Annonce

Proposez nous vos idées de jeu.

Cadets

Incidence COVID

#1

  • cásteu
  • Membre
  • 25/01/2014
  • Msg : 23

Il va peut-être falloir acter rapidement la suspension des championnats, car tout part en biberine..la semaine dernière Pamiers ne se déplace pas à Chateaurenard en cadets et juniors car ils n'ont pas le budget pour se déplacer, et demande au club recevant d'inverser les rencontres..la veille du match. Ce weekend, c'est Lombez Samatan qui refuse de se rendre dans les Bouches-du-Rhône, j'imagine toujours pour des questions budgétaires. En National U18 l'Isle sur Sorgue annonce un forfait général après la publication des poules car ils n'auront pas le budget pour assurer les déplacements, et de fait l'effectif prévu pour jouer en National va jouer sa saison en Régional (sympa pour les adversaires). Alors certes il y a les effets COVID mais certains sont plus pénalisés que d'autres. Il faut donc vite mettre fin à cette mascarade.

#2

  • Juanca
  • Membre
  • 24/08/2018
  • Msg : 25

La question est délicate.

D'abord quel est le constat (non exhaustif) :

- Le Covid-19 sera présent au moins jusqu'a à l'eté prochain, et donc en janvier prochain aussi.

- le week-end du 18/10 : 16% de matchs reportés pour cause Covid en AURA soit 1 match sur 6 ( en augmentation de semaine en semaine) mais 5 matchs sur 6 qui se déroulent.

- les vestiaires ne sont pas (tous) ouverts. Mais souvent oui avec les restrictions de nombre de joueurs en meme temps. Mais le probleme va devenir très visible quand les terrains seront très boueux.

- Beaucoup d'équipes pretextent une cas de covid pour reporter un match pour raisons soit d'effectif ( vacances ou blessures) soit financières.

Certaines équipes accumulent les reports de matchs et auront besoin de dates de repli

Donc du coup quelle décision prendre :

- Tout arreter pour revenir au rugby en décembre ou janvier pour des raisons d'équité : En janvier le Covid sera toujours la, en + mais il fera froid et boueux , du coup mauvaise décision . Dans ce cas autant attendre le printemps. Ensuite empecher des équipes de jouer (aujourd'hui84 % des matchs ) c'est penaliser la très grande majorité des clubs.

Donc arreter meme temporairement c'est un grand coup d'épée dans l'eau.

- Supprimer les phases finales pour que les championnats aillent au bout . Pourquoi pas , mais en conservant des phases finales réduites qui commenceraient en 8ieme de finale soit 4 dates.

- Pour finir , laisser aller le championnat , meme le laisser finir en octobre prochain s'il le faut pour enfin synchroniser les championnats sur une année civile.

Mais surtout que la fédé ne décide pas d'arreter les championnats amateurs et jeunes. Que les matchs continuent tant qu'ils peuvent se dérouler. On aura d'autres restrictions qui pourraient nous arreter comme le couvre-feu à 19h, un confinement ou d'autres. Donc Continuons si on peut.

 

#3

  • Menelas77
  • Membre
  • 09/09/2018
  • Msg : 33

Un pb à la solution de continuer tant qu'on peut, c'est le couvre feu. Là, c'était les vacances scolaires, donc pas de pb pour avancer les horaires d'entrainement. Mais la semaine prochaine ce ne sera plus possible. Les gamins finissent le lycée (ou collège) jusqu'à 17h30. Un couvre feu à 21h (cela veut dire fin des entrainements 20h car les personnels de mairie, gardien de stade, doivent pouvoir rentrer chez eux...et les joueurs aussi) impose un début des entrainements au plus tard à 18h30. C'est très juste, mais si le couvre feu venait à débuter plus tôt, alors là, ce sera la fin des entrainements.

Juanca a écrit :

La question est délicate.

D'abord quel est le constat (non exhaustif) :

- Le Covid-19 sera présent au moins jusqu'a à l'eté prochain, et donc en janvier prochain aussi.

- le week-end du 18/10 : 16% de matchs reportés pour cause Covid en AURA soit 1 match sur 6 ( en augmentation de semaine en semaine) mais 5 matchs sur 6 qui se déroulent.

- les vestiaires ne sont pas (tous) ouverts. Mais souvent oui avec les restrictions de nombre de joueurs en meme temps. Mais le probleme va devenir très visible quand les terrains seront très boueux.

- Beaucoup d'équipes pretextent une cas de covid pour reporter un match pour raisons soit d'effectif ( vacances ou blessures) soit financières.

Certaines équipes accumulent les reports de matchs et auront besoin de dates de repli

Donc du coup quelle décision prendre :

- Tout arreter pour revenir au rugby en décembre ou janvier pour des raisons d'équité : En janvier le Covid sera toujours la, en + mais il fera froid et boueux , du coup mauvaise décision . Dans ce cas autant attendre le printemps. Ensuite empecher des équipes de jouer (aujourd'hui84 % des matchs ) c'est penaliser la très grande majorité des clubs.

Donc arreter meme temporairement c'est un grand coup d'épée dans l'eau.

- Supprimer les phases finales pour que les championnats aillent au bout . Pourquoi pas , mais en conservant des phases finales réduites qui commenceraient en 8ieme de finale soit 4 dates.

- Pour finir , laisser aller le championnat , meme le laisser finir en octobre prochain s'il le faut pour enfin synchroniser les championnats sur une année civile.

Mais surtout que la fédé ne décide pas d'arreter les championnats amateurs et jeunes. Que les matchs continuent tant qu'ils peuvent se dérouler. On aura d'autres restrictions qui pourraient nous arreter comme le couvre-feu à 19h, un confinement ou d'autres. Donc Continuons si on peut.

 

Cadets