Top 14 ou XV de France

La guéguerre est repartie !

par , le

Quoi que fasse la fédération aujourd'hui, Ovale Ensemble tire à boulets rouges, que ce soit justifié ou non. On est en campagne et c'est la règle. 

Ce qui me pose problème, c'est la défense de l'intérêt du rugby amateur? Nous n'allons pas revenir sur la gestion Covid, mais l'une des conséquences  est bien les finances des clubs. Bien sur, les soucis financiers sont proportionnels au budget et donc les clubs du Top 14 sont en première ligne sur la perte financière post-covid. 

De l'autre côté, la FFR a décidé d'aider le rugby à concurrence de 35 millions d'euros sous diverses formes. La FFR connait aussi des pertes puisque le tournoi des 6 nations n'est pas allé à son terme, la tournée d'été a été annulée et on est toujours sous la coupe de 5000 personnes dans les stades dont 3500 supporteurs au maximum. La Fédération Française n'est pas la seule dans la tourmente. La fédération Américaine est en dépôt de bilan, la Fédération Australienne dans un rouge vif et les petites fédérations connaissent de gros problèmes de trésorerie.

L'enjeu de notre sport est donc mondial. Le rugby a cette particularité de ne concerner que peu de nations, même si le 7 tend à démocratiser le ballon ovale. World Rugby a donc décidé d'étendre la fenêtre automnale afin d'accorder plus de matches aux nations et essayer de renflouer les caisses.

Jean-Marc Lhermet s'est positionné au nom des clubs et a sorti la sulfateuse avec une stratégie de communication classique. Tout d'abord, on crée la sympathie et on oppose clubs professionnels et fédération : 

Pour bien connaître les présidents de clubs, et les entraîneurs, l'état d'esprit était plutôt à l'apaisement pour préparer le plus sereinement possible la prochaine Coupe du monde en France

Ensuite, il suffit d'isoler son opposant en expliquant que sa démarche est en dehors de l'intérêt du rugby :

Au lieu de cela, BL et WR (World Rugby) font leurs petites affaires en catimini, sans impliquer réellement les Ligues. C'est une vraie déclaration de guerre

Là, il y a quand même une grossière erreur. Tout d'abord, les ligues dépendent des fédérations. Ce sont donc les fédérations qui doivent faire entendre leurs voix à World Rugby, pas les ligues. Enfin, il y a un positionnement assez étrange de Lhermet sur la situation. Il fait parti d'une équipe qui a eu les clés du camion pendant (trop) longtemps. Lorsque vous êtes élus avec une équipe, il est quasiment inexistant de voir quelqu'un voter contre s'il est du même bord. Et ça, cela se fait à le FFR, que ce soit hier, aujourd'hui ou demain, qu'importe la gouvernance, cela se fait dans toutes les fédérations et il est donc (a)normal que cela se fasse à World Rugby.

Les clubs du Top 14? En fait 3 présidents du Top 14 ont fait une levée de bouclier face à l'extension de la fenêtre internationale en parlant de passage en force de World Rugby. Bien sur parce que cela va mobiliser des internationaux. Ces présidents n'aiment pas quand ils ne sont pas consultés. En revanche, les clubs professionnels n'aiment pas consulter. Pour rappel, sans que Albi, Massy ou Bourg-en-Bresse n'aient leur mot à dire, ils se sont concertés entre eux pour se protéger. Les conseilleurs ne sont donc pas les payeurs? 

Il est donc très facile de faire un amalgame en disant que Laporte protège son futur. Pourtant son futur est déjà tout tracé : il sera le prochain président de World Rugby. 

Donc, faut-il préserver le Top 14 ou la fenêtre internationale. En fait, le Top 14 ne s'arrêtera pas pour autant. En revanche, pouvoir avoir des ressources supplémentaires pour les fédérations, c'est une nécessité de survie pour le Rugby mondial. Enfin, il faut essayer de voir au sens global, la décision de World Rugby. Combien de championnats professionnels jouent en automne ? Sur ces championnats, combien de fédérations n'ont pas de joueurs sous contrats ? 

En fait, l'exception Française est ce qui fait le plus de mal à notre Rugby. Là où les autres fédérations trouvent des solutions pour mettre les internationaux à disposition, la France aura toujours une opposition entre sa structure professionnelle qui se veut indépendante et sa fédération qui se doit d'avoir une vision plus globale du rugby que ce soit Grill ou Laporte à la tête du coq?

Lhermet s'est servi du Top 14 pour attaquer Laporte? Et le besoin de finances pour le rugby amateur ?  On en fait quoi ?

Autres news