Nationale

NARBONNE 2022-2023

#57

............le carton pris à Dax n'a pas honoré la mémoire de ce fidèle Orange et Noir.......sad

Laurent TRAVERS: '' Certains ont plus ouvert la porte du frigo que  celle de la salle de muscu'......... ''

#58

Victoire à Nice qui fait énormément de bien ! Le Racing a su bien manoeuvré sur ces trois déplacements de suite et le fait de faire jouer les jeunes face à Dax pour faire reposer les cadres, c'était intelligent. Les fêtes de fin d'années ont une belle saveur.

"Un jour Hulk a voulu faire des mêlées contre Pascal Cotet...Depuis ce jour il vend du maïs"

#59

orange11 a écrit :

Victoire à Nice qui fait énormément de bien ! Le Racing a su bien manoeuvré sur ces trois déplacements de suite et le fait de faire jouer les jeunes face à Dax pour faire reposer les cadres, c'était intelligent. Les fêtes de fin d'années ont une belle saveur.

Je me suis fait la même remarque. Un Narbonne au complet ne prend pas ps 45 points à Dax.Maintenant,le fait d'être leader incite les autres équipes à faire des impasses chez nous. J'avoue que tout cela est nouveau pour nous smile)))

#60

C'est l'heure du bilan de la première partie de saison !

Comme annoncé par les dirigeants, il ne fallait pas s'attendre à un Narbonne programmé pour remonter en Pro D2 dès cette saison et c'est donc pour cela que nous ne sommes pas déçus par la position du club au classement. Évidemment qu'être plus haut ne nous aurait pas dérangé mais on ne nous a pas caché les choses et dès Septembre nous savions que cette saison serait celle de la reconstruction. Après la saison passée qui fut cauchemardesque tout comme l'été qui s'en est suivit, il va de soit que le Racing n'aurait pas encore les armes pour dominer dans cette Nationale et retourner en Pro D2 un an après. C'est donc un Racing avec moins de pression sur les épaules que nous avons vu, un Racing conscient qu'il est au début d'une nouvelle ère et que cela prend du temps. Pour ma part je suis satisfait de cette première partie de saison du club, le Parc des Sports n'est tombé qu'une seule fois et ce fut face au VRDR, nous avons su relever la tête à l'extérieur et nous avons également réussit à nous suivre le rythme du 6e qui n'est pas bien loin au classement. Certes cette équipe a quelques lacunes mais cependant un caractère a été retrouvé, un esprit d'équipe et une prise de conscience vis-à-vis des enjeux auxquels fait face le club. Il y a eu des matchs qui ont fait mal comme face à Albi ou Dax et d'autres qui ont fait sourire comme face à Bourg, Cognac ou encore à Nice plus récemment. Ces garçons ont le potentiel pour aller chercher le Top 6 et si ils y parviennent tant mieux, ce sera mérité pour leurs efforts. Cependant si nous n'y sommes pas, ce n'est pas grave, c'est le début, c'est normal. Si je devais parler d'un joueur, ce serait Luke Nakobukobua, le troisième ligne arrivé cet été de Pamiers est tout simplement intenable, à la fois puissant, rapide, agile et technique, il est décisif à quasiment chacun de nos matchs. Hâte de la reprise, bonne fêtes à tous. Allez Racing !!!

"Un jour Hulk a voulu faire des mêlées contre Pascal Cotet...Depuis ce jour il vend du maïs"

#61

Jean-François Curveillé s'est éteint.

La famille orange et noir apprend avec tristesse la diparition de l'un des siens. Jean-François Curveillé n'a pas été connu pour être un joueur emblématique du club, bien qu'il y ait joué lors de la saison 1961-1962, cependant il était tout aussi important car c'était l'un des plus anciens et des plus fidèles bénévoles du Racing. Cet homme aura passé plus de 40 ans au sein du club afin d'aider celui-ci à se développer et à s'organiser. Jean-François aura vu passer de nombreuses générations de jeunes narbonnais, il était un membre important de notre école de rugby et a permis à de nombreux jeunes de se donner les moyens de progresser. Son investissement auprès de ce club qu'il a tant aimé ne peut que nous rendre admiratifs devant cet homme. Un hommage lui sera probablement rendu en même tant que celui d'André Maratuech avant le coup d'envoi face à Bourgoin.

Nos pensées vont envers sa famille et ses proches.

"Un jour Hulk a voulu faire des mêlées contre Pascal Cotet...Depuis ce jour il vend du maïs"

#62

Bonne année à toutes et à tous ! 

C'est le début d'une nouvelle année qui s'annonce chargée en matière de rugby. Entre les championnats qui débutent leur deuxième phase, les six nations qui approchent et la coupe du monde qui se déroulera en septembre, une belle année de rugby se dégage ! En tout pour mon cas personnel j'espère que le Racing va réaliser une bonne fin de saison en intégrant pourquoi pas le top 6. J'espère également que le club va réussir à entamer définitivement sa reconstruction. Et puis enfin je souhaite aussi que notre XV de France soulève enfin ce trophé tant convoité à l'issue de cette coupe du monde qui s'annonce exceptionnelle.

Encore une fois bonne année, meilleurs voeux et surtout allez Racing !

"Un jour Hulk a voulu faire des mêlées contre Pascal Cotet...Depuis ce jour il vend du maïs"

#63

Que l'année commence bien ! Il semblerait que les oranges et noirs continuent sur leur lancée et que les fêtes de fins d'années ne les ont pas ramolli.

Hier soir en effet, le Racing Club Narbonnais s'est imposé face à un concurrent direct au Top 6. Et c'est devant 5 000 spectateurs (record de la saison pour le club) que Narbonne à réussi à déjouer le piège Berjallien. C'est une victoire importante mais c'est aussi une victoire symbolique en l'honneur du regretté André Maratuech. Dix minutes avant le début de la rencontre, tout le Parc des Sports a rendu un vibrant hommage à André. Sa famille était présente au centre du terrain tout comme nos anciens champions de France 1979, que ce soit son ami François Sangalli, Didier Codorniou, Jo Maso ou encore Claude Spanghero, pour rendre hommage à cet homme qui fut un des grand artisans de l'histoire du club. Ce fut dix minutes d'émotions et d'applaudissements constants qui ont eut lieu en mémoire de ce grand monsieur.

Après cet hommage et un coup d'envoi fictif donné par la fille d'André, le match débuta. Et il débuta de la meilleure des manières puisque notre 8, Luke Nakobukobua, perce la défense adverse et s'envole vers l'essai dès la première minute de jeu. Cependant, Bourgoin réagit vite et profite d'une erreur Narbonnaise sur nos 22 mètres pour chiper le ballon et aller marquer. La première mi-temps continuera sur ce rythme avec du jeu envoyé dans tous les sens par les deux équipes, un jeu qui pouvait parfois peut-être trop s'emballer et devenir brouillon. Malgré une domination Narbonnaise, un relâchement lors des dix dernières minutes de la première mi-temps va rapidement être puni par le CSBJ qui ne va pas se priver de mettre les oranges et noirs à la faute, enchaînant pénalités et allant même jusqu'à l'essai. Mi-temps, le Racing et alors mené 16 à 20.

Cependant au retour des vestiaires, Narbonne redouble d'efforts et fait très mal à Bourgoin entre la 40e et la 70e. Et bien que le score semble être fait (36-20), les Berjalliens ne s'avouent pas complètement vaincus puisqu'ils s'installent dans nos 5 mètres lors de 10/5 dernières minutes mais malheureusement pour eux, la défense de Narbonne est en place et ne bouge pas et va ainsi bénéficier d'une mêlée. C'est la 80e, Narbonne tape en touche, fin du match.

Cette opposition fut belle à regarder, le jeu fut ouvert et aucune des deux équipes ne s'est empêcher de jouer chaque ballons intéressant. Deux joueux sont à féliciter du côté Narbonnais, il s'agit de Luke Nakobukobua qui fut ovationner par le Parc à sa sortie ainsi que José Lima auteur d'un grand match où il a exploité chaque faille adverse. D'un point de vue comptable, cette victoire combinée aux défaites de Suresnes et Nice font que nous sommes 7e et désormais plus qu'à un petit point de notre adversaire du soir Bourgoin qui est dans le Top 6. La semaine prochaine va être également très importante, le Racing se déplace à Suresnes, un concurrent direct au Top 6. Aller gagner là-bas permettrait à Narbonne d'éloigner Suresnes de la sixième place tout en restant au contact de celle-ci. Cependant il va falloir sortir un gros match si on veut s'imposer là-bas. Allez Racing !!!

"Un jour Hulk a voulu faire des mêlées contre Pascal Cotet...Depuis ce jour il vend du maïs"

#64

C'est officiel, notre entraîneur principal Julien Seron prolonge pour 3 ans soit jusqu'en 2026 avec le Racing Club Narbonnais !

C'était en effet un mystère jusqu'ici, nous ne savions pas si notre entraîneur serait encore de l'aventure pour la saison prochaine. Mystère élucidé puisque ce matin, notre président Xavier Marco et son bras droit Pierre Lavigne ont annoncés que Julien Seron va bel et bien poursuivre sa carrière d'entraîneur à Narbonne jusqu'en 2026.

Passé par le Racing Club Narbonnais entre 2003 et 2010, l'ancien demi de mêlé de Castres ou encore de Bordeaux avait fait son grand retour lors de l'été 2021. Accompagné de Brice Mach et de Sébastien Logerot, le successeur de Patrick Pézery avait reçu une mission : le maintien en Pro D2. Cependant, nouveau staff et nouveaux joueurs (17 nouveaux joueurs à l'époque lors de l'été 2021) ne fait pas bon mélange puisque le RC Narbonne sera relégué à l'issue de la saison. Tout fraîchement promu, le Racing, malgré des matchs accrocheurs et quelques victoires, aura pris trop de temps à se trouver et retournera donc en Nationale. Cependant, Julien Seron et ses deux associés ne baissent pas les bras et veulent continuer avec Narbonne. Bien que le doute soit présent au vue de la saison cauchemardesque vécue, le staff est confiant et veut s'affirmer. Et malgré un début de saison moyen, Julien Seron et son staff vont réussir à remettre le Racing sur les rails et désormais les oranges et noirs vont mieux.

De mon point de vue personnel, je ne suis pas contre cette prolongation. Pourtant, j'assume totalement que j'ai énormément douté de Seron, cependant j'ai l'impression qu'il s'est remis en question et qu'il a su relever la tête et que désormais il se sent plus libre et à l'aise dans son management. Cette prolongation va également dans le sens des ambitions affichées : Narbonne mise sur la stabilité. Et je pense que Seron peut apporter cette stabilité, car en effet la saison passée les enjeux et la pression étaient éttoufants, sans oublier qu'il découvrait ou redécouvrait le club. Aujourd'hui il a un staff qu'il connaît bien ainsi qu'une équipe qu'il a appris à diriger et qui lui fait beaucoup plus confiance. De toute façon pour des équipes comme la nôtre où le budget n'est pas des plus impressionnant, la clef c'est la maturité. Un staff qui connaît son équipe, et une équipe qui se connaît elle-même parfaitement ne peut qu'arriver à maturité et ainsi se diriger vers la bonne direction. De plus que Julien Seron a le soutien total de son président et vice-président, il est accompagné et on lui a présenté un projet concret sur le long terme. J'espère désormais que ce choix sera le bon pour nôtre club et qu'il nous aidera à nous reconstruire une fois pour toute.

Les mots de Julien Seron au sujet de sa prolongation :

"Je suis fier avant tout. Je suis attaché à ma ville, à mon club. L'identité et les valeurs que ce club dégage, et ce que tous ensemble on va essayer de véhiculer, ça me tient à cœur. Donc forcément, je suis honoré, fier de m'inscrire dans ce projet de construction. Je suis vraiment content parce que je me sens aussi épaulé, je sens qu'on a confiance en moi. C'est un peu la même chose qu'avec les joueurs, on va travailler main dans la main, le club se construit. J'ai envie d'avancer, de construire. C'est excitant, j'ai envie de vivre tout ça et de repartir avec mon équipe, que l'on ait un cap, une ligne directrice".

Dernière modification par orange11 (20/01/2023 17:09:26)

"Un jour Hulk a voulu faire des mêlées contre Pascal Cotet...Depuis ce jour il vend du maïs"

#65

Victoire 13-36 face à Suresnes, le Racing ne cesse de hausser son niveau !

Ce soir Narbonne se déplaçait chez Suresnes, un concurrent direct au Top 6. Dès l'entame, les oranges et noirs ont mis du jeu, jouant tous les ballons de manière intelligente avec des combinaisons dévastatrices qui ont permit à Nueno d'inscrire le premier essai du match. La première mi-temps fut à notre avantage globalement, pourtant elle aurait pû nous faire aussi très mal, Suresnes ayant la main mise sur le ballon lors des 15 dernières minutes du premier acte. Néanmoins, Narbonne n'as pas cédé grâce à une défense de fer. La deuxième mi-temps sera quand à elle magnifique puisque un festival d'essais va avoir lieu, nous donnant ainsi le bonus offensif. Ce match est un des plus beaux que j'ai pû voir depuis au moins 2/3 ans, Narbonne a sû enfin mêler défense de fer et réalisme. En tout cas je vois que le Racing ne cesse de monter en puissance et il a ce soir fait le plein de confiance avant la réception de Albi, la semaine prochaine dans un Parc des Sports qui s'annonce en feu. En tout cas nous avons rattrapés Bourgoin et sommes provisoirement dans le Top 6, tout ceci en s'éloignant de Nice et Suresnes au classement. Le match face à Abli sera quand à lui un véritable test pour voir si Narbonne est capable de rivaliser avec le haut du tableau. En tout cas, le sourire est présent, allez Racing !!!

"Un jour Hulk a voulu faire des mêlées contre Pascal Cotet...Depuis ce jour il vend du maïs"

#66

NARBONNE vs ALBI

Ce Samedi, à 18h30, le Racing Club Narbonnais va recevoir les jaunes et noirs au Parc des Sports dans un duel qui s'annonce bouillant. A travers l'histoire, Narbonne et Albi se sont toujours rencontrés, que ce soit au début des années 2000 en Top 14, durant les années 2010 en Pro D2 ou plus récemment en Nationale. Bien que les récentes confrontations tournent à l'avantage du Sporting, il se pourrait bien que les deux clubs ne soient finalement pas si loin l'un de l'autre. Narbonne et Albi ont été tous deux victimes du professionnalisme du rugby, ces clubs jouant en première division au début du XXIe siècle se retrouvent aujourd'hui en troisième division. Cependant, ces deux historique se battent pour renaître et montrent à chaque match qu'ils ne comptent pas se laisser mourir. Donc au-delà d'un simple match avec gagnant et perdant, il s'agit d'une confrontation où les deux adversaires veulent retrouver le haut niveau. 

Au-delà de l'aspect historique, l'enjeu est tout aussi important sur cette saison. D'un côté il y a Albi, habitué du Top 6 depuis la création du championnat, le Sporting est une équipe qu'on aimerait bien éviter, confiants et ayant une très bonne maîtrise des bases, les jaunes et noirs enchaînent les victoires grâce à leur efficacité. Cependant, Albi peine énormément en phases finales et perd ses moyens durant celles-ci. Cette saison, Albi se bat pour le Top 2 mais a de la concurrence avec le VRDR et Bourg-en-Bresse qui sont très proches. Une place dans le Top 2 donnerait à Albi plus de sérénité pour aborder les phases finales et ainsi pourquoi pas envisager un retour en Pro D2. Il est donc crucial pour le Sporting de gagner le plus de matchs possible que ce soit à domicile ou à l'extérieur. En face il y a un Narbonne qu'on arrive pas trop à situer. Annoncé en crise et ayant eut un début de saison moyen, le Racing enchaîne depuis novembre et a fait du Parc des Sports, une citadelle. En effet seul Valence-Romans est venu s'imposer là-bas, tout le reste s'y est cassé les dents. D'autant plus que Narbonne a été victorieux à trois reprises sur ses quatres derniers déplacements. En effet Narbonne hausse son niveau car bien qu'officiellement l'objectif soit le maintien, en interne le Top 6 fait de plus en plus parler. Si la remontée en Pro D2 n'est pas envisagée dans l'immédiat, la volonté de faire au moins un match de phases finale redonnerait de la confiance au club et serait un excellent signal pour le projet mis en route.

Samedi ce sera donc deux équipes aux objectifs clair : Gagner et ne pas se laisser distancer au classement. Je pense personnellement que ce sera un beau match, les deux équipes ont des qualités et sont en forme et sur deux bonnes séries. A voir laquelle des deux parviendra à renverser l'autre...

"Un jour Hulk a voulu faire des mêlées contre Pascal Cotet...Depuis ce jour il vend du maïs"

#67

Défaite difficile du Racing hier soir au Parc.

Malgré une belle série et une belle dynamique jusqu'ici, les Albigeois nous ont montrés qu'il fallait encore travailler pour postuler au haut du classement. Chaque petite erreur a été payée cash, trop de fautes, et aussi pas mal de blessés. En effet l'infirmerie est tellement pleine qu'au début du match, aucun troisième-ligne remplaçant ne figurait sur la composition (notre capitaine Paul Belzons s'étant blessé à l'échauffement). Nous perdons aussi notre meilleur joueur actuellement, Luke Nakobukobua sur blessure. Enfin bref, soirée à oublier, la bataille pour le top 6 va être rude jusqu'à la dernière journée. Avec tous ces blessés, j'espère que notre déplacement à Valence-Romans ne sera pas trop humiliant. Allez Racing !!!

"Un jour Hulk a voulu faire des mêlées contre Pascal Cotet...Depuis ce jour il vend du maïs"

Nationale