Pro D2

USON NEVERS RUGBY

#7561

  • fablebien
  • Membre
  • 20/07/2011
  • Msg : 2 541

Salut Gadget5863,

Voici ce que j'avais pronostiqué en début de saison en utilisant le calendrier du JDC (j'avais mis un 4/1 pour Grenoble... Le sens de mes pronos respectent le sens des matchs)

Gadget5863 a écrit :

Prochain bloc, on entame le marathon, 8 matchs sans coupure.L'occasion de mettre des pts et de ramenner la confiance et la cohesion dans le groupe (et par la même aux supporters que nous sommes)

5 Receptions et 3 déplacements il faut faire le plein a la maison et viser les bonus défensif et offensif à l'exterieur.

Perpignan à la maison               ===> 4 pts cela doit être le minimum au Pré.Ok Perpi. se muscle mais bon, pas encore au top en déplacement.

4/1 (l'USAP monte ne puissance mais Nevers se doit de montrer qu'elle n'est pas à sa place. Il est sans doute encore tôt pour l'USON de faire un match abouti mais elle ne peut pas se permettre de le perdre)

Provence en déplacement      ===> 0 pt Bonus def. au min.??? Oyo et Grenoble y ont gagner mais, on a vu que l'on n'etait pas encore au niveau.Colomiers la presque fait mais....belle équipe dur a bouger.Ouais 1 pt serait bien payé.

à Aix 4/0 pour Aix (Je ne pense pas que Aix laisse passer sa chance d'engendrer 4pts sans en laisser un seul à son adversaire et éventuel concurrent pour la qualif.)

VRDR à la maison                     ===> 5 pts sans leur faire injure mais en déplacement c'est leur tarif. (PS j'adore leur Logo et leur maillot)

5/0 Je sais c'est prétentieux que de miser un 5/0 mais c'est là où l'USON doit accélerer afin de commencer à combler son retard sur le top 6. Désolé les gars du VRDR car même si mon prono (ouf! j'ai relu, j'avais écrit porno! mais pourquoi donc hein??) laisse à penser que je vous sous-estime j'ai beaucoup de respect pour vous - comme pour toutes les équipes d'ailleurs)

Rouen en déplacement           ===> 4 pts serait le bien venu et si l'on peut faire un exploit a 5 pts je signe mais j'en doute, belle équipe à la maison ..... on se doit de gagner. 

0/4 Idem à VRDR. Le coup d'accélérateur, la montée en puissance.

Béziers àla maison                     ===> 4 pts Ils ne voyagent pas bien (sauf chez nous, il faut tuer le chat noir)

4/1 Tout comme toi Gadget. Sur ce match vaincre le signe et vaincre sur le Pré!

Colomiers à la maison                ===>  4 pts ici ici c'est Nevers , le bonus serait la cerise sur le gateau. Attention a ne pas les sous estimer et les regarder jouer.Ils cumuls les bonus (pas nous)

4/0 Je crains cette équipe qui ne veut absolument pas revivre la saison dernière. Cette année les choses sont différentes pour eux avec leur recrutement et une belle dynamique instaurée. Mais même avec cela Nevers ne doit pas se laisser endormir par cette équipe.

M.de Marsan en déplacement  ===> 1 BD ?? je ne sais pas quoi penser avec MdM, vraiment dans le dur cette saison, aurions nous le même syndrome.

1/4 Hum...! ça c'est le prono de début de saison. Le match sur lequel tu as tout juste ou tout faux car tout peut arriver surtout avec MdM (et Nevers). Le match, je pense, le plus ouvert pour toutes sortes de résultats d'autant que l'USON risque de commencer à piocher grave... C'est dans ces matchs là que je suis souvent optimiste... et que je me trompe!

Aurillac à la maison                     ===>  5 pts alors eux, pour le moment, il ne voyagent pas bien du tout, Ils auront reçu Oyo. juste avant donc, je les vois mal faire l'impasse chez eux avant de venir...

4/0 oui car Aurillac sait nous emmerder. Je crois moins à un 5/0 d'autant que cette année on en prend beaucoup aussi des essais, ce qui me surprend d'une saison à l'autre.

j'en arrive a 27 pts sur 8 matchs soit 3.37 pts de moyenne cela nous remettrait le pied dans le top 6 ou du moins dans le haut de tableau.

Pus optimiste que toi sur le coup avec 28pts. Mais je doute de MdM (-4 du coup) et surtout de la gestion de cette longuuueeeeeeeeeee série de matchs pour les organismes.

Mais nous avons un calendrier qui doit nous permettre de retrouver nos ambitions en espérant que la casse soit contenue, que chacun retrouve l'implication, la précision, l'envie, le plaisir, la confiance.

Après je suis un pronostiqueur moyen manquant d'objectivité et que chaque détail ne tient pas à grand chose. A nous TOUS de faire les efforts afin de basculer dans le bon sens.

 

#7562

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 155

#7563

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 2 307

fablebien a écrit :

Salut Gadget5863,

Voici ce que j'avais pronostiqué en début de saison en utilisant le calendrier du JDC (j'avais mis un 4/1 pour Grenoble... Le sens de mes pronos respectent le sens des matchs)

Gadget5863 a écrit :

Prochain bloc, on entame le marathon, 8 matchs sans coupure.L'occasion de mettre des pts et de ramenner la confiance et la cohesion dans le groupe (et par la même aux supporters que nous sommes)

5 Receptions et 3 déplacements il faut faire le plein a la maison et viser les bonus défensif et offensif à l'exterieur.

Perpignan à la maison               ===> 4 pts cela doit être le minimum au Pré.Ok Perpi. se muscle mais bon, pas encore au top en déplacement.

4/1 (l'USAP monte ne puissance mais Nevers se doit de montrer qu'elle n'est pas à sa place. Il est sans doute encore tôt pour l'USON de faire un match abouti mais elle ne peut pas se permettre de le perdre)

Provence en déplacement      ===> 0 pt Bonus def. au min.??? Oyo et Grenoble y ont gagner mais, on a vu que l'on n'etait pas encore au niveau.Colomiers la presque fait mais....belle équipe dur a bouger.Ouais 1 pt serait bien payé.

à Aix 4/0 pour Aix (Je ne pense pas que Aix laisse passer sa chance d'engendrer 4pts sans en laisser un seul à son adversaire et éventuel concurrent pour la qualif.)

VRDR à la maison                     ===> 5 pts sans leur faire injure mais en déplacement c'est leur tarif. (PS j'adore leur Logo et leur maillot)

5/0 Je sais c'est prétentieux que de miser un 5/0 mais c'est là où l'USON doit accélerer afin de commencer à combler son retard sur le top 6. Désolé les gars du VRDR car même si mon prono (ouf! j'ai relu, j'avais écrit porno! mais pourquoi donc hein??) laisse à penser que je vous sous-estime j'ai beaucoup de respect pour vous - comme pour toutes les équipes d'ailleurs)

Rouen en déplacement           ===> 4 pts serait le bien venu et si l'on peut faire un exploit a 5 pts je signe mais j'en doute, belle équipe à la maison ..... on se doit de gagner. 

0/4 Idem à VRDR. Le coup d'accélérateur, la montée en puissance.

Béziers àla maison                     ===> 4 pts Ils ne voyagent pas bien (sauf chez nous, il faut tuer le chat noir)

4/1 Tout comme toi Gadget. Sur ce match vaincre le signe et vaincre sur le Pré!

Colomiers à la maison                ===>  4 pts ici ici c'est Nevers , le bonus serait la cerise sur le gateau. Attention a ne pas les sous estimer et les regarder jouer.Ils cumuls les bonus (pas nous)

4/0 Je crains cette équipe qui ne veut absolument pas revivre la saison dernière. Cette année les choses sont différentes pour eux avec leur recrutement et une belle dynamique instaurée. Mais même avec cela Nevers ne doit pas se laisser endormir par cette équipe.

M.de Marsan en déplacement  ===> 1 BD ?? je ne sais pas quoi penser avec MdM, vraiment dans le dur cette saison, aurions nous le même syndrome.

1/4 Hum...! ça c'est le prono de début de saison. Le match sur lequel tu as tout juste ou tout faux car tout peut arriver surtout avec MdM (et Nevers). Le match, je pense, le plus ouvert pour toutes sortes de résultats d'autant que l'USON risque de commencer à piocher grave... C'est dans ces matchs là que je suis souvent optimiste... et que je me trompe!

Aurillac à la maison                     ===>  5 pts alors eux, pour le moment, il ne voyagent pas bien du tout, Ils auront reçu Oyo. juste avant donc, je les vois mal faire l'impasse chez eux avant de venir...

4/0 oui car Aurillac sait nous emmerder. Je crois moins à un 5/0 d'autant que cette année on en prend beaucoup aussi des essais, ce qui me surprend d'une saison à l'autre.

j'en arrive a 27 pts sur 8 matchs soit 3.37 pts de moyenne cela nous remettrait le pied dans le top 6 ou du moins dans le haut de tableau.

Pus optimiste que toi sur le coup avec 28pts. Mais je doute de MdM (-4 du coup) et surtout de la gestion de cette longuuueeeeeeeeeee série de matchs pour les organismes.

Mais nous avons un calendrier qui doit nous permettre de retrouver nos ambitions en espérant que la casse soit contenue, que chacun retrouve l'implication, la précision, l'envie, le plaisir, la confiance.

Après je suis un pronostiqueur moyen manquant d'objectivité et que chaque détail ne tient pas à grand chose. A nous TOUS de faire les efforts afin de basculer dans le bon sens.

 

Donc quelque part, on se tient si l'on prend, 28 ou 27 pts on revient dans les clous.Mais tout comme toi , au P.R.O.N.O. je ne suis pas au mieux ( prono dans l'ordre sa paie moins que dans le desordre mais bon je vais aussi faire avec wink)

Pour revenir a ton post précédent tu notais " a t'on digéré la saison dernière" bonne question.

 Cette fin de saison dernière a était rude, besogneuse et a surement crée des tensions .

Le match de Bayonne a montré que intraséquement, il y avait pas de probléme lorsque l'on joue soudé, a 14 on fait un match de Ouf.(je dit on," ils ont" serait moins mégalo.)

Je continue a penser que suite au super début de saison  de l'année dernière, on a revu les objectifs et apparement les joueurs, le staff et l'encadrement cautionnaient ce fait.on a même parlé de top14.Franchement sans faire injure a qui que se soit a part  une dizaine de  joueurs, on a pas le niveau.Il aurait fallu faire un recrutement de folie et casser des contrats c'est quasi impossible.

On est pas resté humble, nous avons 3 ans de PRO D2 alors oui "la valeur n'attend pas le nombre des années" mais pour le coup, la voilure a gonflé et la chute a était rude.

La suite a montré que l'on avait encore du travail, beaucoup de travail et a partir de la, je pense que certains ont commencés a "cogiter", pourquoi lui...et pas moi, 

Si l'on prend les joueurs un par un il y a un enorme écard de niveau dans le groupe........ normal???

Pour finir je reviens a Grenoble,Je crois que sur le match de dimanche, personne ne se sentait bien, le staff a du débriffer tous le long du chemin de retour et faire tourner la vidéo a plein régime.Il y a des questions, y aura t'il des réponses ???

et la je reprend les phrases du président dans le JDC "Tout le monde doit prendre ses responsabilités, staff et joueurs. Peut-être qu’on doit changer le contenu d’une semaine de travail. Il faut qu’on ait des réponses, sinon on va galérer toute la saison".

Quand on sait que Etchetto est libre ....... on pourrait peut être faire comme d'autre et demander de l'aide, il n'est jamais honteux de demander de l'aide.

Dernière modification par Gadget5863 (22/10/2019 11:31:22)

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#7564

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 155

ce qui me fait relativiser les choses , c'est quand même que l'USON a un match joué en moins (à domicile) par rapport à beaucoup d'adversaires, seulement 3 matchs à dolmicile et 4 à l'extérieur dont 2 chez des prétendants à la montée en top 14.

#7565

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 155

Pour revenir a ton post précédent tu notais " a t'on digéré la saison dernière" bonne question.

 Cette fin de saison dernière a était rude, besogneuse et a surement crée des tensions .

Le match de Bayonne a montré que intraséquement, il y avait pas de probléme lorsque l'on joue soudé, a 14 on fait un match de Ouf.(je dit on," ils ont" serait moins mégalo.)

Je continue a penser que suite au super début de saison  de l'année dernière, on a revu les objectifs et apparement les joueurs, le staff et l'encadrement cautionnaient ce fait.on a même parlé de top14.Franchement sans faire injure a qui que se soit a part  une dizaine de  joueurs, on a pas le niveau.Il aurait fallu faire un recrutement de folie et casser des contrats c'est quasi impossible.

On est pas resté humble, nous avons 3 ans de PRO D2 alors oui "la valeur n'attend pas le nombre des années" mais pour le coup, la voilure a gonflé et la chute a était rude.

La suite a montré que l'on avait encore du travail, beaucoup de travail et a partir de la, je pense que certains ont commencés a "cogiter", pourquoi lui...et pas moi, "

effectivement, grosse erreur du staff d'avoir commencé à parler de top 14. Le club , même s'il a 116 ans, est tout récent dans le monde pro. il faut continuer à le structurer et à le faire grandir, continuer à améliorer le centre de formation ( où en est-on de ce projet d'académie de rugby ?) faire monter toutes les tranches d'âge dans la hiérachie, péréniser le club en pro d2 d'abord puis dans le haut de tableau de pro d2 ensuite. seuiement après, on pourra penser à autre chose. que ce soit dans 5, 10 ou 15 ans peu importe.

#7566

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 2 307

thierry a écrit :

ce qui me fait relativiser les choses , c'est quand même que l'USON a un match joué en moins (à domicile) par rapport à beaucoup d'adversaires, seulement 3 matchs à dolmicile et 4 à l'extérieur dont 2 chez des prétendants à la montée en top 14.

yes oui cela va avoir son importance.Et ce big bloc va nous prouvez des choses.......bonnes ou..........

Dernière modification par Gadget5863 (22/10/2019 11:40:46)

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#7567

  • framoun
  • Membre
  • 08/01/2017
  • Msg : 458

thierry a écrit :

Régis Dumange, président de l'USON Nevers : "Pas question de jouer le maintien avec le meilleur budget de Pro D2"

Gadget5863 : 1/ c'est pas moi qui le dit , c'est ton président....qui résume bien mon 1er Post..! comme j'aurais dit la mème chose sur l' USAP, OYO. et FCG....2/ et surtout je ne faisais que répondre à un de tes compatriotes qui lui aussi se demandait si vous n'alliez pas jouer le bas. Je te rassure , je vous vois dans les 6 au pire les 10. Comme quoi le budget compte...(ce que tu me reproches tu peux le répondre à M.Dumange).on n' a jamais vu un budget en-dessous des 8 premiers monter en Top14 tout comme l'inverse descendre en Fed1(sportivement j'entends) pour te répondre sans ètre acerbe comme tu le fais  .Déjà parce que les 4,5 gros clubs ont à peu près une dizaine de joueurs de plus de mème niveau en magasin que les autres qui en cas de blessés sont plus vite dans le dur..c'est pas un reproche (au cas ou tu joues les susceptibles) c'est l'Analyse évidente..! la saison est longue, vous avez du retard à l'allumage mais y a un sacré potentiel (faites 80min. comme la moitié de 1ère mi-temps à Grenoble et c'est no problèm , juste épisodique.

 

 

#7568

  • bzh44
  • Membre
  • 10/02/2017
  • Msg : 1 111

thierry a écrit :

Régis Dumange, président de l'USON Nevers : "Pas question de jouer le maintien avec le meilleur budget de Pro D2"

Le titre m'a fait peur sur une chose, voir trop haut et c'est bien car il n'en est rien. Clairement, il y a un moyen de secouer certains joueurs.

De toute façon c'était avec le peu de recrutement, un projet sur deux ans (saison dernière-celle actuelle) Faudra faire un bilan à l'issue et avoir des ajustements. En attendant, vous êtes dans la course à un objectif que beaucoup ont à savoir entre 4 et 6 (le trio devant, on l'a) et qu'il y a des prétendants et du coup, des déçus.

A voir quel clubs sera dans le lot mais à l'instant T, vous êtes dans les clous mais un gros morceau physique (bloc interminable) arrive. A voir si il reste sur l'estomac

#7569

  • uson21
  • Membre
  • 05/02/2017
  • Msg : 182

le patron reprend la main car l'USON cloche bas tres bas quand on voit le contenu des matches

quant au top 14 c 'est Péméja qui en a parlé le premier ( GROSSE ERREUR)

j ai mi le lien de cet article un peu plus haut mais cela n'interesse personne à 1er vue

#7570

  • Velours
  • Membre
  • 30/11/2013
  • Msg : 1 158

Autant je comprends le début de l interview de R Dumange, autant la fin sur le changement de la semaine de travail m interroge.

On ne faisait pas la même semaine de travail qd on était 1er l an dernier ?

si on répond non : pourquoi a t on changer ? Qui a voulu changer ?

Si on répond oui : pourquoi le problème serait là ??? Même joueurs ou presque, même staff...

 

Prrr comprends pas...

ALLEZ USON !

#7571

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 2 307

Velours a écrit :

Autant je comprends le début de l interview de R Dumange, autant la fin sur le changement de la semaine de travail m interroge.

On ne faisait pas la même semaine de travail qd on était 1er l an dernier ? Normalement tu travail suivant l'adversaire que tu joue, sinon le poste de video ne sert a rien.Aprés on est d'accord les "basiques" restent les "basiques".Mais chaque entrainement est plus ou moins différents, tu travaille tes faiblesses, et tu cherche les combinaisons.Obligatoirement tu dois évoluer sinon tu stagne et je crois que c'est cela qui "pique".

si on répond non : pourquoi a t on changer ? Qui a voulu changer ? NON il faut évoluer jour aprés jour.Le rugby reste tout de même un sport stratégique.Donc tu change, et la il te faut des tactiques donc des tacticiens.

Si on répond oui : pourquoi le problème serait là ??? Même joueurs ou presque, même staff...  OUI les basiques mais il faut travailler de nouvelles  combinaisons , tes lancements de jeu etc etc ...et tes automatismes ne sont donc plus les mêmes.

Prrr comprends pas...Les entrainements ne servent pas a répéter les mêmes choses a chque fois sinon tu fais un entrainement par semaine et le reste tu pousse de la fonte et footing.

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#7572

  • Velours
  • Membre
  • 30/11/2013
  • Msg : 1 158

Gadget5863 a écrit :
Velours a écrit :

Autant je comprends le début de l interview de R Dumange, autant la fin sur le changement de la semaine de travail m interroge.

On ne faisait pas la même semaine de travail qd on était 1er l an dernier ? Normalement tu travail suivant l'adversaire que tu joue, sinon le poste de video ne sert a rien.Aprés on est d'accord les "basiques" restent les "basiques".Mais chaque entrainement est plus ou moins différents, tu travaille tes faiblesses, et tu cherche les combinaisons.Obligatoirement tu dois évoluer sinon tu stagne et je crois que c'est cela qui "pique".

si on répond non : pourquoi a t on changer ? Qui a voulu changer ? NON il faut évoluer jour aprés jour.Le rugby reste tout de même un sport stratégique.Donc tu change, et la il te faut des tactiques donc des tacticiens.

Si on répond oui : pourquoi le problème serait là ??? Même joueurs ou presque, même staff...  OUI les basiques mais il faut travailler de nouvelles  combinaisons , tes lancements de jeu etc etc ...et tes automatismes ne sont donc plus les mêmes.

Prrr comprends pas...Les entrainements ne servent pas a répéter les mêmes choses a chque fois sinon tu fais un entrainement par semaine et le reste tu pousse de la fonte et footing.

Non mais ça c'est évident gadget...

Mais quand R Dumange dit qu'il faut changer la semaine type d entraînement ce ne sont pas des contenus dont il parle mais de la structure même. Plus de ceci, moins de cela, de la nouveauté, arrêter ce qui ne fonctionne pas etc... D où mon interrogation qu est ce qui fonctionnait et qui ne fonctionne plus ?

Bon tout le monde est d'accord, enfin je crois, pour dire que l an dernier on a été prêts physiquement trop tôt et qu on se réveille trop tard. Le match contre Bayonne ou même contre Aurillac avant on le chie sur la technique individuelle pas sur le physique. Cette année on voit vraiment une progression physique lente mais sûre. Par contre pour la technique individuelle pffff je vois pas de progrès.

Devant on est moins dominant mais on a aussi de nombreuses absences à compenser. On avait une ossature 2 et 8 très limite contre le fcg. Un talon titulaire de 20 ans (j exagère mais bon pas loin) certes précoce et doué et un ancien pilier reconverti en talon qui revient d'une très longue absence. En 8 on met un 7 et un ancien 8 en reconversion au centre.

Notre charnière est au point mais Vasa et Henry font aussi des conneries dans ce match...

Derrière c est tout chamboulé avec des recrues en phase de perfectionnement, un phénomène ancien meilleur marqueur qui revient d une opération, et un 15 qui dès qu il fait une bêtise sort de son match.

 

Bref tout ça pour dire que je ne vois pas comment et pourquoi c'est la structure des entraînements qu on veut changer. C'est comme changer de tacticien sans changer de stratège. Alors que très clairement ce sont les soldats qui boitent... C'est ce que R Dumange dit dans le début de son interview :les gars n en veulent pas de la galette, du coup on va leur mettre un coup de pied en changeant leurs habitudes. Mais à quoi bon ? Le problème est ailleurs mais ça on ne le saura pas.

R Dumange est perdu, il hésite, il prépare un truc, voilà ce que je pense. Il a refait la même erreur de prolonger des joueurs trop tôt et se demande comment gommer l erreur. Si seulement il passe encore lire ce forum j espère qu'il répondra, mais j en doute. C'est aussi ça qu il a perdu, le contact avec nous. Les enjeux deviennent trop grands pour qu il se risque à participer. C'est dommage.

N empêche je ne vois pas de cohérence dans ce qu il propose de faire. Il y a urgence à changer ? Si oui alors faut le faire à fond, si non faut faire confiance au staff et aux joueurs qui ont fait leurs preuves.

ALLEZ USON !

#7573

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 2 307

Velours a écrit :
Gadget5863 a écrit :
Velours a écrit :

Autant je comprends le début de l interview de R Dumange, autant la fin sur le changement de la semaine de travail m interroge.

On ne faisait pas la même semaine de travail qd on était 1er l an dernier ? Normalement tu travail suivant l'adversaire que tu joue, sinon le poste de video ne sert a rien.Aprés on est d'accord les "basiques" restent les "basiques".Mais chaque entrainement est plus ou moins différents, tu travaille tes faiblesses, et tu cherche les combinaisons.Obligatoirement tu dois évoluer sinon tu stagne et je crois que c'est cela qui "pique".

si on répond non : pourquoi a t on changer ? Qui a voulu changer ? NON il faut évoluer jour aprés jour.Le rugby reste tout de même un sport stratégique.Donc tu change, et la il te faut des tactiques donc des tacticiens.

Si on répond oui : pourquoi le problème serait là ??? Même joueurs ou presque, même staff...  OUI les basiques mais il faut travailler de nouvelles  combinaisons , tes lancements de jeu etc etc ...et tes automatismes ne sont donc plus les mêmes.

Prrr comprends pas...Les entrainements ne servent pas a répéter les mêmes choses a chque fois sinon tu fais un entrainement par semaine et le reste tu pousse de la fonte et footing.

Non mais ça c'est évident gadget...

Mais quand R Dumange dit qu'il faut changer la semaine type d entraînement ce ne sont pas des contenus dont il parle mais de la structure même. Plus de ceci, moins de cela, de la nouveauté, arrêter ce qui ne fonctionne pas etc... D où mon interrogation qu est ce qui fonctionnait et qui ne fonctionne plus ? Tu le dis toi même se qui ne fonctionne pas ou "plus" c'est que nous sommes prévisibles.Je ne vois aucune amélioration dans notre jeu en ligne arrière.On a passé deux ans a dire "donne " a Raisuqe, il va faire le reste et bien cela ne marche plus.Et pour deux raison,le bonhomme est attendu et il a aussi une baisse de forme.Je pense qu'avec Henry comme meneur, on a un vrai stratége, quelqu'un qui "voie" le jeu et Falealli il peut accélerer et mettre le feu en 1 passe.

Bon tout le monde est d'accord, enfin je crois, pour dire que l an dernier on a été prêts physiquement trop tôt et qu on se réveille trop tard. Le match contre Bayonne ou même contre Aurillac avant on le chie sur la technique individuelle pas sur le physique. Cette année on voit vraiment une progression physique lente mais sûre. Par contre pour la technique individuelle pffff je vois pas de progrès.

Devant on est moins dominant mais on a aussi de nombreuses absences à compenser. On avait une ossature 2 et 8 très limite contre le fcg. Un talon titulaire de 20 ans (j exagère mais bon pas loin) certes précoce et doué et un ancien pilier reconverti en talon qui revient d'une très longue absence. En 8 on met un 7 et un ancien 8 en reconversion au centre.Ok avec toi 

Notre charnière est au point mais Vasa et Henry font aussi des conneries dans ce match...HEU... comment dire sans eux, on prend l'eau et on ne marque jamais, ils sont les seuls a avoir essayé et je dirais que Falealli etait au dessus il amméne les deux essais et si.... presque 3 aprés, il sort à la 47 éme en même temps que Henry d'ailleurs (la charnière compléte a la 47 éme )e t la,on éteint la lumiére ( retour de Henry a la 70 eme donc pas blessé )

Derrière c est tout chamboulé avec des recrues en phase de perfectionnement ( ca cela ne passe pas, des recrues en phase de perfectionnement, j'ai du mal), un phénomène ancien meilleur marqueur qui revient d une opération, et un 15 qui dès qu il fait une bêtise sort de son match.

Concernant les recrues, j'ai déjà donné mon ressenti et il n'est pas vraiment ...... comment dire "bon".Perso, je trouve qu'ils n'apporte pas grand chose.une recrue c'est l'essence même du joueur que tu prend car ru as ciblé un manque, un besoin et que tu veux le combler.on va me dire qu'il faut leur laisser du temps, qu'ils apprennent etc ... heureusement qu'ils ne sont pas étrangers, on attendrait la fin d'année pour qu'ils se montrent.Ok je suis dur mais .....pour moi,ils ne comblent pas grand chose.Pourquoi, ???? on ne joue pas avec leurs qualités ??? on a un jeu trop stéréotypé ???on a fait un mauvais choix ??? ou ils ne se reconnaissent pas dans notre style de jeu ??? donc erreur de casting.  OUi oui la encore je suis dur.

 

Bref tout ça pour dire que je ne vois pas comment et pourquoi c'est la structure des entraînements qu on veut changer. C'est comme changer de tacticien sans changer de stratège. Cela dépend de se que tu appel "stratége " et "tacticien", le stratége c'est sur le terrain, le tacticien c'est a l'entrainement.Alors que très clairement ce sont les soldats qui boitent... C'est ce que R Dumange dit dans le début de son interview :les gars n en veulent pas de la galette, du coup on va leur mettre un coup de pied en changeant leurs habitudes. Mais à quoi bon ? Le problème est ailleurs mais ça on ne le saura pas.

R Dumange est perdu, il hésite, il prépare un truc, voilà ce que je pense. Il a refait la même erreur de prolonger des joueurs trop tôt et se demande comment gommer l erreur. Ok les joueurs sont sur la pelouse mais, est ce qu'ils appliquent ...ou pas ce qu'on leur a demandé sur le banc ????Si seulement il passe encore lire ce forum j espère qu'il répondra, mais j en doute. C'est aussi ça qu il a perdu, le contact avec nous. Les enjeux deviennent trop grands pour qu il se risque à participer. C'est dommage.

N empêche je ne vois pas de cohérence dans ce qu il propose de faire. Il y a urgence à changer ? Si oui alors faut le faire à fond, Nous sommes à la 8 éme journée, tu ne peut pas remettre en question toute l'équipe, voir tout le staff sinon c'est la Bérézina.Il faut du changement c'est un fait mais ou ??? qui ??? quoi ??  seul les très très proches le savent et j'espére qu'ils ont mis le doigt dessus.si non faut faire confiance au staff et aux joueurs qui ont fait leurs preuves.C'est déjà le cas, hormis les blessés et les CDM, l'équipe n'a guère était modifiée.

 

Par contre, je vais finir sur une note positive, les joueurs ne sont pas devenus mauvais du jour au lendemain donc, il y a autre chose.......je lis que l'on parle beaucoup de manque de motivation....;.pourquoi ???, de "j'men foutisme" pourquoi.????... La soupe est trop bonne ...connerie, un joueur, ca joue car tous ils veulent montrer qu'ils peuvent aller plus haut , ils sont tous jeunes ils doivent prouver qu'ils méritent de jouer (à l'USON ou ailleurs) donc ..........si il y a du "laisser aller"  c'est qu'il y a un mal différent.......Nous ne sommes pas les premiers a le vivre ni les derniers.....

Dernière modification par Gadget5863 (23/10/2019 11:06:50)

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#7574

  • Christophe 58
  • Membre
  • 30/08/2019
  • Msg : 10

Moi ce qui me « surprend «  c’est que l’on à fait 4 ou 5 recrues seulement, pour avoir soi disant une cohésion dès le début de saison. Et,le résultat c’est une équipe qui se cherche comme si les joueurs se découvraient.

Alors, en effet les recrues n’apportent pour l’instant pas le petit plus escompté......mais la plupart d’entre eux n’enchaîne pas Les feuilles de match...pour les automatismes on a connu mieux .

mais que dire des joueurs déjà présent la saison dernière , qui ne sont pas prêts....pourquoi ??

raisuque.....ne mérite il pas de goûter un peu de banc ?

#7575

  • uson21
  • Membre
  • 05/02/2017
  • Msg : 182

quand le président affirme qu il faut changer les contenu des entrainements, je dis : " a quoi sert le staff?"

#7576

  • thierry 18
  • Membre
  • 13/03/2013
  • Msg : 14

Moi ,ce qui me choque ,c est que l'on a était une des meilleurs défense la saison derniére et que la on prends des essais a la pelle,je pense que les équipes qu on a rencontrées sont meilleurs que nous,en ce moment,il nous manque quant meme des joueurs ,comme bolakoro ou urruty ,qui sont d excellents plaqueurs ,j ai bien dit plaqueurs ,aux jambes quoi!!! je ne pense pas que le staff en soit la cause,je pense simplement que le niveau cette année est trés élevé,l ailier de GRENOBLE ,Rhul je crois ,nous a mystifier ,ils sont meilleur c est tout ,l année derniére ,on avait raisuqe,ah mais il est la cette année aussi? je plaisante!! les saisons se suivent mais ne se ressemble pas, et tant mieux,allez l uson je m inquiete pas, on va avoir de bons matchs j en suis persuadé,bonne soirée

#7577

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 155

Raymond Rhule, plus de 80 matchs de super rugby avec les Cheetahs et les Stormers, 7 selections ( récentes en plus; 2016,2017,2018) avec les springboks, pas encore 27 ans, ghanéen d'origine; sans faire injure aux recrues de l'USON, il présente un CV légèrement différent des gars qui arrivent à Nevers, même si le CV ne fait pas toujours tout . wink

Dernière modification par thierry (23/10/2019 18:49:56)

#7578

  • lebaron58
  • Membre
  • 01/05/2016
  • Msg : 279

Les bons joueurs ça coute cher. Faut faire chauffer le carnet de chèque pour les attirer. On a deja beaucoup (trop selon moi) de contrats en cours (et surement revalorisés et une petite prime à la signature pour toutes les prolongations signées au printemps dernier dont certaines me laisse dubitative et perplexe...). Trop de contrats "inutiles" car ne faisant par partie des plans du staff ou pas au niveau qui plombent la masse salariale. Faut déja faire le ménage avant de recruter du "lourd".

 

Dernière modification par lebaron58 (23/10/2019 19:16:41)

#7579

  • thierry 18
  • Membre
  • 13/03/2013
  • Msg : 14

eh bien ,sacrée palmarès cet ailier,,ah oui on a vu avec la star GUILDFORD,qui n est pas rester longtemps a NEVERS !!!! 

#7580

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 155

thierry 18 a écrit :

eh bien ,sacrée palmarès cet ailier,,ah oui on a vu avec la star GUILDFORD,qui n est pas rester longtemps a NEVERS !!!! 

Guilford est un gars qui avait fini sa carrière internationale depuis 6 ans et qui avait mis le rugby "entre parenthèse" depuis 3, ans. c'était un pari .... raté , mais il a quand même marqué 3 essais en 10 matchs joués et je suis certain qu'avec un autre état d'esprit et une réelle volonté de son sortir , il aurait pu revenir à un très bon niveau.

Rhule est un joueur dans la continuité de sa carrière, international il y a peu et considéré comme un des plus rapides du top 14 la saison dernière ( chronométré à 39 km /h sur un essai de 40 m (  à 5 ou 6 km/h d' Usain Bolt !)

#7581

  • Velours
  • Membre
  • 30/11/2013
  • Msg : 1 158

Heu qd Guilford s en va on plonge au classement l an dernier...

 

J'ai revu fcg uson ce soir. Mais merde !

raisuqe encore nul en défense, y a 2 essais suite à des erreurs de placement Def pour lui. Le gal nul ! 1ere action touche trouvée mais ballon était rentré dans les 22 hop c'est fini comme d hab il sort du match on joue la 20eme secondes !!! ,il bouffe un essai tout fait sur une passe en avant, des erreurs de placement défensif en pagaille, aucune relance sur réception de coup de pied... Njewel mauvais aussi en défense. J aimerai bien connaître son nbre de placage manqué... C'est dingue comme ça passe tout le temps là où il devrait être !

 

Par contre, énorme match de Derrieux, très bonne rentrée de Vuillemin qui se fait découpe sur la même action que le jaune sur la cathédrale sur Camou. Le réalisateur le montre 2 fois et les commentaires d eurosport ne le souligne même pas !!!

Nos 4 piliers au dessus des 4 grenoblois.

Tain ce match on peut le gagner à 5 minutes de la fin à 15 contre 13 ! Mais non ! C'est nous qui prenons 2 essais !!!

Les mecs ont vraiment pas le fighting spirit. Ils n y croient même pas et font des conneries ! J'ai les boules ! Ce match on doit le gagner à la fin hold up et notre saison est lancée, mais non ! Pim pimpimpim !!!!

ALLEZ USON !

#7582

  • bzh44
  • Membre
  • 10/02/2017
  • Msg : 1 111

lebaron58 a écrit :

Les bons joueurs ça coute cher. Faut faire chauffer le carnet de chèque pour les attirer. On a deja beaucoup (trop selon moi) de contrats en cours (et surement revalorisés et une petite prime à la signature pour toutes les prolongations signées au printemps dernier dont certaines me laisse dubitative et perplexe...). Trop de contrats "inutiles" car ne faisant par partie des plans du staff ou pas au niveau qui plombent la masse salariale. Faut déja faire le ménage avant de recruter du "lourd".

 

disons que cela ressemble en effet à ça. D'un point de vu extérieur, on a l'impression qu'il y a un effectif important donc compliqué de recruter ensuite. De toute façon, il y aura un bilan en fin de saison et je reste persuadé que vous etiez sur un cycle de deux saisons.  Reste 3/4 d'une saison avant de juger du coup.

#7583

  • Velours
  • Membre
  • 30/11/2013
  • Msg : 1 158

#7584

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 2 307

Traduction du message ci dessus.

lors que nous nous éloignons des scènes trépidantes du Japon, notre principal écrivain de Premiership, @_TomHome, a rattrapé le demi d'ouverture (Fly-Half ) Zack Henry, arrivé en France en 2016 pour jouer sous les ordres de Richard Hill, Rouen.

Avec plus de 340 000 joueurs de rugby enregistrés en Angleterre seulement, il n’est pas étonnant que nombre de nos talentueuses stars prometteuses se rendent à l’étranger pour obtenir du temps de jeu et se faire une réputation.

Dans le cas de Zack, c’est l’influence de l’ancien attaquant anglais et des Lions - Richard Hill - qui l’a aidé à passer au-dessus de la chaîne pour jouer dans la FED1 française (devenue PROD2). Voici ce que Zack a à dire sur l’opportunité qui lui a été offerte et comment cela l’a aidé sur et hors du terrain.(devenue PRO D2 on voie que le journaliste ne connais pas bien notre championnat ni sa pyramide ou alors j'ai mal traduit)

Q. Pouvez-vous me parler un peu de votre carrière de joueur au Royaume-Uni et à l'étranger?

J'ai grandi dans le  Sussex où j'étais avec l'école de rugby des Harlequins de 13 à 17 ans. Je suis ensuite allé au collège Hurst et j'ai joué sur le circuit scolaire. Après cela, j'ai joué à l'Université de Bath pendant trois ans et j'ai réussi à jouer pour les étudiants britanniques aux championnats mondiaux universitaires et à obtenir une médaille d'argent. Pendant mes années à l’Université, j’ai joué pas mal avec des équipes comme Samurai et Jesters. Je me suis entraîné à quelques reprises à la maison Fairleigh avec Bath pour le match de la Ligue ou le 7ème de"Premier League", mais je n'ai jamais vraiment réussi à obtenir de temps de jeu.
À la fin de mes études universitaires, je cherchais un contrat à temps plein j' étais en contact avec quelques clubs de championnat. Les offres et discussions que j’avais à l’esprit me faisaient penser que je n’aurais pas trop d’opportunités pour jouer et que je ne serais pas assez payé pour vivre de manière indépendante. Heureusement pour moi, Richard Hill (ancien demi de mêlée et entraîneur premiership anglaise) était ami avec certains membres entraîneurs à Bath et est l'entraîneur-chef de Rouen Normandy Rugby en France qui était à l'époque en Fed1, mais qui sont maintenant en Prod2. J'ai eu une rencontre très positive avec lui à Bath, au cours de laquelle il m'a montré des opportunités pour une jeune joueur comme moi de jouer en France et j'ai été pris.
J'ai joué à Rouen pendant 2 saisons sous Richard Hill, obtenant beaucoup de précieux temps de jeu et des selections en 1 ère, puis j'ai été repris par l'équipe USON Nevers de Prod2 où je suis maintenant dans ma deuxième saison.

 

Q. Quels défis avez-vous rencontrés lorsque vous avez commencé à jouer à l'étranger?

Je pense que les deux principaux problèmes que j'ai rencontrés lors de mon arrivée en France étaient la barrière de la langue et les différences de culture. Avant de déménager en France, j’avais l’impression que beaucoup de gens parlaient anglais, mais en arrivant j’ai réalisé que ce n’était pas le cas. Heureusement, il y avait une excellente cohorte anglaise au club et Richard Hill, qui parlait anglais et français, ce qui a grandement facilité la transition et m'a aidé à maîtriser rapidement la langue. Culturellement, j'ai très vite compris que les choses au jour le jour fonctionnaient très différemment ici et qu'il fallait s'y habituer!

 

Q. Trouvez-vous que les joueurs préfèrent souvent rester dans leur pays d'origine que de jouer à l'étranger?

Après avoir parlé au fil des ans à de nombreux amis qui jouent en Angleterre, j'ai appris que l'idée de jouer à l'étranger à un moment donné est toujours séduisante, mais il est important de faire le grand saut et de déplacer pleinement votre vie dans un autre pays, en particulier est très difficile. De plus, la fédération française imposant des restrictions sur le nombre de joueurs étrangers autorisés dans les ligues françaises, il devient de plus en plus difficile pour les joueurs anglais de franchir le cap. Surtout parce que si ces clubs français disposent de budgets énormes ne sont autorisés qu'à un certain nombre de joueurs étrangers, ils ont tendance à aller chercher des kiwis, des sud-africains ou des insulaires des mers du Sud.

 

Q. Quelle est selon vous la plus grande différence entre le rugby joué au Royaume-Uni et à l'étranger?

La plus grande différence que j’ai trouvé dans les différents styles de jeu réside dans le fait qu’au Royaume-Uni, le rugby a tendance à être beaucoup plus structuré et orienté vers un plan de jeu déterminé, alors qu’en France, il ya un peu plus de liberté pour jouer. Quand les choses se passent comme prévu sur le terrain, ici en France, cela peut être dynamique et excitant. Inversement, quand il tombe en panne, il peut devenir compliqué. Je trouve toujours cela particulièrement intéressant en raison du nombre considérable de nations représentées dans ces ligues. À Nevers seulement, nous avons des joueurs anglais, irlandais, canadiens, géorgiens, fidjiens, samoans, australiens, kiwis, français et tongans. Il existe donc de nombreux styles de jeu différents que je n’avais pas vu en Angleterre.

Q. Pourquoi pensez-vous que certains joueurs excellent lorsqu'ils partent à l'étranger alors qu'ils n'ont pas eu autant de succès lorsqu'ils jouent au Royaume-Uni? 

Je pense que cela dépend du style de jeu et de ce qui convient à chaque individu. Le style de jeu ici en France me convient vraiment et m'a aidé à me développer en tant que 10.

 

Q. Quelle motivation donne-t-on aux joueurs étrangers de jouer à l’extérieur de leur ligue natale?
Pour moi, c’est très facile de comparer jouer en Angleterre et en France parce que j’ai non seulement beaucoup d’Amis qui jouent dans la Championship rugby ou la premiership, mais aussi que mon frère joue en Championship rugby  depuis 6 ans.
Premièrement, la différence d’investissement entre la deuxième division anglaise et la deuxième division française est considérable. L’investissement en France est nettement supérieur, chaque match étant retransmis à la télévision, une foule nombreuse, de gros budgets pour les clubs, les terrains et installations de formation professionnelle et, par conséquent, des salaires plus élevés, une couverture médicale et des avantages pour les joueurs.
Deuxièmement, je pense que la possibilité d'apprendre une langue, de faire l'expérience d'une autre culture et de rencontrer / jouer avec des joueurs du monde entier est extrêmement attrayante.
Troisièmement, une des choses que j'aime ici en France, c'est la passion des supporters pour le rugby. De la troisième division à la première division, le rugby est un sport énorme ici et chaque match à l'extérieur vous permet de ressentir l'atmosphère hostile, tandis que chaque match à domicile vous fait véritablement sentir le soutien des tribunes.

Q. De quelles manières les joueurs peuvent-ils se développer davantage en jouant à l'étranger, ce qu'ils ne pourraient peut-être pas rester en restant au Royaume-Uni?

Pour moi, et ce n'est peut-être pas le cas pour tout le monde, mais le temps de jeu est le moyen le plus important de se développer. Jouer en France m’a permis d’obtenir un temps de jeu régulier et je suis presque certain que je n’aurais pas pu quitter l’université en Angleterre. Ce temps de jeu normal dans des matchs sous pression devant de grandes foules / à la télévision m'a aidé à évoluer en tant que joueur et à me préparer à ma progression de carrière. Et comme mentionné précédemment, jouer avec des internationaux et des joueurs expérimentés du monde entier a vraiment aidé mon jeu.

Q. Le cas échéant, était-il difficile pour les membres de votre famille de s’adapter à la vie dans un pays étranger?
Quand je suis arrivé en France, j'étais un jeune garçon célibataire sortant tout droit de l'université, je n'avais donc aucune inquiétude à l'égard des enfants, etc. Ma famille et mes amis l'adoraient / l'adorent toujours parce qu'ils profitent de leurs visites comme de petites vacances. . J'ai cependant vu des coéquipiers déménager avec de jeunes enfants et des épouses et lutter pour s'adapter à la vie en France, mais personnellement, la décision de déménager en France était sans doute la meilleure de ma vie.

Dernière modification par Gadget5863 (23/10/2019 22:36:23)

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#7585

  • riton58
  • Membre
  • 04/08/2009
  • Msg : 1 221

Gadget5863 a écrit :

Traduction du message ci dessus.

lors que nous nous éloignons des scènes trépidantes du Japon, notre principal écrivain de Premiership, @_TomHome, a rattrapé le demi d'ouverture (Fly-Half ) Zack Henry, arrivé en France en 2016 pour jouer sous les ordres de Richard Hill, Rouen.

Avec plus de 340 000 joueurs de rugby enregistrés en Angleterre seulement, il n’est pas étonnant que nombre de nos talentueuses stars prometteuses se rendent à l’étranger pour obtenir du temps de jeu et se faire une réputation.

Dans le cas de Zack, c’est l’influence de l’ancien attaquant anglais et des Lions - Richard Hill - qui l’a aidé à passer au-dessus de la chaîne pour jouer dans la FED1 française (devenue PROD2). Voici ce que Zack a à dire sur l’opportunité qui lui a été offerte et comment cela l’a aidé sur et hors du terrain.(devenue PRO D2 on voie que le journaliste ne connais pas bien notre championnat ni sa pyramide ou alors j'ai mal traduit)

Q. Pouvez-vous me parler un peu de votre carrière de joueur au Royaume-Uni et à l'étranger?

J'ai grandi dans le  Sussex où j'étais avec l'école de rugby des Harlequins de 13 à 17 ans. Je suis ensuite allé au collège Hurst et j'ai joué sur le circuit scolaire. Après cela, j'ai joué à l'Université de Bath pendant trois ans et j'ai réussi à jouer pour les étudiants britanniques aux championnats mondiaux universitaires et à obtenir une médaille d'argent. Pendant mes années à l’Université, j’ai joué pas mal avec des équipes comme Samurai et Jesters. Je me suis entraîné à quelques reprises à la maison Fairleigh avec Bath pour le match de la Ligue ou le 7ème de"Premier League", mais je n'ai jamais vraiment réussi à obtenir de temps de jeu.
À la fin de mes études universitaires, je cherchais un contrat à temps plein j' étais en contact avec quelques clubs de championnat. Les offres et discussions que j’avais à l’esprit me faisaient penser que je n’aurais pas trop d’opportunités pour jouer et que je ne serais pas assez payé pour vivre de manière indépendante. Heureusement pour moi, Richard Hill (ancien demi de mêlée et entraîneur premiership anglaise) était ami avec certains membres entraîneurs à Bath et est l'entraîneur-chef de Rouen Normandy Rugby en France qui était à l'époque en Fed1, mais qui sont maintenant en Prod2. J'ai eu une rencontre très positive avec lui à Bath, au cours de laquelle il m'a montré des opportunités pour une jeune joueur comme moi de jouer en France et j'ai été pris.
J'ai joué à Rouen pendant 2 saisons sous Richard Hill, obtenant beaucoup de précieux temps de jeu et des selections en 1 ère, puis j'ai été repris par l'équipe USON Nevers de Prod2 où je suis maintenant dans ma deuxième saison.

 

Q. Quels défis avez-vous rencontrés lorsque vous avez commencé à jouer à l'étranger?

Je pense que les deux principaux problèmes que j'ai rencontrés lors de mon arrivée en France étaient la barrière de la langue et les différences de culture. Avant de déménager en France, j’avais l’impression que beaucoup de gens parlaient anglais, mais en arrivant j’ai réalisé que ce n’était pas le cas. Heureusement, il y avait une excellente cohorte anglaise au club et Richard Hill, qui parlait anglais et français, ce qui a grandement facilité la transition et m'a aidé à maîtriser rapidement la langue. Culturellement, j'ai très vite compris que les choses au jour le jour fonctionnaient très différemment ici et qu'il fallait s'y habituer!

 

Q. Trouvez-vous que les joueurs préfèrent souvent rester dans leur pays d'origine que de jouer à l'étranger?

Après avoir parlé au fil des ans à de nombreux amis qui jouent en Angleterre, j'ai appris que l'idée de jouer à l'étranger à un moment donné est toujours séduisante, mais il est important de faire le grand saut et de déplacer pleinement votre vie dans un autre pays, en particulier est très difficile. De plus, la fédération française imposant des restrictions sur le nombre de joueurs étrangers autorisés dans les ligues françaises, il devient de plus en plus difficile pour les joueurs anglais de franchir le cap. Surtout parce que si ces clubs français disposent de budgets énormes ne sont autorisés qu'à un certain nombre de joueurs étrangers, ils ont tendance à aller chercher des kiwis, des sud-africains ou des insulaires des mers du Sud.

 

Q. Quelle est selon vous la plus grande différence entre le rugby joué au Royaume-Uni et à l'étranger?

La plus grande différence que j’ai trouvé dans les différents styles de jeu réside dans le fait qu’au Royaume-Uni, le rugby a tendance à être beaucoup plus structuré et orienté vers un plan de jeu déterminé, alors qu’en France, il ya un peu plus de liberté pour jouer. Quand les choses se passent comme prévu sur le terrain, ici en France, cela peut être dynamique et excitant. Inversement, quand il tombe en panne, il peut devenir compliqué. Je trouve toujours cela particulièrement intéressant en raison du nombre considérable de nations représentées dans ces ligues. À Nevers seulement, nous avons des joueurs anglais, irlandais, canadiens, géorgiens, fidjiens, samoans, australiens, kiwis, français et tongans. Il existe donc de nombreux styles de jeu différents que je n’avais pas vu en Angleterre.

Q. Pourquoi pensez-vous que certains joueurs excellent lorsqu'ils partent à l'étranger alors qu'ils n'ont pas eu autant de succès lorsqu'ils jouent au Royaume-Uni? 

Je pense que cela dépend du style de jeu et de ce qui convient à chaque individu. Le style de jeu ici en France me convient vraiment et m'a aidé à me développer en tant que 10.

 

Q. Quelle motivation donne-t-on aux joueurs étrangers de jouer à l’extérieur de leur ligue natale?
Pour moi, c’est très facile de comparer jouer en Angleterre et en France parce que j’ai non seulement beaucoup d’Amis qui jouent dans la Championship rugby ou la premiership, mais aussi que mon frère joue en Championship rugby  depuis 6 ans.
Premièrement, la différence d’investissement entre la deuxième division anglaise et la deuxième division française est considérable. L’investissement en France est nettement supérieur, chaque match étant retransmis à la télévision, une foule nombreuse, de gros budgets pour les clubs, les terrains et installations de formation professionnelle et, par conséquent, des salaires plus élevés, une couverture médicale et des avantages pour les joueurs.
Deuxièmement, je pense que la possibilité d'apprendre une langue, de faire l'expérience d'une autre culture et de rencontrer / jouer avec des joueurs du monde entier est extrêmement attrayante.
Troisièmement, une des choses que j'aime ici en France, c'est la passion des supporters pour le rugby. De la troisième division à la première division, le rugby est un sport énorme ici et chaque match à l'extérieur vous permet de ressentir l'atmosphère hostile, tandis que chaque match à domicile vous fait véritablement sentir le soutien des tribunes.

Q. De quelles manières les joueurs peuvent-ils se développer davantage en jouant à l'étranger, ce qu'ils ne pourraient peut-être pas rester en restant au Royaume-Uni?

Pour moi, et ce n'est peut-être pas le cas pour tout le monde, mais le temps de jeu est le moyen le plus important de se développer. Jouer en France m’a permis d’obtenir un temps de jeu régulier et je suis presque certain que je n’aurais pas pu quitter l’université en Angleterre. Ce temps de jeu normal dans des matchs sous pression devant de grandes foules / à la télévision m'a aidé à évoluer en tant que joueur et à me préparer à ma progression de carrière. Et comme mentionné précédemment, jouer avec des internationaux et des joueurs expérimentés du monde entier a vraiment aidé mon jeu.

Q. Le cas échéant, était-il difficile pour les membres de votre famille de s’adapter à la vie dans un pays étranger?
Quand je suis arrivé en France, j'étais un jeune garçon célibataire sortant tout droit de l'université, je n'avais donc aucune inquiétude à l'égard des enfants, etc. Ma famille et mes amis l'adoraient / l'adorent toujours parce qu'ils profitent de leurs visites comme de petites vacances. . J'ai cependant vu des coéquipiers déménager avec de jeunes enfants et des épouses et lutter pour s'adapter à la vie en France, mais personnellement, la décision de déménager en France était sans doute la meilleure de ma vie.

   Merci Gadget ....c'est sympa

<< le rugby , c'est comme l'amour , il faut donner avant de prendre. >>

#7586

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 2 307

riton58 a écrit :
Gadget5863 a écrit :

Traduction du message ci dessus.

lors que nous nous éloignons des scènes trépidantes du Japon, notre principal écrivain de Premiership, @_TomHome, a rattrapé le demi d'ouverture (Fly-Half ) Zack Henry, arrivé en France en 2016 pour jouer sous les ordres de Richard Hill, Rouen.

Avec plus de 340 000 joueurs de rugby enregistrés en Angleterre seulement, il n’est pas étonnant que nombre de nos talentueuses stars prometteuses se rendent à l’étranger pour obtenir du temps de jeu et se faire une réputation.

Dans le cas de Zack, c’est l’influence de l’ancien attaquant anglais et des Lions - Richard Hill - qui l’a aidé à passer au-dessus de la chaîne pour jouer dans la FED1 française (devenue PROD2). Voici ce que Zack a à dire sur l’opportunité qui lui a été offerte et comment cela l’a aidé sur et hors du terrain.(devenue PRO D2 on voie que le journaliste ne connais pas bien notre championnat ni sa pyramide ou alors j'ai mal traduit)

Q. Pouvez-vous me parler un peu de votre carrière de joueur au Royaume-Uni et à l'étranger?

J'ai grandi dans le  Sussex où j'étais avec l'école de rugby des Harlequins de 13 à 17 ans. Je suis ensuite allé au collège Hurst et j'ai joué sur le circuit scolaire. Après cela, j'ai joué à l'Université de Bath pendant trois ans et j'ai réussi à jouer pour les étudiants britanniques aux championnats mondiaux universitaires et à obtenir une médaille d'argent. Pendant mes années à l’Université, j’ai joué pas mal avec des équipes comme Samurai et Jesters. Je me suis entraîné à quelques reprises à la maison Fairleigh avec Bath pour le match de la Ligue ou le 7ème de"Premier League", mais je n'ai jamais vraiment réussi à obtenir de temps de jeu.
À la fin de mes études universitaires, je cherchais un contrat à temps plein j' étais en contact avec quelques clubs de championnat. Les offres et discussions que j’avais à l’esprit me faisaient penser que je n’aurais pas trop d’opportunités pour jouer et que je ne serais pas assez payé pour vivre de manière indépendante. Heureusement pour moi, Richard Hill (ancien demi de mêlée et entraîneur premiership anglaise) était ami avec certains membres entraîneurs à Bath et est l'entraîneur-chef de Rouen Normandy Rugby en France qui était à l'époque en Fed1, mais qui sont maintenant en Prod2. J'ai eu une rencontre très positive avec lui à Bath, au cours de laquelle il m'a montré des opportunités pour une jeune joueur comme moi de jouer en France et j'ai été pris.
J'ai joué à Rouen pendant 2 saisons sous Richard Hill, obtenant beaucoup de précieux temps de jeu et des selections en 1 ère, puis j'ai été repris par l'équipe USON Nevers de Prod2 où je suis maintenant dans ma deuxième saison.

 

Q. Quels défis avez-vous rencontrés lorsque vous avez commencé à jouer à l'étranger?

Je pense que les deux principaux problèmes que j'ai rencontrés lors de mon arrivée en France étaient la barrière de la langue et les différences de culture. Avant de déménager en France, j’avais l’impression que beaucoup de gens parlaient anglais, mais en arrivant j’ai réalisé que ce n’était pas le cas. Heureusement, il y avait une excellente cohorte anglaise au club et Richard Hill, qui parlait anglais et français, ce qui a grandement facilité la transition et m'a aidé à maîtriser rapidement la langue. Culturellement, j'ai très vite compris que les choses au jour le jour fonctionnaient très différemment ici et qu'il fallait s'y habituer!

 

Q. Trouvez-vous que les joueurs préfèrent souvent rester dans leur pays d'origine que de jouer à l'étranger?

Après avoir parlé au fil des ans à de nombreux amis qui jouent en Angleterre, j'ai appris que l'idée de jouer à l'étranger à un moment donné est toujours séduisante, mais il est important de faire le grand saut et de déplacer pleinement votre vie dans un autre pays, en particulier est très difficile. De plus, la fédération française imposant des restrictions sur le nombre de joueurs étrangers autorisés dans les ligues françaises, il devient de plus en plus difficile pour les joueurs anglais de franchir le cap. Surtout parce que si ces clubs français disposent de budgets énormes ne sont autorisés qu'à un certain nombre de joueurs étrangers, ils ont tendance à aller chercher des kiwis, des sud-africains ou des insulaires des mers du Sud.

 

Q. Quelle est selon vous la plus grande différence entre le rugby joué au Royaume-Uni et à l'étranger?

La plus grande différence que j’ai trouvé dans les différents styles de jeu réside dans le fait qu’au Royaume-Uni, le rugby a tendance à être beaucoup plus structuré et orienté vers un plan de jeu déterminé, alors qu’en France, il ya un peu plus de liberté pour jouer. Quand les choses se passent comme prévu sur le terrain, ici en France, cela peut être dynamique et excitant. Inversement, quand il tombe en panne, il peut devenir compliqué. Je trouve toujours cela particulièrement intéressant en raison du nombre considérable de nations représentées dans ces ligues. À Nevers seulement, nous avons des joueurs anglais, irlandais, canadiens, géorgiens, fidjiens, samoans, australiens, kiwis, français et tongans. Il existe donc de nombreux styles de jeu différents que je n’avais pas vu en Angleterre.

Q. Pourquoi pensez-vous que certains joueurs excellent lorsqu'ils partent à l'étranger alors qu'ils n'ont pas eu autant de succès lorsqu'ils jouent au Royaume-Uni? 

Je pense que cela dépend du style de jeu et de ce qui convient à chaque individu. Le style de jeu ici en France me convient vraiment et m'a aidé à me développer en tant que 10.

 

Q. Quelle motivation donne-t-on aux joueurs étrangers de jouer à l’extérieur de leur ligue natale?
Pour moi, c’est très facile de comparer jouer en Angleterre et en France parce que j’ai non seulement beaucoup d’Amis qui jouent dans la Championship rugby ou la premiership, mais aussi que mon frère joue en Championship rugby  depuis 6 ans.
Premièrement, la différence d’investissement entre la deuxième division anglaise et la deuxième division française est considérable. L’investissement en France est nettement supérieur, chaque match étant retransmis à la télévision, une foule nombreuse, de gros budgets pour les clubs, les terrains et installations de formation professionnelle et, par conséquent, des salaires plus élevés, une couverture médicale et des avantages pour les joueurs.
Deuxièmement, je pense que la possibilité d'apprendre une langue, de faire l'expérience d'une autre culture et de rencontrer / jouer avec des joueurs du monde entier est extrêmement attrayante.
Troisièmement, une des choses que j'aime ici en France, c'est la passion des supporters pour le rugby. De la troisième division à la première division, le rugby est un sport énorme ici et chaque match à l'extérieur vous permet de ressentir l'atmosphère hostile, tandis que chaque match à domicile vous fait véritablement sentir le soutien des tribunes.

Q. De quelles manières les joueurs peuvent-ils se développer davantage en jouant à l'étranger, ce qu'ils ne pourraient peut-être pas rester en restant au Royaume-Uni?

Pour moi, et ce n'est peut-être pas le cas pour tout le monde, mais le temps de jeu est le moyen le plus important de se développer. Jouer en France m’a permis d’obtenir un temps de jeu régulier et je suis presque certain que je n’aurais pas pu quitter l’université en Angleterre. Ce temps de jeu normal dans des matchs sous pression devant de grandes foules / à la télévision m'a aidé à évoluer en tant que joueur et à me préparer à ma progression de carrière. Et comme mentionné précédemment, jouer avec des internationaux et des joueurs expérimentés du monde entier a vraiment aidé mon jeu.

Q. Le cas échéant, était-il difficile pour les membres de votre famille de s’adapter à la vie dans un pays étranger?
Quand je suis arrivé en France, j'étais un jeune garçon célibataire sortant tout droit de l'université, je n'avais donc aucune inquiétude à l'égard des enfants, etc. Ma famille et mes amis l'adoraient / l'adorent toujours parce qu'ils profitent de leurs visites comme de petites vacances. . J'ai cependant vu des coéquipiers déménager avec de jeunes enfants et des épouses et lutter pour s'adapter à la vie en France, mais personnellement, la décision de déménager en France était sans doute la meilleure de ma vie.

   Merci Gadget ....c'est sympa

de rien..... d'ailleurs je viens de relire et il y a un erratum, j'ai traduit par dessus la chaine au lieu de chanel (la manche) mais bon il était tard laugh

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#7587

  • Tilouisdarouen
  • Membre
  • 27/08/2018
  • Msg : 374

Gadget5863 a écrit :
riton58 a écrit :
Gadget5863 a écrit :

Traduction du message ci dessus.

lors que nous nous éloignons des scènes trépidantes du Japon, notre principal écrivain de Premiership, @_TomHome, a rattrapé le demi d'ouverture (Fly-Half ) Zack Henry, arrivé en France en 2016 pour jouer sous les ordres de Richard Hill, Rouen.

Avec plus de 340 000 joueurs de rugby enregistrés en Angleterre seulement, il n’est pas étonnant que nombre de nos talentueuses stars prometteuses se rendent à l’étranger pour obtenir du temps de jeu et se faire une réputation.

Dans le cas de Zack, c’est l’influence de l’ancien attaquant anglais et des Lions - Richard Hill - qui l’a aidé à passer au-dessus de la chaîne pour jouer dans la FED1 française (devenue PROD2). Voici ce que Zack a à dire sur l’opportunité qui lui a été offerte et comment cela l’a aidé sur et hors du terrain.(devenue PRO D2 on voie que le journaliste ne connais pas bien notre championnat ni sa pyramide ou alors j'ai mal traduit)

Q. Pouvez-vous me parler un peu de votre carrière de joueur au Royaume-Uni et à l'étranger?

J'ai grandi dans le  Sussex où j'étais avec l'école de rugby des Harlequins de 13 à 17 ans. Je suis ensuite allé au collège Hurst et j'ai joué sur le circuit scolaire. Après cela, j'ai joué à l'Université de Bath pendant trois ans et j'ai réussi à jouer pour les étudiants britanniques aux championnats mondiaux universitaires et à obtenir une médaille d'argent. Pendant mes années à l’Université, j’ai joué pas mal avec des équipes comme Samurai et Jesters. Je me suis entraîné à quelques reprises à la maison Fairleigh avec Bath pour le match de la Ligue ou le 7ème de"Premier League", mais je n'ai jamais vraiment réussi à obtenir de temps de jeu.
À la fin de mes études universitaires, je cherchais un contrat à temps plein j' étais en contact avec quelques clubs de championnat. Les offres et discussions que j’avais à l’esprit me faisaient penser que je n’aurais pas trop d’opportunités pour jouer et que je ne serais pas assez payé pour vivre de manière indépendante. Heureusement pour moi, Richard Hill (ancien demi de mêlée et entraîneur premiership anglaise) était ami avec certains membres entraîneurs à Bath et est l'entraîneur-chef de Rouen Normandy Rugby en France qui était à l'époque en Fed1, mais qui sont maintenant en Prod2. J'ai eu une rencontre très positive avec lui à Bath, au cours de laquelle il m'a montré des opportunités pour une jeune joueur comme moi de jouer en France et j'ai été pris.
J'ai joué à Rouen pendant 2 saisons sous Richard Hill, obtenant beaucoup de précieux temps de jeu et des selections en 1 ère, puis j'ai été repris par l'équipe USON Nevers de Prod2 où je suis maintenant dans ma deuxième saison.

 

Q. Quels défis avez-vous rencontrés lorsque vous avez commencé à jouer à l'étranger?

Je pense que les deux principaux problèmes que j'ai rencontrés lors de mon arrivée en France étaient la barrière de la langue et les différences de culture. Avant de déménager en France, j’avais l’impression que beaucoup de gens parlaient anglais, mais en arrivant j’ai réalisé que ce n’était pas le cas. Heureusement, il y avait une excellente cohorte anglaise au club et Richard Hill, qui parlait anglais et français, ce qui a grandement facilité la transition et m'a aidé à maîtriser rapidement la langue. Culturellement, j'ai très vite compris que les choses au jour le jour fonctionnaient très différemment ici et qu'il fallait s'y habituer!

 

Q. Trouvez-vous que les joueurs préfèrent souvent rester dans leur pays d'origine que de jouer à l'étranger?

Après avoir parlé au fil des ans à de nombreux amis qui jouent en Angleterre, j'ai appris que l'idée de jouer à l'étranger à un moment donné est toujours séduisante, mais il est important de faire le grand saut et de déplacer pleinement votre vie dans un autre pays, en particulier est très difficile. De plus, la fédération française imposant des restrictions sur le nombre de joueurs étrangers autorisés dans les ligues françaises, il devient de plus en plus difficile pour les joueurs anglais de franchir le cap. Surtout parce que si ces clubs français disposent de budgets énormes ne sont autorisés qu'à un certain nombre de joueurs étrangers, ils ont tendance à aller chercher des kiwis, des sud-africains ou des insulaires des mers du Sud.

 

Q. Quelle est selon vous la plus grande différence entre le rugby joué au Royaume-Uni et à l'étranger?

La plus grande différence que j’ai trouvé dans les différents styles de jeu réside dans le fait qu’au Royaume-Uni, le rugby a tendance à être beaucoup plus structuré et orienté vers un plan de jeu déterminé, alors qu’en France, il ya un peu plus de liberté pour jouer. Quand les choses se passent comme prévu sur le terrain, ici en France, cela peut être dynamique et excitant. Inversement, quand il tombe en panne, il peut devenir compliqué. Je trouve toujours cela particulièrement intéressant en raison du nombre considérable de nations représentées dans ces ligues. À Nevers seulement, nous avons des joueurs anglais, irlandais, canadiens, géorgiens, fidjiens, samoans, australiens, kiwis, français et tongans. Il existe donc de nombreux styles de jeu différents que je n’avais pas vu en Angleterre.

Q. Pourquoi pensez-vous que certains joueurs excellent lorsqu'ils partent à l'étranger alors qu'ils n'ont pas eu autant de succès lorsqu'ils jouent au Royaume-Uni? 

Je pense que cela dépend du style de jeu et de ce qui convient à chaque individu. Le style de jeu ici en France me convient vraiment et m'a aidé à me développer en tant que 10.

 

Q. Quelle motivation donne-t-on aux joueurs étrangers de jouer à l’extérieur de leur ligue natale?
Pour moi, c’est très facile de comparer jouer en Angleterre et en France parce que j’ai non seulement beaucoup d’Amis qui jouent dans la Championship rugby ou la premiership, mais aussi que mon frère joue en Championship rugby  depuis 6 ans.
Premièrement, la différence d’investissement entre la deuxième division anglaise et la deuxième division française est considérable. L’investissement en France est nettement supérieur, chaque match étant retransmis à la télévision, une foule nombreuse, de gros budgets pour les clubs, les terrains et installations de formation professionnelle et, par conséquent, des salaires plus élevés, une couverture médicale et des avantages pour les joueurs.
Deuxièmement, je pense que la possibilité d'apprendre une langue, de faire l'expérience d'une autre culture et de rencontrer / jouer avec des joueurs du monde entier est extrêmement attrayante.
Troisièmement, une des choses que j'aime ici en France, c'est la passion des supporters pour le rugby. De la troisième division à la première division, le rugby est un sport énorme ici et chaque match à l'extérieur vous permet de ressentir l'atmosphère hostile, tandis que chaque match à domicile vous fait véritablement sentir le soutien des tribunes.

Q. De quelles manières les joueurs peuvent-ils se développer davantage en jouant à l'étranger, ce qu'ils ne pourraient peut-être pas rester en restant au Royaume-Uni?

Pour moi, et ce n'est peut-être pas le cas pour tout le monde, mais le temps de jeu est le moyen le plus important de se développer. Jouer en France m’a permis d’obtenir un temps de jeu régulier et je suis presque certain que je n’aurais pas pu quitter l’université en Angleterre. Ce temps de jeu normal dans des matchs sous pression devant de grandes foules / à la télévision m'a aidé à évoluer en tant que joueur et à me préparer à ma progression de carrière. Et comme mentionné précédemment, jouer avec des internationaux et des joueurs expérimentés du monde entier a vraiment aidé mon jeu.

Q. Le cas échéant, était-il difficile pour les membres de votre famille de s’adapter à la vie dans un pays étranger?
Quand je suis arrivé en France, j'étais un jeune garçon célibataire sortant tout droit de l'université, je n'avais donc aucune inquiétude à l'égard des enfants, etc. Ma famille et mes amis l'adoraient / l'adorent toujours parce qu'ils profitent de leurs visites comme de petites vacances. . J'ai cependant vu des coéquipiers déménager avec de jeunes enfants et des épouses et lutter pour s'adapter à la vie en France, mais personnellement, la décision de déménager en France était sans doute la meilleure de ma vie.

   Merci Gadget ....c'est sympa

de rien..... d'ailleurs je viens de relire et il y a un erratum, j'ai traduit par dessus la chaine au lieu de chanel (la manche) mais bon il était tard laugh

Quand je pense que je lisais en mai-juin 2018, quelques phrases sur votre forum de l'USON comme celle-ci : " L'USON, qui va recruter un 10 en féd 1, le club est tombé bien bas ou n'a plus d'ambition ". cheekyJe suis content pour lui qu'il se plaise à Nevers, mais je n'aurai rien contre un retour en Normandie, même si nos deux n°10 sont très bien. Mais Zack, c'est encore une autre façon de jouer....Hâte de jouer la J12, Zack de retour chez les Normands...wink

Normand, oui, mais j'ai aussi d'autres qualités...

#7588

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 2 307

Pour en revenir a nôtre équipe, on se pose beaucoup de questions mais le bilan est loin d'être négatif pour l'instant.

Il y a eu la défaite à la maison contre le SAXV mais bon on ne peut en tirer trop de conclusions ou plultôt mettre cela sur le compte de Nb d'absents, d'intégration des nouveaux joueurs, du fait que l'on avait encore le doute suite à la fin de saison 2018/2019.

si je prend tous les matchs :

Nevers SAXV   ====> je viens de le dire ont a été ceulli a chaud

Oyonnax  Nevers ==> une défaite mais combien vont aller gagner à Oyo. OK lourdes défaites mais de toute façon gagner à l'époque ou même faire un résultat (bonus def) aurait été une grosse surprise

Nevers Biarritz =====> une victoire encourageante car on a bien tenuen defense, on marque, on joue puis en seconde on se pose des questions, on regarde jouer biarritz ou plutôt on ne maitrise plus notre jeu.

Montauban Nevers ==> victoire à l'extérieur et celle la combien l'avait noté sur les tablettes .....Ok on raméne 4pts mais aussi une saloperie qui nous casse la synergie et nous met 10 joueurs sur le carreau

Nevers Béziers ===> pas joué a cause de ..... donc 4 pts (ou 5 ) qui trainent (normalement) soit une 10 ou 11éme place  au chpnat. mais surtout un delta de -5 (-4)par rapport à la 6éme place.

Carcassonne Nevers ==> pour moi le seul regfet c'est de ne pas ramener un pt car la, on se troue encore une fois en seconde on valait mieux sur ce match

Grenoble Nevers ==> qui a parié sur une victoire de Nevers .....pas beaucoup donc défaite logique mais, il est vrai qu'il manque la maniére comme je l'ai dit on a le symdrome EDF en seconde on ne joue plus, on est attentiste.Les 2 essais en 15 minutes de grenoble en 1ére mettent un coup sur le tête mais on revient et on est dans les clous a la mi temps 17 / 14 .Aprés, on se marche dessus, on ne fait pas l'effort en plus, on joue a qui perd perd avec un ou deux éclairs mais aussi avec 4 ou 5 ratés en défense et cela ca fait mal très mal Grenoble en a bien profité mais, ils n'en avaient pas besoin, ils se sont nourris de nos erreur défensive et notre incapacité a marquer ou même a jouer a 15 contre 13 et la ca me fait ...... mais c'est juste cette "démotivation" ce manque "d'ambition" qui m'a marqué le reste c'est un peu annecdotique.

Aprés la pause, il y a le bloc de 8 matchs, la on sera vraiment si l'on veut tater une fois de plus le haut de tableau ou, si on sera dans le ventre mou voire..... je pense que l'on peut prendre 28 pts sur ce bloc en espérant qu'il n'y ai pas de casse + le retour des "blessés" + retour des CDM va nous donner plus de souplesse dans le choix des joueurs.

 

Dernière modification par Gadget5863 (24/10/2019 11:54:36)

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#7589

  • Velours
  • Membre
  • 30/11/2013
  • Msg : 1 158

Tilouisdarouen a écrit :
Gadget5863 a écrit :
riton58 a écrit :

   Merci Gadget ....c'est sympa

de rien..... d'ailleurs je viens de relire et il y a un erratum, j'ai traduit par dessus la chaine au lieu de chanel (la manche) mais bon il était tard laugh

Quand je pense que je lisais en mai-juin 2018, quelques phrases sur votre forum de l'USON comme celle-ci : " L'USON, qui va recruter un 10 en féd 1, le club est tombé bien bas ou n'a plus d'ambition ". cheekyJe suis content pour lui qu'il se plaise à Nevers, mais je n'aurai rien contre un retour en Normandie, même si nos deux n°10 sont très bien. Mais Zack, c'est encore une autre façon de jouer....Hâte de jouer la J12, Zack de retour chez les Normands...wink

Heu n oublie pas mes posts a son sujet à l époque. J avais annoncé tout l inverse de ce que tu dis...

J'ai pas vraiment l impression qu on ait dit ça ici à son sujet. Mais bon on ne retient souvent que ce que l on veut.

Par contre je pense toujours que ce type voulait partir en fin de saison dernière et que bizarrement ses blessures étaient les mêmes que celles annoncées à Rouen pendant les négociations avec l uson (mal de dos, voûte plantaire...).

 

Dernière modification par Velours (24/10/2019 12:19:08)

ALLEZ USON !

#7590

  • Tilouisdarouen
  • Membre
  • 27/08/2018
  • Msg : 374

Velours a écrit :
Tilouisdarouen a écrit :
Gadget5863 a écrit :

de rien..... d'ailleurs je viens de relire et il y a un erratum, j'ai traduit par dessus la chaine au lieu de chanel (la manche) mais bon il était tard laugh

Quand je pense que je lisais en mai-juin 2018, quelques phrases sur votre forum de l'USON comme celle-ci : " L'USON, qui va recruter un 10 en féd 1, le club est tombé bien bas ou n'a plus d'ambition ". cheekyJe suis content pour lui qu'il se plaise à Nevers, mais je n'aurai rien contre un retour en Normandie, même si nos deux n°10 sont très bien. Mais Zack, c'est encore une autre façon de jouer....Hâte de jouer la J12, Zack de retour chez les Normands...wink

Heu n oublie pas mes posts a son sujet à l époque. J avais annoncé tout l inverse de ce que tu dis...

J'ai pas vraiment l impression qu on ait dit ça ici à son sujet. Mais bon on ne retient souvent que ce que l on veut.

Par contre je pense toujours que ce type voulait partir en fin de saison dernière et que bizarrement ses blessures étaient les mêmes que celles annoncées à Rouen pendant les négociations avec l uson (mal de dos, voûte plantaire...).

 

Pour être très honnête, ces phrases que j'avais relevées (et pas uniquement que sur RF), ne concernaient qu'une minorité comme d'habitude. Effectivement, même si un recrutement d'un 10 venant de fed 1 intérrogeait, la plupart des posts étaient plutôt bienveillants vis à vis de Zack.

 

Normand, oui, mais j'ai aussi d'autres qualités...

#7591

  • fablebien
  • Membre
  • 20/07/2011
  • Msg : 2 541

J'avais gardé sous le coude le message de Gadget58... Lorsque j'ai actualisé ben... plus de message !!

Comment se fait-il qu'il ait disparu?

#7592

  • Velours
  • Membre
  • 30/11/2013
  • Msg : 1 158

fablebien a écrit :

J'avais gardé sous le coude le message de Gadget58... Lorsque j'ai actualisé ben... plus de message !!

Comment se fait-il qu'il ait disparu?

Ca me fait ça souvent aussi Fab. J'ai la table sous le coude, je veux le poser dessus et pfiouuuuupfff la table a disparu ! tongue Dans ces cas là, une seule solution : tu te concentres, tu vises la table du milieu et tu le reposes dans la dignité et l élégance qui te caractérise à ce moment là... et tu rebois un coup !

 

Mais heu il disait quoi ce message ?

Dernière modification par Velours (25/10/2019 20:15:21)

ALLEZ USON !

#7593

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 2 307

Velours a écrit :
fablebien a écrit :

J'avais gardé sous le coude le message de Gadget58... Lorsque j'ai actualisé ben... plus de message !!

Comment se fait-il qu'il ait disparu?

Ca me fait ça souvent aussi Fab. J'ai la table sous le coude, je veux le poser dessus et pfiouuuuupfff la table a disparu ! tongue Dans ces cas là, une seule solution : tu te concentres, tu vises la table du milieu et tu le reposes dans la dignité et l élégance qui te caractérise à ce moment là... et tu rebois un coup !

 

Mais heu il disait quoi ce message ?

Désolé, j'ai supprimé le message car,sur ce message, je me posais des questions et après relecture, je me suis dis que le contenu n'était pas assez précis et pouvait être pris trop au pied de la lettre.

Nous entrons dans une phase difficile, 8 matchs, les joueurs, le staff et tout l'encadrement vont être dans le dur, je ne veux pas créer de tension supplémentaire........... aprés peut être que je remettrais le sujet sur la table wink et cette fois, celle çi ne se derobera pas.

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#7594

  • riton58
  • Membre
  • 04/08/2009
  • Msg : 1 221

Un abonné du pré fleuri ....c'est pas gagné  ?

Dernière modification par riton58 (27/10/2019 16:04:46)

<< le rugby , c'est comme l'amour , il faut donner avant de prendre. >>

#7595

  • BOUBOU 58
  • Membre
  • 18/03/2010
  • Msg : 6 213

Fédérale 3

ESL 59 - ISSOUDUN 15

BO pour ESL.....

#7596

  • Velours
  • Membre
  • 30/11/2013
  • Msg : 1 158

riton58 a écrit :

Un abonné du pré fleuri ....c'est pas gagné  ?

Bah c'est un arbitre qui nous réussit bien. Il a notamment arbitré le Aurillac uson l an dernier (victoire à Aurillac).

de toutes façons il nous faudra plus qu'un bon arbitre pour ce match.

 

Ce bloc est de loin le plus accessible si on enleve la réception de l usap. Après on va à Aix et on joue les 2 promus. Si on prend pas au moins 10 points sur celui là on sera grave en retard sur le top 6.

 

Le club n organise pas une soirée spéciale halloween ? C'est dommage, ça aurait été sympa un public déguisé.

ALLEZ USON !

#7597

  • BrUSON58
  • Membre
  • 14/02/2017
  • Msg : 111

Bonjour à tous,

Bon alors quel compos jeudi soir ? Le message de notre Président aura-t-il était entendu ? Aussi bien du coté staff que joueurs . je viens d'aller voir coté billeterie, le stade est déjà bien rempli.

Je pense que ce match sera et je l'espère à guichet fermé. Plusieurs raison à cette espoir : 1) Notre équipe à besoin de notre soutien, de nos encouragements, de nos chants. 2) Ce match est un jeudi, mais le lendemain c'est férié. 3) La retransmission sur Canal+, avec un stade comble et bouillant sont des bons points pour nos sponsors et pour Nevers.

J'espère vraiment voir notre équipe faire un GROS GROS match et que nous supporters nous souons à la hauteur de leur prestation.

Bonne journée à vous tous amis supporters de l'USON rugby et à jeudi soir.

Allez l'USONheart

 

#7598

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 155

D'autre forumeurs ont suivi les espoirs samedi contre Brive ? sans démériter et en cherchant à faire vivre le ballon ( 3 essais à 5) j'ai vu la même chose que contre Aix, une équipe de l'USON  qui rendait beaucoup en, densité physique à ses adversaires.

Et chez les Alamercery,  après le 31-11 pris à Massy, nouvelle défaite, à domicile 7-39 contre ABCD XV 

ça vient étayer mon propos, c'est chez les jeunes qu'il y a encore énormément de travail et de progrès à faire à l'USON. D'autant plus qu'il n'y a pas de Crabos.

Je trouve qu'on ne parle pas assez de ça sur le forum. Que le club ne joue pas les barrages en fin de saison , ce sera un peu anectodique, par contre, il faudrait que ça progresse plus vite au niveau des jeunes. A propos, où en est-on de ce projet d'académie de rugby ?

Dernière modification par thierry (28/10/2019 13:12:13)

#7599

  • uson21
  • Membre
  • 05/02/2017
  • Msg : 182

thierry a écrit :

D'autre forumeurs ont suivi les espoirs samedi contre Brive ? sans démériter et en cherchant à faire vivre le ballon ( 3 essais à 5) j'ai vu la même chose que contre Aix, une équipe de l'USON  qui rendait beaucoup en, densité physique à ses adversaires.

Et chez les Alamercery,  après le 31-11 pris à Massy, nouvelle défaite, à domicile 7-39 contre ABCD XV 

ça vient étayer mon propos, c'est chez les jeunes qu'il y a encore énormément de travail et de progrès à faire à l'USON. D'autant plus qu'il n'y a pas de Crabos.

Je trouve qu'on ne parle pas assez de ça sur le forum. Que le club ne joue pas les barrages en fin de saison , ce sera un peu anectodique, par contre, il faudrait que ça progresse plus vite au niveau des jeunes. A propos, où en est-on de ce projet d'académie de rugby ?

Je partage ton analyse au sens large quant à son contenu

#7600

  • lebaron58
  • Membre
  • 01/05/2016
  • Msg : 279

Voila ce qui arrive quand l'entraineur des espoirs préfère parier sur internet que faire son boulot cheeky