Rugby : les indiscrétions de la semaine

Pour ceux qui auraient ratés quelque chose

par , le

Avant d'attaquer le weekend et en attendant que les bars ouvrent à nouveau, on vous propose de faire le bilan des indiscrétions de la semaine afin que vous n'oubliez rien et puissiez dormir sur vos deux oreilles, chose qui est quasiment impossible sauf si vous êtes en mode Dumbo.

Nantes en Fédérale 3

On ne vous refait pas l'histoire, mais nous pensons que tout n'a pas été révélé. On parle d'un manque de trésorerie de 250 000, d'un prêt de 750 000 euros, un surplus d'indemnités kilométriques et plus qu'un seul recours au Tribunal administratif afin d'espérer rester en Fédérale 1. On sait habituellement comment ça se passe, mais vu les passe-droits des dernières semaines, pourquoi pas un maintien, on ne serait plus à une surprise prêt de la part de la Fédération.

Avignon le Pontet en Honneur

Même punition pour les Vauclusiens avec une vieille dette qui a du mal à partir. Le coprésident Christophe Gasperi espère régler ce problème rapidement et obtenir une bonne nouvelle le 16 juin.

Le Stade Montpelliérain renait de ses cendres.

Disparu après une fusion dans les années 80, le Stade Montpelliérain devrait repartir à la rentrée sous l'impulsion de Christian Trallero, ancien champion de France avec Narbonne et une équipe de copains.

Ce sera la division Nationale

La troisième division semi-professionnelle s'appellera Nationale et devrait regrouper 12 clubs. Ce qui résout le problème de la Fédérale 1 à 60 clubs et 20 relégations à programmer. On aura donc une quatrième division à 48 clubs sur un format qui retrouve une certaine équité, à défaut d'être le troisième niveau national.

Protocole de retour à l'entrainement validé

C'est la bonne nouvelle du moment, le protocole de retour à l'entrainement des rugbymen a été validé par l'état. Ce sera progressif et encadré par un référent Covid dans chaque club. Il faut maintenant espérer une reprise rapide car en ayant fixé la reprise des championnats fédéraux au 12 septembre, un décalage engendrerait des fréquences de matches trop importantes.

Tournoi des 4 nations à l'automne

Les équipes britanniques pensent déjà à renflouer les caisses à l'automne, mais sans l'Italie ni la France. Pas très cool comme décision, mais après tout, on a fait mal aux Anglais et aux Gallois, ça risque de piquer à nouveau.

Autres news