victoire cdm-FRAARG2019.jpg

Sports Collectifs : le rugby est-il à la traine ?

DEs médailles, des titres, mais pas chez nous...

par , le

Franchement, le dernier weekend des JO a été une vraie charge émotionnelle avec des équipes de France de sports collectifs à l'honneur. Le sport collectif à Tokyo, ce sont 3 titres, 2 vice-champion.ne.s et une troisième place. Handball, Volleyball, Basketball et Rugby. 

Le Football a été, lui, victime des clubs qui n'ont pas libéré les joueurs car les JO ne sont pas inscrits dans les obligations internationales. Néanmoins, sur les 25 dernières années, l'équipe de France de Football est considérée comme la meilleure au monde avec 2 titres de champions du monde, 1 titre de champion d'Europe et 2 finales.

Le Rugby dans tout ça ne semble pas être à la hauteur de sa médiatisation. Avec plus de 100 millions de budget pour la fédération, des matches diffusés sur des chaines publiques, le rugby ne gagne plus rien. Même en 7, puisque cette médaille d'argent, certes montre de gros progrès, mais reste encore vierge d'un titre de champion.ne.s.

Que s'est-il passé dans les autres sports collectifs ?

La révolution est passée par la vision des sélectionneurs mis en place. Tout commence avec le Handball en 1985 lorsque Daniel Constantini reprend l'équipe, alors en troisième division internationale. En 10 ans, il fait progresser l'équipe pour devenir, en 1995 champion du monde. Le Handball tricolore se met alors en marche aussi bien chez les garçons que chez les filles pour offrir une apogée en 2021 avec un double titre olympique.

Même histoire en Volleyball. Lorsque Laurent Tillie reprend la sélection en 2012, celle-ci est au plus mal. Au delà de la vingtième place, elle n'inquiète personne. 10 après, ce sont 2 ligues mondiales/des nations, 1 titre de champion d'Europe et bien sur le couronnement Olympique en 2021.

Les basketteurs ne sont pas en reste. Avec les USA qui dominent le monde et leurs suppléants espagnols lorsque cela va moins bien, les Français et les Françaises ont plus de mal. Néanmoins, les garçons sont champions d'Europe en 2013 et les filles en 2001. 

Alors qu'attendre du Rugby ? 

Apparemment, Fabien Galthié semble créer ce que Constantini, Krumbolz ou Tillie ont fait dans les autres sports. Après des années de disette, les bleus de l'ovalie semblent être remis sur les rails. 

Néanmoins, il faut un vrai titre. Un vrai titre en rugby, c'est soit un grand chelem, soit être champion du monde. En rugby à 7, c'est pareil, soit champion du monde, soit champion olympique. C'est à ce moment là, que le Rugby sera au Panthéon des sports collectifs comme le Football, le Handball, le Volleyball et le Basketball.

 

Autres news