News RF

Rugby : lettre à Georges Duzan, version 2016

par , le
cartonrougeCher Georges, Cela fait bientôt 3 ans que je t'ai écrit une lettre qui est restée sans réponse et que tu as continué à persévérer dans l'erreur. Alors oui, j'ai décidé de devenir plus intime, car cela sent la fin pour toi et il va falloir rendre des comptes à tous ces clubs que tu as maltraités. Tu vois, quelque part, cela me fait de la peine. Il y a 3 ans déjà, je t'avais démontré l'incohérence des décisions unilatérales que toi et tes acolytes avez prises et qui avaient engendré plus de mal que de bien. La réforme des championnats amateurs est un fiasco, les licences blanches sont un fiasco, les JIFF sont un fiasco, la masse salariale à 30% est un fiasco. Les clubs jouent avec les règlements pour essayer de s'en sortir et des joueurs font du chantage à la licence. Elle est belle la France du rugby amateur. Et pourtant, tout cela aurait pu être évité. Il suffisait d'écouter. Regarde cette année, mais regarde bon sang ! 2 liquidations judiciaires, déjà 3 rétrogradations administratives et on annonce encore des clubs dans le rouge dont les dossiers ne passeraient pas à la DNACG. Et pourtant, il suffisait d'écouter. As-tu compté le nombre de forfaits généraux dans les différents championnats ? Est-ce que cela ne t'interpelle pas ? En fédérale féminine, en Belascain, sans compter le reste, c'est devenu catastrophique. 742 à ce jour, 742 forfaits ou effectifs incomplets. Il y a encore 2 ans, c'était aux alentours de 250. C'est comme si la Fédérale 2 avait déclaré forfait dans son ensemble (720 matches). Il suffisait d'écouter. Il y a des gens qui sont montés à la capitale pour te parler, pour te proposer des idées. Tu as fait semblant de les recevoir et tu les as renvoyés à la misère quotidienne de ce qui est aujourd'hui la gestion d'un club de rugby. Et pourtant, il suffisait d'écouter. Il y a 5 ans, tu as décidé de réduire le nombre de clubs par poule en passant de 12 à 10 dans les divisions fédérales. Tu as enlevé des recettes aux clubs en leur demandant d'en faire plus et en leur imposant plus de contraintes. Les comités se gavent sur le dos des clubs. Pourtant, un tour d'horizon avait été fait en 2010 et à l'arrivée, tu as fait le contraire de ce qui était proposé. Il suffisait d'écouter. Cette année, tu pouvais vraiment faire un effort et au moins remettre des poules de 12 et revoir les licences blanches. Mais effectivement, ce serait quelque part reconnaitre ses torts. On a le droit de se tromper mais on n'a pas le droit de l'ignorer. Il y avait moyen de faire quelque chose de bien, de continuer à développer le rugby et augmenter le nombre de licenciés. C'est l'inverse qui se produit. En décembre, tu ne seras plus là, à moins que les instances fédérales trouvent une solution en rendant le vote si compliqué que seuls les membres du comité directeur pourront voter. Mais je n'y crois pas car vous êtes dépassés par les événements. Et si tu veux comprendre pourquoi... Il suffit de lire à défaut d'écouter.

Autres news