gambler.jpg

20 rétrogradations en fédérale 1

Tout se paye... ou bien tout se cache !

par , le

On a dit aux clubs qu’on sera obligé de rééquilibrer la saison d’après (Maurice Buzy-Pucheu, 7 avril 2020)

Lorsque dans un précédent article, j'ai parlé de la création de la pro D3, le vice-président en charge du rugby amateur m'a demandé de faire un démenti. J'ai dit que je ferais le démenti l'année prochaine. D'ailleurs, il a bien expliqué que l'ex vice-président (la bise à Thierry) avait créé la poule élite trop tôt. Bon, là encore, c'est une erreur, il n'a pas créé la poule élite, elle était déjà en place à son arrivée. On n'est plus à une erreur près. Je le sais bien, puisque le 4 décembre 2016, je commençais à casser les pieds à tout le monde pour la suppression de celle-ci.

Donc je devais faire un démenti, et suite à la déclaration citée plus haut, cela signifie que l'on reviendrait à raison, c'est-à-dire 4 poules de 12 à l'issue de la saison 2020/2021. 

On prend la calculette ?

Nous venons de faire prendre du poids à la Fédérale 1 avec 12 clubs en plus pour la saison prochaine. À l'issue de la prochaine saison, 8 clubs de fédérale 2 seront promus en Fédérale 1. Il faudra donc déjà rétrograder 8 clubs. À cela, on ajoute le rééquilibrage pour revenir à 48 clubs. Cela fait donc 20 clubs à rétrograder, du jamais vu.

Le pire qui ait été fait, était la saison post promotion nationale en 2001, où l'on avait mis 14 clubs par poule et 4 relégations par poule. De surcroît, la saison suivante, nous avions eu une Fédérale 1 à 44 clubs avec la pire chose qui puisse arriver, des poules impaires.

Je ne sais pas si c'est la plus mauvaise idée depuis 20 ans, mais les conséquences d'une rétrogradation à ce niveau sont désastreuses. Nous n'avons pas les mêmes règles, que ce soit en mêlée ou sur les placages. Tout va plus vite et tout est plus fort en Fédérale 1.

Financièrement, une rétrogradaton en Fédérale 2, c'est un budget sévèrement en baisse. D'autant que les clubs ne savent même pas comment ils vont déjà préparer la saison à venir, celle d'après risque de faire très mal. 

La seule réponse qui a été faite sur les rétrogradations c'est : "on verra"

C'est pour ça que cette possibilité semble improbable. Il y aura probablement un étage intermédiaire entre la fédérale 1 et la pro D2 de créer, peut-être avec une poule de 12, voire 2 comme le proposait le président de Blagnac, Benoît Trey, lors de la réunion des clubs de Fédérale 1 en novembre dernier.

Alors c'est vrai que nous avons parlé de pro D3 et certains ont joué sur les mots en pensant que parce que l'on dit pro, c'est du ressort de la LNR et donc que cela ne se ferait pas. On peut l'appeler pro D3, poule élite ou tata Yoyo, il y aura bien un étage supplémentaire et donc 1400 rétrogradations, un retour aux faillites et toujours le même écart entre les clubs du haut de tableau et ceux de pro D2.

C'est de toute façon la seule solution politique et merdique à souhait. Ironie du sort, si Bourg-en-Bresse n'est pas promue cette saison, ce sera probablement à cause du match perdu à Châteaurenard qui évoluait en Fédérale 2 la saison précédente. 

Autres news