Première journée de Fédérale 2019/2020

C'est quoi ce délire ?

par , le

On se laisse souvent influencer par ce bel été et les matches de préparation. Bien sur, Bourg-en-Bresse sera l'un des finalistes et retournera en pro D2 l'an prochain. Mais on se demandait qui pourrait l'accompagner. 

Les derniers matches laissaient à penser que l'autre rétrogradé, Massy, était largué. Fessé à Bourgoin en plus d'autres matches un peu faibles, on se disait que cela allait ouvrir la voie à d'autres équipes.

Narbonne semblait être le client idéal. Retour aux origines, recrutement intelligent, belles victoires dont une à Nîmes assez significative. Et puis Albi, digérant la non-montée ou encore Dax qui ne souhaite pas s'éterniser en Fédérale 1.

Oui, mais voilà, cette première journée a révélé des surprises et ce soir, on peut se demander : c'est quoi ce délire ?

En poule 1, on se disait que derrière Massy, on aurait les Bourguignons qui ont fait une remarquable saison l'année dernière. Surtout que les premiers matches de Mâcon et Dijon étaient à l'ASVEL et Vienne, deux clubs qui ont joué le maintien l'année dernière. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on a eu tout faux. Mâcon a pris une petite claque à Vienne (36-13 code oula) alors que Dijon a toujours subi le score à Villeurbanne. Chambéry et Massy ont assuré leur statut de favoris de la poule, Villefranche-sur-Saône a remporté une victoire probante face à un autre promu, mais c'est surtout Suresnes dans le derby Francilien qui semble être monté en gamme afin de jouer la qualification. 

Dans la poule 2, Bourg-en-Bresse a annoncé la couleur et elle sera violette dans cette poule 2. Bourgoin confirme sa bonne préparation face à Nîmes qui confirme la cassure de cet été. Les autres forces de la poule, Aubenas, Hyères Carqueiranne et Nice ont déjà étalonné leurs forces et l'on se demande si les deux groupes ne se sont pas déjà formés entre vainqueurs et vaincus du jour. Ce n'est que le début, certes, mais là où certains sont en place, d'autres sont encore en train de chercher la bonne formule et le retard accumulé risque de se payer en fin de saison.

La poule 3  a cette particularité d'avoir eu leurs promus qui ont gagné ce weekend. Mauléon face à Lavaur (25-24) et Pamiers qui réalise une belle performance face à Oloron (27-23). Si Saint-Sulpice-sur-Lèze s'est imposé largement face à Lannemezan (33-8), ce sont surtout les 3 favoris de la poule, Albi, Tarbes et Blagnac qui n'ont pas manqué leur entrée dans ce championnat. Pour le reste, tout est indécis et cette poule s'avère aussi passionnante que l'année dernière.

Enfin, la poule 4 semble confirmer la prise de position de certaines équipes comme Saint Jean de Luz ou Anglet mais confirme aussi le retour de Tyrosse qui est aller s'imposer à Rennes (24-26). On attendait Dax, mais Niort est reparti avec de bonnes dispositions en s'imposant 21-10. En espérant que les Deux-Sévriens soient plus réguliers que la saison dernière. L'Union Cognac Saint Jean d'Angely a eu des difficultés face à Bergerac qui a su se reconstruire malgré les changements du début d'été. Enfin, Marmande, difficile vainqueur de Trélissac pourra tester son niveau à Saint Jean de Luz la semaine prochaine. Là aussi, la poule peut s'avérer dense et compliquée. 

La saison dernière a montré que cette formule pouvait donner de bonnes choses en terme de compétition. Même si la poule 2 semble avoir un niveau assez diffus et un écart important entre certaines équipes, il semble que pour le reste, à quelques exceptions près, la formule va apporter son lot de surprises et de suspens et que peut-être il faudra penser à supprimer les têtes de série pour la saison 2020/2021.

 

Rendez-vous dans une semaine pour la deuxième journée et surtout l'entrée en lice de la fédérale 2 et de la fédérale 3.

 

Autres news