Fédérale 2

U.S. TOURS ( vit toujours ! en F2...)

#421

  • S16ZE
  • Membre
  • 03/04/2006
  • Msg : 304

Je te trouve bien sévère cotéfermé, simplement une poule plus "facile" qui n'aide pas beaucoup à progresser, une équipe jeune. Des phases finales plus difficiles avec la poule 8 que l'an dernier, voir les rencontres 1/3 poule 7 vs poule 8 est-ce que l'UST se serait qualifié dans la poule 8 ?.

Franchement, d'après ce que j'ai vu, ils se sont envoyés à Tonnellé, personne à triché, pas simple ce match suite à la déconvenue du match aller. En face, il y a une densité largement superieur qui a fait la différence. Floirac sans enlevé le mérite de l'UST a géré son match et certainement appliqué les consignes de jouer devant, perso, j'attendais plus de Floirac derrière. Difficile de dire qu'avec Petit, Lallemand et Biet l'issue aurait été tout autre, mais je ne pense pas. Floirac a une belle équipe et peut aller loin. De plus en plus costaud les équipes de F3, pas certain que de monter serait positif.

A bientôt au HH7 ( Je suis au bar wink )

Bon match à la B dimanche. 

 

      

Dernière modification par S16ZE (09/05/2018 19:37:24)

#422

  • cotéfermé
  • Membre
  • 03/05/2015
  • Msg : 981

je ne me trouve pas trop sévère, Mastia wink

juste un poil de réalisme après coup, et je suis globalement d'accord avec toi. la poule 7 à quand même montré quelques matchs costauds, mais la 8 eut été plus coriace... je pense qu'on serait passé, mais pas forcément en 2è place.

pour le match de dimanche, il est clair que personne n'a rien laché, et que le regret restera la mauvaise première période du match aller. ce sont des joueurs qui vont devenir encore meilleurs, et ça c'est ce que j'ai hâte de voir !

après, Floirac, il ont géré le match façon "moche", mais logique, on a vu ce que pouvait être un contre jusqu'à la dernière minute, et si ils avaient joué, trop de risques...

le match interessant à venir est Plouzané/Layrac, je ne suis pas certain que même eux arrivent à passer ce tour...

allez, au final, ce n'est pas dramatique, un an de plus pour préparer le futur !

"Le rugby ne se joue pas en 2 mais en 3 temps : Avant, la ferveur ; pendant, la bravoure ; après, la fraternité." (René Crabos)

#423

  • Al rugby
  • Membre
  • 28/11/2016
  • Msg : 120

salut,

la poule 7, assez disparate dans les niveaux, était effectivement et certainement moins dense que la 8 ou la 9 (Layrac) et les équipes certainements plus aguéries aux joutes de niveau phase finale.

pour avoir vu joué Layrac et Plouzané contre La Baule (je suis de La Baule), je pense que Plouzané a les armes pour passer. les bretons me parraissent plus costauds devant, d'autant qu'ils manquera à Layrac 2 "pilards" (suspension pour 2 cartons jaunes sur l'ensemble des 2 matchs pour l'un et 1 rouge direct pour brutalité pour l'autre). de plus, sur les 2 matchs ils ont baissés physiquement aux alentours de la 60/65ème. ceci dit, je ne connais pas l'état de forme des bretons actuellement ni celui de leur infirmerie et encore moins les suspensions!!!

en tous cas, je pense, ça ne se jouera pas à grand chose.

peut-être à la saison prochaine ;

#424

  • cotéfermé
  • Membre
  • 03/05/2015
  • Msg : 981

Salut Al , je savais pour un pilard, pas pour le 2è, si ils n'ont pas de banc, ça peut coûter vite cher contre Plouzané, et pour le coup de mou à la 65è, je me pose la question de savoir si ils n'ont pas géré pour ce qui concerne le match retour... Plouzané est vraiment une équipe très impressionnante et y'a une belle réserve en cas de problème ! Un sacré club ! Layrac compte aussi d'excellents joueurs, très expérimentés (les Inigo, Cler , Decottignies, Sergent et d'autres moins connus mais...) . Plouzané a perdu un talonneur parait-il. Assurément deux matchs à ne pas manquer si on est dans un coin ou dans l'autre ! Je ne fais pas de pronostic, mais je ne serais pas étonné de voir passer Layrac...et si c'est Plouzané , ce sera mérité pour eux et leur beau club.

Sinon, dans un autre registre, la réserve de l'UST va jouer dimanche ses 32è à Surgères contre Mérignac ... J'avoue que je ne comprends pas qu'on ne les mette pas un peu plus en lumière en cette année toute particulière des 120 ans... Je leur souhaite la victoire!

"Le rugby ne se joue pas en 2 mais en 3 temps : Avant, la ferveur ; pendant, la bravoure ; après, la fraternité." (René Crabos)

#425

  • USTyoung
  • Membre
  • 25/03/2014
  • Msg : 189

Quand on voit Bourge et Châteauroux en FED 2, et qu’on compare avec le potentiel rugby à Tours (EDR, centre de formation et Agglomération). On se dit que c’est Quand même bien dommage..

sinon que retenir de cette saison ? 

#426

  • iku33
  • Membre
  • 28/09/2009
  • Msg : 595

Al rugby a écrit :

salut,

la poule 7, assez disparate dans les niveaux, était effectivement et certainement moins dense que la 8 ou la 9 (Layrac) et les équipes certainements plus aguéries aux joutes de niveau phase finale.

pour avoir vu joué Layrac et Plouzané contre La Baule (je suis de La Baule), je pense que Plouzané a les armes pour passer. les bretons me parraissent plus costauds devant, d'autant qu'ils manquera à Layrac 2 "pilards" (suspension pour 2 cartons jaunes sur l'ensemble des 2 matchs pour l'un et 1 rouge direct pour brutalité pour l'autre). de plus, sur les 2 matchs ils ont baissés physiquement aux alentours de la 60/65ème. ceci dit, je ne connais pas l'état de forme des bretons actuellement ni celui de leur infirmerie et encore moins les suspensions!!!

en tous cas, je pense, ça ne se jouera pas à grand chose.

peut-être à la saison prochaine ;

Demandez à Parthenay, Chauray ou Poitiers de la différence de niveaux !!!!

Les équipes girondines ont trusté le haut du classement alors que l'an dernier dans des poules "sudistes", elles étaient en fin de classement et l'une d'elles aurait même dû descendre.

Les phases finales sont principalement géographiques jusqu'à l'accession. Donc ce n'est pas forcément les meilleures équipes françaises qui montent mais les meilleures "régionales".

Lorsque que vous regardez le nombre de clubs dans le sud-ouest vous comprenez que mathématiquement l'adversité est supérieure. Pour exemple voici quelques chiffres concernant le département (sans grande métropole) des Pyrénées Atlantiques (saison 2017/2018) : Top 14: 1 club, ProD2: 2 clubs, Fédérale1: 4 clubs, Fédérale 2: 7 clubs, Fédérales 3: 13 clubs

Pour info Layrac 3600 habitants montée en fed 2, Nafarroa (Entente St jean  + St Etienne de Baigorri) montée en fédérale 1 avec un budget club de 270 000 €

#427

  • cotéfermé
  • Membre
  • 03/05/2015
  • Msg : 981

iku33 a écrit :
Al rugby a écrit :

salut,

la poule 7, assez disparate dans les niveaux, était effectivement et certainement moins dense que la 8 ou la 9 (Layrac) et les équipes certainements plus aguéries aux joutes de niveau phase finale.

pour avoir vu joué Layrac et Plouzané contre La Baule (je suis de La Baule), je pense que Plouzané a les armes pour passer. les bretons me parraissent plus costauds devant, d'autant qu'ils manquera à Layrac 2 "pilards" (suspension pour 2 cartons jaunes sur l'ensemble des 2 matchs pour l'un et 1 rouge direct pour brutalité pour l'autre). de plus, sur les 2 matchs ils ont baissés physiquement aux alentours de la 60/65ème. ceci dit, je ne connais pas l'état de forme des bretons actuellement ni celui de leur infirmerie et encore moins les suspensions!!!

en tous cas, je pense, ça ne se jouera pas à grand chose.

peut-être à la saison prochaine ;

Demandez à Parthenay, Chauray ou Poitiers de la différence de niveaux !!!!

Les équipes girondines ont trusté le haut du classement alors que l'an dernier dans des poules "sudistes", elles étaient en fin de classement et l'une d'elles aurait même dû descendre.

Les phases finales sont principalement géographiques jusqu'à l'accession. Donc ce n'est pas forcément les meilleures équipes françaises qui montent mais les meilleures "régionales".

Lorsque que vous regardez le nombre de clubs dans le sud-ouest vous comprenez que mathématiquement l'adversité est supérieure. Pour exemple voici quelques chiffres concernant le département (sans grande métropole) des Pyrénées Atlantiques (saison 2017/2018) : Top 14: 1 club, ProD2: 2 clubs, Fédérale1: 4 clubs, Fédérale 2: 7 clubs, Fédérales 3: 13 clubs

Pour info Layrac 3600 habitants montée en fed 2, Nafarroa (Entente St jean  + St Etienne de Baigorri) montée en fédérale 1 avec un budget club de 270 000 €

je me suis taté à faire une réponse du même genre...

le sud-ouest est supérieur, et je ne limite pas ça au 64 . j'ai déjà évoqué , ici ou ailleurs, l'effet "réforme F1" qui a fait glisser pas mal de monde en cascade vers les clubs du dessous...et étant donné le nombre de joueurs issus de par là bas, ben je ne trouve pas leurs performances surprenantes...je connais très bien Layrac, et ce genre de club ne pourrait pas exister dans l'ouest, du moins pas encore... c'est pas toujours une histoire d'argent , des fois c'est un taf, ou un coeur...Tours semble déjà bien tirer son épingle du jeu dans ce domaine, ce sont des choses qui se construisent, et ça, ça prend du temps...Plouzané en a fait l'amère expérience à l'aller comme au retour en 16è... et nous aussi , mais avant !

bref, pas de quoi pleurer, juste de quoi s'inspirer...

 

"Le rugby ne se joue pas en 2 mais en 3 temps : Avant, la ferveur ; pendant, la bravoure ; après, la fraternité." (René Crabos)

#428

  • iku33
  • Membre
  • 28/09/2009
  • Msg : 595

cotéfermé a écrit :
iku33 a écrit :
Al rugby a écrit :

salut,

la poule 7, assez disparate dans les niveaux, était effectivement et certainement moins dense que la 8 ou la 9 (Layrac) et les équipes certainements plus aguéries aux joutes de niveau phase finale.

pour avoir vu joué Layrac et Plouzané contre La Baule (je suis de La Baule), je pense que Plouzané a les armes pour passer. les bretons me parraissent plus costauds devant, d'autant qu'ils manquera à Layrac 2 "pilards" (suspension pour 2 cartons jaunes sur l'ensemble des 2 matchs pour l'un et 1 rouge direct pour brutalité pour l'autre). de plus, sur les 2 matchs ils ont baissés physiquement aux alentours de la 60/65ème. ceci dit, je ne connais pas l'état de forme des bretons actuellement ni celui de leur infirmerie et encore moins les suspensions!!!

en tous cas, je pense, ça ne se jouera pas à grand chose.

peut-être à la saison prochaine ;

Demandez à Parthenay, Chauray ou Poitiers de la différence de niveaux !!!!

Les équipes girondines ont trusté le haut du classement alors que l'an dernier dans des poules "sudistes", elles étaient en fin de classement et l'une d'elles aurait même dû descendre.

Les phases finales sont principalement géographiques jusqu'à l'accession. Donc ce n'est pas forcément les meilleures équipes françaises qui montent mais les meilleures "régionales".

Lorsque que vous regardez le nombre de clubs dans le sud-ouest vous comprenez que mathématiquement l'adversité est supérieure. Pour exemple voici quelques chiffres concernant le département (sans grande métropole) des Pyrénées Atlantiques (saison 2017/2018) : Top 14: 1 club, ProD2: 2 clubs, Fédérale1: 4 clubs, Fédérale 2: 7 clubs, Fédérales 3: 13 clubs

Pour info Layrac 3600 habitants montée en fed 2, Nafarroa (Entente St jean  + St Etienne de Baigorri) montée en fédérale 1 avec un budget club de 270 000 €

je me suis taté à faire une réponse du même genre...

le sud-ouest est supérieur, et je ne limite pas ça au 64 . j'ai déjà évoqué , ici ou ailleurs, l'effet "réforme F1" qui a fait glisser pas mal de monde en cascade vers les clubs du dessous...et étant donné le nombre de joueurs issus de par là bas, ben je ne trouve pas leurs performances surprenantes...je connais très bien Layrac, et ce genre de club ne pourrait pas exister dans l'ouest, du moins pas encore... c'est pas toujours une histoire d'argent , des fois c'est un taf, ou un coeur...Tours semble déjà bien tirer son épingle du jeu dans ce domaine, ce sont des choses qui se construisent, et ça, ça prend du temps...Plouzané en a fait l'amère expérience à l'aller comme au retour en 16è... et nous aussi , mais avant !

bref, pas de quoi pleurer, juste de quoi s'inspirer...

 

Ils ne sont pas forcément meilleurs mais ce n'est simplement pas le même monde.

C'est comme si on comparait la valeur des hockeyeurs suédois par rapport à celle des français : Le Hockey est un sport majeur en Suède de plus ils naissent avec une paire de patin ou de ski au pied. Le parallèle est le même pour le Sud-Ouest où le rugby est ancré dans la culture et quasiment tous les gamins ont au moins touché un ballon ovale dans leur vie. Le rugby à Tours est comme le hockey français par rapport à la Suède, sport non majeur et non culturel.

Mais ce n'est pas pour cela qu'à Tours le rugby ne peut s'elever. Maisr il faudrait que soit le rugby tourangeau devienne le sport réfèrent de la ville et de la région (ce n'est pas gagné) ou soit qu'un mécène débarque (avec tous les dangers liés).

La solution à mon avis la plus réaliste passe par un pôle jeune comme vous le faisiez auparavant et le mixer avec des joueurs extérieurs expérimentés et avec un budget réaliste. Ce que réussi actuellement Nantes.

#429

  • cotéfermé
  • Membre
  • 03/05/2015
  • Msg : 981

iku33 a écrit :
cotéfermé a écrit :
iku33 a écrit :

Demandez à Parthenay, Chauray ou Poitiers de la différence de niveaux !!!!

Les équipes girondines ont trusté le haut du classement alors que l'an dernier dans des poules "sudistes", elles étaient en fin de classement et l'une d'elles aurait même dû descendre.

Les phases finales sont principalement géographiques jusqu'à l'accession. Donc ce n'est pas forcément les meilleures équipes françaises qui montent mais les meilleures "régionales".

Lorsque que vous regardez le nombre de clubs dans le sud-ouest vous comprenez que mathématiquement l'adversité est supérieure. Pour exemple voici quelques chiffres concernant le département (sans grande métropole) des Pyrénées Atlantiques (saison 2017/2018) : Top 14: 1 club, ProD2: 2 clubs, Fédérale1: 4 clubs, Fédérale 2: 7 clubs, Fédérales 3: 13 clubs

Pour info Layrac 3600 habitants montée en fed 2, Nafarroa (Entente St jean  + St Etienne de Baigorri) montée en fédérale 1 avec un budget club de 270 000 €

je me suis taté à faire une réponse du même genre...

le sud-ouest est supérieur, et je ne limite pas ça au 64 . j'ai déjà évoqué , ici ou ailleurs, l'effet "réforme F1" qui a fait glisser pas mal de monde en cascade vers les clubs du dessous...et étant donné le nombre de joueurs issus de par là bas, ben je ne trouve pas leurs performances surprenantes...je connais très bien Layrac, et ce genre de club ne pourrait pas exister dans l'ouest, du moins pas encore... c'est pas toujours une histoire d'argent , des fois c'est un taf, ou un coeur...Tours semble déjà bien tirer son épingle du jeu dans ce domaine, ce sont des choses qui se construisent, et ça, ça prend du temps...Plouzané en a fait l'amère expérience à l'aller comme au retour en 16è... et nous aussi , mais avant !

bref, pas de quoi pleurer, juste de quoi s'inspirer...

 

Ils ne sont pas forcément meilleurs mais ce n'est simplement pas le même monde.

C'est comme si on comparait la valeur des hockeyeurs suédois par rapport à celle des français : Le Hockey est un sport majeur en Suède de plus ils naissent avec une paire de patin ou de ski au pied. Le parallèle est le même pour le Sud-Ouest où le rugby est ancré dans la culture et quasiment tous les gamins ont au moins touché un ballon ovale dans leur vie. Le rugby à Tours est comme le hockey français par rapport à la Suède, sport non majeur et non culturel.

Mais ce n'est pas pour cela qu'à Tours le rugby ne peut s'elever. Maisr il faudrait que soit le rugby tourangeau devienne le sport réfèrent de la ville et de la région (ce n'est pas gagné) ou soit qu'un mécène débarque (avec tous les dangers liés).

La solution à mon avis la plus réaliste passe par un pôle jeune comme vous le faisiez auparavant et le mixer avec des joueurs extérieurs expérimentés et avec un budget réaliste. Ce que réussi actuellement Nantes.

ta comparaison ne vaut pas un kopek, elle est même humiliante...tous les clubs du coin ont conscience de ce qui peut leur manquer, et la comparaison avec Nantes ne tient pas la route... l'ambition de clubs comme l'UST et bien d'autres n'est pas de trouver UN mécène à un million, , mais 200 à 5000 ! et pas pour forcément acheter des joueurs, juste pour se renforcer en offrant aussi un projet sportif et professionnel ...on a un budget réaliste depuis deux ans, et la formation donnera ses fruits un de ces 4...le rugby a été un sport majeur à Tours, et des clubs comme Joué ou Chinon en sont aussi les moteurs... enfin, qui suis-je pour dire ça, moi qui suis d'un pays de rugby où les gènes donnent du plaisir... ? wink

"Le rugby ne se joue pas en 2 mais en 3 temps : Avant, la ferveur ; pendant, la bravoure ; après, la fraternité." (René Crabos)

#430

  • iku33
  • Membre
  • 28/09/2009
  • Msg : 595

cotéfermé a écrit :
iku33 a écrit :
cotéfermé a écrit :

je me suis taté à faire une réponse du même genre...

le sud-ouest est supérieur, et je ne limite pas ça au 64 . j'ai déjà évoqué , ici ou ailleurs, l'effet "réforme F1" qui a fait glisser pas mal de monde en cascade vers les clubs du dessous...et étant donné le nombre de joueurs issus de par là bas, ben je ne trouve pas leurs performances surprenantes...je connais très bien Layrac, et ce genre de club ne pourrait pas exister dans l'ouest, du moins pas encore... c'est pas toujours une histoire d'argent , des fois c'est un taf, ou un coeur...Tours semble déjà bien tirer son épingle du jeu dans ce domaine, ce sont des choses qui se construisent, et ça, ça prend du temps...Plouzané en a fait l'amère expérience à l'aller comme au retour en 16è... et nous aussi , mais avant !

bref, pas de quoi pleurer, juste de quoi s'inspirer...

 

Ils ne sont pas forcément meilleurs mais ce n'est simplement pas le même monde.

C'est comme si on comparait la valeur des hockeyeurs suédois par rapport à celle des français : Le Hockey est un sport majeur en Suède de plus ils naissent avec une paire de patin ou de ski au pied. Le parallèle est le même pour le Sud-Ouest où le rugby est ancré dans la culture et quasiment tous les gamins ont au moins touché un ballon ovale dans leur vie. Le rugby à Tours est comme le hockey français par rapport à la Suède, sport non majeur et non culturel.

Mais ce n'est pas pour cela qu'à Tours le rugby ne peut s'elever. Maisr il faudrait que soit le rugby tourangeau devienne le sport réfèrent de la ville et de la région (ce n'est pas gagné) ou soit qu'un mécène débarque (avec tous les dangers liés).

La solution à mon avis la plus réaliste passe par un pôle jeune comme vous le faisiez auparavant et le mixer avec des joueurs extérieurs expérimentés et avec un budget réaliste. Ce que réussi actuellement Nantes.

ta comparaison ne vaut pas un kopek, elle est même humiliante...tous les clubs du coin ont conscience de ce qui peut leur manquer, et la comparaison avec Nantes ne tient pas la route... l'ambition de clubs comme l'UST et bien d'autres n'est pas de trouver UN mécène à un million, , mais 200 à 5000 ! et pas pour forcément acheter des joueurs, juste pour se renforcer en offrant aussi un projet sportif et professionnel ...on a un budget réaliste depuis deux ans, et la formation donnera ses fruits un de ces 4...le rugby a été un sport majeur à Tours, et des clubs comme Joué ou Chinon en sont aussi les moteurs... enfin, qui suis-je pour dire ça, moi qui suis d'un pays de rugby où les gènes donnent du plaisir... ? wink

Il n'y a rien d'humiliant dans mes propos ou du moins on n'a pas du tout  la même lecture. Il n'y a pas 36 000 solutions et j'ai donné mon avis sur ma preference sur cas Nantais.

Bref ...

 

#431

  • Al rugby
  • Membre
  • 28/11/2016
  • Msg : 120

la montée en puissance des clubs "nordistes" ne peut se faire que par la formation. mais dans un contexte ultra concurentiel dans l'offre sportive (foot, hand, basket...) il est très difficile d'attirer des jeunes dans les clubs. c'est un gros travail et de longue haleine qu'il faut faire:

- intervention dans les écoles et participation à d'éventuelles formations d'AS rugby dans celles-ci

- animer le sportif et proposer de l'extra sportif pour fidéliser les jeunes très "volatiles" sur leur choix sportifs

- sensibiliser également sur le rôle des parents dans l'accompagnement et le développement de leurs enfants dans ce sport. trop d'entre eux posent leurs enfants et s'en vont faire autre chose sans s'interresser à la vie des clubs. on fait de la garderie, en fait

... et j'en passe et des meilleures.

tout cela, nécessite un investissement énorme (je ne parle pas d'argent mais de personnes)... et les bénévoles, ça ne tombe pas du ciel.

#432

  • iku33
  • Membre
  • 28/09/2009
  • Msg : 595

Al rugby a écrit :

la montée en puissance des clubs "nordistes" ne peut se faire que par la formation. mais dans un contexte ultra concurentiel dans l'offre sportive (foot, hand, basket...) il est très difficile d'attirer des jeunes dans les clubs. c'est un gros travail et de longue haleine qu'il faut faire:

- intervention dans les écoles et participation à d'éventuelles formations d'AS rugby dans celles-ci

- animer le sportif et proposer de l'extra sportif pour fidéliser les jeunes très "volatiles" sur leur choix sportifs

- sensibiliser également sur le rôle des parents dans l'accompagnement et le développement de leurs enfants dans ce sport. trop d'entre eux posent leurs enfants et s'en vont faire autre chose sans s'interresser à la vie des clubs. on fait de la garderie, en fait

... et j'en passe et des meilleures.

tout cela, nécessite un investissement énorme (je ne parle pas d'argent mais de personnes)... et les bénévoles, ça ne tombe pas du ciel.

+ 1

#433

  • S16ZE
  • Membre
  • 03/04/2006
  • Msg : 304

En voyant Floirac jouer, je me doutais qu'ils iraient loin, encore 2 match à gagner !!! yes

#434

  • jyconnaisrienmaisjelouvre
  • Membre
  • 02/12/2007
  • Msg : 20

Slt à tous,

Des nouvelles sur les mutations, ou bien tout le monde à la tête à la fête de samedi?

Un pour tous, tous pour un

Fédérale 2