Les sujets cools !

La refonte de la formation - priorité N°1

#15

  • gouache
  • Membre
  • 09/12/2016
  • Msg : 5

Compétions des jeunes

Là, le débat est ardu.

Actuellement les compétitions de jeunes sont gérées est mises en œuvre par les comités, sous tutelle de la fédération. Les fréquences des matchs, les compétitions sont différentes d’un comité à l’autre sans qu’une vision claire s’en dégage. Je vous invite à vous rendre sur les sites internet des comités ou de la FFR pour que vous constatiez la clarté de l’organisation des compétitions.

De plus, le nombre de match annuel, pour toutes catégories, est nettement insuffisant.

Le conseil technique national de la formation doit engager une démarche de clarification visant une cohérence des compétitions. Il consultera notamment des spécialistes de la physiologie des enfants afin de définir un rythme adapté à chaque âge, ainsi que le type de jeu à pratiquer.

Missions :

5 - Compétions des jeunes de Pépinières jusqu’à M14 :

Catégories pépinière jusqu’à M10 

Définir la fréquence des matchs : 2 ou 3 week-ends sur 4 en évitant les « trous » de plusieurs semaines.

Généraliser les plateaux à au moins 3 équipes.

Obliger à mélanger les équipes sur au moins une partie des matchs.

Aider matériellement et financièrement les clubs orphelins (qui sont éloignés des autres clubs ou qui ont peu de licenciés) à se rendre sur les plateaux en prenant en charge la totalité des déplacements de l’école de rugby et permettre à ces clubs de rencontrer les équipes dîtes de meilleur niveau.

Référencer les tournois, les aider financièrement et prendre en charge les déplacements des écoles de rugby pour permettre aux équipes de rencontrer des clubs d’autres régions

Définir des règles de jeu, peut-être assez éloignées du règlement adulte, qui visent à éveiller l’enfant sans carcans rigides.

Catégories jusqu’à M12 à M14 :

Définir la fréquence des matchs : au moins 3 week-ends sur 4 en évitant les « trous » de plusieurs semaines.

Généraliser les plateaux à au moins 3 équipes.

Obliger à mélanger les équipes lorsque la différence de niveau est trop importante

Aider matériellement et financièrement les clubs orphelins (qui sont éloignés des autres clubs ou qui ont peu de licenciés) à se rendre sur les plateaux en prenant en charge la totalité des déplacements de l’école de rugby et permettre à ces clubs de rencontrer les équipes dîtes de meilleur niveau.

Référencer les tournois à la manière du Super Challenge de France, les soutenir financièrement et prendre en charge les déplacements des écoles de rugby pour permettre aux équipes de rencontrer des clubs d’autres régions. Systématiser dès M12 et en M14 les sélections dans les comités ayant peu de clubs pour leur permettre de participer à ces tournois. Obliger les clubs professionnels à engager leurs équipes dans des tournois délocalisés.

Définir des règles de jeu, se rapprochant du règlement adulte, qui visent à faire progresser l’enfant sans carcans rigides.

 

Budget annuel : élevé, c’est certain (3 à 5M€ ?) mais en fonction des partenaires qui y seraient associé, cela peut être relativisé. Par exemple, la société d’assurance GROUPAMA finance des compétitions territoriales jeunes. Des partenaires seraient plus enclins à financer des tournois régionaux ouverts à des clubs venant de toute la France auxquels participent les équipes de jeunes des clubs professionnels (Top14, PROD2, Elite Fédérale)

#16

  • olivier
  • Invité

Bonjour Gouache,

J'ai fait remonter tes précieuses informations, elles seront étudiées. Merci pour ton travail, je vais te contacter en MP d'ici ce soir.

Bonne journée

#17

  • marcoedr
  • Membre
  • 19/01/2009
  • Msg : 536

gouache a écrit :

Compétions des jeunes

Là, le débat est ardu.

Actuellement les compétitions de jeunes sont gérées est mises en œuvre par les comités, sous tutelle de la fédération. Les fréquences des matchs, les compétitions sont différentes d’un comité à l’autre sans qu’une vision claire s’en dégage. Je vous invite à vous rendre sur les sites internet des comités ou de la FFR pour que vous constatiez la clarté de l’organisation des compétitions.

De plus, le nombre de match annuel, pour toutes catégories, est nettement insuffisant.

Le conseil technique national de la formation doit engager une démarche de clarification visant une cohérence des compétitions. Il consultera notamment des spécialistes de la physiologie des enfants afin de définir un rythme adapté à chaque âge, ainsi que le type de jeu à pratiquer.

Missions :

5 - Compétions des jeunes de Pépinières jusqu’à M14 :

Catégories pépinière jusqu’à M10 

Définir la fréquence des matchs : 2 ou 3 week-ends sur 4 en évitant les « trous » de plusieurs semaines.

Généraliser les plateaux à au moins 3 équipes.

Obliger à mélanger les équipes sur au moins une partie des matchs.

Aider matériellement et financièrement les clubs orphelins (qui sont éloignés des autres clubs ou qui ont peu de licenciés) à se rendre sur les plateaux en prenant en charge la totalité des déplacements de l’école de rugby et permettre à ces clubs de rencontrer les équipes dîtes de meilleur niveau.

Référencer les tournois, les aider financièrement et prendre en charge les déplacements des écoles de rugby pour permettre aux équipes de rencontrer des clubs d’autres régions

Définir des règles de jeu, peut-être assez éloignées du règlement adulte, qui visent à éveiller l’enfant sans carcans rigides.

Catégories jusqu’à M12 à M14 :

Définir la fréquence des matchs : au moins 3 week-ends sur 4 en évitant les « trous » de plusieurs semaines.

Généraliser les plateaux à au moins 3 équipes.

Obliger à mélanger les équipes lorsque la différence de niveau est trop importante

Aider matériellement et financièrement les clubs orphelins (qui sont éloignés des autres clubs ou qui ont peu de licenciés) à se rendre sur les plateaux en prenant en charge la totalité des déplacements de l’école de rugby et permettre à ces clubs de rencontrer les équipes dîtes de meilleur niveau.

Référencer les tournois à la manière du Super Challenge de France, les soutenir financièrement et prendre en charge les déplacements des écoles de rugby pour permettre aux équipes de rencontrer des clubs d’autres régions. Systématiser dès M12 et en M14 les sélections dans les comités ayant peu de clubs pour leur permettre de participer à ces tournois. Obliger les clubs professionnels à engager leurs équipes dans des tournois délocalisés.

Définir des règles de jeu, se rapprochant du règlement adulte, qui visent à faire progresser l’enfant sans carcans rigides.

 

Budget annuel : élevé, c’est certain (3 à 5M€ ?) mais en fonction des partenaires qui y seraient associé, cela peut être relativisé. Par exemple, la société d’assurance GROUPAMA finance des compétitions territoriales jeunes. Des partenaires seraient plus enclins à financer des tournois régionaux ouverts à des clubs venant de toute la France auxquels participent les équipes de jeunes des clubs professionnels (Top14, PROD2, Elite Fédérale)

une  grosse partie se fait depuis déja plusieurs années dans le 91 .... les enfants jouent presque tous des week end , les formations éducateurs pour les brevets EDR sont sur le terrain et dans les clubs , les bassins de formation se mettent en place , les regroupements fonctionnent bien ... le super challenge espoir est proposé aux M 14 des petits clubs sous la forme d' une sélection . Mais comme j ai lu sur ce forum il ne se passe rien dans le sud francillien .... réponse tardive j'étais sur le terrain hier toute la journée comme depuis 40 ans .  Ceux qui me connaisse savent que je ne parle pas je fais ..... mais derrire un ordinateur ...

#18

  • gouache
  • Membre
  • 09/12/2016
  • Msg : 5

Bonjour MARCOEDR,

j'espère que par l'expérience acquise sur les terrains, des passionnés comme toi, ayant une réflexion sur l'enseignement de la pratique du rugby seraient invités à participer au conseil technique national de la formation.

Effectivement, nous avons vu la qualité du travail réalisé sur les équipes de jeunes de la région francilienne ( résultats trés probants lors des tournois).Ce comité semble en avance sur sa mise en place de la formation. Cette progression a été, de plus, relativement rapide.Les recettes devraient certainement pouvoir se mettre en oeuvre dans d'autre régions.

Les clubs franciliens font de gros efforts financiers pour que leurs équipes jeunes participent à beaucoup aux tournois éloignés dans le sud ou l'ouest de la france.

Continuez, vous êtes sur la bonne voie.

#19

  • GeorgesJack
  • Membre
  • 24/10/2016
  • Msg : 171

Beaux échanges, c'est toujours agréable



On oublie quand même un chouette outil pour aider à développer les skills de nos joueurs : le rugby à 7. 



Une fois la saison de "brassage" terminée, pourquoi ne pas mettre les clubs non qualifiés sur du rugby à 7. A la belle saison, il est tout indiqué, et il permet de travailler les qualités physiques et techniques du joueur. Dans ce contexte "hors championnat" libéré des pressions du résultat, c'est le meilleur moment pour faire progresser nos jeunes.



Il représente un vrai intérêt pédagogique dans la formation du jeune joueur :

une autre vision du jeu, ce qui éveille son attention, évitant l'ennui et la répétition.

Aussi en lui permettant d'avoir plus de responsabilité dans la conduite du jeu, dans sa prise de décision et aussi dans une éxécution rapide et précise des gestes (passes, plaquages, contest ...)



En complément, pensé de façon intelligente, le 7 peut s'avérer être un vrai plus, un accélérateur de formation, et il permet aussi à des potentiels de se révéler après une première "ratée" à XV. Jonah Lomu en est le meilleur exemple



 

#20

  • kdom93
  • Membre
  • 11/05/2006
  • Msg : 1 255

Il y a (au moins en Ile de France) des matchs de jeunes qui se jouent pour partie à 'tenu', à 7 contre 7 puis à 15 contre 15 au cours de la même journée.

Je ne sais pas ce que ça donne en pratique en tout cas je sais que ça existe.

#21

  • GeorgesJack
  • Membre
  • 24/10/2016
  • Msg : 171

C'est du VII (version adaptée du XV, mise en place par la FFR) qui n'a pas grand chose à voir avec le 7. C'est un bon début, car les joueurs apprennent à devenir acteur du jeu, à se responsabiliser, car ils sont deux fois moins sur un terrain.



Du coup, ils développent de bonnes attitudes pour la pratique du XV, aussi bien sur l'apprentissage et le maitrise de gestes techniques que sur la vitesse de réalisation, et aussi la vision du jeu

#22

  • réglisse
  • Membre
  • 19/01/2009
  • Msg : 1 802

très bonne idée de basculer toutes les équipes non qualifiées et éliminées dans des championnats à 7, que ce soit chez les gamins ou mm en séniors.

rien de pire que de voir des saisons se terminer fin Mars, ça n'a pas de sens.

est ce que les comités prendront la peine d'organiser ça , j'en suis pas sur, mais tu montes 2-3 équipes par club et tu fais des tournois dans le comité , au delà du plaisir, ça aura une réelle plus value

#23

  • GeorgesJack
  • Membre
  • 24/10/2016
  • Msg : 171

réglisse a écrit :

très bonne idée de basculer toutes les équipes non qualifiées et éliminées dans des championnats à 7, que ce soit chez les gamins ou mm en séniors.

rien de pire que de voir des saisons se terminer fin Mars, ça n'a pas de sens.

est ce que les comités prendront la peine d'organiser ça , j'en suis pas sur, mais tu montes 2-3 équipes par club et tu fais des tournois dans le comité , au delà du plaisir, ça aura une réelle plus value



Le Lyonnais le fait en séniors, avec un succès non négligeable (12 équies en 2015 et 18 en 2016)



3 ou 4 étapes de fin avril à début juin, un protocole d'arbitrage inspiré de World Rugby (7 arbitres / terrain : 1 au centre, 2 JT, 2 en-but, 2 banc), les vraies règles du 7s, et à la clé, la qualif aux championnats de France. 

Dernière modification par GeorgesJack (14/12/2016 12:39:00)

#24

  • thrawn
  • Membre
  • 12/03/2006
  • Msg : 1 167

Oui, le 7 c'est super bien, et j'approuve pleinement son développement !

MAIS :


       
  • ce n'est pas pour tous les joueurs (suivez mon regard, oui, là, les pilards...)

  •    
  • ce ne doit pas être au détriment du XV. Parce que sur un groupe de 50 gamins, tu vas extraire 3 ou 4 équipes à 7... encadrées par qui ? 50 joueurs à XV se gèrent à 6 adultes, dont 2 dirigeants. Plus compliqué d'encadrer du 7.

  •    
  • ATTENTION aux calendriers. On joue à 7 en septembre, pas plus loin, et on peut recommencer en avril ou mai, après les phases finales. On nous a déjà calé des tournois à 7 en novembre... et là...

Le rugby, ça commence devant ! Mais c'est bien quand ça finit derrière... la ligne !

#25

  • GeorgesJack
  • Membre
  • 24/10/2016
  • Msg : 171

thrawn a écrit :

Oui, le 7 c'est super bien, et j'approuve pleinement son développement !

MAIS :


       
  • ce n'est pas pour tous les joueurs (suivez mon regard, oui, là, les pilards...)

  •    
  • ce ne doit pas être au détriment du XV. Parce que sur un groupe de 50 gamins, tu vas extraire 3 ou 4 équipes à 7... encadrées par qui ? 50 joueurs à XV se gèrent à 6 adultes, dont 2 dirigeants. Plus compliqué d'encadrer du 7.

  •    
  • ATTENTION aux calendriers. On joue à 7 en septembre, pas plus loin, et on peut recommencer en avril ou mai, après les phases finales. On nous a déjà calé des tournois à 7 en novembre... et là...



Le 7 doit accompagner le XV. On est dans un pays de XV, qui vit par le XV et pour le XV. Mais il ne doit pas être oublié non plus. 



Oui, de part son exigence physique, il est élitiste dans la sélection des morphotypes (en effet, au revoir les piliers) mais il permet aussi à de "petits gabartis de 3/4" de développer d'autres qualités pour concurrencer les frigos américains d'aujourd'hui : Steeve Barry à la Rochelle en est un bel exemple.



Clairement, le 7 doit être pratiqué hors saison de XV, du moins pour les amateurs (un débat à ouvrir pour les pros lors de la compétition annexe de 7 lancée par la LNR). De plus, le hors saison permet de se concentrer sur certains gamins, de laisser partir en vacances/repos les moins motivés, les blessés ... et de construire un groupe qui va progresser et fera progresser l'ensemble du groupe sur le reste de la saison.

De plus, sur des jeunes séniors, il permet d'aider à franchir le pas entre juniors et séniors, assurant une entrée dans le groupe plus aisée pour les bizuths. 



Pour le calendrier, le 7 de septembre auquel je pense est du VII si je ne trompe ? Demi terrain c'est ça ? C'est un chouette outil pédagogique, mais ce n'est pas du 7 au vrai sens du terme. 

#26

  • réglisse
  • Membre
  • 19/01/2009
  • Msg : 1 802

rien n'empêche d'oragniser un touroi à 7 réservé aux joueurs de 1ère ligne.

ça pourrait être vraiment bonnard à faire en plus , niveau convivialité, les piliers c'est qd mm ce qui se fait de mieux :-)

#27

  • GeorgesJack
  • Membre
  • 24/10/2016
  • Msg : 171

réglisse a écrit :

rien n'empêche d'oragniser un touroi à 7 réservé aux joueurs de 1ère ligne.

ça pourrait être vraiment bonnard à faire en plus , niveau convivialité, les piliers c'est qd mm ce qui se fait de mieux :-)



Rigoles, mais pour faire du pilier de 2016, le 7 c'est top. Bon ok clairement le bonhomme ne va pas jouer 2x7' tous les matchs de la journée, mais pour l'explosivité et travailler le fait de porter et avancer avec la balle, c'est génial

#28

  • réglisse
  • Membre
  • 19/01/2009
  • Msg : 1 802

tu prêches un convaincu.

c'est bénéfique pour tout joueur quel que soit le poste.

tu travailles l'endurance, la vitesse, la répétition des efforts, tu apprends à défendre contre des plus rapides, analyser une défense, la technique individuelle, enfin toutes les bases de ce jeu quoi

 

Les sujets cools !