Nationale

Nationale 2022 / 2023 Les forces en presence

#43

Fiphy le Montmerlois a écrit :
AllezBourgoin a écrit :

Et cette formule ne prépare en rien à la Pro D2 

Chaque saison les promus redescendent 

Malheureusement! crying

Et la ProD2 ne prépare pas non plus à la Nationale quand on voit les classemnts de Narbonne et Bourg! wink

Et la pro d2 ne prépare pas au top 14 etc etc etc .........

Il faut d'abord "cibler" ce que l'on appel preparer.

Si l'on parle des joueurs en effet, cela ne prépare pas tous les joueurs, la preuve, quelque soit la "catégorie" a chaque montée, les clubs doivent faire un turn over d'au moins 45% de l'effectif voir plus.

Par contre je dirais que par rapport aux années précédendes (ex F1), la Nationale a des atouts:

Déja Nationale , tu joue toute l'année sur tout le territoire , tout l'hexagone, et plus seulement sur 1 quart de la France.Cela permet aux clubs de pouvoir s'adapter a la nouvelle logistique a mettre en place.

Ensuite, on ne connait pas les premiers de poule dès le 30 Juin (c'est a dire à la création des poules)

Les clubs doivent se "bastonner" pendant 26 journées et pas sur 2 semaines

Les trésoriers peuvent attendre des retombées financières réguliéres et pas sur deux ou 3 rencontres MAXI

Le publique est bel et bien présent.

Les clubs doivent avoir des structures en phase avec le CDC ( Centre de Formation, Equipe jeunes, contrats de joueurs, Infra. medicale, etc etc)

Donc rien et la je rejoins Olivier, rien ne prépare à l'étage du dessus ( et je repete quelque soit le niveau du dessus) mais cela permet de s'améliorer, de se structurer et de fait de perréniser le club. 

Il ty a aussi les critères financiers et les accompagnement ( Alors oui, on va me faire une liste de clubs dans le rouge) mais désolé, il y en a moins, il y a aussi moins de "triche", la DNACG fait le travail , il reste perfectible et tant mieux, car comme les clubs,il y a des axes d'amélioration pour voir plus haut.

 

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#44

AllezBourgoin a écrit :

Et cette formule ne prépare en rien à la Pro D2 

Chaque saison les promus redescendent 

Tiens, c'était pourtant LE critère mis en avant...

Tout ça pour ça.

#45

Qu'en sais-tu des problèmes financiers ? Parce qu'apparemment, c'est chaud bouillant pour certains. Mais comme d'hab, les clubs ne communiquent pas, espérant trouver les solutions avant la fin de saison. 

Et non, la DNACG a laissé passer beaucoup de choses, Covid oblige.  

#46

Gadget5863 a écrit :
Fiphy le Montmerlois a écrit :
AllezBourgoin a écrit :

Et cette formule ne prépare en rien à la Pro D2 

Chaque saison les promus redescendent 

Malheureusement! crying

Et la ProD2 ne prépare pas non plus à la Nationale quand on voit les classemnts de Narbonne et Bourg! wink

Et la pro d2 ne prépare pas au top 14 etc etc etc .........

Il faut d'abord "cibler" ce que l'on appel preparer.

Si l'on parle des joueurs en effet, cela ne prépare pas tous les joueurs, la preuve, quelque soit la "catégorie" a chaque montée, les clubs doivent faire un turn over d'au moins 45% de l'effectif voir plus.

Par contre je dirais que par rapport aux années précédendes (ex F1), la Nationale a des atouts:

Déja Nationale , tu joue toute l'année sur tout le territoire , tout l'hexagone, et plus seulement sur 1 quart de la France.Cela permet aux clubs de pouvoir s'adapter a la nouvelle logistique a mettre en place.

Ensuite, on ne connait pas les premiers de poule dès le 30 Juin (c'est a dire à la création des poules)

Les clubs doivent se "bastonner" pendant 26 journées et pas sur 2 semaines

Les trésoriers peuvent attendre des retombées financières réguliéres et pas sur deux ou 3 rencontres MAXI

Le publique est bel et bien présent.

Les clubs doivent avoir des structures en phase avec le CDC ( Centre de Formation, Equipe jeunes, contrats de joueurs, Infra. medicale, etc etc)

Donc rien et la je rejoins Olivier, rien ne prépare à l'étage du dessus ( et je repete quelque soit le niveau du dessus) mais cela permet de s'améliorer, de se structurer et de fait de perréniser le club. 

Il ty a aussi les critères financiers et les accompagnement ( Alors oui, on va me faire une liste de clubs dans le rouge) mais désolé, il y en a moins, il y a aussi moins de "triche", la DNACG fait le travail , il reste perfectible et tant mieux, car comme les clubs,il y a des axes d'amélioration pour voir plus haut.

 

Je suis parfaitement d'accord. Il y a une confusion (à dessein pour certains ?) entre préparer une EQUIPE à l'étage supérieur et préparer un CLUB à l'étage supérieur !

C'est précisément parce que le système est ainsi fait que pendant très longtemps le seul axe de travail "utile" pour monter puis se maintenir aux étages supérieurs consistait à "s'acheter" une équipe, rien qu'une équipe et c'est à peu près tout...Tant pis si les choses étaient construites sur du sable, tant pis si derrière ça faisait badaboum, tant pis si par la grâce d'un coup de gomme les dettes contractées (ça entend créanciers in the baba !) disparaissaient volatilisées; une pirouette administrative et hop, on faisait profil bas pendant une paire d'années tout au plus et ça repartaiit comme en quarante, parfois bis-répétita pour certains..

Aujourd'hui, s'acheter une équipe, rien qu'une équipe ne suffit pas ou en tt cas beaucoup moins qu'hier. Parce que resserrement du niveau oblige la promotion n'est désormais plus garantie pur sucre. Parce qu'investir dans l'outil club permet non-seulement de faire face aux potentiels avis de tempêtes futurs, permet d'amortir une descente mais aussi dans un esprit vertueux permet à terme d'alimenter les équipes séniors en joueurs façonnés maison. Pour exemple, si on regarde résultats/niveau de pratiques des équipes de jeunes; si le delta avec les clubs de Top14 reste conséquent, c'est bcp moins vrai si on compare avec les Prod2. Ce n'est peut-être pas non-plus totalement le fruit du hasard si les mal-classés de Nationale sont ceux qui ont des équipes de jeunes qui pratiquent au plus bas niveau de pratique ? Bref, l'idée aujourd'hui au-delà de rendre une équipe pérenne consiste aussi à rendre un Club pérenne. Investir aujourd'hui dans la pierre et/ou dans la formation trouve un peu plus de sens qu'hier...

#47

MARCFANXV a écrit :
Gadget5863 a écrit :
Fiphy le Montmerlois a écrit :

 

Malheureusement! crying

Et la ProD2 ne prépare pas non plus à la Nationale quand on voit les classemnts de Narbonne et Bourg! wink

Et la pro d2 ne prépare pas au top 14 etc etc etc .........

Il faut d'abord "cibler" ce que l'on appel preparer.

Si l'on parle des joueurs en effet, cela ne prépare pas tous les joueurs, la preuve, quelque soit la "catégorie" a chaque montée, les clubs doivent faire un turn over d'au moins 45% de l'effectif voir plus.

Par contre je dirais que par rapport aux années précédendes (ex F1), la Nationale a des atouts:

Déja Nationale , tu joue toute l'année sur tout le territoire , tout l'hexagone, et plus seulement sur 1 quart de la France.Cela permet aux clubs de pouvoir s'adapter a la nouvelle logistique a mettre en place.

Ensuite, on ne connait pas les premiers de poule dès le 30 Juin (c'est a dire à la création des poules)

Les clubs doivent se "bastonner" pendant 26 journées et pas sur 2 semaines

Les trésoriers peuvent attendre des retombées financières réguliéres et pas sur deux ou 3 rencontres MAXI

Le publique est bel et bien présent.

Les clubs doivent avoir des structures en phase avec le CDC ( Centre de Formation, Equipe jeunes, contrats de joueurs, Infra. medicale, etc etc)

Donc rien et la je rejoins Olivier, rien ne prépare à l'étage du dessus ( et je repete quelque soit le niveau du dessus) mais cela permet de s'améliorer, de se structurer et de fait de perréniser le club. 

Il ty a aussi les critères financiers et les accompagnement ( Alors oui, on va me faire une liste de clubs dans le rouge) mais désolé, il y en a moins, il y a aussi moins de "triche", la DNACG fait le travail , il reste perfectible et tant mieux, car comme les clubs,il y a des axes d'amélioration pour voir plus haut.

 

Je suis parfaitement d'accord. Il y a une confusion (à dessein pour certains ?) entre préparer une EQUIPE à l'étage supérieur et préparer un CLUB à l'étage supérieur !

C'est précisément parce que le système est ainsi fait que pendant très longtemps le seul axe de travail "utile" pour monter puis se maintenir aux étages supérieurs consistait à "s'acheter" une équipe, rien qu'une équipe et c'est à peu près tout...Tant pis si les choses étaient construites sur du sable, tant pis si derrière ça faisait badaboum, tant pis si par la grâce d'un coup de gomme les dettes contractées (ça entend créanciers in the baba !) disparaissaient volatilisées; une pirouette administrative et hop, on faisait profil bas pendant une paire d'années tout au plus et ça repartaiit comme en quarante, parfois bis-répétita pour certains..

Aujourd'hui, s'acheter une équipe, rien qu'une équipe ne suffit pas ou en tt cas beaucoup moins qu'hier. Parce que resserrement du niveau oblige la promotion n'est désormais plus garantie pur sucre. Parce qu'investir dans l'outil club permet non-seulement de faire face aux potentiels avis de tempêtes futurs, permet d'amortir une descente mais aussi dans un esprit vertueux permet à terme d'alimenter les équipes séniors en joueurs façonnés maison. Pour exemple, si on regarde résultats/niveau de pratiques des équipes de jeunes; si le delta avec les clubs de Top14 reste conséquent, c'est bcp moins vrai si on compare avec les Prod2. Ce n'est peut-être pas non-plus totalement le fruit du hasard si les mal-classés de Nationale sont ceux qui ont des équipes de jeunes qui pratiquent au plus bas niveau de pratique ? Bref, l'idée aujourd'hui au-delà de rendre une équipe pérenne consiste aussi à rendre un Club pérenne. Investir aujourd'hui dans la pierre et/ou dans la formation trouve un peu plus de sens qu'hier...

Je pense que c'est bien là tout le sens de la réforme mise en place.

Encore faut il lui laisser le temps de "murir"et de trouver son rythme de croisière.

La fameuse poule d'accession (nommée poule Elite par les journaleux) avait ces défauts et je me redis encore une fois,Th Murie l'a assainnie en posant des bases, en donnant le courant a suivre en laissant et en créant des outils.(et pourtant je ne suis pas un grand fan de Th mais, il faut rendre a César...)

Ces outils sont la,il faut maintenant les améliorer et l'on pourra continuer a travailler sur l'ensemble du rugby Français et ce, a tous les niveaux car en effet, il reste beaucoup de travaille, beaucoup de choses a revoir (surtout chez les jeunes)beaucoup de révolutions de Palais, beaucoup de suceptibilités a ..... ménager et encore beaucoup de débats car a chaque fois,il est dur de faire , voir impossible de faire un vrai bloc, un vrai choix, ........ à la politique quand tu nous tient ......laugh 

Dernière modification par Gadget5863 (19/01/2023 16:57:00)

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

Nationale