federale-1.jpg

Réunion des clubs de Fédérale 1

Les interrogations et les problèmes à résoudre

par , le

Ce soir, les présidents des clubs de Fédérale 1 participeront à un séminaire suite à la validation de la création de la division nationale de fédérale pour la saison prochaine. Il y a, cependant, des zones d'ombre et des points à résoudre afin d'avoir la meilleure organisation possible.

12 ou 14 en National ?

En théorie, 12 clubs serait la solution équitable, puisque les 4 poules de Fédérale 1, sous réserve du cas de Nantes, seraient aussi à 12 clubs. Dans un championnat post-pandémie, il est important d'avoir un équilibre sportif afin de garantir l'équilibre financier sur les recettes. Déjà que la création de la division nationale va amputer l'ensemble des 48 clubs sur des recettes liées aux affiches ou au derbys, il ne faudrait pas en plus qu'il y ait moins de 12 clubs par poule.

De ce fait, si l'on passe à 14 en National, est-ce que la FFR proposera à des clubs de Fédérale 2 de rejoindre la Fédérale 1 ? Et quelles conséquences sur l'organisation des poules de Fédérale 2 et 3 déjà publiées.

Le cas de Nantes

Nantes est en Fédérale 3. Il reste une procédure au Tribunal Administratif, mais règlementairement parlant, Nantes ne peut pas jouer en Fédérale 1 la saison prochaine puisque les décisions actuelles ne sont pas suspensives. D'autre part, le tribunal va regarder si la procédure a été respectée et s'il n'y a pas eu de vices de forme. Bernard Laporte, toutefois, souhaite que Nantes puisse jouer en Fédérale 1, car il y a des enjeux économiques et sociaux. 

Il y a deux positionnements. On accepte Nantes en Fédérale 1, au détriment des règlements afin de garantir des poules de 12 en Fédérale 1. Dans ce cas, il est fort probable que l'on ouvre la boite de Pandore et que certains clubs se disent que cela fera jurisprudence.

L'autre positionnement est de maintenir l'idée que l'argent ne peut pas tout résoudre. Trouver des investisseurs pour sauver un club alors que celui-ci est rétrogradé pour des manquements aux règlements et engagements est contraire à l'éthique. Dans ce cas, c'est aussi la porte ouverte à tous les abus. 

Est-ce que les clubs seront consultés à ce sujet avec comme conclusion : 1 poule de 11 et 3 poules de 12 en Fédérale 1. 

Le calendrier

Est-ce que les clubs seront prêts pour la reprise début septembre. Est-ce que le gouvernement autorisera les matches à ce moment là ? Trop d'incertitudes et une organisation basée sur cet unique point de vue. Le rugby ne peut pas se permettre plus d'un match par semaine et le calendrier est incompressible. Le nombre d'équipes par poule dépend donc aussi du calendrier. Y-a-t-il un plan B ?

Le financement des déplacements

La FFR crée des caisses de blocage par division pour rembourser une partie des frais de déplacement, le solde, s'il y en a un étant reversé en fin de saison aux clubs. Apparemment, les 1,3 millions, selon les dernières informations, ne correspondent pas à ce fond de blocage. Comment vont être remboursés les frais de déplacement ? Est-ce que cela va être pris sur la caisse de blocage de la Fédérale 1 et donc baisser la redistribution du solde ? Ou bien, y-a-t-il une caisse spécifique à la Nationale ? Avec quel argent cela sera-t-il financé ?  

Et la suite ? 

La LNR s'engage à verser 675 000 euros, uniquement sur l'année de lancement. Que va-t-il se passer ensuite ? Qui va payer ? Est-ce que la LNR va négocier son souhait de n'avoir qu'un promu en pro D2 et un barrage pour le second comme elle l'avait proposé en 2018 ?

Il reste donc un bon nombre de points à régler et la fragilité avec laquelle ce projet a été élaboré nécessite des réponses afin de rassurer les clubs.

On en saura plus ce soir.

Autres news