Fédérale 1

La F1 redevient un championnat sportif

#101

  • Barack
  • Membre
  • 22/04/2015
  • Msg : 2 579

MARCFANXV a écrit :
papo a écrit :

Ne pas considérer la Fed 1 comme amateur, ce serait en faire une division pro

  1. les pro n'en veulent pas
  2. il faut aller au bout de la logique : plus aucun argent public ne doit y passer

il ne reste plusqu'à cette poignée de déçus qu'à se contituer leur ligue fermée à eux (ni LNR, ni Fed1 de pauvres) ou à la fermer et accepter les règles et le contexte du monde amateur.

Ce n'est pas parce que PG est amer et n'admet plus les décisions majoritaires que les autres doivent se farcir de lui résumer l'histoire et les évolutions de point de vue : il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis... pas encore lui...wink

Le formateur depuis des années que je suis,  préfère un million de fois que les mômes qu'on envoie par wagons dans des "centre de Formation" avec la bénédiction de FFR, pratiquent le Rugby qqs années avec un statut de salariés en bonne et due forme à 3000 €uros mensuels sous statut Professionnel fusse en F1 plutot qu'à 1000 euros sous contrat bidon + 500 € en IK + 500 € au black !!! Les 2 ont pour activité principale le métier de Rugbyman..Mais le 1er à la sécurité sociale et tous les amortisseurs sociaux, alors que le second cotise pour moins qu'un smic...Faire la chasse au Professonnalisme en F1, c'est paupériser toute la chaine....Ou alors, je l'ai déjà dit, on arrrête l'élevage en Batterie de jeunes apprentis rugbymen si y'a pas de taf au bout....

Entièrement d'accord avec toi. Il y a des jeunes joueurs qui jouent en Fédérale 3 et qui préfèrent toucher 500 euros par mois avec un appart, plutôt que d'avoir un travail.

Il est plus facile de stigmatiser les méchants pro que de s'attaquer à cette précarité qui existe dans de nombreux clubs amateurs.

#102

  • PICARD-GIRARD
  • Membre
  • 20/07/2013
  • Msg : 22 240

Par souci de transparence ,je serai curieux de connaître le détail de la réunion du 5 avril.........un quart des clubs absents ,lesquels ? quelles sont les 2 formules arrivées en tête suite au sondage ?...........un seul club BOURG ,contre.......les 10 autres clubs de la poule des littes partisans de la formule sans sel ............bizarre qd même!!!!!!!! cheeky

Dernière modification par PICARD-GIRARD (11/04/2018 12:33:50)

"Jouer contre l'Ecosse et contre l'Italie en match de préparation à la CDM est pour nous une belle opportunité d'évaluer notre capacité à rivaliser avec deux grandes nations du rugby, a indiqué Brunel, cité dans le communiqué de la FFR. Septembre 2018......défense de rire !

#103

  • papo
  • Membre
  • 28/10/2009
  • Msg : 400

une tisane de thym aide bien la digestion wink

#104

  • MARCFANXV
  • Membre
  • 12/06/2014
  • Msg : 2 900

Barack a écrit :
MARCFANXV a écrit :
papo a écrit :

Ne pas considérer la Fed 1 comme amateur, ce serait en faire une division pro

  1. les pro n'en veulent pas
  2. il faut aller au bout de la logique : plus aucun argent public ne doit y passer

il ne reste plusqu'à cette poignée de déçus qu'à se contituer leur ligue fermée à eux (ni LNR, ni Fed1 de pauvres) ou à la fermer et accepter les règles et le contexte du monde amateur.

Ce n'est pas parce que PG est amer et n'admet plus les décisions majoritaires que les autres doivent se farcir de lui résumer l'histoire et les évolutions de point de vue : il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis... pas encore lui...wink

Le formateur depuis des années que je suis,  préfère un million de fois que les mômes qu'on envoie par wagons dans des "centre de Formation" avec la bénédiction de FFR, pratiquent le Rugby qqs années avec un statut de salariés en bonne et due forme à 3000 €uros mensuels sous statut Professionnel fusse en F1 plutot qu'à 1000 euros sous contrat bidon + 500 € en IK + 500 € au black !!! Les 2 ont pour activité principale le métier de Rugbyman..Mais le 1er à la sécurité sociale et tous les amortisseurs sociaux, alors que le second cotise pour moins qu'un smic...Faire la chasse au Professonnalisme en F1, c'est paupériser toute la chaine....Ou alors, je l'ai déjà dit, on arrrête l'élevage en Batterie de jeunes apprentis rugbymen si y'a pas de taf au bout....

Entièrement d'accord avec toi. Il y a des jeunes joueurs qui jouent en Fédérale 3 et qui préfèrent toucher 500 euros par mois avec un appart, plutôt que d'avoir un travail.

Il est plus facile de stigmatiser les méchants pro que de s'attaquer à cette précarité qui existe dans de nombreux clubs amateurs.

Oui, mais ça fait plaisir à la populasse de claironner : "Nous on est des amateurs!"...Faut voir l'envers du décor...Le problême se pose avec d(autant plus d'acuité qu'on est dans une société du 'Je prends, je jette ...". Au temps "béni" de l'amateurisme marron, le Rugby, et à tous les niveaux, présentait l'avantage d(ètre vecteur d'ascension sociale. On faisait embaucher le mec dans la boite du Président (pas au plus bas échelon), on contribuait à son installation comme commercant, on passait commandes à l'artisan en activant les réseaux, pour le moins débrouillé, on lui trouvait une place peinarde dans une administration du coin etc...Bref, outre le fait qu'on gardait le rugbyman sous la main, le Club mettait le pieds à l'étrier à celui qui portait les couleurs de la ville le dimanche et pas que sur le court terme mais bel & bien pour l'après-Rugby (c'est à dire 90% de sa vie !)....

Avec la financiarisation à tous crins et à tous les niveaux, ce type de rapports Club/Joueur n'a plus court. Les choses se font sur le court terme (d'où la valse des mutations), le Club ne se sent plus redevable à l(égard du joueur pour la simple & bonne raison qu'il a payé pour un "service", il n'y a pas le "service après*vente" pk qu'on n'est plus que dans un rapport de subordination ou de clientéle, pas étonnant que le statut d'AE soit en plein essor dans les nelles moeurs rugbystiques ! Les mecs de niveau sportif solide ont bcp sacrifié au départ (en terme d'études, d'apprentissage d'un métier, de formation initiale) pour y parvenir avec des perspectives professionnelles proches du néant (j'entends sur le court = rugbyman et long terme = l'après !)...Parce que c'est quoi le profil type de l'apprenti rugbyman 2018 ? Généralement il décroche (dans la difficulté, sans la mention pk Rugby 5/semaine ça aide pas aux devoirs !) son bac ES. Puis il entre en Licence STAPS (1/3 échoue dès la 1ère année, 1/3 en 2ème, 1/3 ira jusqu'à la licence, seuls qs-uns jusqu'au Master en espérant devenir le "fameux" Préparateur Physique (Poste tellement are soit-dit en passant payé 1500€ brut/mois pour des Bac+5.). ...Nombreux, joueurs en "Espoirs" se feront payer par le club une formation en BPJEEPS, option "Rugby" tant qu'à faire (si tant est que le genou a tenu !)...Parmi tous ces mômes à qui on a fait croire (parfois miroiter !) qu'ils passeront à la TV, seuls 5% ( entre 1 et 2 par Classe d'àge en CDF) le feront réellement....Les autres, l'immense majorité iront à la chasse au ticket donné tel un os à ronger par le Club amateur, tellement, tellement vertueux !!!!

Alors oui, partant de ce constat, faisant cet état des lieux, je dis qu'il est un million de fois préférable que ce jeune joue sous statut Pro en F1 (au moins y'a salaire et protections corrélatives à la fonction), plutôt qu'amateur au sens 2018 du terme qui n'est qu'une vaste fumisterie...Qui plus est adoubée aujourd'hui par le pouvoir fédéral !!!!!!!

#105

  • Ravachol
  • Membre
  • 01/01/2014
  • Msg : 11 904

Marc, tes analyses, tes états des lieux sont pertinents, voire excellents, mais tes conclusions sont celles de quelqu'un qui ignore le fonctionnement d'une machine à calcul.

En F1, tu dis qu' il faut des vrais pros, à 3000 euros par mois. Or dans une effectif il faut maintenant 45 joueurs. Les charges sociales n'ont guère baissé, elles sont de l'ordre de 50% et donc

3000x1.5x45x12= 2 millions 430 mille euros de masse salariale pour la première.

Même sans parler de salary cap, même en occultant toutes les autres équipes, même en occultant tous les autres salariés, tous les frais accessoires on est déjà au niveau du budget moyen global de la poule accession.

Alors, professionnaliser la F1 est une voie sans issue : plus tôt on en sera sorti, mieux ça vaudra.

La valse des joueurs d'un club à l' autre pour 200 euros de plus, c'est le problème des clubs avant tout et, hélas aussi celui d'une profession pourrie, celle des agents, et là, la FFR pourrait et devrait intervenir.

 

La Nationale B est morte assassinée, vive la Nationale B !

#106

  • tousdevant84
  • Membre
  • 13/06/2014
  • Msg : 1 400

3000 euros par moi en F1?Non mais vous rêvez!!!Peut être 1 ou 2 joueurs mais le reste c'est beaucoup plus bas et ne parlons pas des émoluments versés aux jeunes!!!

#107

  • MARCFANXV
  • Membre
  • 12/06/2014
  • Msg : 2 900

Ravachol a écrit :

Marc, tes analyses, tes états des lieux sont pertinents, voire excellents, mais tes conclusions sont celles de quelqu'un qui ignore le fonctionnement d'une machine à calcul. Etant chef d'entreprise depuis 25 ans,il m'est arrivé 2 ou 3 fois de lire un bilan en diagonale....

En F1, tu dis qu' il faut des vrais pros, à 3000 euros par mois. Or dans une effectif il faut maintenant 45 joueurs. Où as-tu vu cela ? M^me les millionnaires de Top14 n'ont pas ce nombre contrats ! Et le niveau de f1 ne nécessite certainement pas d'accumuler les joueurs sous contrat ! Les charges sociales n'ont guère baissé, elles sont de l'ordre de 50% '(c'est un peu plus !) et donc

3000x1.5x45x12= 2 millions 430 mille euros de masse salariale pour la première.(ta calculette fonctionne)

Même sans parler de salary cap(il n'y a pas de salary cap en f1 mais une limite haute dans la limite d'un % du budget global....qui d'ailleurs est révisé à la hausse, tiens, tiens !...), même en occultant toutes les autres équipes (on parle de structure professionnelle sous statut SASP, le budget alloué à Assos doit -ou plutot devait !- ètre distinct), même en occultant tous les autres salariés, tous les frais accessoires on est déjà au niveau du budget moyen global de la poule accession.(c'est bien pour cela que tous n'embrasent pas le statut professionnel ! c'est bien pour cela qu'il faut féliciter ceux qui y parviennent !)

Alors, professionnaliser la F1 est une voie sans issue : plus tôt on en sera sorti, mieux ça vaudra.(en l'état, c'est une évidence que la voie est sans issue ! Après face à ce constat 2 options...Soit changer de voie, soit encombrer encore un peu plus la voie...C'est la seconde option qui a été choisie....Tant pis pour les mômes...)

La valse des joueurs d'un club à l' autre pour 200 euros de plus, c'est le problème des clubs avant tout et, hélas aussi celui d'une profession pourrie, celle des agents, et là, la FFR pourrait et devrait intervenir.La fédé devrait surtout intervenir sur ses champs de compétences régaliennes....C'est à dire rendre le produit pérenne, penser à la jeunesse....Elle fait exactement l'inverse !!!!

 

#108

  • Ravachol
  • Membre
  • 01/01/2014
  • Msg : 11 904

Quand bien même on descend à 40 joueurs au lieu de 45, on reste de l'ordre de 2,2 millions ( compte tenu de charges un peu supérieures à 50%).

Qui peut les sortir sans pomper tout l' argent de l' ASSOS et la rendre exsangue, avant le coup de trique de la DNACG, le dépôt de bilan, le redressement ou la liquidation ? Très peu d' équipes. Si tu trouves génial le jeu de Nice, montée, liquidation, montée, liquidation, moi pas. Et là, la fédé ferait bien de faire son boulot qui est de rétrograder le club en série. La justice aussi ferait bien de faire son boulot en faisant cracher les dirigeants, c'est parfaitement prévu par la loi. Quand ffr et justice feront leur boulot, on ne parlera plus de clubs pros en fédérale.

La Nationale B est morte assassinée, vive la Nationale B !

#109

  • forzaol
  • troll
  • 18/10/2005
  • Msg : 4 716

Ravachol a écrit :

Quand bien même on descend à 40 joueurs au lieu de 45, on reste de l'ordre de 2,2 millions ( compte tenu de charges un peu supérieures à 50%).

Qui peut les sortir sans pomper tout l' argent de l' ASSOS et la rendre exsangue, avant le coup de trique de la DNACG, le dépôt de bilan, le redressement ou la liquidation ? Très peu d' équipes. Si tu trouves génial le jeu de Nice, montée, liquidation, montée, liquidation, moi pas. Et là, la fédé ferait bien de faire son boulot qui est de rétrograder le club en série. La justice aussi ferait bien de faire son boulot en faisant cracher les dirigeants, c'est parfaitement prévu par la loi. Quand ffr et justice feront leur boulot, on ne parlera plus de clubs pros en fédérale.

Depuis le début mr l’arbitre !! Je l’ai dit souvent et on m’a dit qui je vivais dans un monde de bisounours !!

Jeconnaisfloriangrilletjenesuispassamere

#110

  • Framou16
  • Membre
  • 16/06/2017
  • Msg : 381

C'est bien de revenir à l'ancienne formule , mais il y a un peu trop  de clubs avec des moyens trop différents (3 poule de 12 aurait suffi , les autres en fed2), car risque de certains matchs soient trop déséquilibrés...

Et mème des Clubs au recrutement ambitieux , en cas de possibilité de monter en Prod2 n'auront loin de là pour la plupart le feu vert de la Ligue car en dehors du Sportif, il y a un cahier des charges énormes : budget,  infrastructures , centre de formation, Stade au conformité, etc que bien des clubs ne pourront assumer..!!

#111

  • PICARD-GIRARD
  • Membre
  • 20/07/2013
  • Msg : 22 240

je serai curieux de connaître les critères pour accéder désormais au prod2 et le calendrier de validation de ceux ci ?

"Jouer contre l'Ecosse et contre l'Italie en match de préparation à la CDM est pour nous une belle opportunité d'évaluer notre capacité à rivaliser avec deux grandes nations du rugby, a indiqué Brunel, cité dans le communiqué de la FFR. Septembre 2018......défense de rire !

#112

  • Ravachol
  • Membre
  • 01/01/2014
  • Msg : 11 904

PICARD-GIRARD a écrit :

je serai curieux de connaître les critères pour accéder désormais au prod2 et le calendrier de validation de ceux ci ?

Le premier critère, non écrit, c'est que les présidents de club ne prennent pas les gus de la DNAG pour des demeurés.

Le second critère, non écrit, c'est que les conseils d'administation des clubs soit composé d'autre chose que de joueurs de pipeau, d'irresponsables et de petits gratteurs.

Tout le reste est secondaire.

La Nationale B est morte assassinée, vive la Nationale B !

#113

  • MARCFANXV
  • Membre
  • 12/06/2014
  • Msg : 2 900

Ravachol a écrit :

Quand bien même on descend à 40 joueurs au lieu de 45, on reste de l'ordre de 2,2 millions ( compte tenu de charges un peu supérieures à 50%).

Qui peut les sortir sans pomper tout l' argent de l' ASSOS et la rendre exsangue, avant le coup de trique de la DNACG, le dépôt de bilan, le redressement ou la liquidation ? Très peu d' équipes. Si tu trouves génial le jeu de Nice, montée, liquidation, montée, liquidation, moi pas. Et là, la fédé ferait bien de faire son boulot qui est de rétrograder le club en série. La justice aussi ferait bien de faire son boulot en faisant cracher les dirigeants, c'est parfaitement prévu par la loi. Quand ffr et justice feront leur boulot, on ne parlera plus de clubs pros en fédérale.

Ha, mais je suis le 1er à invoquer l'impèrieuse nécessité de créer un cordon sanitaire absolument étanche entre secteur Professionnel et secteur Amateur au sens 1er du terme !!!!

C'est bien la raison pour laquelle, je dénonce la situation absolument scandaleuse de Clubs (l'immense majorité des F1 pas accession !) fonctionnant sous régime Association Loi 1901(c'est à dire à but non lucratif) et qui en parralèle payent des mecs (ho ! pas grassement... et souvent d'expédients voire en détournant la Loi !) pour jouer au Ballon (qui paye ? Si ce n'est la collectivité et ceux qui s'acquitent de leur cotisation ?)...C'est quoi qui est choquant ? Que des dirigeants sous Loi 1901 (cela signifie que sauf malversation financière ne risquent absolument rien !) jouent avec les deniers Publics, avec le bien commun que représente l'Assos pour leur petite gloriole de vouloir jouer dans la cour des grands (quitte à se comporter comme des négriers des temps modernes !)...Ou des dirigeants de SASP (qui y sont généralement de leurs deniers personnels mais aussi & surtout qui sont sous le coup des Lois en vigueur pour tout ce qui a attrait aux droits et devoirs des Sociétés !), qui payent les gens dans les règles pour exercer un métier ?  Les vrais tricheurs (à peu de frais puisque ni ne mettent main à la poche, ni ne risquent grand chose !) ne sont certainement pas ceux que l'on voudrait faire croire....En outre, le truc de vouloir faire croire que les "vilains Professionnels" n'aiment pas les "z'enfants d'l'Assos" (sous-entendu les gentils amateurs de F1 font bcp mieux et plus pour leurs gosses !) n'est pas le reflet de la réalité, c'est mm exactement l'inverse...Compare la part allouée à la formation, à l'edr, aux animaations à l'adresse de la jeunesse et tu verras que les mômes licenciés dans les Clubs haut de F1 sont plutôt mieux lotis que les autres....C'est mentir que de dire l'existence d'un secteur Professionnel impacte directement le devenir de la jeunesse de ces mms Clubs...Viennent de sortir Phases Finales Balandrade, j'y vois parmi les qualifiés Auch, Perigueux, Chalons, St-Nazaire, tous des Clubs qui ont connu les affres du dépot de Bilan (sous différents statuts) récemment....

Ravachol, je ne suis pas là pour faire l'apologie du Professionnalisme en F1 loin s'en faut. Je te rejoints sur l'idée qu'il est eminemment nécessaire de nettoyer tout cela....Je veux simplement faire remonter que le ménage doit se faire de la cave au grenier et que ce n'est pas nécessairement au grenier qu'il y a les plus vilaines Bêtes ! Vouloir faire le ménage exclusivement aux étages supèrieurs, c'est déplacer la mauvaise poussière aux étages du dessous....Encore une fois, moi, je me positionne sous l'angle du devenir du jeune Joueur puisque je le croise tous les jours...Le sort du "méchant Pro de F1" me semble autrement plus enviable que celui de "gentil amateur de f1"...La chaine dans son entier (et pas qu'en tirant par le bas) doit ètre retravaillée (mais cela necessite courage et recul necessaire que de prendre des décisions quitte à ètre impopulaire aujourd'hui !) pour arriver à un système harmonieux...Là, on planque la poussière sous le tapis..."Tant pis...Il en va d'une future réelection....".

#114

  • Ravachol
  • Membre
  • 01/01/2014
  • Msg : 11 904

Nettoyer les écuries d'Augias, vaste travail, très vaste travail....

Les collectivités publiques, principaux baîlleurs de fonds de pas mal de clubs de fédérale devraient s'impliquer bien davantage dans les contrôles de dépenses : elles ont leur place au CA mais combien occupent le siège qui leur est réservé.

L' URSSAF a-t-elle les moyens en effectif de faire son boulot ? Pas sûr quand on a connu le récent gag des photographes angoumoisins..

Le fisc... idem.

La SASP, la SAOS ou autre usine à gaz destinée à camoufler des rémunérations en tout sauf en salaire, quelle est leur véritable utilité dès lors que la DNACG va, en fin de compte demander la consolidation ASSOC-SA ?

Le problème c'est que trop de monde, médias en tête, vit du rugby pro.... et amateur et n' a guère envie de scier la branche sur laquelle ils sont assis.

Tu parlais des clubs qui dans le passé trouvaient des jobs aux joueurs et les conservaient ainsi toute leur carrière : les clubs ont continué, mais boulot assuré, les joueurs sont partis à 30 bornes pour 200 ou 300 euros de plus et les clubs cherchent logiquement de moins en moins de boulot..

La Nationale B est morte assassinée, vive la Nationale B !

#115

  • PICARD-GIRARD
  • Membre
  • 20/07/2013
  • Msg : 22 240

Ravachol

Tu parlais des clubs qui dans le passé trouvaient des jobs aux joueurs et les conservaient ainsi toute leur carrière : les clubs ont continué, mais boulot assuré, les joueurs sont partis à 30 bornes pour 200 ou 300 euros de plus et les clubs cherchent logiquement de moins en moins de boulot..

les joueurs restaient ds le club ,tt simplement parce que le régime MUTATION était terriblement strict et bloquant................

 

"Jouer contre l'Ecosse et contre l'Italie en match de préparation à la CDM est pour nous une belle opportunité d'évaluer notre capacité à rivaliser avec deux grandes nations du rugby, a indiqué Brunel, cité dans le communiqué de la FFR. Septembre 2018......défense de rire !

#116

  • papo
  • Membre
  • 28/10/2009
  • Msg : 400

Pour un dirigeant, employer et donc payer un salarié qui va travailler pour un autre organisme (le club, en tant que joueur), ne serait ce pas  un parfait exemple d'abus de bien social ?

-- les petites combines/magouilles du passé ne sont plus forcemment utilisables...

#117

  • PICARD-GIRARD
  • Membre
  • 20/07/2013
  • Msg : 22 240

PAPO

''les petites combines/magouilles du passé ne sont plus forcément utilisables...''

 

Vu ce qu'on découvre chaque saison ,faut croire que les''dirigeants ''ont une imagination sans borne  !!!! cheeky angry

"Jouer contre l'Ecosse et contre l'Italie en match de préparation à la CDM est pour nous une belle opportunité d'évaluer notre capacité à rivaliser avec deux grandes nations du rugby, a indiqué Brunel, cité dans le communiqué de la FFR. Septembre 2018......défense de rire !

#118

  • Ravachol
  • Membre
  • 01/01/2014
  • Msg : 11 904

PICARD-GIRARD a écrit :

Ravachol

Tu parlais des clubs qui dans le passé trouvaient des jobs aux joueurs et les conservaient ainsi toute leur carrière : les clubs ont continué, mais boulot assuré, les joueurs sont partis à 30 bornes pour 200 ou 300 euros de plus et les clubs cherchent logiquement de moins en moins de boulot..

les joueurs restaient ds le club ,tt simplement parce que le régime MUTATION était terriblement strict et bloquant................

 

Effectivement une raison importante, alors peut-être faudrait-il y revenir ?

La Nationale B est morte assassinée, vive la Nationale B !

#119

  • Ravachol
  • Membre
  • 01/01/2014
  • Msg : 11 904

papo a écrit :

Pour un dirigeant, employer et donc payer un salarié qui va travailler pour un autre organisme (le club, en tant que joueur), ne serait ce pas  un parfait exemple d'abus de bien social ?

-- les petites combines/magouilles du passé ne sont plus forcemment utilisables...

Si le dirigeant est seul actionnaire de sa boîte ce n'est pas certain.

La Nationale B est morte assassinée, vive la Nationale B !

#120

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 2 094

MARCFANXV a écrit :
Ravachol a écrit :

Quand bien même on descend à 40 joueurs au lieu de 45, on reste de l'ordre de 2,2 millions ( compte tenu de charges un peu supérieures à 50%).

Qui peut les sortir sans pomper tout l' argent de l' ASSOS et la rendre exsangue, avant le coup de trique de la DNACG, le dépôt de bilan, le redressement ou la liquidation ? Très peu d' équipes. Si tu trouves génial le jeu de Nice, montée, liquidation, montée, liquidation, moi pas. Et là, la fédé ferait bien de faire son boulot qui est de rétrograder le club en série. La justice aussi ferait bien de faire son boulot en faisant cracher les dirigeants, c'est parfaitement prévu par la loi. Quand ffr et justice feront leur boulot, on ne parlera plus de clubs pros en fédérale.

Ha, mais je suis le 1er à invoquer l'impèrieuse nécessité de créer un cordon sanitaire absolument étanche entre secteur Professionnel et secteur Amateur au sens 1er du terme !!!!

C'est bien la raison pour laquelle, je dénonce la situation absolument scandaleuse de Clubs (l'immense majorité des F1 pas accession !) fonctionnant sous régime Association Loi 1901(c'est à dire à but non lucratif) et qui en parralèle payent des mecs (ho ! pas grassement... et souvent d'expédients voire en détournant la Loi !) pour jouer au Ballon (qui paye ? Si ce n'est la collectivité et ceux qui s'acquitent de leur cotisation ?)...C'est quoi qui est choquant ? Que des dirigeants sous Loi 1901 (cela signifie que sauf malversation financière ne risquent absolument rien !) jouent avec les deniers Publics, avec le bien commun que représente l'Assos pour leur petite gloriole de vouloir jouer dans la cour des grands (quitte à se comporter comme des négriers des temps modernes !)...Ou des dirigeants de SASP (qui y sont généralement de leurs deniers personnels mais aussi & surtout qui sont sous le coup des Lois en vigueur pour tout ce qui a attrait aux droits et devoirs des Sociétés !), qui payent les gens dans les règles pour exercer un métier ?  Les vrais tricheurs (à peu de frais puisque ni ne mettent main à la poche, ni ne risquent grand chose !) ne sont certainement pas ceux que l'on voudrait faire croire....En outre, le truc de vouloir faire croire que les "vilains Professionnels" n'aiment pas les "z'enfants d'l'Assos" (sous-entendu les gentils amateurs de F1 font bcp mieux et plus pour leurs gosses !) n'est pas le reflet de la réalité, c'est mm exactement l'inverse...Compare la part allouée à la formation, à l'edr, aux animaations à l'adresse de la jeunesse et tu verras que les mômes licenciés dans les Clubs haut de F1 sont plutôt mieux lotis que les autres....C'est mentir que de dire l'existence d'un secteur Professionnel impacte directement le devenir de la jeunesse de ces mms Clubs...Viennent de sortir Phases Finales Balandrade, j'y vois parmi les qualifiés Auch, Perigueux, Chalons, St-Nazaire, tous des Clubs qui ont connu les affres du dépot de Bilan (sous différents statuts) récemment....

Ravachol, je ne suis pas là pour faire l'apologie du Professionnalisme en F1 loin s'en faut. Je te rejoints sur l'idée qu'il est eminemment nécessaire de nettoyer tout cela....Je veux simplement faire remonter que le ménage doit se faire de la cave au grenier et que ce n'est pas nécessairement au grenier qu'il y a les plus vilaines Bêtes ! Vouloir faire le ménage exclusivement aux étages supèrieurs, c'est déplacer la mauvaise poussière aux étages du dessous....Encore une fois, moi, je me positionne sous l'angle du devenir du jeune Joueur puisque je le croise tous les jours...Le sort du "méchant Pro de F1" me semble autrement plus enviable que celui de "gentil amateur de f1"...La chaine dans son entier (et pas qu'en tirant par le bas) doit ètre retravaillée (mais cela necessite courage et recul necessaire que de prendre des décisions quitte à ètre impopulaire aujourd'hui !) pour arriver à un système harmonieux...Là, on planque la poussière sous le tapis..."Tant pis...Il en va d'une future réelection....".

+++++++ 100 000 000

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#121

  • PICARD-GIRARD
  • Membre
  • 20/07/2013
  • Msg : 22 240

il me semble qu'il y a A B S , dès lors que les moyens de l'entreprise sont utilisés à d'autres fins que celles visant au fonctionnement  normal de l'entreprise.mais un participant à la discu' doit bien être juriste.........

"Jouer contre l'Ecosse et contre l'Italie en match de préparation à la CDM est pour nous une belle opportunité d'évaluer notre capacité à rivaliser avec deux grandes nations du rugby, a indiqué Brunel, cité dans le communiqué de la FFR. Septembre 2018......défense de rire !

#122

  • papo
  • Membre
  • 28/10/2009
  • Msg : 400

Ravachol a écrit :
papo a écrit :

Pour un dirigeant, employer et donc payer un salarié qui va travailler pour un autre organisme (le club, en tant que joueur), ne serait ce pas  un parfait exemple d'abus de bien social ?

-- les petites combines/magouilles du passé ne sont plus forcemment utilisables...

Si le dirigeant est seul actionnaire de sa boîte ce n'est pas certain.

alors il ne s'agit plus d'une société... donc plus de "biens sociaux"....

... vous en connaissez beaucoup de "riches" prêts à payer un salaire fictif sur leurs deniers perso ????

#123

  • PICARD-GIRARD
  • Membre
  • 20/07/2013
  • Msg : 22 240

.........je vais finir par penser que le meilleur recrutement ds un club,c'est le comptable,parfaitement apte à jongler ac les textes ,les ''interprêter'' et trouver les astuces pr s'exonérer des réglements .......

"Jouer contre l'Ecosse et contre l'Italie en match de préparation à la CDM est pour nous une belle opportunité d'évaluer notre capacité à rivaliser avec deux grandes nations du rugby, a indiqué Brunel, cité dans le communiqué de la FFR. Septembre 2018......défense de rire !

#124

  • Ravachol
  • Membre
  • 01/01/2014
  • Msg : 11 904

papo a écrit :
Ravachol a écrit :
papo a écrit :

Pour un dirigeant, employer et donc payer un salarié qui va travailler pour un autre organisme (le club, en tant que joueur), ne serait ce pas  un parfait exemple d'abus de bien social ?

-- les petites combines/magouilles du passé ne sont plus forcemment utilisables...

Si le dirigeant est seul actionnaire de sa boîte ce n'est pas certain.

alors il ne s'agit plus d'une société... donc plus de "biens sociaux"....

... vous en connaissez beaucoup de "riches" prêts à payer un salaire fictif sur leurs deniers perso ????

ce n'est pas un peu la définition du mécène ?

La Nationale B est morte assassinée, vive la Nationale B !

#125

  • JY76
  • Membre
  • 01/09/2014
  • Msg : 759

"Public relation" c'est aussi un emploi utile aux entreprises