Top 14

Ca bouge à la LNR ?????

#15

  • Bartassaïre
  • Membre
  • 21/05/2010
  • Msg : 4 279

A mettre en parallèle avec l'ITW de P.WOLFF dans le jaune du jour

"L'homme de la Pampa, parfois rude, reste toujours courtois".

Nemo auditur propriam turpitudinem allegans

#16

  • bruno1
  • Membre
  • 10/01/2011
  • Msg : 11 673

#17

  • fantasio
  • Membre
  • 15/08/2010
  • Msg : 4 092

bon mais il propose quoi de novateur ce monsieur de l ex lnr

#18

  • Langue d'oc
  • Membre
  • 16/12/2010
  • Msg : 1 098

Il y a du sens dans ce que dit Wolff...Mais c'est plus un constat comiquo-nostalgico-passéiste.

Un peu comme les mecs qui t'expliquent qu'il faut faire revenir les clubs semi pro en pro D2, faire une fédérale 1 à 80 clubs, une fédérale 2 à 240 etc...
Ca n'arrangera rien à la qualité de la formation, ça n'arrangera rien aux résultats de l'équipe de France, et surtout, ça n'arrrangera rien à la lisibilité de ce sport à fin d'attirer des profanes.

La démission de Wolff est honorable, mais qu'a t'il fait ces 15 dernières années ? Lorsque la logique entrepreneuriale prenait le pas sur l'interêt supérieur du rugby Français ??

Il faut réorganiser les priorités : EDF, formation, division professionnel. Re-hiérarchiser les institutions.

Créer un double rugby, Amateur / Professionnel.

TOP 14 (voir TOP 12) avec un championnat jeune pôle espoir par club.
Pas de montée / pas de descente

Un championnat amateur avec fed 1  2 3 et série allégée sur 2 divisions.
Centre de formation fédéraux obligatoire financé par la division pro et école de rugby labellisée pour les clubs de F1 ET F2.
+ de présence en club des formateurs techniques  territoriaux et formations continues des éducateurs dans leurs clubs respectifs sur leur créneaux d'entrainements.

Un recrutement annuel pour les jeunes issus des divisions amateurs au profit de l'élite pro.
Ni école de rugby, ni formation pour les entreprises professionnelles.

Dernière modification par Langue d'oc (02/02/2016 18:12:29)

C'est parceque la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

#19

  • DEDALE33
  • Membre
  • 31/10/2005
  • Msg : 282
Langue d'oc a écrit :

Il y a du sens dans ca que dit Wolff...c'est plus un constat nostalgico-passéiste.

Un peu comme les mecs qui t'expliquent qu'il faut faire revenir les clubs semi pro en pro D2, faire une fédérale 1 à 80 clubs, une fédérale 2 à 240 etc...
Ca n'arrangera rien à la qualité de la formation, ça n'arrangera rien aux résultats de l'équipe de France, et surtout, ça n'arrrangera rien à la lisibilité de ce sport à fin d'attirer des profanes.

La démission de Wolff est honorable, mais qu'a t'il fait ces 15 dernières années ? Lorsque la logique entrepreneuriale prenait le pas sur l'interêt supérieur du rugby Français ??

Il faut réorganiser les priorités : EDF, formation, division professionnel. Re-hiérarchiser les institutions.

Créer un double rugby, Amateur / Professionnel.

TOP 14 (voir TOP 12) avec un championnat jeune pôle espoir par club.
Pas de montée / pas de descente

Un championnat amateur avec fed 1  2 3 et série allégée sur 2 divisions.
Centre de formation fédéraux obligatoire financé par la division pro et école de rugby labellisée pour les clubs de F1 ET F2.
+ de présence en club des formateurs techniques  territoriaux et formations continues des éducateurs dans leurs clubs respectifs sur leur créneaux d'entrainements.

Une draft annuelle pour les recrutements jeunes issus des divisions amateurs, ni école de rugby, ni formation pour les entreprises professionnelles.

je suis d'accord avec toi sur pas mal de points

#20

  • RCT-10
  • le boudjellalolaportiste
  • 23/09/2013
  • Msg : 6 481
DEDALE33 a écrit :
Langue d'oc a écrit :

Il y a du sens dans ca que dit Wolff...c'est plus un constat nostalgico-passéiste.

Un peu comme les mecs qui t'expliquent qu'il faut faire revenir les clubs semi pro en pro D2, faire une fédérale 1 à 80 clubs, une fédérale 2 à 240 etc...
Ca n'arrangera rien à la qualité de la formation, ça n'arrangera rien aux résultats de l'équipe de France, et surtout, ça n'arrrangera rien à la lisibilité de ce sport à fin d'attirer des profanes.

La démission de Wolff est honorable, mais qu'a t'il fait ces 15 dernières années ? Lorsque la logique entrepreneuriale prenait le pas sur l'interêt supérieur du rugby Français ??

Il faut réorganiser les priorités : EDF, formation, division professionnel. Re-hiérarchiser les institutions.

Créer un double rugby, Amateur / Professionnel.

TOP 14 (voir TOP 12) avec un championnat jeune pôle espoir par club.
Pas de montée / pas de descente

Un championnat amateur avec fed 1  2 3 et série allégée sur 2 divisions.
Centre de formation fédéraux obligatoire financé par la division pro et école de rugby labellisée pour les clubs de F1 ET F2.
+ de présence en club des formateurs techniques  territoriaux et formations continues des éducateurs dans leurs clubs respectifs sur leur créneaux d'entrainements.

Une draft annuelle pour les recrutements jeunes issus des divisions amateurs, ni école de rugby, ni formation pour les entreprises professionnelles.

je suis d'accord avec toi sur pas mal de points

Moi aussi.
Et je défends toujours l'idée qu'il faut obliger les clubs professionnels à former des joueurs, beaucoup de joueurs. Et je maintiens que ça peut se faire du jour au lendemain, juste en claquant des doigts : Il suffit de modifier les obligations  fédérales pour avoir le droit de participer à un championnat professionnel :
- Dès U16 les équipes dépendent de la SA PRO et pas de l'association.
- Obligation de créer des pré-centres de formation dès l'âge de 16 ans (entrée au lycée) avec internat.
- Obligation que ces centres comprennent au moins 30 joueurs par catégorie d'âge de U16 à U19 : GAUDERMEN, ALAMERCERY, CRABOS, REICHEL (le retour).
- Obligation d'avoir au moins 30 joueurs en centre de formation pour l'équipe espoirs.
- Modifier le règlement pour que n'importe quel joueur non professionnel, même espoir, ait le droit de rejoindre le club de son choix a n'importe quel moment de la saison et totalement gratuitement.
- Organigramme minimum de 2 ou 3 entraîneurs diplômés, un préparateur physique, un kiné et un administratif responsable du suivit des études des jeunes. Tout ça par catégorie d'âge

Voilà, fin du salary-cap si ils veulent :  une fois qu'ils ont financé tout ça, ils dépensent le reste comme ils veulent... on s'en cague.

#21

  • fantasio
  • Membre
  • 15/08/2010
  • Msg : 4 092

voila du concret ..

#22

  • DEDALE33
  • Membre
  • 31/10/2005
  • Msg : 282
RCT-10 a écrit :
DEDALE33 a écrit :
Langue d'oc a écrit :

Il y a du sens dans ca que dit Wolff...c'est plus un constat nostalgico-passéiste.

Un peu comme les mecs qui t'expliquent qu'il faut faire revenir les clubs semi pro en pro D2, faire une fédérale 1 à 80 clubs, une fédérale 2 à 240 etc...
Ca n'arrangera rien à la qualité de la formation, ça n'arrangera rien aux résultats de l'équipe de France, et surtout, ça n'arrrangera rien à la lisibilité de ce sport à fin d'attirer des profanes.

La démission de Wolff est honorable, mais qu'a t'il fait ces 15 dernières années ? Lorsque la logique entrepreneuriale prenait le pas sur l'interêt supérieur du rugby Français ??

Il faut réorganiser les priorités : EDF, formation, division professionnel. Re-hiérarchiser les institutions.

Créer un double rugby, Amateur / Professionnel.

TOP 14 (voir TOP 12) avec un championnat jeune pôle espoir par club.
Pas de montée / pas de descente

Un championnat amateur avec fed 1  2 3 et série allégée sur 2 divisions.
Centre de formation fédéraux obligatoire financé par la division pro et école de rugby labellisée pour les clubs de F1 ET F2.
+ de présence en club des formateurs techniques  territoriaux et formations continues des éducateurs dans leurs clubs respectifs sur leur créneaux d'entrainements.

Une draft annuelle pour les recrutements jeunes issus des divisions amateurs, ni école de rugby, ni formation pour les entreprises professionnelles.

je suis d'accord avec toi sur pas mal de points

Moi aussi.
Et je défends toujours l'idée qu'il faut obliger les clubs professionnels à former des joueurs, beaucoup de joueurs. Et je maintiens que ça peut se faire du jour au lendemain, juste en claquant des doigts : Il suffit de modifier les obligations  fédérales pour avoir le droit de participer à un championnat professionnel :
- Dès U16 les équipes dépendent de la SA PRO et pas de l'association.
- Obligation de créer des pré-centres de formation dès l'âge de 16 ans (entrée au lycée) avec internat.
- Obligation que ces centres comprennent au moins 30 joueurs par catégorie d'âge de U16 à U19 : GAUDERMEN, ALAMERCERY, CRABOS, REICHEL (le retour).
- Obligation d'avoir au moins 30 joueurs en centre de formation pour l'équipe espoirs.
- Modifier le règlement pour que n'importe quel joueur non professionnel, même espoir, ait le droit de rejoindre le club de son choix a n'importe quel moment de la saison et totalement gratuitement.
- Organigramme minimum de 2 ou 3 entraîneurs diplômés, un préparateur physique, un kiné et un administratif responsable du suivit des études des jeunes. Tout ça par catégorie d'âge

Voilà, fin du salary-cap si ils veulent :  une fois qu'ils ont financé tout ça, ils dépensent le reste comme ils veulent... on s'en cague.

oui mais je ferai aussi une formation des jeunes plus ambitieuse dans les clubs federaux ( avec l'aide des clubs pro sous forme de draft par exemple), car beaucoup de clubs ont une école de rugby pléthore , et nous ne devons pas créer de palier avec les clubs pro qui seront toujours limités en terme de nombre , pas mal de gamins arrivant à maturité ( physique et mentale )  sur le tard

#23

  • Langue d'oc
  • Membre
  • 16/12/2010
  • Msg : 1 098

Au risque de me répéter, pas de formation pour les structures professionnelles, elle n'ont pas vocation à cela. C'est la fédération, donc les associations, qui doivent gérer cela.

D'une part, on contribue à former des rugbymans qui seront avant tout des hommes et des femmes "scolairement et socialement formés", d'autre part, on pourvoit aux besoins des divisions séniors amatrices et professionnelles en conservant un modèle formateur semblable et uniforme, gérer et maitriser par la DTN.

C'est parceque la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

#24

  • RCT-10
  • le boudjellalolaportiste
  • 23/09/2013
  • Msg : 6 481
Langue d'oc a écrit :

Au risque de me répéter, pas de formation pour les structures professionnelles, elle n'ont pas vocation à cela. C'est la fédération, donc les associations, qui doivent gérer cela.

D'une part, on contribue à former des rugbymans qui seront avant tout des hommes et des femmes "scolairement et socialement formés", d'autre part, on pourvoit aux besoins des divisions séniors amatrices et professionnelles en conservant un modèle formateur semblable et uniforme, gérer et maitriser par la DTN.

Oui, sauf que ça marche pas : la fédération est embourbée dans sa doctrine débile du morphotype et fait preuve d'une inertie inimaginable pour en sortir. Et il est certain que cette doctrine sera suivie par une autre tout aussi débile, le fonctionnariat ne s'accomode pas du sport. Trop de gens vont à la gamelle, ils s'en foutent en fait des jeunes, du rugby et de la formation, ils veulent juste tenter par tous les moyens de justifier le chèque qu'ils reçoivent à la fin de chaque mois...
Et les clubs fédéraux manquent trop de moyens pour avoir une formation de bon niveau : il faut des encadrants de qualité (la seule chose qu'on trouve partout, dans tous les clubs) mais aussi des spécialistes de la préparation physique, des kinés, des médecins, autant de gens que les clubs fédéraux ne peuvent pas payer....
C'est pour ça qu'il faut mettre à contribution ceux qui gagnent de l'argent grâce au rugby... qu'ils en redistribue une partie me semble normal.
Note que j'ai dit que les jeunes doivent pouvoir rejoindre le club de leur choix a tout moment et gratuitement : que ceux qui ont de l'argent forment le haut niveau et que tous les clubs fédéraux en profitent.

#25

  • RCT-10
  • le boudjellalolaportiste
  • 23/09/2013
  • Msg : 6 481
DEDALE33 a écrit :
RCT-10 a écrit :
DEDALE33 a écrit :

je suis d'accord avec toi sur pas mal de points

Moi aussi.
Et je défends toujours l'idée qu'il faut obliger les clubs professionnels à former des joueurs, beaucoup de joueurs. Et je maintiens que ça peut se faire du jour au lendemain, juste en claquant des doigts : Il suffit de modifier les obligations  fédérales pour avoir le droit de participer à un championnat professionnel :
- Dès U16 les équipes dépendent de la SA PRO et pas de l'association.
- Obligation de créer des pré-centres de formation dès l'âge de 16 ans (entrée au lycée) avec internat.
- Obligation que ces centres comprennent au moins 30 joueurs par catégorie d'âge de U16 à U19 : GAUDERMEN, ALAMERCERY, CRABOS, REICHEL (le retour).
- Obligation d'avoir au moins 30 joueurs en centre de formation pour l'équipe espoirs.
- Modifier le règlement pour que n'importe quel joueur non professionnel, même espoir, ait le droit de rejoindre le club de son choix a n'importe quel moment de la saison et totalement gratuitement.
- Organigramme minimum de 2 ou 3 entraîneurs diplômés, un préparateur physique, un kiné et un administratif responsable du suivit des études des jeunes. Tout ça par catégorie d'âge

Voilà, fin du salary-cap si ils veulent :  une fois qu'ils ont financé tout ça, ils dépensent le reste comme ils veulent... on s'en cague.

oui mais je ferai aussi une formation des jeunes plus ambitieuse dans les clubs federaux ( avec l'aide des clubs pro sous forme de draft par exemple), car beaucoup de clubs ont une école de rugby pléthore , et nous ne devons pas créer de palier avec les clubs pro qui seront toujours limités en terme de nombre , pas mal de gamins arrivant à maturité ( physique et mentale )  sur le tard

Tu as tout à fait raison. C'est pour ça qu'il faut organiser une très grande fluidité entre les clubs fédéraux où les gamins s'amusent le WE et les clubs pro chargés de former le haut niveau : dans les deux sens, les jeunes doivent pouvoir circuler librement sans aucune contrainte fédérale administrative. Mais avec pour seule contrainte le niveau de pratique.
Que les choses soient claires, pour moi pratiquer le rugby en dilétente pour voir les potes le WE ça n'a pas moins de valeur que de jouer une compétition au top niveau de son âge. Les deux sont parfaitement, non seulement respectables, mais même, contribuent au même niveau à la grandeur de ce sport.
Il faut garder les deux filières en permettant un passage très simple de l'une a l'autre.

#26

  • Langue d'oc
  • Membre
  • 16/12/2010
  • Msg : 1 098

Pas du tout, mais alors pas du tout d'accord avec toi.
Tu es en constat d'échec et fataliste. C'est tout.
Le FFR est ce qu'elle est à l'instant T (j'entend par là un repère de vieux déliquescents, de prétentieux et d'arrivistes, d'individus moisis par la compromission et leur bien être).

Mais si tu donnes a la ligue le pouvoir de formation, tu donnes le rugby à la ligue, tu le vers au mercantilisme, à la performance, au dopage, tu chies sur l'individu au profit de la rentabilité.
Tu crèves l'amateurisme et tu ne fais pas mieux que les mecs que tu conspuent à longueur de posts CQFD

A chacun de protester selon qu'il soit dignitaire, bénévole, joueur ou simple supporter afin d'éradiquer ces comportements fédérastes, et redonner à la fédération le pouvoir de former, d'éduquer, d'anticiper le rugby et de créer un jeu à son image. C'est pas comme si on manquait de gens compétents...

Dernière modification par Langue d'oc (04/02/2016 11:38:10)

C'est parceque la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

#27

  • RCT-10
  • le boudjellalolaportiste
  • 23/09/2013
  • Msg : 6 481
Langue d'oc a écrit :

Pas du tout, mais alors pas du tout d'accord avec toi.
Tu es en constat d'échec et fataliste. C'est tout.
Le FFR est ce qu'elle est à l'instant T (j'entend par là un repère de vieux déliquescents, de prétentieux et d'arrivistes, d'individus moisis par la compromission et leur bien être).

Mais si tu donnes a la ligue le pouvoir de formation, tu donnes le rugby à la ligue, tu le vers au mercantilisme, à la performance, au dopage, tu chies sur l'individu au profit de la rentabilité.
Tu crèves l'amateurisme et tu ne fais pas mieux que les mecs que tu conspuent à longueur de posts CQFD

A chacun de protester selon qu'il soit dignitaire, bénévole, joueur ou simple supporter afin d'éradiquer ces comportements fédérastes, et redonner à la fédération le pouvoir de former, d'éduquer, d'anticiper le rugby et de créer un jeu à son image. C'est pas comme si on manquait de gens compétents...

Nous sommes en désaccord. Le constat que je fait, c'est juste ce que je vois au quotidien (enfin... non, pas au quotidein... mais presque). je suis éducateur/entraîneur dans un club de FED2, donc j'en connais les problématiques... et surtout les limites.
Un club de FED ne forme pas les jeunes au haut niveau. Il ne peut pas : il y a trop de disparités de niveaux entre les jeunes, tu en as de très bons, des moyens, et des débutants que tu es bien obligé de prendre, puisque c'est justement le rôle des clubs amateurs. Tout le monde ne progresse pas à la même vitesse, tout le monde n'a pas les mêmes objectifs : certains rêvent de haut niveau, d'autres de juste s'amuser avec les potes. Le résultat c'est que tu en a, les meilleurs, qui stagnent.
La solution évidente c'est de les regrouper entre eux.
C'est pas sexy, je sais, mais c'est comme ça la vraie vie... souvent, c'est pas sexy...
Quand à la fédération, je te l'ai dit, l'inertie est telle, qu'on a déjà assez sacrifié de générations comme ça ! On va pas en sacrifier encore une dizaine avant d'arriver à quelque chose... c'est bon là...
Donc la seule solution réaliste c'est de faire détecter les meilleurs par les écoles de rugby de fédérale, dès cadets les faire aller dans un club pro où on regroupe les meilleurs du secteur. Garder de la fluidité pour qu'un bon puisse les rejoindre et qu'un qui abandonne puisse revenir à son club amateur... et voilà. la seule solution réaliste et qui marche de suite, c'est celle là.

#28

  • RCT-10
  • le boudjellalolaportiste
  • 23/09/2013
  • Msg : 6 481

Après, comprend moi l'ami, je ne donne pas le "pouvoir" de formation à la ligue... je donne l'obligation de former à la ligue. C'est pas pareil.
Et je les oblige à faire de la formation de qualité !
Après, c'est à eux de voir s'ils veulent utiliser ces joueurs une fois formés... ou s'ils préfèrent les voir partir et jouer contre eux !
Et quand tu parles de dopage... aie aie aie... j'en ai des choses à dire... Mais pas là, publiquement... parce que je ne veux pas de problèmes avec la fédération... je suis licencié...

Top 14