Pamiers ne monte pas en Nationale 2

Décision afin de pérenniser le club

par , le

Depuis 2 ans, nous affirmons que les créations de la Nationale puis de la Nationale 2 vont créer des problèmes car la plupart des clubs ne sont pas prêts à changer de calibre.

Lorsque la Nationale a été créée, 4 clubs ont refusé la montée : Saint-Jean-de-Luz, Mauléon, Vienne et Trélissac, ce qui a permis la promotion de Bourgoin-Jallieu, classé dix-septième.

La sélection ne se fait donc pas sur le sportif, mais bien sur le financier. 

Pamiers vient d'annoncer son retrait de la Nationale 2 afin de préserver l'équilibre financier du club. Il est probable que d'autres clubs suivent ou décident de se lancer en prenant un très gros risque. C'est le troisième club qui refuse après Saint-Sulpice-sur-Lèze et Castelsarrasin. Anglet a pu profité des désistements pour accéder à la Nationale 2.

Qui pour remplacer Pamiers ? 

La question se pose, les promus en Fédérale 1 étant connus, il y a aujourd'hui 49 clubs en Fédérale 1. Selon le classement national, c'est maintenant Oloron le mieux classé, devant Mazamet, Beauvais, Mauléon, Céret et Issoire.

Mais n'est-il pas trop tard ?

Autres news