News RF

Le super rugby sans l'Afrique du sud

Ni les japonais, ni les argentins, mais avec des iliens

par , le

Des joueurs Australiens et Néo-zélandais se seraient unis pour tenter de retirer l'Afrique du Sud du Super Rugby.

Selon Nine News, un contingent de joueurs australiens, dirigé par le capitaine Michael Hooper, a participé à un appel téléphonique avec leurs homologues kiwis, y compris le nouveau capitaine Sam Cane.

La raison de l'appel était une réflexion sur la façon de redémarrer la saison de Super Rugby au milieu de la pandémie mondiale de coronavirus en cours, mais aussi de discuter de la viabilité à long terme de la compétition, qui contient des franchises de cinq pays sur quatre continents.

Des franchises d'Australie, de Nouvelle-Zélande, d'Afrique du Sud, du Japon et d'Argentine participent à la compétition - bien que les joueurs ne la considèrent plus comme viable. Le format préféré décidé par ces joueurs est la compétition Trans-Tasman impliquant les neuf équipes existantes d'Australie et de Nouvelle-Zélande et la réintroduction de la Western Force.

Ils seraient également enclins d'accueillir une équipe des îles du Pacifique dans un mouvement qui plairait à World Rugby alors qu'ils tentent de rendre le jeu mondial plus accessible et compétitif parmi les plus petites nations.

La pierre d'achoppement, cependant, est, tandis que Rugby Australie est au point mort sur un nouvel accord de diffusion, que la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud ont déjà conclu des accords au-delà de 2020 dans le format Super Rugby actuel.

En plus du Super Rugby, deux équipes sud-africaines participent également au Pro 14, avec quatre équipes galloises, deux écossaises, quatre irlandaises et deux italiennes.

Autres news