Fédérale 1

quoi de neuf à oloron?

#6413

  • BEGNAT64
  • Membre
  • 19/09/2016
  • Msg : 2 241

Suite a diverses disciussions quelques départs semblent déjà actés quel sont vos avis ?

Thévenot, Sotteau, Box, Mamou, Pinto ?

#6414

  • Pusa Maule 64
  • Membre
  • 06/12/2021
  • Msg : 23

Le CS Beauté remplace Pamiers en N2.

#6415

  • supolo
  • Membre
  • 27/11/2021
  • Msg : 81

pour les recrues nous avons un Bon 10 qui vient d un club qui monte en N2, par contre en ce qui concerne l entraineur des avants cela semble plus difficile ne faut t il pas recruter local ? de plus nous avons quelques jeunes pour renforcer nos espoirs !

#6416

  • ovalie4764
  • Membre
  • 25/05/2021
  • Msg : 135

La rumeur attribuant à Beaune - qui a terminé 10 ème de poule 2 avec 38 points - une montée en N. 2 paraît assez farfelue, voire stupéfiante ..

il y a un ordre établi par les critères sportifs et dans les postulants, on peut sans doute bousculer avec de bonnes raisons majeures les classement et, dans ce cas, 

j'accepterais volontiers que ce soit Beauvais, battu de très peu par le CAL, club du nord excentré, ambitieux et doté de solides moyens financiers ...mais Beaune, alors là..

ceci dit, avec la FFR de Ferrasse, on en a vu de belles dans le passé et la FFR n'a pas changé à 100 % non plus !

#6417

  • Pusa Maule 64
  • Membre
  • 06/12/2021
  • Msg : 23

Ce n'est pas une rumeur, c'est officiel pour le CS Beaune.

#6418

  • Perenara
  • Membre
  • 17/10/2021
  • Msg : 56

Il semble bien que la FFR a contacté de nombreux clubs qui ont refusé! Franchement, il aurait été plus simple d'interroger les clubs en début de saison et de définir sur un budget théorique qui avait les moyens de remplir cette coquille vide et de donner la composition en début de championnat. L'indépendance du championnat espoir doit faire frémir plus d'un trésorier.

#6419

  • Perenara
  • Membre
  • 17/10/2021
  • Msg : 56

Cette N2, qui va vivre l'an prochain sa naissance, va ressembler à un "truc" bizarre, où le budget va être (presque) le seul arbitre sans équilibre avec le sportif. Cette course au budget est un creve coeur pour la formation. J'ai regardé le classement ds espoirs des clubs accédant à la N2. Hormis pour la poule 1 où dans l'ensemble les espoirs ont tenu le rang de l'équipe 1ère (hormis Beauvais qui ne monte pas mais d'un souffle, on peut citer un grand nombre de clubs dont le classement espoir est sans rapport avec leur équipe 1ère : Auch, Fleurance, Lannemezan, Anglet (pour tous les avoir vus jouer), marmande graulhet bédarrides stade métropolitain Vienne et hyères carqueiranne. Mettons à part Beaune dont les classements respectifs sont homogènes (mais!). Je pense que cela indique aussi que l'unique attention (ou presque, je ne critique pas les éducateurs ni les entraîneurs espoirs) de ces clubs est l'équipe 1. Or il me semble que la FFR cherchait il y a peu à maintenir un équilibre en exigeant des clubs leur engagement dans toutes les catégories jeunes. Il faudrait maintenant y inscrire un objectif sportif pour éviter les "espoirs" de façade. rappelons que les catégories espoirs sont faites pour dégager les jeunes à haut potentiel vers le hauts niveaux séniors. Pourquoi ne pas laisser jumelés les espoirs avec l'équipe 1 et attribuer des points influençant le classement pour la montée et le classement pour la descente.

#6420

  • auwel32
  • Membre
  • 26/01/2014
  • Msg : 1 363

Perenara a écrit :

Cette N2, qui va vivre l'an prochain sa naissance, va ressembler à un "truc" bizarre, où le budget va être (presque) le seul arbitre sans équilibre avec le sportif. Cette course au budget est un creve coeur pour la formation. J'ai regardé le classement ds espoirs des clubs accédant à la N2. Hormis pour la poule 1 où dans l'ensemble les espoirs ont tenu le rang de l'équipe 1ère (hormis Beauvais qui ne monte pas mais d'un souffle, on peut citer un grand nombre de clubs dont le classement espoir est sans rapport avec leur équipe 1ère : Auch, Fleurance, Lannemezan, Anglet (pour tous les avoir vus jouer), marmande graulhet bédarrides stade métropolitain Vienne et hyères carqueiranne. Mettons à part Beaune dont les classements respectifs sont homogènes (mais!). Je pense que cela indique aussi que l'unique attention (ou presque, je ne critique pas les éducateurs ni les entraîneurs espoirs) de ces clubs est l'équipe 1. Or il me semble que la FFR cherchait il y a peu à maintenir un équilibre en exigeant des clubs leur engagement dans toutes les catégories jeunes. Il faudrait maintenant y inscrire un objectif sportif pour éviter les "espoirs" de façade. rappelons que les catégories espoirs sont faites pour dégager les jeunes à haut potentiel vers le hauts niveaux séniors. Pourquoi ne pas laisser jumelés les espoirs avec l'équipe 1 et attribuer des points influençant le classement pour la montée et le classement pour la descente.

Je ne peux que abonder dans ton sens , mais "malheureusement" ce système vient à se tendre aussi aux divisions inférieures (Fédérale 2 qui va devenir Fédérale 1 la saison pro) où même en Fédérale 2 des clubs construisent leur équipe 1 et en réserves avec les jeunes du canton .

Ce qui me "rassure" dans la poule où étaient nos 2 clubs (FCO et ASF) , trois des quatres clubs qui ont joué le championnat de France ont eu leur équipe réserve de qualifié .

Le monde "parfait" (des joueurs des environs en équipe 1 et des jeunes de l'EDR en réserve) existe surement dans certains clubs (Nafarroa- Mauléon- Oloron- Peyrehorade) mais ça va devenir de plus en plus dénrée rare et surtout se retrouver sur des Fédérale 2 ou même 3. 

#6421

  • Perenara
  • Membre
  • 17/10/2021
  • Msg : 56

auwel32 a écrit :
Perenara a écrit :

Cette N2, qui va vivre l'an prochain sa naissance, va ressembler à un "truc" bizarre, où le budget va être (presque) le seul arbitre sans équilibre avec le sportif. Cette course au budget est un creve coeur pour la formation. J'ai regardé le classement ds espoirs des clubs accédant à la N2. Hormis pour la poule 1 où dans l'ensemble les espoirs ont tenu le rang de l'équipe 1ère (hormis Beauvais qui ne monte pas mais d'un souffle, on peut citer un grand nombre de clubs dont le classement espoir est sans rapport avec leur équipe 1ère : Auch, Fleurance, Lannemezan, Anglet (pour tous les avoir vus jouer), marmande graulhet bédarrides stade métropolitain Vienne et hyères carqueiranne. Mettons à part Beaune dont les classements respectifs sont homogènes (mais!). Je pense que cela indique aussi que l'unique attention (ou presque, je ne critique pas les éducateurs ni les entraîneurs espoirs) de ces clubs est l'équipe 1. Or il me semble que la FFR cherchait il y a peu à maintenir un équilibre en exigeant des clubs leur engagement dans toutes les catégories jeunes. Il faudrait maintenant y inscrire un objectif sportif pour éviter les "espoirs" de façade. rappelons que les catégories espoirs sont faites pour dégager les jeunes à haut potentiel vers le hauts niveaux séniors. Pourquoi ne pas laisser jumelés les espoirs avec l'équipe 1 et attribuer des points influençant le classement pour la montée et le classement pour la descente.

Je ne peux que abonder dans ton sens , mais "malheureusement" ce système vient à se tendre aussi aux divisions inférieures (Fédérale 2 qui va devenir Fédérale 1 la saison pro) où même en Fédérale 2 des clubs construisent leur équipe 1 et en réserves avec les jeunes du canton .

Ce qui me "rassure" dans la poule où étaient nos 2 clubs (FCO et ASF) , trois des quatres clubs qui ont joué le championnat de France ont eu leur équipe réserve de qualifié .

Le monde "parfait" (des joueurs des environs en équipe 1 et des jeunes de l'EDR en réserve) existe surement dans certains clubs (Nafarroa- Mauléon- Oloron- Peyrehorade) mais ça va devenir de plus en plus dénrée rare et surtout se retrouver sur des Fédérale 2 ou même 3. 

je ne parlerai pas de monde parfait. Je comprends les clubs qui recrutent loin de leurs bases et le haut niveau l'impose. Cependant, il doit y avoir un équilibre entre le sportif et le financier, le niveau et la formation. Un club, ça ne doit pas être qu'une machine à gagner et à engranger des sous. C'est ce qu'a rappelé il y a quelques temps Lacroix au stade toulousain. Cet équilibre est nécessaire pour faire survivre les clubs à plus petit budget. Si les clubs "riches" n'ont plus de réelle obligation à investir dans la formation et la préparation des jeunes joueurs, ils viendront faire leur marché chez les clubs moins argentés. C'est déjà le cas, l'équilibre existe mais est précaire. Cette N2, avec le profil des clubs qui vont la composer pour moitié va renforcer la chasse au talent. or les clubs formateurs ne pourront pas subir un pillage global. Ce n'est pas l'équiope B ou les espoirs qui remplissent le stade. Et pourtant nous avons une équipe cette année classée 3 au niveau national dont le jeu est attrayant et spectaculaire. Il doit y avoir un équilibre. La FFR doit se pencher sur les moyens de soutenir économiquement les clubs qui sportivement ont acquis leur place dans la division supérieure. Ne serait ce qu'en attribuant une dotation kilométrique au déplacement (en dessous du budget médian -10% par exemple)

#6422

  • auwel32
  • Membre
  • 26/01/2014
  • Msg : 1 363

Perenara a écrit :
auwel32 a écrit :
Perenara a écrit :

Cette N2, qui va vivre l'an prochain sa naissance, va ressembler à un "truc" bizarre, où le budget va être (presque) le seul arbitre sans équilibre avec le sportif. Cette course au budget est un creve coeur pour la formation. J'ai regardé le classement ds espoirs des clubs accédant à la N2. Hormis pour la poule 1 où dans l'ensemble les espoirs ont tenu le rang de l'équipe 1ère (hormis Beauvais qui ne monte pas mais d'un souffle, on peut citer un grand nombre de clubs dont le classement espoir est sans rapport avec leur équipe 1ère : Auch, Fleurance, Lannemezan, Anglet (pour tous les avoir vus jouer), marmande graulhet bédarrides stade métropolitain Vienne et hyères carqueiranne. Mettons à part Beaune dont les classements respectifs sont homogènes (mais!). Je pense que cela indique aussi que l'unique attention (ou presque, je ne critique pas les éducateurs ni les entraîneurs espoirs) de ces clubs est l'équipe 1. Or il me semble que la FFR cherchait il y a peu à maintenir un équilibre en exigeant des clubs leur engagement dans toutes les catégories jeunes. Il faudrait maintenant y inscrire un objectif sportif pour éviter les "espoirs" de façade. rappelons que les catégories espoirs sont faites pour dégager les jeunes à haut potentiel vers le hauts niveaux séniors. Pourquoi ne pas laisser jumelés les espoirs avec l'équipe 1 et attribuer des points influençant le classement pour la montée et le classement pour la descente.

Je ne peux que abonder dans ton sens , mais "malheureusement" ce système vient à se tendre aussi aux divisions inférieures (Fédérale 2 qui va devenir Fédérale 1 la saison pro) où même en Fédérale 2 des clubs construisent leur équipe 1 et en réserves avec les jeunes du canton .

Ce qui me "rassure" dans la poule où étaient nos 2 clubs (FCO et ASF) , trois des quatres clubs qui ont joué le championnat de France ont eu leur équipe réserve de qualifié .

Le monde "parfait" (des joueurs des environs en équipe 1 et des jeunes de l'EDR en réserve) existe surement dans certains clubs (Nafarroa- Mauléon- Oloron- Peyrehorade) mais ça va devenir de plus en plus dénrée rare et surtout se retrouver sur des Fédérale 2 ou même 3. 

je ne parlerai pas de monde parfait. Je comprends les clubs qui recrutent loin de leurs bases et le haut niveau l'impose. Cependant, il doit y avoir un équilibre entre le sportif et le financier, le niveau et la formation. Un club, ça ne doit pas être qu'une machine à gagner et à engranger des sous. C'est ce qu'a rappelé il y a quelques temps Lacroix au stade toulousain. Cet équilibre est nécessaire pour faire survivre les clubs à plus petit budget. Si les clubs "riches" n'ont plus de réelle obligation à investir dans la formation et la préparation des jeunes joueurs, ils viendront faire leur marché chez les clubs moins argentés. C'est déjà le cas, l'équilibre existe mais est précaire. Cette N2, avec le profil des clubs qui vont la composer pour moitié va renforcer la chasse au talent. or les clubs formateurs ne pourront pas subir un pillage global. Ce n'est pas l'équiope B ou les espoirs qui remplissent le stade. Et pourtant nous avons une équipe cette année classée 3 au niveau national dont le jeu est attrayant et spectaculaire. Il doit y avoir un équilibre. La FFR doit se pencher sur les moyens de soutenir économiquement les clubs qui sportivement ont acquis leur place dans la division supérieure. Ne serait ce qu'en attribuant une dotation kilométrique au déplacement (en dessous du budget médian -10% par exemple)

je dis oui 

#6423

  • ovalie4764
  • Membre
  • 25/05/2021
  • Msg : 135

Cette péripétie, pour moi, désigne la faible marge de manoeuvre financière des clubs de la  "France d'en bas ", les plus nombreux qui sont la sève

de notre discipline de coeur; La N1 est pertinente pour préparer ceux "d'en, haut" qui peuvent et veulent voir la pro. D2. Mais ensuite vouloir bâtir un marche pied pour accéder

à cette élite semi- pro par une N2 batarde ne fait qu'exacerber la course à l'armement  ..il faudra bientôt une N 3 sur se préparer à, la N 2 !

Surtout, en amateur, ce qui est prioritaire, c'est maintenir une formule avec 4 poules pour avoir des poules régionales génératrices de derbies et de déplacements courts.

Beaune, voisin de Dijon, Mâcon et Lyon tirera son épingle du jeu, pas Pamiers ...

En tout cas, changer de statut vers le 22 juin est une aventure bien risquée pour quiconque ...la sagesse a prévalu majoritairement ...

Quant aux joueurs, leur gourmandise se comprend mais qu'ils ne prennent garde à ne pas casser leur outil de travail. Et vivre au pays à aussi bien des avantages plutôt que de nomader

là et ailleurs ...enfin comme on dit, chacun voit midi, à sa porte.

Un autre remarque: l'assistance moyenne en F1 tourne autouer de 650 spectateurs avec des pics pour certains derbies, une dernière journée calée plutôt sur les 1000 à cause des enjeux de fin de saison

mais on trouve aussi des chambrées confidentielles ( par ex à Chartres 250 ! )....çà ne génère pas des recettes grasses ....

Au niveau supérieur, ce n'est guère mieux pour rémunérer des strucures quasi,pro ....

#6424

  • auwel32
  • Membre
  • 26/01/2014
  • Msg : 1 363

Interessante interwiew ce jour dans le journal local La République des Pyrénées du vice président Pierre Serena

 

https://www.larepubliquedespyrenees.fr/sport/rugby/fc-oloron/rugby-fc-oloron-pierre-serena-demande-l-aide-de-lindt-et-safran-11400520.php

 

On y apprend que à priori Oloron aurait été dans la Poule EST (ce qui me surprend) et que donc les déplacements auraient été trop honéreux pour accepter la N2

On y apprend aussi qu'il en appelle à Lindt et Safran pour envoyer les pépettes car pour la N2 il faut minimum 850 00 euros de budget et que actuellement le budget est de 500 000 euros 

#6425

  • supolo
  • Membre
  • 27/11/2021
  • Msg : 81

il est inconcevable de voir a quel point le FCO est oublie par les acteurs economiques locaux OLORON STE MARIE est une des capitales du rugby amateurs depuis ......Le Feceo n a jamais eu de budgets tres importants mais nous sommes effectivement trop bas ! Bravo a nos dirigeants  qui ont le soutien de leurs supporters! Il faudrait cependant que la FFR propose une reforme acceptable ICI  le rugby c est une RELIGION   et nous aimerions demain assister a la victoire du FECEO sur L ASF VILLE de 6000 habitants !

#6426

  • 10DEDER
  • Membre
  • 16/06/2020
  • Msg : 22

Oloron est quand même la sous préfecture des PA avec Bayonne !!!

Certains parlent de N2 alors que le budget permet tout juste la F1.

Il vaut mieux bâtir des fondations solides en F1 avec cette B 1/2 finaliste.

Tous les autres clubs arrivent à faire augmenter leur budget..... comment se fait il que Oloron régresse à se niveau là.

Quid de l'entraîneur des avants ? N'est ce pas difficile d'en trouver un par manque de perspective..... ou de finance soyons clair ?

 

Fédérale 1