Fédérale 3

Espérance Saint-Léger-des-Vignes

#141

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 641

Châteauroux 10 - ESL 41

ENFIN!!!!

Voici le premier mot qui me vient avant de vous conter mon expérience Castelroussine. Mais avant toutes choses, je tiens à vous présenter tous mes vœux de santé, de joie et de bonheur à vous et tous vos proches et surtout du rugby à n'en plus finir.

j'aurais aimé vous les présenter plus tôt mais malheureusement Auxerre décimé par le ou la Covid n'a pu honorer sa visite du Centre Fresneau et Guéret m'a fait faire une pré-visite de ses installations mais sans match… Les voyages formant la jeunesse, j'ai pour ma part pris le bon de cette péripétie. J'imagine que pour les acteurs et les staffs Orangers cela a du être plus frustrant.

Bref ce dimanche, 2022 était là, les arbitres présents et mes préférés sur la magnifique pelouse du stade des Chevaliers dans la tenue de lumière.

L'angoisse et le souvenir des derniers déplacements étaient bien présents dans mon esprit, mais le spectacle du lever de rideau des jeunes Léogartiens m'a plutôt rassuré même si je commence à savoir que mes Ligériens sont capables du bon comme du moins bon et parfois les deux dans la même rencontre.

En tous cas aujourd'hui il leur fallait sortir le bon car les partenaires Castelroussins étaient toujours aussi solides.

Je ne sais pas à quoi ils sont nourris les bougres mais ils sont toujours aussi costauds avec des gabarits effrayants. Le début de la rencontre d'ailleurs va me renvoyer au match aller où le mur Orange sera pris d'assaut par les tanks de l'Indre mais ne craquera pas, renvoyant chaque assaillant à ses chères études dans des bruits d'impacts impressionnants.

Châteauroux après tous ces efforts récoltera qu'une pénalité. Maigre récompense pour autant d'énergie déployée d'autant plus qu'après cela les Léogartiens sortirent le bon et avaient bien décidé de ne pas inviter le moins bon cet après midi sur ce si joli stade!

Je ne vous cache pas mon plaisir de revoir l'équipe virevolter se faisant des passes pour contourner les gaillards rouges et blancs.

Les essais s'amoncelaient en même temps que le soleil pointait son nez. Un essai viendra quand même récompenser l'abnégation des locaux par l'intermédiaire du champion du monde Ricky Januarie.

Quel bonheur d'avoir retrouvé mes Orangers et leurs dirigeants. Il manquait quand même à l'appel deux ou trois soldats dont Noel et le grand Marcel.

Entre nous les buvettes étant toutes covidées pour l'instant ca manque un peu de chaleur et de convivialité même si comme à mon habitude j'ai quand mème fait quelques belles rencontres avec des figures locales bien sympathiques.

Pour le Staff :" Au delà du jeu nous avions des choses à nous faire pardonner de notre dernière sortie notamment sur l'état d'esprit. Les joueurs ont depuis la rentrée montré beaucoup d'envie et d'ondes positives. Les leaders de jeu ont très bien géré la rencontre. C'est plaisant de les voir de si près prendre du plaisir à construire une victoire ensemble! bravo à eux et bravo aussi à Châteauroux qui en A ou en B ont joué le jeu à fond et jusqu'au bout."

Quant à moi, ce dimanche je serai à Guéret l'adresse GPS étant déjà programmée depuis 2 semaines dans la voiture!

#142

  • senorcanardo
  • Membre
  • 04/07/2016
  • Msg : 402

Bravo à eux !! Excellent résultat !

La 3e place semble largement envisageable... voir la 2e ?

 

XXX USON XXX

#143

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 641

senorcanardo a écrit :

Bravo à eux !! Excellent résultat !

La 3e place semble largement envisageable... voir la 2e ?

 

Pour ce faire, il ne faut pas se louper et faire un coup chez l'un des deux premiers.

#144

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 641

Guéret 12 - ESL 13

Enorme!!!

En sortant vainqueur de ce match en retard les Léogartiens réalisent une prestation de grand standing!!

Certes je suis arrivé un peu agacé dans ce stade puisqu'il y a 2 semaines, j'étais déjà au même endroit mais pas pour assister à la victoire des espoirs ou de la A ,mais pour jouer à attend le dégel mon conno...

Avec dans les rôles principaux les Présidents qui gesticulent, les staffs qui s'agacent et les arbitres qui plantent des clés ou plutôt essaient. Sûrement veulent ils faire pousser des arbres à bagnoles.!! Bref

Aujourd'hui ça allait jouer c'est certain mais sous le vent et la pluie. Face à ces conditions le jeu allait être très compliqué de plus mes Orangers se retrouvaient avec le vent violent en plein museau toute la première mi-temps.

Il fallait donc courber le dos et monter les barricades pour stopper cette équipe Creusoise qui excusez du peu ,avait été la semaine dernière juste était mettre 40 points chez le premier à savoir Montluçon.

Sûrement encouragé par ce super résultat les verts et noirs ouvrirent le score sur pénalité. Ils étaient il faut le dire méconnaissables. Gaillards et organisés pour déstabiliser la défense Léogartienne les Guéretois usèrent de stratagème mais ne purent rien face au courage et la détermination des petits Oranges!!!

Mieux sûr une attaque d'école mes préférés contournent toute la défense pour envoyer le grand Axel au milieu des poteaux! . Du sur mesure !!

Le reste ne fut que défense et courage.

Quelques guerriers Léogartiens y laissèrent d'ailleurs quelques plumes. Rien de grave. Car les traces qui caractérisent ces matchs rudes et intenses , forgent aussi les groupes et les victoires qui comptent.

Vu la qualité de cette équipe de Guéret cette victoire va compter car je ne sais pas qui pourra maintenant venir les embêter sur leur terre.

Quant à mes préférés je ne peux que les aimer encore plus.

Ils ont dans le même temps réussi à me faire oublier mes 500 km et cette mauvaise blague d'il y a 15 jours.

Pour le staff: " Cette rencontre était un gros challenge pour nous. D'une cette équipe de Guéret sortait d'un superbe résultat à Montlucon et de deux nous devions faire avec beaucoup d'absences pour composer nos deux équipes. C'est pourquoi on a une nouvelle fois responsabilisé nos garçons et comme d'habitude ils ont relevé le challenge. Ces deux victoires vont au-delà du simple jeu. Elles démontrent un état d'esprit et une cohésion qui se révéleront très importantes dans les semaines futures. ."

Pour les pratiquer maintenant depuis un moment les dirigeants, coachs et Presidents avaient l'air très très satisfaits des deux victoires!!!

Alors aurions nous assisté à un tournant du côté de chez mes Fiers Orangers? Réponse dès le 20 février ou La châtre viendra à Fresneau!!! ?

#145

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 641

ESL 29 - La Châtre 00

Nos retrouvailles...

Même si les espoirs, eux, ont encore été privé de match car, en effet, après Châteauroux et Sancerre, c'est La Châtre qui, malheureusement, déclarait forfait faute de combattants.

Je ne cachais pas ma joie de pouvoir retrouver, enfin, les habitués dans les allées de notre si beau stade.

Après avoir échangé avec quelques joueurs réservistes que j'ai croisé, j'ai pu sentir la frustration qu'ils vivaient car ils regrettaient, après tant d'efforts aux entrainements de ne pouvoir pratiquer, une fois de plus, leur passion devant leurs proches et sur leur pelouse fétiche.

Pour rappel, cette équipe est toujours invaincue ce qui peut expliquer aussi un peu l'appréhension de leurs adversaires. Malgré cette petite ombre au tableau, l'horizon se dégageait très vite puisque j'avais retrouvé mon fameux siège orange, que la musique résonnait et qu'à 15 h pétante, après la sortie des blancs Castrais, jaillissait du tunnel la sublime tunique Orange de mes protégés, derrière l'inusable Pierrot.

Il me semblait bien , malgré ma vue basse, avoir reconnu lors de l'échauffement quelques habitués du match de 13h30, dans la composition de l'équipe fanion. Je pense que les staffs conscients des efforts de tous, en profitaient aussi pour récompenser les plus méritants.

Le temps de retrouver quelques automatismes et d'évacuer la pression, les Orangers se mirent en ordre de marche, et infligeaient une domination constante sur les visiteurs, certes stérile, mais qui amena quand même deux beaux essais avant la mi-temps. Après les citrons, et quelques changements, les Léogartiens clôturaient la partie sur le score sans appel de 5 essais à 0. Les joueurs de l'Indre ont bien essayé de déstabiliser nos guerriers du jour mais l'écart entre les deux équipes était bien trop grand aujourd'hui.

Pour le staff : "cette rencontre était pour nous l'occasion de préparer au mieux nos deux prochaines échéances. C'est un bon challenge qui s'annonce puisque nous nous rendons ce dimanche chez le premier, Issoudun. Nous pensons que les joueurs avaient déjà un peu ça dans la tête aujourd'hui, ce qui peut peut-être expliquer nos petites maladresses au moment de marquer. On est déçu pour les garçons de l'équipe B et espérons pour nos partenaires de La Châtre que leur situation s'arrangera vite."

Comme le dit si bien le staff, je suis déjà pour ma part, tout excité à l'idée de me rendre en terre Issoldunoise, dimanche.

Je vous invite tous à m'y rejoindre, Fiers Orangers. ?

#146

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 641

Issoudun 27 - ESL 21

Un point c'est tout...

Cette phrase à multi-choix prendra son sens fin avril tant ce championnat parait serré.

Il me semblait bien me rappeler de ce stade. Et, arrivé aux abords nul doute que j'étais déjà venu dans ce bel écrin de verdure ou le jaune et bleu prédomine. Les sièges des tribunes, les drapeaux, les oriflammes tous aux couleurs et à la gloire des guerriers locaux tranchent avec le décor paisible , la verdure , la rivière et la tranquillité du site.

Après avoir encore assisté à une superbe victoire de nos espoirs sous un soleil éclatant, je prenais place pour le combat des chefs.

Et j'ai été servi. Après l'entrée de mes Orangers toujours aussi fringants les locaux entraient sur le pré tenant chacun par la main un enfant pleins d'étoiles dans les yeux et surtout tous vêtus de jaune et bleu. Quelles belles images!

Le coup de sifflet retentit et les Issoldunois investissent déja le camp de mes protégés qui ont l'air un peu timoré et indiscipliné. Les locaux prennent alors à cœur chaque actions et furent récompensés par 2 essais, alors que nos protégés sans trop tenter, récoltent quand même 2 petites pénalités dans leurs besaces.

L'arbitre renvoie les 2 équipes aux vestiaires sur le score de 21 à 6.

Mes voisins du jour au demeurant forts sympathiques me disent qu'ils se méfient quand même car tout comme moi ils sentent bien que mes Léogartiens sont loin d'avoir montrés le jeu qui fait d'eux les 2ème du classement.

La deuxième période débute à peine que les orangers concèdent un nouveau carton et 3 nouveaux points. A 24 à 6 j'étais un peu plus enfoncé dans mon siège quand le voisin aux rubans jaunes et bleus tentait de me réconforter en me tendant un demi de soutien dirons nous...

Ce verre de l'amitié sonnait aussi la révolte de mes Orangers qui avaient enfin décidé d'investir le camp local. Les jaunes et bleus pliaient de plus en plus sous les attaques incessantes au point de concéder un essai puis un autre. Les Tangos deviennent de véritables inquisiteurs venus prendre de force le territoire des jaunes et bleus mais l'organisation de la résistance locale leur permettra de résister jusqu'au bout à l'envahisseur Nivernais du jour, mais qui repartira quand même avec un point bonus bien mérité.

Pour le staff: " nous sommes déçus d'être passés à côté de la première mi-temps mais en même temps Issoudun a très bien joué. On s'est retrouvé sur la seconde période où on a beaucoup plus tentés et mis à mal les locaux. Nos deux équipes se ressemblent beaucoup et l'équité sur les 2 rencontres en témoigne. Cette partie doit nous faire grandir avant d'aller défier Montluçon. "

Quant à moi après m'être relu, je me suis senti peut-être un peu moins partisan qu'à l'accoutumée. Mais à l'heure où le monde marche sur la tête est ce que cette résistance Jaune et Bleue sur leur terre ne nous réchaufferait pas un peu le cœur....

A dimanche mes Fiers Orangers ??

 

#147

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 641

Montluçon 29 - ESL 23

Cruel dénouement !!

Ca y est les amis nos Orangers sont au repos jusqu'au 20 mars ou ils retrouveront notre magnifique centre Fresneau.

D'ici là ils vont pouvoir se reposer et soigner quelques bobos, car les coups et autres chocs font d'autant plus mal aux corps et aux têtes que les défaites sont cruelles.

Oh non n'allez surtout pas penser que je remets en cause les qualités et le mérite d'Issoudun ou de Montluçon le classement témoignant en leur faveur. Mais comme la semaine passée. Les Orangers appuyèrent fort sur le champignon au point ce coup ci, de passer devant les locaux à la 75ème minute. Et patatra tout s'écroula quand après une mêlée l'ailier Bourbonnais s'écroula entre les poteaux Léogartiens à la 80'.

C'est parti je vous livre le récit de cet après-midi super soleil rugby !!!

Si vous saviez la joie d'enfin troquer le bonnet contre la casquette, la parka pour le petit gilet et de glisser dans la poche les fameuses lunettes de soleil.

Alors évidemment nous ne sommes pas encore sauvés des froides journées mais on en prend le chemin d'autant plus qu'en montant dans ma vieille voiture, un bruit bien reconnaissable, un espèce de bordel sûrement très organisé mais particulièrement bruyant déchirait le ciel.

Les oies mes Chers !! Et oui les oies repassent et c'est un bon présage. Ca sent le printemps et le grand match.

Et franchement oú de mieux que Montluçon et son immense stade de la Loue construit à l'époque pour le niveau professionnel pour assister à ce spectacle.

A mon arrivée j'aperçois vite le grand drapeau Oranger offert par "Azur et Or" le club des supporters de Nevers flotter au vent de l'autre côté du stade.

Je retrouve ma place alors que nos espoirs sont malmenés par les Montluconnais . Mais comme à l'accoutumée les jeunes pousses Ligeriennes renverseront la vapeur et finiront par s'imposer brillamment.

Maintenant place aux guerriers de 15h toujours menés par l'inusable Pierrot. Dans les tribunes l'ambiance monte. Ca sent le gros match et c'est le cas mes amis.

Les Montluconnais tentent avec le vent dans le dos de mettre sous pression les Léogartiens. Mais, contrairement à la semaine passée ceux ci refusent de se laisser dominer et tente crânement de porter le ballon au point d'envoyer Nathan pointer entre les poteaux après une magnifique action.

Malheureusement avec ce fort vent, les locaux finissent par dominer territorialement et logiquement envahissent les 22m des Tangos. Après que le grand Carl ait reçu un carton les Auvergnats trouvent la faille par 2 fois.

C'est un carton plein ou plutôt un carton coûtant. En tout cas les Montluconnais basculent à la pause avec un matelas de 12 points. Mes protégés étant capables de très grandes choses j'affichais sous ma casquette une grande confiance. Entre nous quand on est un vrai supporter c'est pour cela qu'on se lève tous les dimanches peu importe la date, l'heure ou le temps et qu'on y croit jusqu'aubout. Et là j'ai vraiment cru à l'exploit tant mes Orangers m'ont fait plaisir, imposant maintenant aux bleus et blancs une pression constante et inscrivent un essai en force d'Enrique poussé par toute la famille Orange. Ce fût ensuite grace au pied de Nathan que les soldats du Capitaine Pierrot dépasseront les Bourbonnais à la 75'.

Le fameux point d'avance 22 à 23 et 5' â tenir.Le dénouement de cette histoire vous le connaissez et il est cruel.

Pour le Staff : " Nous avons apprécié l'attitude des joueurs en première mi-temps. Ils ont retenu la leçon de dimanche dernier. C'est déjà positif . La fin est cruelle c'est vrai mais c'est souvent le cas lorsque le score est serré. L'arbitre pénalise un placage à la 77' avec un carton peut-être un peu dur car le joueur est en train de chuter. Sur la touche qui en suit on récupère le ballon mais le maul devenant improductif le ballon est rendu aux Montluconnais. Sur la mêlée ils profitent bien de la supériorité et marquent. Le coup est passé très près mais la victoire est loin d'être imméritée pour les Auvergnats. Une fois de plus les garçons ont affiché un très bon état d'esprit avec des attitudes très positives dans des moments très compliqués. Ca va finir par payer c'est certain..."

Pour ma part j'en suis aussi persuadé que le staff car pour les suivre depuis bien longtemps, je ne les ai jamais senti aussi uni et resserré. Et ça fait chaud au cœur "Fiers Orangers ".??

Tous à Fresneau dimanche 20 mars pour la réception d'Auxerre.

 

#148

  • senorcanardo
  • Membre
  • 04/07/2016
  • Msg : 402

chouchou58 a écrit :

Montluçon 29 - ESL 23

Cruel dénouement !!

Ca y est les amis nos Orangers sont au repos jusqu'au 20 mars ou ils retrouveront notre magnifique centre Fresneau.

D'ici là ils vont pouvoir se reposer et soigner quelques bobos, car les coups et autres chocs font d'autant plus mal aux corps et aux têtes que les défaites sont cruelles.

Oh non n'allez surtout pas penser que je remets en cause les qualités et le mérite d'Issoudun ou de Montluçon le classement témoignant en leur faveur. Mais comme la semaine passée. Les Orangers appuyèrent fort sur le champignon au point ce coup ci, de passer devant les locaux à la 75ème minute. Et patatra tout s'écroula quand après une mêlée l'ailier Bourbonnais s'écroula entre les poteaux Léogartiens à la 80'.

C'est parti je vous livre le récit de cet après-midi super soleil rugby !!!

Si vous saviez la joie d'enfin troquer le bonnet contre la casquette, la parka pour le petit gilet et de glisser dans la poche les fameuses lunettes de soleil.

Alors évidemment nous ne sommes pas encore sauvés des froides journées mais on en prend le chemin d'autant plus qu'en montant dans ma vieille voiture, un bruit bien reconnaissable, un espèce de bordel sûrement très organisé mais particulièrement bruyant déchirait le ciel.

Les oies mes Chers !! Et oui les oies repassent et c'est un bon présage. Ca sent le printemps et le grand match.

Et franchement oú de mieux que Montluçon et son immense stade de la Loue construit à l'époque pour le niveau professionnel pour assister à ce spectacle.

A mon arrivée j'aperçois vite le grand drapeau Oranger offert par "Azur et Or" le club des supporters de Nevers flotter au vent de l'autre côté du stade.

Je retrouve ma place alors que nos espoirs sont malmenés par les Montluconnais . Mais comme à l'accoutumée les jeunes pousses Ligeriennes renverseront la vapeur et finiront par s'imposer brillamment.

Maintenant place aux guerriers de 15h toujours menés par l'inusable Pierrot. Dans les tribunes l'ambiance monte. Ca sent le gros match et c'est le cas mes amis.

Les Montluconnais tentent avec le vent dans le dos de mettre sous pression les Léogartiens. Mais, contrairement à la semaine passée ceux ci refusent de se laisser dominer et tente crânement de porter le ballon au point d'envoyer Nathan pointer entre les poteaux après une magnifique action.

Malheureusement avec ce fort vent, les locaux finissent par dominer territorialement et logiquement envahissent les 22m des Tangos. Après que le grand Carl ait reçu un carton les Auvergnats trouvent la faille par 2 fois.

C'est un carton plein ou plutôt un carton coûtant. En tout cas les Montluconnais basculent à la pause avec un matelas de 12 points. Mes protégés étant capables de très grandes choses j'affichais sous ma casquette une grande confiance. Entre nous quand on est un vrai supporter c'est pour cela qu'on se lève tous les dimanches peu importe la date, l'heure ou le temps et qu'on y croit jusqu'aubout. Et là j'ai vraiment cru à l'exploit tant mes Orangers m'ont fait plaisir, imposant maintenant aux bleus et blancs une pression constante et inscrivent un essai en force d'Enrique poussé par toute la famille Orange. Ce fût ensuite grace au pied de Nathan que les soldats du Capitaine Pierrot dépasseront les Bourbonnais à la 75'.

Le fameux point d'avance 22 à 23 et 5' â tenir.Le dénouement de cette histoire vous le connaissez et il est cruel.

Pour le Staff : " Nous avons apprécié l'attitude des joueurs en première mi-temps. Ils ont retenu la leçon de dimanche dernier. C'est déjà positif . La fin est cruelle c'est vrai mais c'est souvent le cas lorsque le score est serré. L'arbitre pénalise un placage à la 77' avec un carton peut-être un peu dur car le joueur est en train de chuter. Sur la touche qui en suit on récupère le ballon mais le maul devenant improductif le ballon est rendu aux Montluconnais. Sur la mêlée ils profitent bien de la supériorité et marquent. Le coup est passé très près mais la victoire est loin d'être imméritée pour les Auvergnats. Une fois de plus les garçons ont affiché un très bon état d'esprit avec des attitudes très positives dans des moments très compliqués. Ca va finir par payer c'est certain..."

Pour ma part j'en suis aussi persuadé que le staff car pour les suivre depuis bien longtemps, je ne les ai jamais senti aussi uni et resserré. Et ça fait chaud au cœur "Fiers Orangers ".??

Tous à Fresneau dimanche 20 mars pour la réception d'Auxerre.

 

Un beau match (à lre) effectivement, sans parler du temps radieux !!

Comme quoi, ça se joue à rien... patience !!

XXX USON XXX

#149

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 641

ESL 32 - Auxerre 21

Tic Tac Tic Tac…..

Je sais vous allez vous dire, le type nous a oublié. Il fait la grêve ou pour les plus coquins, il est comme les gars de la ville, les profs ou les agents SNCF. Et bien pas du tout ! Je vous explique un peu les coulisses. J’avais proposé, vu que je suis toutes ou presque toutes les rencontres de mes Orangers, tout comme notre super photographe, de faire un petit texte décalé pour résumer la rencontre du dimanche après-midi.

La demande validée par le staff et le Président, je me suis rapidement pris pour nos plus grands auteurs littéraires ou humoristes mais juste pour une journée par semaine, je vous rassure.

Cela étant dit, je fais ma bafouille puis je l’envoie pour validation et ajout des jolies images de Rugby&Photographie.

Mais, à vrai dire ce coup-ci, il m’est revenu et je peux comprendre car après avoir échangé avec le staff ils m’ont argumenté et du coup, je vais vous donner un peu les dessous de cet échange.

« Merci une fois de plus pour ton texte, mais voilà, c’est top de voir ton enthousiasme et la passion que tu voues à cette équipe mais nous voulons ajouter quelques bémoles à tes commentaires. Aujourd’hui, on préfèrerait prendre un peu plus la parole car nous sortons un peu frustrés de cette rencontre. La victoire est très belle mais on a senti les joueurs sur la retenue.

Il faut vraiment qu’ils comprennent à quel point ils peuvent être bons quand ils prennent le jeu à leur compte.

Dimanche, nous avons un peu trop regardé Auxerre et mis trop de temps à entrer dans la partie. Les garçons sont en train de se rendre compte qu’ils peuvent marquer l’histoire du club comme leurs glorieux aînés qui, il y a 27 ans, jouaient une accession en fédérale 2 sous les ordres du capitaine Gaëtan Fisher qui était d’ailleurs, ce dimanche, l’invité de l’équipe.»

Donc, vous l’avez compris le staff avait trouvé mon récit un peu trop dithyrambique par rapport à la réalité. Je ne peux pas leur en vouloir car quand je vois du Orange et du bleu je suis un peu comme un enfant devant un magasin de jouets. Les étoiles me viennent dans les yeux et le sourire aux lèvres. Mais là, j’ai vraiment senti à quel point les coachs étaient déçus pour tous les bénévoles, dirigeants et supporters car ils sont persuadés que les Orangers étaient loin du niveau qu’ils devraient avoir, probablement un peu rongés par le poids du passé. Alors, j’ai laissé de côté mon texte mais je sais qu’avec la présence de la Bandas Orangers, qu’avec toute l’école de rugby et tout le soutien des supporters Léogartiens derrière eux, nos guerriers vont aller décrocher le billet qualificatif pour les phases finales face à la solide équipe de Moulins.

Quant à moi, j’enfilerai mon plus joli polo Orange et surtout m’emparerai dès lundi de ma plus belle plume pour vous conter la rencontre avec peut-être une pointe de parti pris mais avec surtout l’envie de vous annoncer une bien jolie nouvelle.

Le compte à rebours est lancé Tic Tac … Tic Tac…

A Dimanche, Fiers Orangers. ?

#150

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 641

ESL 48 - Moulins 28

Tic Tac tic…

Incroyable, énorme, fou voilà un peu tous les superlatifs que l’on pouvait entendre à la fin de ce match qui restera longtemps dans les mémoires.

Lisez un peu : A la mi-temps nos Orangers rentrent aux vestiaires avec 28 points encaissés dont 4 essais…

Pourtant soutenu par un stade rempli d’Orange et de bleu et avec une Banda Oranger en pleine forme nos protégés se retrouvent vite sous pression et encaissent un essai à la 5ème minute.

Ce coup de poignard a le don de réveiller les Léogartiens qui appuient sur l’accélérateur et plantent 2 essais rapidement.

Ca y est ils sont lancés mes gaillards 17 à 7 à la 28 ème. Je suis confiant les chants montent dans les tribunes avec les encouragements mais apparemment trop hauts, bien trop hauts. Du moins très loin des oreilles des joueurs Oranges qui commencent à disparaître, à s’éteindre…. Plus rien, plus d’essence, plus de gaz. Des vagues vertes et blanches déferlent sur les Tangos et font exploser la frêle murette locale… 3 essais en 12 mn. Je suis sans voix , la tribune est abasourdie et ne se rassure pas quand sur la dernière action avant les citrons, notre Oranger lors de son saut dans l’en-but trouva le moyen de faire un en-avant. 11 points d’écart pour les Auvergnats !!!

Je ne vais pas vous conter les differents commentaires autour des buvettes car pas faim, pas soif, juste envie d’un doliprane et d’un mouchoir…

Ce n’est que la vue des petits qui gambadent au milieu de Fresneau avec leurs magnifiques tuniques Oranges qui me redonnent le sourire.. si ils se doutaient que leurs aînés étaient en train de passer à côté du rendez-vous.

Les petits s’alignent et chantent l’hymne. C’est génial comme on sent à quel point ils se sont appropriés cette chanson. Ils doivent se la transmettre de joueurs à joueurs ou bien peut être que les éducateurs donnent des cours le mercredi ou des photocopies à la rentrée.. Bref je suis là à me poser des questions bêtes mais en même temps cela m’évite surtout de penser que nous sommes en train de prendre une leçon par des Moulinois inspirés.

L’arbitre siffle le début du second acte mes protégés ont l’air mieux. Ils avancent un peu plus , se tapent dans les mains, s’encouragent et finissent par trouver une faille dans la défense Bourbonnaise.

La suite fût magique. Les lancements fluides, les courses chaloupées du 15 , les charges des avants redoutables.

C’était comme dans un rêve. Le jour à ne pas louper et au vu de l’assemblée du jour tout notre village était bien au rendez-vous.

La Banda ne s’arrête plus de jouer, les spectateurs restent debout , on crie, on chante , on saute…

Les Orangers enchaînent les essais. Les invités du jour commencent à plier et finiront KO après un dernier essai.

Nos protégés l’ont fait mes amis. Ils viennent d’inscrire un 31 à 0 au 4 ème de la poule et se qualifient pour les phases finales 27 ans après leurs aînés.

Pour le staff: «On ne renverse pas des montagnes comme cela en faisant trembler les murs comme vous dîtes. Les joueurs ont été plus agressifs , plus précis et ont montré beaucoup de cohésion. Ils sont comme cela depuis janvier. Toujours positifs et se soutiennent c’est une grande force et aujourd’hui c’est ce qui nous a sauvés face à cette belle équipe. Ca n’excuse surtout pas notre trou d’air. Ca ne passera pas toujours surtout dès ce dimanche chez le voisin Sancerrois.»

L’arbitre siffle la fin!!! Les tous petits sont sur les épaules des joueurs Léogartiens. Les un peu plus grands sont aussi à leurs côtés. La Banda Oranger balance le son et l’hymne Oranger résonne : "?j’ai voulu jouer à Saint Léger …pour honorer …le bleu l’oranger.."

Moi j’y étais et c’est bien pour cela que lorsque l’on est supporters on écourte nos repas du dimanche midi, ou on fait des centaines de kilomètres pour suivre ces Fiers Orangers ?

#151

  • senorcanardo
  • Membre
  • 04/07/2016
  • Msg : 402

chouchou58 a écrit :

 

Une fin de saison sur les chapeaux de roues !! Bravo aux joueur !! Et bonne continuation !

ESL 48 - Moulins 28

Tic Tac tic…

Incroyable, énorme, fou voilà un peu tous les superlatifs que l’on pouvait entendre à la fin de ce match qui restera longtemps dans les mémoires.

Lisez un peu : A la mi-temps nos Orangers rentrent aux vestiaires avec 28 points encaissés dont 4 essais…

Pourtant soutenu par un stade rempli d’Orange et de bleu et avec une Banda Oranger en pleine forme nos protégés se retrouvent vite sous pression et encaissent un essai à la 5ème minute.

Ce coup de poignard a le don de réveiller les Léogartiens qui appuient sur l’accélérateur et plantent 2 essais rapidement.

Ca y est ils sont lancés mes gaillards 17 à 7 à la 28 ème. Je suis confiant les chants montent dans les tribunes avec les encouragements mais apparemment trop hauts, bien trop hauts. Du moins très loin des oreilles des joueurs Oranges qui commencent à disparaître, à s’éteindre…. Plus rien, plus d’essence, plus de gaz. Des vagues vertes et blanches déferlent sur les Tangos et font exploser la frêle murette locale… 3 essais en 12 mn. Je suis sans voix , la tribune est abasourdie et ne se rassure pas quand sur la dernière action avant les citrons, notre Oranger lors de son saut dans l’en-but trouva le moyen de faire un en-avant. 11 points d’écart pour les Auvergnats !!!

Je ne vais pas vous conter les differents commentaires autour des buvettes car pas faim, pas soif, juste envie d’un doliprane et d’un mouchoir…

Ce n’est que la vue des petits qui gambadent au milieu de Fresneau avec leurs magnifiques tuniques Oranges qui me redonnent le sourire.. si ils se doutaient que leurs aînés étaient en train de passer à côté du rendez-vous.

Les petits s’alignent et chantent l’hymne. C’est génial comme on sent à quel point ils se sont appropriés cette chanson. Ils doivent se la transmettre de joueurs à joueurs ou bien peut être que les éducateurs donnent des cours le mercredi ou des photocopies à la rentrée.. Bref je suis là à me poser des questions bêtes mais en même temps cela m’évite surtout de penser que nous sommes en train de prendre une leçon par des Moulinois inspirés.

L’arbitre siffle le début du second acte mes protégés ont l’air mieux. Ils avancent un peu plus , se tapent dans les mains, s’encouragent et finissent par trouver une faille dans la défense Bourbonnaise.

La suite fût magique. Les lancements fluides, les courses chaloupées du 15 , les charges des avants redoutables.

C’était comme dans un rêve. Le jour à ne pas louper et au vu de l’assemblée du jour tout notre village était bien au rendez-vous.

La Banda ne s’arrête plus de jouer, les spectateurs restent debout , on crie, on chante , on saute…

Les Orangers enchaînent les essais. Les invités du jour commencent à plier et finiront KO après un dernier essai.

Nos protégés l’ont fait mes amis. Ils viennent d’inscrire un 31 à 0 au 4 ème de la poule et se qualifient pour les phases finales 27 ans après leurs aînés.

Pour le staff: «On ne renverse pas des montagnes comme cela en faisant trembler les murs comme vous dîtes. Les joueurs ont été plus agressifs , plus précis et ont montré beaucoup de cohésion. Ils sont comme cela depuis janvier. Toujours positifs et se soutiennent c’est une grande force et aujourd’hui c’est ce qui nous a sauvés face à cette belle équipe. Ca n’excuse surtout pas notre trou d’air. Ca ne passera pas toujours surtout dès ce dimanche chez le voisin Sancerrois.»

L’arbitre siffle la fin!!! Les tous petits sont sur les épaules des joueurs Léogartiens. Les un peu plus grands sont aussi à leurs côtés. La Banda Oranger balance le son et l’hymne Oranger résonne : "?j’ai voulu jouer à Saint Léger …pour honorer …le bleu l’oranger.."

Moi j’y étais et c’est bien pour cela que lorsque l’on est supporters on écourte nos repas du dimanche midi, ou on fait des centaines de kilomètres pour suivre ces Fiers Orangers ?

XXX USON XXX

#152

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 641

Sancerre 16 - ESL 34

Qualifié!!!

C’est fait mes amis. Nos protégés ont validé le ticket pour les 32 ème en allant s’imposer chez le voisin Berrichon.

Je me doutais bien que ce match allait être compliqué. Premièrement les 25 de la semaine dernière laissaient la place à un pauvre 4 degrés. Donc face au retour de l’hiver mon manteau , bonnet orange et écharpe bleue remplaçaient la casquette et mon polo. A mon arrivée je retrouvais avec plaisir quelques habitués du centre Fresneau et voyais déjà le grand drapeau des Orangers flottait au bord du stade des noirs et blancs me faisant vite constater que les supporters Léogartiens étaient une fois de plus au rendez-vous.

Le temps ayant sûrement découragé nombreux supporters locaux c’est dans une ambiance plutôt favorable à nos Léogartiens que je voyais débouler sur le pré nos guerriers sous le commandement de Pierrot.

Malheureusement tout comme dimanche dernier les Orangers n’arrivent pas à entrer dans la partie et offrent aux vignerons un essai dès la 2 ème minute puis une pénalité. Bref au quart d’heure de jeu il y avait 10 à 0 mais étonnamment je ne les sentais pas plus que ça inquiets ou troublés, sûrement commencent ils à s’habituer à ces départs ratés.

Alors Messieurs on vous adore mais si vous pouviez faire en sorte de nous éviter cet ascenceur émotionnel…et ces mi-temps où devant le vin chaud on doit supporter les quelques colibets de joyeux lurons forts sympathiques mais qui donnent au breuvage un goût un peu amer.

La suite, je rejoins la main-courante les Orangers se mettent en ordre de marche, déplacent le ballon, foncent dans les intervalles que laissent les Sancerrois pour inscrire 3 magnifiques essais.

L’arbitre siffle la fin après que nos protégés aient raté deux grosses occasions qui auraient permis de repartir du Cher avec un point de bonus.

Pour le staff: " Nous rentrons encore mal dans cette rencontre, mais on a surtout mis à mon goût un peu trop de temps pour trouver les clés qui permettaient de contrer cette équipe. On va continuer de travailler pour préparer au mieux la réception de Cusset ce dimanche ."

Quant à nous on a regardé une fois de plus nos Orangers se congratuler à la fin du match avec les supporters présents.

Et on vous dit à dimanche pour la dernière journée de la phase régulière où nos préférés essaieront de prendre leur revanche sur Cusset qui les avait battus au match aller et ce sera aussi pour tous les supporters l‘occasion de préparer les chants et drapeaux avant les 32 ème de nos deux équipes.

Go Fiers Orangers ?

#153

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 641

ESL 92 - Cusset 24

Pleins les yeux…

Ce dimanche c’était le dernier match de la phase régulière et les Orangers avaient visiblement à coeur de finir en beauté tant ils s’appliquèrent d’entrée à déborder les Cussetois qui rappelons-le avaient remporté le match aller de 2 points…

Sous un grand soleil et sous le regard bien veillant des partenaires invités au repas ils enfilèrent les essais.

Souvent dans ces matchs trop déséquilibrés, la rencontre devient vite ininteressante au possible. Les adversaires cherchant à en prendre le moins possible quitte à faire des fautes ou de l’anti-jeux et les joueurs dominants cherchant à briller le plus possible oubliant l‘essence même de ce jeu.

Et bien là mes amis pas du tout par chance les Auvergnats étaient à Fresneau pour profiter le mieux possible de ce dernier match et fêter le départ de glorieux anciens et les Léogartiens étaient en phase préparation des 32 ème ou le sérieux et le collectif aura prédominé nous donnant droit à de merveilleux enchaînements et un geste que seul le rugby peut offrir.

Déjà à la fin du match des espoirs j’ai bien vu que quelque chose se tramait. En effet sur le banc arrivait Seb. Ce plus grand supporter de Saint Léger avait délaissé l’en-but où il prépare d’habitude le match de la A avec le staff pour venir enfiler un maillot. Ca y est il est sur le pré de ses rêves. Coup d’envoi Kenzo réceptionne passe à Lucas qui donne à Seb…il est là ballon en main les joueurs blancs arrivent. Petite hésitation, Seb donne à Malcolm qui lui ouvre la voie entre deux Cussétois et lui remet. Plus de doute dans sa tête c’est le moment il s’élance, un joueur blanc s’écroule juste derrière lui. Seb court le long de la touche, il reste 25m un autre défenseur le rate puis un dernier qui saute devant lui. L’en-but est là et il saute dedans aplatissant le plus bel essai qu’il m’ait été donné de voir à Fresneau. Les espoirs lui sautent dans les bras. Les partenaires du SCA Cusset l’applaudissent et le félicitent. Moment magique!!!

Mais quand c’est ton jour il ne faut pas le laisser passer pensa notre héros et alors que les Orangers venaient de marquer le dernier essai Seb s’avanca pour l’ultime transformation. Des applaudissements descendent des tribunes. Je me vois encore taper et taper dans mes mains tous mes voisins sont comme moi. A la fois pris par l’émotion et le spectacle. Les 2 équipes et l’arbitre applaudissent ensemble au rythme des pas d’élan de notre Wilko le ballon monte , le temps s’arrête et … génial, l’olive passe entre les perches. Le reste, que du bonheur, du respect et de la convivialité entre tous les acteurs de cette journée.

Pour le staff: " Il faut tout d’abord remercier Cusset pour l’état d’esprit dont ils ont fait preuve au delà de cette dernière transformation qui restera gravée dans la tête de notre petit guerrier. Maintenant il nous faut préparer au mieux ce 32éme contre Servian Boujan car ca ne sera pas du tout la même opposition. La tâche dans l’Hérault sera compliquée mais nous faisons partie de ceux qui ont la chance de pouvoir encore jouer quand beaucoup sont déjà en vacances donc feu… "

Mes amis vous avez la nouvelle. Les Orangers iront à Servian le 1er mai et les recevront le 8 pour pourquoi pas accéder au match d’accession à la Fédérale 2. Continuez à faire perdurer la magie les Fiers Orangers… ??

#154

  • fablebien
  • Membre
  • 20/07/2011
  • Msg : 2 679

Fédérale 3