’entraîner dans sa catégorie. Juste pour montrer que l’intérêt du Club n’est pas forcément celui du Jeunes.
- Julien Delannoy est un copain. Belle réussite un an au LMR avant il jouait au SMUC à Marseille. Julien par exemple est parti à 16 ans au MHR et il ne rentrait que quelques jours à Noël dans l’année, car souvent pris entre l’équipe de France et le club. Julien a une force mentale extraordinaire quand on compare avec le nombre de joueurs que j’ai déjà cité, on comprend que Julien est un cas rare.
- Autres amis Rémi Picquette a commencé le rugby sur le tard à Tourcoing à 16 ans après 2 ans de rugby, il part au LMR. Il fait deux ans au LMR et victime de la réforme chez les jeunes ne pourras pas jouer en Reichel. Il décide d’envoyer des CV dans toute la France, il passe une semaine en essai au centre de formation de La Rochelle puis signe là bas. Remarque à ce moment la le LMR ne lui a rien proposé. Il a fini par jouer son premier match pro contre l’ASM. Aujourd’hui à Vannes, il est en train de prendre une nouvelle dimension. Il est parti plus tard à 19 ans, soit un âge plus mur et à surtout continué ses études à l’EDHEC grâce au programme pour sportif de haut niveau.
Tous ça pour dire que les personnes qui ont réussi ont tous quelques chose en plus que les autres. Cela va au dela de la performance sportive, il y a un contexte, leurs personnalités et surtout les opportunités. Rémi et Julien font tous les deux 2 m chose très rare dans le rugby si on rajoute Christopher, on voit bien que la dimension physique conte énormément.
On peu ne pas empêcher les gens d’avoir de l’ambition, mais aujourd’hui pour les parents, je ne sais pas si souhaitable de faire partir leurs enfants. Ca tient à tellement de facteurs que c’est difficile de se prononcer sur la possible réussite au plus haut niveau d’un joueur.
Marcq à toujours était très fier de son partenariat avec les stades Toulousains mais plusieurs années après quel constat ??

On a vu beaucoup de joueurs partir et un seulement réussir avec des parents qui ont migré. Toulouse, c’est le plus grand club français, mais est surtout à l’autre bout de la France. Et même pour un joueur de là-bas, c’est très difficile déjà pour atteindre l’équipe espoirs. J’ai un ami qui jouait à l’ASM club similaire et qui n’a jamais pu intégrer le centre de formation, car non sélectionné en équipe de France jeune… C’est réservé à une élite. Donc quel est l’intérêt de Marcq dans ce partenariat mise à part la fierté de voir partir ces joueurs ???
Je supporte Marcq, c’est mon club de cœur. Je pense que le projet du club est plus qu’envisageable, mais l’enjeu d’avoir un club absolument en F1 très rapidement ce n’est pas l’essentiel. Si on raisonne à l’échelle d’une région en essayant de former des joueurs, des éducateurs, de créer un vrai écosystème et une ferveur au tour du club on pourrait voir le club sur le très long terme en top 14.
On est dans les mêmes travers que le LMR à savoir :
- Pas de réelle stratégie : on a une ambition affiché très clairement la prod 2 en 2023 mais aucune stratégie pour y arriver. Par exemple organiser en grande pompe une soirée de présentation du projet et peut de temps après devoir expliqué que l’on peu pas monter, car le travail administratif ainsi que la situation financière ne sont pas en règle. Quelle image ont les partenaires après ca sachant que beaucoup était déjà la lors de la chute du LMR ?
- De l’opportunisme : de la même façon que le LMR a recruté Brent Russell ou Morgane Turinui ancienne gloire de top 14, Marcq recrute un fidjien et un sud-africain. Pour aller chercher des joueurs si loin cela veut dire qu’on ne trouve pas ? Le niveau cela reste de la F2. C’est du rugby amateur. Pour avoir était en centre de formation avec 6 sud-africains. La France, c’est l’eldorado. En effet, il est beaucoup plus dur d’intégrer une franchise dans leurs pays que de jouer en France. Mark Erasmus est venu en France grâce à l’intermédiaire de l’association de Bryan Libenberg qui donne l’opportunité à des joueurs des collèges qui n’ont pas d’opportunité au pays de venir jouer en France.
Il faut relativiser quand on dit projet local avec déjà 3 joueurs étrangers pour jouer en fédéral 2. C’est le problème en France dans beaucoup de clubs, on accorde trop de crédit à des joueurs étrangers. Puis qu’elle message d’espoirs, on donne à la formation ?
- La formation : comment le club va pouvoir passer aussi vite le cap en matière de formation ? C'est-à-dire passer des oppositions contre Courbevoie au Racing ou au Stade Français. Cela induit aussi la création d’un centre de formation d’ici 2023 car c’est dans le cahier des charges pour postuler en prod 2.
Augmenter de façon drastique le niveau d’exigence. Combien de fois s’entraîne par semaine les jeunes de Marcq ? Font-ils de la vidéo ? Retrouve-t-on une identité de jeu entre les différentes catégories ? Font-ils de la préparation physique ?? Est-ce qu'il y a un encadrement de qualité qui permettra à des juniors dans 5 ans de jouer en Prod 2 ? Quand je parle d’encadrement, je parle de gens qui ont joué à un niveau correcte et qui ont des vraies connaissances rugbystique. C’est la ou je me suis rendu à quel point l’encadrement était désastreux au LMR car on est une région mineur avec aucune culture rugby. Quand j’ai quitté la région mon entraîneur en centre de formation avait fait  4 coupes du monde en tant que joueur et une en sélectionneur, mon entraîneur des skills avait été manageur de Brive avec un certains Richard Crespy. Il faisait les combinaisons pour Bernard Laporte en équipe de France. C’est des profils qu’il manque dans la région. C’est dommage de ne pas arriver à convaincre d’anciens Joueur du LMR de devenir entraîneur. Par exemple constant Jutumus ancien capitaine du LMR investi dans l’école de rugby quand il était joueur ou Antoine Pierre par exemple.
- Les joueurs du Nord. Je connais tous les joueurs de la région oui, ils sont surdimensionnés pour la F2, mais combien ont le niveau pour jouer en F1 et combien auront le niveau pour la prod 2 ? Un club pro arrive en moyenne à sortir un ou deux joueurs par génération max pour l’équipé première. Avec l’écart qui est en train de se faire entre l’équipe première et la formation ca deviendra de plus en plus compliqué. Les joueurs que le club ne forme pas seront autant de joueurs à aller chercher ailleurs ca coûte très cher et on perd une identité régional. Rouen par exemple soutenu par un mécène a eu cette stratégie, mais avec un budget de 4,8 millions d’euros en F1 quand pour l’instant Marcq à un Budget d’un million d’euros. Le LMR par exemple, c’était deux millions pour espérer monter en prod 2 soit plus de deux fois moins. Puis l’entraîneur de Rouen à pas la même notoriété que Philippe Caloni qui je pense est un bonne entraineur, mais qui a fait toute sa carrière en F1 à Lille. Richard Hill c’est un ancien international anglais qui entraînait Bristol et Worcester qui a un réseau dont a pu profiter Rouen. Quel est le réseau de Philippe en comparaison ?

Remarque : pour rebondir sur L’exemple de Courbevoie pour passer de ph à la F2 ce n’est pas la même chose. Ca reste de l’amateurisme donc plus facile à monter. Le fonctionnement d’un club de Prod 2 et de F2 est bien différent. Passer d’amateur à Pro c’est beaucoup plus compliqué.

#664

  • coloms6
  • Membre
  • 28/09/2016
  • Msg : 25

ANDOLFY24 a écrit :
coloms6 a écrit :
ANDOLFY24 a écrit :

Pas tout à fait juste l'ami, le CSBJ (Bourgoin) et ABCDXV (club support Dijon) ne jouent pas en Espoirs/Reichel Élite ni en Espoirs/Reichel Accession, comme tous les autres clubs de F1 ils jouent en Espoirs Fédéraux.

Le RCME (Massy) et le RCN (Narbonne) sont les seuls clubs à jouer en Espoirs/Reichel Élite.

Le SCA (Albi) et l'USB (Bourg en Bresse) jouent en poule Espoirs/Reichel Accession.

Pas de Bourgoin et Dijon dans ce plus haut niveau Espoirs/Reichel. Comme les autres ils jouent en Espoirs Fédéraux.

En Crabos, il y a les clubs de ABCDXV (Dijon), CSBJ (Bourgoin-Jallieu), RCME (Massy), RCN (Narbonne), Stadoceste (Tarbes), UST (Tyrosse).

Avec Massy, Narbonne bosse très très bien chez les jeunes et la formation.

 

Merci pour les précisions tu as raison pour les espoirs. Mais on parlait des catégorie U18 que j'ai voulu "comparer" au niveau Crabos. En espoir ils sont déjà un peu plus vieux.. Comme tu le dis il y a quelques exceptions de club amateurs qui ont des crabos.

Il n'empeche que mon point c'est que les U18 c'est pas si mal pour intégrer la fédérale

 

Pas sûr que cela suffisent les U18, cela devient de plus en plus dur la fédérale.

Mon club en est le parfait exemple, nous jouons en F1, US Bergerac, et en ce moment pour diverses raisons ( blessures et autres...), et en ce moment on utilise beaucoup de nos jeunes issue de notre formation, 18 ans, 19 ans, 20 ans, 21 ans, et pour te dire cela est compliqué, ça tape dur en F1. Et pourtant nous avons une excellente génération.

 

Forcément très compliqué de passer de U18 à F1 c'est clair. Mais c'est aussi pour ca qu'il y a les espoirs/réserves Fédérales non ? 

Je pense vraiment qu'un bon joueur n'a pas forcément besoin de passer par un club pro pour accéder à la fédérale, même si oui c'est beaucoup le cas.

#665

  • vieuxlille
  • Membre
  • 19/04/2014
  • Msg : 839

Le match contre Beauvais ne se jouera pas sur le terrain d'honneur ??? !! alors que c'est le choc de la saison. Comme quoi , on est bien au niveau amateur. Pas question de ramener du monde dans ces conditions et s'il pleut , pas la peine d'y aller.

pas top tout ça.

#666

  • jacquot59
  • Membre
  • 08/08/2014
  • Msg : 442

Même s'il ne pleut pas je n'irai pas, je ne peux plus rester deux heures debout. Je suis pourtant abonné mais là  un peu écoeuré,J'attendais ce match avec impatience et 3 jours avant on nous dit que ce sera sur un terrain annexe.  Cela c'est vrai ne fait pas sérieux et est difficile  à comprendre. Le match de foot américain était je pense fini à 18 h hier et il y avait de la marge.

J'espère surtout que cela ne perturbera pas trop notre équipe ( est-ce un terrain synthétique? ) mais je pense que les joueurs marcquois vont être très décus de jouer le match de l'année sur un terrain annexe sur lequel ils n'auront forcément pas les mêmes  repères. Allez l'OMR.

#667

  • vieuxlille
  • Membre
  • 19/04/2014
  • Msg : 839

jacquot59 a écrit :

Même s'il ne pleut pas je n'irai pas, je ne peux plus rester deux heures debout. Je suis pourtant abonné mais là  un peu écoeuré,J'attendais ce match avec impatience et 3 jours avant on nous dit que ce sera sur un terrain annexe.  Cela c'est vrai ne fait pas sérieux et est difficile  à comprendre. Le match de foot américain était je pense fini à 18 h hier et il y avait de la marge.

J'espère surtout que cela ne perturbera pas trop notre équipe ( est-ce un terrain synthétique? ) mais je pense que les joueurs marcquois vont être très décus de jouer le match de l'année sur un terrain annexe sur lequel ils n'auront forcément pas les mêmes  repères. Allez l'OMR.

D'accord avec toi. Suffisait de décaler le match à demain. Diriger , c'est prévoir . D'ou la question : que font les dirigeants ?

Week end de 3 jours , un décalage à demain était possible avec un peu d'anticipation.

Bonjour l'amateurisme .

#668

  • Bernard
  • Méchant modérateur
  • 10/06/2004
  • Msg : 6 188

Suffisait?

Encore fallait il que les 4 x 22 joueurs, les dirigeants des deux clubs, les arbitres les bénévoles soient tous d'accord, alors que ce jour férié est connu depuis..........le 11 novembre 1918 et que nombreux sont ceux qui avaient prévu quelque chose ce jour, non?

 

#669

  • arno74
  • Membre
  • 23/03/2009
  • Msg : 3 249

Alors pour éviter les "y'a qu'à, faut qu'on " et clore le débat du match possible demain...la réponse du big boss du stadium c'est NON !!! Logistiquement pas possible à cause des poteaux de foot US à retirer avec un Manitou que le Stadium ne possède pas, ils font appel à un prestataire extérieur qui ne pouvait pas intervenir le dimanche... débat clos!

Sinon, superbe match aujourd'hui, 2 belles équipes, 4 essais de Jeannick et 3 de Amidou, ces 2 là se tirent la bourre.

A Beauvais le 13 et le 15 très fort.

#670

  • guinnessdrinker
  • Membre
  • 02/10/2010
  • Msg : 450

Prestation aboutie cette après-midii. Propre dans son jeu (seul bémol, la conquête en touche, perturbée à plusieurs reprises), l'OMR a déroulé. Et pourtant, en face, on sent que c'est sérieux. turn over assez tôt dans le match. Baisse naturelle d'intensité en fin de rencontre qui laisse Beauvais trouver des intervalles jusqu'alors quasi inexistants. Rassurant pour la suite. 

Beauvais va devoir se reconcentrer et se ressaisir pour affronter lors des deux prochaines journées deux costauds de la poule : Le Havre et Saint-Denis. Nous verrons alors si, comme la rencontre l'a montré aujourd'hui, Beauvais, le deuxième, est vraiment un cran en dessous de Marcq.

Pour finir, ce petit match le long delà main courante avait vraiment quelque chose de sympathique!!

#671

  • Franec
  • Membre
  • 16/02/2014
  • Msg : 369

Énorme match des Marcquois.
Les mercenaires ont de sacrés automatismes quand meme ensemble...
La main courante géniale a proximité des joueurs. Les absents ont eu tort.

Nos Marcquois ont frappé fort ce jour.

Rouge rouge rouge et blanc!!!

#672

  • arno74
  • Membre
  • 23/03/2009
  • Msg : 3 249

Franec a écrit :

Énorme match des Marcquois.
Les mercenaires ont de sacrés automatismes quand meme ensemble...
La main courante géniale a proximité des joueurs. Les absents ont eu tort.

Nos Marcquois ont frappé fort ce jour.

Je ne t'ai pas vu après le match...tu t'es sauvé ?

#673

  • jacquot59
  • Membre
  • 08/08/2014
  • Msg : 442

Bravo à l'OMR pour cette belle victoire   que je n'ai pas malheureusement pas vue. Tout le monde ne peut malheureusement pas rester debout pendant

2 heures comme je l'ai déjà dit précédemment. Si c'est si génial que ça de suivre le match debout derrière une main courante alors finissons la saison comme ça....

, , 

#674

  • guinnessdrinker
  • Membre
  • 02/10/2010
  • Msg : 450

jacquot59 a écrit :

Bravo à l'OMR pour cette belle victoire   que je n'ai pas malheureusement pas vue. Tout le monde ne peut malheureusement pas rester debout pendant

2 heures comme je l'ai déjà dit précédemment. Si c'est si génial que ça de suivre le match debout derrière une main courante alors finissons la saison comme ça....

, , 

 

Les explications d'Arno suffisent à comprendre que cette situation était contrainte et incontournable. Alors oui, c'est dommage que le terrain d'honneur n'ait pu être le théâtre de ce choc. Oui, c'est dommage que tout le monde ne puisse pas rester debout pendant deux heures. Mais le football américain était prioritaite je pense dans l'organisation du stadium et on n'y peut pas grand chose. Du coup, nous avons retrouvé les ambiances de bord de touche, la proximité avec les acteurs et avec les autres spectateurs et pour l'occasion, cette délocalisation fut un mal pour un bien pour beaucoup de monde d'autant que le match fut de grande qualité. Navré pour les gens qui n'ont pu être là à cause de tout ça mais l'ineluctabilité des choses n'a pas permis à tous et toutes de voir le match. Par ailleurs, je trouve tout aussi dommage de vouloir polémiquer sur ça.

#675

  • jacquot59
  • Membre
  • 08/08/2014
  • Msg : 442

Allez, affaire classée.

#676

  • Spirou59124
  • Membre
  • 15/07/2015
  • Msg : 424

Bonjour

En effet, très beau match sous un beau soleil et heureusement 

Le synthétique c'est sympa mais même les principaux acteurs reconnaissent que ça pique un peu après, et que pour les appuis ce n'est pas les mêmes sensations. 

Bon maintenant c'est fait on ne refera pas le match et créer une polémique ne servira à rien.

Evidemment le score nous étant favorable on ne s'en plaindra pas mais je n'ose imaginer le contraire.

Même l'adversaire à regretté de devoir joué sur l'annexe

Certains observateurs qui venaient pour la première fois sont tombés sur le derrière en constatant le manque de vestiaire. Plutôt moyen en effet, quand on lit les postes prcédents où ça débat sur un statut plus ou moins pro du club

Après au bord du terrain c'est on voit mieux certaines actions surtout ces dernières se jouent à 1m de vous mais quand l'action se déroule à l'autre bout du terrain et face au soleil ...

Bref, les nostalgiques y ont trouvé leur compte les autre moins mais le principal dans tout ça c'est la prestation des équipes A et B et des adversaires du jour

on peut tromper une fois mille personnes mais on ne peut pas tromper mille fois une personne

#677

  • arno74
  • Membre
  • 23/03/2009
  • Msg : 3 249

Bon, apparemment la polémique ne tombe pas, alors on va aller plus loin dans les explications, vous l'avez compris impossible de jouer sur le terrain honneur ce week-end. 

Le Foot US étant prioritaire, on parle de l'équipe de France et de plus de 5000 spectateurs donc il n'y a pas débat là dessus...

Jouer le 11 novembre n'était pas faisable pour les raisons citées précédemment. 

Alors une autre possibilité s'offrait à nous l'inversion du match comme nous l'avons fait avec Orléans, mais quand ça veut pas...ça veut pas...

Le match retour est prévu le 15 mars 2020 et savez vous ce qu'il y'a ce week-end là au Stadium ??? France/Irlande pour la dernière journée du Tournoi des 6 Nations féminines. Impossible de jouer même le samedi car on ne peut pas endommager la pelouse moins de 24h avant un match du Tournoi...

Alors je vous interroge, on fait comment? On est aussi prioritaire sur le Tournoi des 6 Nations???

Donc, elle est où la solution? Je pense que c'était "moins pire" de jouer hier sur l'annexe plutôt que de jouer sur l'annexe un samedi veille d'un match du Tournoi car on n'aurait jamais pu jouer à la même heure que les filles!!!

Voilà, maintenant qu'on sait tout ça, on fait comment???

Enfin, j'ai pas pigé le passage sur les vestiaires...

La tribune, restaurant et vestiaires est en travaux certes, mais personne ne s'est changé dehors, chaque équipe avait son propre vestiaire comme d'habitude ce qui n'est pas le cas dans tous les stades! Ok il y'avait 200 mètres à faire mais la B fais ce parcours chaque match sans que ça ne gêne personne, de plus les filles du Losc ou du foot féminin de Villeneuve le font aussi sans jamais s'en plaindre...sommes nous un sport d'enfants gâtés ???

Bref, je comprends que ça ai pu gêner ou surprendre, mais il n'y a aucun débat pour moi, il n'y avait pas d'autres possibilités 

#678

  • guinnessdrinker
  • Membre
  • 02/10/2010
  • Msg : 450

arno74 a écrit :

Bon, apparemment la polémique ne tombe pas, alors on va aller plus loin dans les explications, vous l'avez compris impossible de jouer sur le terrain honneur ce week-end. 

Le Foot US étant prioritaire, on parle de l'équipe de France et de plus de 5000 spectateurs donc il n'y a pas débat là dessus...

Jouer le 11 novembre n'était pas faisable pour les raisons citées précédemment. 

Alors une autre possibilité s'offrait à nous l'inversion du match comme nous l'avons fait avec Orléans, mais quand ça veut pas...ça veut pas...

Le match retour est prévu le 15 mars 2020 et savez vous ce qu'il y'a ce week-end là au Stadium ??? France/Irlande pour la dernière journée du Tournoi des 6 Nations féminines. Impossible de jouer même le samedi car on ne peut pas endommager la pelouse moins de 24h avant un match du Tournoi...

Alors je vous interroge, on fait comment? On est aussi prioritaire sur le Tournoi des 6 Nations???

Donc, elle est où la solution? Je pense que c'était "moins pire" de jouer hier sur l'annexe plutôt que de jouer sur l'annexe un samedi veille d'un match du Tournoi car on n'aurait jamais pu jouer à la même heure que les filles!!!

Voilà, maintenant qu'on sait tout ça, on fait comment???

Enfin, j'ai pas pigé le passage sur les vestiaires...

La tribune, restaurant et vestiaires est en travaux certes, mais personne ne s'est changé dehors, chaque équipe avait son propre vestiaire comme d'habitude ce qui n'est pas le cas dans tous les stades! Ok il y'avait 200 mètres à faire mais la B fais ce parcours chaque match sans que ça ne gêne personne, de plus les filles du Losc ou du foot féminin de Villeneuve le font aussi sans jamais s'en plaindre...sommes nous un sport d'enfants gâtés ???

Bref, je comprends que ça ai pu gêner ou surprendre, mais il n'y a aucun débat pour moi, il n'y avait pas d'autres possibilités 

C'est pourtant clair. Suis bien d'accord avec toi. Je comprends pas que ça puisse discuter autant à ce sujet.

#679

  • Franec
  • Membre
  • 16/02/2014
  • Msg : 369

Arno, oui j’étais là et je t’ai bien vu wink
J’ai l’impression que pour certains ici, tout est prétexte à critique. Ça en devient vraiment fatigant.
J’en discuté même avec Jeannick hier qui me dit qu’ils ne comprennent pas ce qui se dit sur les forums.
Mais d’un autre côté ça leur donne encore plus de hargne.
Les rageur du forum devraient discuter aprsè match avec les joueurs, ou même Philou, qui sont très accessibles. Suffit d’aller boire un verre après match, et ils sont plutôt dispo pour discuter.
Désolé d’avoir dit que la main courante était géniale sans penser à ceux qui ne peuvent passer 2h debout. Quel excès d’égocentrisme.

Rouge rouge rouge et blanc!!!

#680

  • arno74
  • Membre
  • 23/03/2009
  • Msg : 3 249

Franec a écrit :

Arno, oui j’étais là et je t’ai bien vu ;-)
J’ai l’impression que pour certains ici, tout est prétexte à critique. Ça en devient vraiment fatigant.
J’en discuté même avec Jeannick hier qui me dit qu’ils ne comprennent pas ce qui se dit sur les forums.
Mais d’un autre côté ça leur donne encore plus de hargne.
Les rageur du forum devraient discuter aprsè match avec les joueurs, ou même Philou, qui sont très accessibles. Suffit d’aller boire un verre après match, et ils sont plutôt dispo pour discuter.
Désolé d’avoir dit que la main courante était géniale sans penser à ceux qui ne peuvent passer 2h debout. Quel excès d’égocentrisme.

Ben dis pas bonjour alors wink

Pour ce qui est de la critique sur ce sujet, j'ai préféré ne pas réagir car il y'a des choses intéressantes qui ont été évoquées mais tellement de contre-vérités et d'oublis que répondre prendrait un temps fou, vu la longueur de certaines proses.

Quand je lis des choses comme "aller chercher un roumain" c'est vraiment ne pas connaître ce qui s'est passé et donc c'est mettre de l'huile sur le feu pour rien.

Enfin, pour le match autour de la main courante, j'ai oublié dans mes explications d'évoquer la dernière option possible...faire forfait...

Dernière modification par arno74 (11/11/2019 14:02:18)