Nations

EDF - Fédérale

#1

  • Bartassaïre
  • Membre
  • 21/05/2010
  • Msg : 4 279

Site FFR: "Vendredi 12 février 2016 au Stade Jules Ladoumègue (Massy), France – Irlande Arbitre : Emanuele TOMO (Ita) FRANCE : Moinot – Lafitte, Burgaud, Anies, Bonvalot – (o) Guenin, (m) Dubert (cap) – Gateau, Costanzo, Boukechiche – Giraud, Kahn – Kwarazfelia, Rodriguez, Martinez Remplaçants : Trassoudane, Berhabe, Lagain, Kbaier, Dessis, Ouchene, Quiniou, Le Bourhis IRLANDE : Riordan - McInerney, Murphy, D'Arcy (cap), Roche – (o) Deasy, (m) Lloyd – Ryan, Pritchard, Butterworth – Whann, Ruddock – Lavery, Rossiter, Prendiville Remplaçants : Abbott, Sweeney, Soroka, Smyth, D'Arcy, Cronin, McDermott, McBurney." A priori, le match est diffusé sur le site FFR [EDIT]: le lien est ok & présent aussi direct sur DailyMotion [video]dailymotion.com/video/xj5jye[/video]

Dernière modification par Bartassaïre (12/02/2016 19:03:02)

"L'homme de la Pampa, parfois rude, reste toujours courtois".

Nemo auditur propriam turpitudinem allegans

#2

  • Bartassaïre
  • Membre
  • 21/05/2010
  • Msg : 4 279

9-6 à la mt. Les FR jouent à XVI, ils ont la French-Chatte avec eux. Les IRL jouent comme les (des) grands. Plaisant. Le 10 FR a du subir une fracture d'ego sur une pommette/raffut juste avant sa sortie ..

"L'homme de la Pampa, parfois rude, reste toujours courtois".

Nemo auditur propriam turpitudinem allegans

#3

  • Bartassaïre
  • Membre
  • 21/05/2010
  • Msg : 4 279

12-16. Rien de volé pour les IRL tant ils jouent comme une équipe. Derrière ils se trouvent, devant ils ont le label Vert. Côté FR, des intentions, des qualités et du mouligasse dans la cohésion/fluidité. Avec quelques carences dans la dimension 's'y filer' pour les maillots à 2 chiffres. Le poulet de Bresse arborant le n°5, mix de JP PEREZ et C.GERONDEAU, n'a pas été un Coco sur le pré; généreux le boug'

"L'homme de la Pampa, parfois rude, reste toujours courtois".

Nemo auditur propriam turpitudinem allegans

#4

  • Rougekitache
  • Invité
Bartassaïre a écrit :

Le poulet de Bresse arborant le n°5, mix de JP PEREZ et C.GERONDEAU, n'a pas été un Coco sur le pré; généreux le boug'

toujours généreux le père Giraud, mais faut l'économiser un peu, on en a besoin pour la suite, merci.

#5

  • PICARD-GIRARD
  • Membre
  • 20/07/2013
  • Msg : 23 022

le 5 , Homme du match !!!

"Jouer contre l'Ecosse et contre l'Italie en match de préparation à la CDM est pour nous une belle opportunité d'évaluer notre capacité à rivaliser avec deux grandes nations du rugby, a indiqué Brunel, cité dans le communiqué de la FFR. Septembre 2018......défense de rire !

#6

  • Bartassaïre
  • Membre
  • 21/05/2010
  • Msg : 4 279

Homme du match, j'sais pas. Exemplaire & volontaire, oui.

"L'homme de la Pampa, parfois rude, reste toujours courtois".

Nemo auditur propriam turpitudinem allegans

#7

  • Bartassaïre
  • Membre
  • 21/05/2010
  • Msg : 4 279

Pour les Bleuets, c'est un peu la même mayonnaise dans ce que proposent les IRL. Pit1, ils ont un moule les Verts pour générer une telle identité de jeu ?!

"L'homme de la Pampa, parfois rude, reste toujours courtois".

Nemo auditur propriam turpitudinem allegans

#8

  • la sup
  • Robert Pagès
  • 26/12/2005
  • Msg : 14 742

En 2ème mi-temps, ils sont invisibles les verts !

"Il faut toujours viser la lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles."
O.Wilde

#9

  • Bartassaïre
  • Membre
  • 21/05/2010
  • Msg : 4 279

Joli le final. Anéfé, le Vert s'est dilué en 2° mt. Des intentions, de l'envie côté EDF et ça score. Chapô

"L'homme de la Pampa, parfois rude, reste toujours courtois".

Nemo auditur propriam turpitudinem allegans

#10

  • Pont-Vert
  • Membre
  • 14/01/2013
  • Msg : 6 434

Y font plaisir nos bleuets, de l'envie et de la joie, perso j'ai passé une bonne soirée a les regarder. smile

Bien coacher c'est "l'Art des Choix"

#11

  • Bartassaïre
  • Membre
  • 21/05/2010
  • Msg : 4 279

Me 2. Tous les coups ne sont pas gagnants, mais l'envie de tenter s'impose. Frais l'état d'esprit..

"L'homme de la Pampa, parfois rude, reste toujours courtois".

Nemo auditur propriam turpitudinem allegans