idea.jpg

Une solution pour finir la saison du rugby amateur

Et si on cassait tout pour refaire un championnat

par , le

Ces derniers temps, nous parlons souvent de reprendre les championnats en cours, mais est-ce vraiment la solution. Dans certaines divisions, on a joué 3 matches sur 18, et dans les poules de 12, certains clubs ont joué 4/5 matches sur 22.

Si l'on a le feu vert pour reprendre les compétitions le 7 mars, il restera 17 weekends jusqu'à fin juin, car il semble peu faisable que les clubs puissent jouer l'été là où certains contrats sont terminés, les vacances, les mutations entre autre.

17 weekends, cela peut donner 14 matches au maximum, car nous ne pouvons pas non plus permettre aux équipes amateurs d'enchaîner 17 weekends de compétition. Les organismes ne le supporteraient pas.

La péréquation résulterait d'un équilibrage artificiel qui serait plus important que le nombre de matches joués, ce qui n'est pas équitable pour les équipes qui auraient eu un mauvais début de saison.

Même en supprimant les phases finales, le nombre de weekends joués ne permettraient pas de combler le retard avec les poules actuelles.

On casse tout et on recommence

Nous pourrions alors recréer un championnat. En divisions fédérales, nous avons des poules de 12. Nous pourrions faire des poules de 6, offrant ainsi 10 matches et pouvant permettre 3 tours de phase finale. Pour les poules de 10, des poules de 5 auraient le même effet, puisqu'il faut au total 10 journées.

On américanise tout

Le plan B

Pour les fans de sports collectifs américains, la structure des championnats est assez bizarre, puisqu'au final il s'agit de faire autant de matches à l'extérieur que de matches à domicile. Cette solution, incompréhensible pourrait rester une option dans le cas où l'on garderait les poules actuelles.

En tout état de cause, rester avec la structure actuelle des championnats rendrait le système inéquitable pour tout le monde.

Autres news