Réforme fédérale : la pyramide qui ressemble à un zizi

Et je ne vous raconte pas la taille du prépuce

par , le

 

Je vois déjà les commentaires : oui, il a fait le buzz, ça ressemble pas à un zizi, mais à un zobus. sans compter ceux qui vont regarder ce que veut dire prépuce et les supporteurs de Florian Grill qui espèrent me renvoyer à la commission des tiques, oui la grosse commission à côté des toilettes qui ne connait pas la loi mais fait semblant de connaitre la morale. 

Bon, je fais donc comme le z'oiseau, qui vit d'eau fraîche et d'air qui pue, le z'oiseau pendant que les politicards jouent les docteurs et que les docteurs jouent les politicards. 

Effectivement, ça ne ressemble pas à un zizi, mais c'est l'un des mots qui me fait rire avec prout, concaténation et tonnelier. 

En fait, la vision de la pyramide repose sur un point de vue. Le point de vue de la FFR est le suivant :

Comme vous pouvez le voir, c'est propre, logique et ça fait envie. On a l'impression que tout est fluide. Sauf que lorsqu'on met des lunettes, la nouvelle pyramide des compétitions ressemble plus à ça :

 

On se rapproche alors de l'architecture de Numérobis dans Astérix et Cléopatre. On a renforcé l'élitisme et on dessine un joli obus. Et vous connaissez le principe de l'obus. C'est que ça explose !

Vous me direz, il y a de l'amélioration. Parce que l'opposition défendait la pyramide suivante :

La c'était pas mal non plus dans le n'importe quoi et il fallait maintenir les phases finales nationales de séries (alors qu'ils avaient votés pour la diminution au départ).

Alors j'en reviens au docteur qui joue au politicard. On a UN docteur à la FFR, donc UN scientifique. La science, c'est l'observation de notre environnement. Or que ce soit dans un système géologique, biologique, ou en core physique, on voit bien que ce qui tient debout, c'est ce qui a des bases solides. Pourquoi le docteur n'a-t-il pas eu une approche scientifique de la structure plutôt qu'une approche élitiste #simon2024.

Dans toutes ces horreurs colorées, que l'on ne montrerait même pas pendant un cours sur les MST, il n' y a rien de solide. On a construit 2 étages supplémentaires pour satisfaire quelques présidents de clubs de Fédérale. On a rétrogradé de 2 divisions la grande majorité des clubs simplement parce que l'on croit à tort qu'un championnat prépare à un championnat supérieur. 

Je pense que même Ovale Ensemble est ok pour ça, quoique je pense qu'ils s'en foutent. Ils ne débattent jamais sur le rugby amateur, sauf si le docteur est là, comme ça ils parlent de ses émoluments. 

Je félicite quand même Patrick Buisson pour son travail, car il est parti dans la bonne direction, c'est à dire essayer de reconstituer la base de la pyramide. Sauf qu'à l'arrivée, là où l'on avait 11 divisions, on en a 10 avec 3 (pro D2/nationale/nationale 2) qui sont de véritables poudrières économiques. 

Pour finir, je réponds à ceux qui oseraient me dire : oui ben la grande bouche, t'avé ka rester à la FFR. Les gars, j'étais estampillé petit frère de Thierry Murie et comme il a dit que la moitié des membres du Comité Directeur étaient soit des cons, soit des branleurs, vous imaginez bien que j'ai essayé de faire croire à ceux qui se sentaient visés que ce n'était pas vrai? Et en plus quand on sait que certains étaient les deux, c'est compliqué à l'arrivée. On m'avait interdit d'aller jouer avec mes copains présidents de clubs avec qui je m'entendais super bien, sauf un bien sur? Ah Thierry vient de me texter, il y avait celui là aussi, c'est vrai?

Donc, pour finir, voilà ce que nous on a dans la tête avec Bernard (pas Laporte, mais mon mien à moi sur RF) pour la pyramide du rugby et comme le prochain président sera surement Florian Grill, il va falloir que j'aille m'excuser pour espérer avoir une place à la table des élus et retourner voir les matches gratos en mettant cette jolie pyramide en place.

Ceux qui auront survécu jusque là sans prendre ombrage de cette prose qui rentrera dans les anales*, je vous adresse mes plus sincères amitiés et si j'en ai choqué certains et ben, tant pire comme dirait zézette !

 

*Non , il n'y a pas de faute.

Autres news