Pro D2

USON NEVERS RUGBY

#8641

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 376

#8642

  • rugbeduc
  • Membre
  • 24/08/2016
  • Msg : 5

Le club serait en contact avec un jeune espoir du stade toulousain (demi d'ouverture)! Bon complément à vuillemin

#8643

  • fablebien
  • Membre
  • 20/07/2011
  • Msg : 2 560

Les 2 premières recrues de l'USON:

le jdc

#8644

  • fablebien
  • Membre
  • 20/07/2011
  • Msg : 2 560

Désolé Olivier et Bernard mais je suis ok avec ceux qui disent que la typo n'est pas très lisible...

#8645

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 2 859

Bon je veux pas jouer le gourmant mais, il serait bon d'épaissir le recrutement pour moi la prio. c'est un vrai 10.Ok si un espoir rentre en renfort (des...espoirs) mais si l'on veut vraiment marquer cette PRO d2, il faudra surement autre chose.

OK pas simple, le C-19 va laisser des traces pendant encore de longues années et la logique financière va surement évoluer mais, on pert un bon voir un très bon 10 et je ne vois personne pour le remplacer en ce moment au club.

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#8646

  • rugbeduc
  • Membre
  • 24/08/2016
  • Msg : 5

Vue le talent et la qualité de sont jeux au pieds il devrait être plus qu'un simple joueurs espoirs. Aucun risque à le mettre en doublure!

il est très compliquer et coûteux de trouver un 10 et si c'est pour 1 ou 2 saison Max pas grande interêt a ce poste la 

#8647

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 376

fablebien a écrit :

Les 2 premières recrues de l'USON:

le jdc

retour de Guillaume Manevy  qui a fait une saison plutôt complète en fédérale 1 à Aubenas, 3 ème de sa poule, avec 4 essais à la clé et arrivée d'Issam Hamel, jeune talonneur qui, lui, à plutôt fait banquette au Racing 92. 

2 jeunes joueurs, jiff de surcroît.

#8648

  • lebaron58
  • Membre
  • 01/05/2016
  • Msg : 369

lebaron58 a écrit :
rugbeduc a écrit :

Vue le talent et la qualité de sont jeux au pieds il devrait être plus qu'un simple joueurs espoirs. Aucun risque à le mettre en doublure!

il est très compliquer et coûteux de trouver un 10 et si c'est pour 1 ou 2 saison Max pas grande interêt a ce poste la 

Faut peut pas s'emballer non plus. Issam n'a fait que deux match en top 14 et quand je dis deux matchs c'est juste 34 minutes.

Sinon son parcours c'est 58 minutes en pro d2 avec Bourgoins en 2016/17 et 17 matchs en federal 1 2017/18.

Manevy c'est 16 matchs en fed1

Des joueurs en devenir surement, leur confier un poste de titulaire, ça serait un sacré pari loin d'être gagnant...

#8649

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 376

du Stade toulousain, à part le sud africain , jeune mais plus espoir, prêté à Bayonne en 2018/2019 et dont on parlait déjà fortement il y a quelques mois ou alors un jeune joueur,  vraiment espoir, Bourguignon, issu d'une famille de Nuits st Georges bien connue dans le rugby,  je ne vois pas trop.

#8650

  • the machine
  • Membre
  • 08/05/2012
  • Msg : 452

thierry a écrit :

du Stade toulousain, à part le sud africain , jeune mais plus espoir, prêté à Bayonne en 2018/2019 et dont on parlait déjà fortement il y a quelques mois ou alors un jeune joueur,  vraiment espoir, Bourguignon, issu d'une famille de Nuits st Georges bien connue dans le rugby,  je ne vois pas trop.

notre espoir faucher bon joueur peut tirer son épingle 

#8651

  • Velours
  • Membre
  • 30/11/2013
  • Msg : 1 322

Si on reste sur une saison blanche sans montée ni descente, alors ça ne sert à rien de s emballer sur le recrutement. Il faut plutôt en profiter pour dégraisser (aura t on financièrement le choix quoiqu'il en soit) et prolonger ceux dont on est sûr.

De toutes manières dans ces conditions les autres ne pourront pas plus/mieux recruter que nous. J imagine qu on ne sera que plus fort avec l équipe type de cette année et nos belles surprises ou révélations.

pour moi Jaminet, Casenave, Jb Manevy, Janick Tarrit seront de ceux qui marqueront l histoire du club.

 

Par contre, je suis très content pour Guillaume Manevy. J'ai toujours dit qu il était encore meilleur que son frère. On en reparlera en 2021 2022. L an prochain ça sera très dur pour lui mais celle d après...

ALLEZ USON !

#8652

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 477

Dans le contexte de la crise actuelle, impactant la saison en cours et la prochaine, le pragmatisme et la prudence économique sera de mise. Le club nivernais doit s'appuyer sur ses forces structurelles et infrastructurelles afin de faire fructifier son effectif. Il appparait évident que des postes resteront à pourvoir, mentionnés à plusieurs reprises dans une certaine unanimité, afin de posséder une assise de jeu. 

Le recrutement pour la prochaine saison reste hypothétique car nous en parlons alors que la fin de la crise sanitaire n'est connue de personne. Or, je m'interroge sur l'attitude de certains clubs dont le recrutement m'apparait pléthorique, alors que cela même avaient des difficultés financières, administratives qui auraient pu être rédhibitoires. Ce type de "stratégie" me semble plus que périlleuse.

#8653

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 376

chouchou58 a écrit :

Dans le contexte de la crise actuelle, impactant la saison en cours et la prochaine, le pragmatisme et la prudence économique sera de mise. Le club nivernais doit s'appuyer sur ses forces structurelles et infrastructurelles afin de faire fructifier son effectif. Il appparait évident que des postes resteront à pourvoir, mentionnés à plusieurs reprises dans une certaine unanimité, afin de posséder une assise de jeu. 

Le recrutement pour la prochaine saison reste hypothétique car nous en parlons alors que la fin de la crise sanitaire n'est connue de personne. Or, je m'interroge sur l'attitude de certains clubs dont le recrutement m'apparait pléthorique, alors que cela même avaient des difficultés financières, administratives qui auraient pu être rédhibitoires. Ce type de "stratégie" me semble plus que périlleuse.

Dominique Debreyer, le patron du gendarme financier du rugby français, explique dans Midi Olympique que faute d'un plan d'économie drastique, neuf clubs du Top 14 et sept de Pro D2 pourraient se retrouver en très grande difficulté. la DNACG table sur une baisse de l'ordre de 30 % des produits sponsoring pour l'an prochain. Ce qui devra engendrer une baisse des masses salariales de l'ordre de 25 %. 

"Nous avons réalisé notre estimation pour une baisse du PIB de l'ordre de 2 %. Or, aujourd'hui, l'État évoque plutôt une chute de 6 %. Nous avons aussi négligé l'impact de la crise sur la billetterie.
 Dès lors, si on reprend notre modèle et en tenant compte des contrats de joueurs déjà signés et qui courent sur la saison prochaine, neuf clubs de Top 14 et sept de Pro D2 (qu'il n'a pas voulu citer) ne pourront pas présenter un budget qui leur permettrait une autorisation d'engagement pour l'année prochaine. "

 

#8654

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 477

Oui, je l'ai lu Thierry. 

Sans curiosité mal placée, j'aimerais bien savoir de quels clubs s'agit-il. Mais je me doute pour certains en TopXIV.

#8655

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 376

chouchou58 a écrit :

Oui, je l'ai lu Thierry. 

Sans curiosité mal placée, j'aimerais bien savoir de quels clubs s'agit-il. Mais je me doute pour certains en TopXIV.

resteraient donc 5 clubs de top 14 et 9 de pro D2 financièrement dans les clous pour s'engager. Pile-poil pour constituer un "nouveau top 14"  wink

Dernière modification par thierry (13/04/2020 12:11:12)

#8656

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 477

thierry a écrit :
chouchou58 a écrit :

Oui, je l'ai lu Thierry. 

Sans curiosité mal placée, j'aimerais bien savoir de quels clubs s'agit-il. Mais je me doute pour certains en TopXIV.

resteraient donc 5 clubs de top 14 et 9 de pro D2 financièrement dans les clous pour s'engager. Pile-poil pour constituer un "nouveau top 14"  wink

Pas strictement déplacé comme remarque mais avec un fossé, potentiel, de niveau. Mais ça resterait à voir....

#8657

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 2 859

Velours a écrit :

Si on reste sur une saison blanche sans montée ni descente, alors ça ne sert à rien de s emballer sur le recrutement. Il faut plutôt en profiter pour dégraisser (aura t on financièrement le choix quoiqu'il en soit) et prolonger ceux dont on est sûr.

De toutes manières dans ces conditions les autres ne pourront pas plus/mieux recruter que nous. J imagine qu on ne sera que plus fort avec l équipe type de cette année et nos belles surprises ou révélations.

pour moi Jaminet, Casenave, Jb Manevy, Janick Tarrit seront de ceux qui marqueront l histoire du club.

 

Par contre, je suis très content pour Guillaume Manevy. J'ai toujours dit qu il était encore meilleur que son frère. On en reparlera en 2021 2022. L an prochain ça sera très dur pour lui mais celle d après...

Le probléme du "dégraissage" sera surement le moins épineux.Pour moi la problématique reste que nous avons la certitude de perdre un 10 avec des stats qui sont incontestables par rapport a ses concurents du club.Je ne vois pas le club se hisser en haut du panier (top 4 ou 6) sans revoir sa stratégie au post de demi d'ouverture et par stratégie, j'entend recrutement d'un joueur capable de nous combler la perte a venir.

Le reste de l'équipe ne pose aucun soucis pour assurer de belles prestations mais sans stratége, la vie sera bien plus difficile, les Anglais disent "pas de mêlé par de victoire", moi je pense "pas de 10 pas de jeu" donc peu de victoire.Surtout si il y a des conditions difficiles.

Dernière modification par Gadget5863 (14/04/2020 13:10:36)

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#8658

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 477

#8659

  • teillet
  • Membre
  • 08/03/2020
  • Msg : 58

#8660

  • Fiphy le Montmerlois
  • Membre
  • 18/03/2014
  • Msg : 12 659

teillet a écrit :
chouchou58 a écrit :

Les clubs du TopXIV dans le rouge dévoilés.

 

l-identite-des-neuf-clubs-de-top-14-en-difficulte-financiere-devoilee-999440

pour le TOP14 Surprenant d'y voir le Stade Toulousain, le LOU, l'UBB ou le Stade Rochelais.?.

Et au jeu des devinettes qui des 7 clubs de Prod2 en difficultés financières..?

Ceux qui font leur budget à l'emporte-pièces! wink

#8661

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 2 859

teillet a écrit :
chouchou58 a écrit :

Les clubs du TopXIV dans le rouge dévoilés.

 

l-identite-des-neuf-clubs-de-top-14-en-difficulte-financiere-devoilee-999440

pour le TOP14 Surprenant d'y voir le Stade Toulousain, le LOU, l'UBB ou le Stade Rochelais.?.

Et au jeu des devinettes qui des 7 clubs de Prod2 en difficultés financières..?

Pas si étonnant, se sont des clubs qui dépendent beaucoup de partenaires régionaux et nationaux donc si ces mêmes partenaires ne mettent  moins ou plus du tout la main à la poche, tu plonge un peu ou beaucoup.Les entreprises vont surement regarder a deux fois leurs engagements financiers et il y aura assurément des baisses de sponsoring.On parle de 20 à 25% de moins par sponsord pour eux ce ne sera donc pas 20 à 25 % du budget total.

Les clubs qui seront financés par des "Présidents donateurs principaux "auront soit de la chance, soit de gros problêmes suivant leur propre perte dut au C-19 en temps que chef d'entreprise.

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#8662

  • BOUBOU 58
  • Membre
  • 18/03/2010
  • Msg : 6 398

teillet a écrit :
chouchou58 a écrit :

Les clubs du TopXIV dans le rouge dévoilés.

 

l-identite-des-neuf-clubs-de-top-14-en-difficulte-financiere-devoilee-999440

pour le TOP14 Surprenant d'y voir le Stade Toulousain, le LOU, l'UBB ou le Stade Rochelais.?.

Et au jeu des devinettes qui des 7 clubs de Prod2 en difficultés financières..?

Peut-être l'USON qui dépend de la billeterie et surtout d'un gros sponsor peut-être fortement touché par la fermeture de magasins où il vend ses vêtements.

De tout coeur, je ne le souhaite pas.

#8663

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 376

BOUBOU 58 a écrit :
teillet a écrit :
chouchou58 a écrit :

Les clubs du TopXIV dans le rouge dévoilés.

 

l-identite-des-neuf-clubs-de-top-14-en-difficulte-financiere-devoilee-999440

pour le TOP14 Surprenant d'y voir le Stade Toulousain, le LOU, l'UBB ou le Stade Rochelais.?.

Et au jeu des devinettes qui des 7 clubs de Prod2 en difficultés financières..?

Peut-être l'USON qui dépend de la billeterie et surtout d'un gros sponsor peut-être fortement touché par la fermeture de magasins où il vend ses vêtements.

De tout coeur, je ne le souhaite pas.

Ils n'ont pas pensé à se mettre à la fabrication de masques chez Textilot ? wink

#8664

  • lebaron58
  • Membre
  • 01/05/2016
  • Msg : 369

lebaron58 a écrit :
BOUBOU 58 a écrit :
teillet a écrit :

pour le TOP14 Surprenant d'y voir le Stade Toulousain, le LOU, l'UBB ou le Stade Rochelais.?.

Et au jeu des devinettes qui des 7 clubs de Prod2 en difficultés financières..?

Peut-être l'USON qui dépend de la billeterie et surtout d'un gros sponsor peut-être fortement touché par la fermeture de magasins où il vend ses vêtements.

De tout coeur, je ne le souhaite pas.

Je ne pense pas que l'on soit les plus mal lôti. L'Uson devait lancer l'aggrandissement du stade cet été avec plus de 5000 places supplémentaires. Les travaux  devaint ( et doivent toujous) se chiffrer en milliers d'euros. Si le club et ses partenaires peuvent se lancer dans un tel projet, j'imagine que les reins sont solides financiérement parlant.

#8665

  • bzh44
  • Membre
  • 11/02/2017
  • Msg : 1 479

teillet a écrit :
chouchou58 a écrit :

Les clubs du TopXIV dans le rouge dévoilés.

 

l-identite-des-neuf-clubs-de-top-14-en-difficulte-financiere-devoilee-999440

pour le TOP14 Surprenant d'y voir le Stade Toulousain, le LOU, l'UBB ou le Stade Rochelais.?.

Et au jeu des devinettes qui des 7 clubs de Prod2 en difficultés financières..?

Simple supposition en attendant mais je me lance :

BO : passif saison en cours + saison à l'arrêt + pas d'élection municipale avant 2021

Beziers : juste financièrement comme le prouve le nom du stade vendu pour 1 M d'euros

Montauban : échos de la saison dernière avec la mairie qui a mis la main à la poche

SAXV : ça parlait d'une prévision pour l'éventuelle décision du tribunal et l'impression que le budget avait peu augmenté entre les différentes saisons MAIS hypothèse et "jeu" des suppositions , ce n'est pas un souhait

Valence-Romans : promu + peu de monde dans le stade (autre source de sous)

Carcassonne : souvent qualifié de petit budget + j'imagine compliqué avec les partenaires

MDM : souvent à la limite + sponsor principale dans un domaine fortement impacté

J'ai hésité à mettre Rouen mais je pense qu'il y a des partenaires qui sont avec le président en garant et qui me semble pourra remettre si besoin (simple supposition encore une fois)

Après faut pas se leurer, AUCUN club ne va voir son budget augmenter entre la saison 2019-2020 et 2020-2021 à cause du corona.  Chaque cluv va devoir réduire son train de vie

#8666

  • teillet
  • Membre
  • 08/03/2020
  • Msg : 58

bzh44 : tu cites le SAXV dans les 7 potentiels or un communiqué du SAXV (vu sur sujet SAXV , Delcaro) dit qu'il n'a pas de problèmes finnanciers et n'a eu aucune alerte de la LNR ou DNACG...

#8667

  • carcassonnais
  • Membre
  • 06/08/2008
  • Msg : 1 125

bzh44 a écrit :
teillet a écrit :
chouchou58 a écrit :

Les clubs du TopXIV dans le rouge dévoilés.

 

l-identite-des-neuf-clubs-de-top-14-en-difficulte-financiere-devoilee-999440

pour le TOP14 Surprenant d'y voir le Stade Toulousain, le LOU, l'UBB ou le Stade Rochelais.?.

Et au jeu des devinettes qui des 7 clubs de Prod2 en difficultés financières..?

Simple supposition en attendant mais je me lance :

BO : passif saison en cours + saison à l'arrêt + pas d'élection municipale avant 2021

Beziers : juste financièrement comme le prouve le nom du stade vendu pour 1 M d'euros

Montauban : échos de la saison dernière avec la mairie qui a mis la main à la poche

SAXV : ça parlait d'une prévision pour l'éventuelle décision du tribunal et l'impression que le budget avait peu augmenté entre les différentes saisons MAIS hypothèse et "jeu" des suppositions , ce n'est pas un souhait

Valence-Romans : promu + peu de monde dans le stade (autre source de sous)

Carcassonne : souvent qualifié de petit budget + j'imagine compliqué avec les partenaires

MDM : souvent à la limite + sponsor principale dans un domaine fortement impacté

J'ai hésité à mettre Rouen mais je pense qu'il y a des partenaires qui sont avec le président en garant et qui me semble pourra remettre si besoin (simple supposition encore une fois)

Après faut pas se leurer, AUCUN club ne va voir son budget augmenter entre la saison 2019-2020 et 2020-2021 à cause du corona.  Chaque cluv va devoir réduire son train de vie

je pense que tu te trompes sur certains clubs et notamment Carca qui bénéficie sur son petit budget de 5 millions d'un généreux donateur ( je tairais son nom)qui est un ancien très riche patron qui a cessé son activité depuis quelques années et qui garantit et se porte caution depuis 10 ans de notre petit budget....et sa petite masse salariale de 1,5 millions 

moi j'y mettrait plutôt les gros budget ( et le grosses masses salariales) de l'économie réelle comme Nevers Perpignan Grenoble Biarritz Oyonnax etc...

 

#8668

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 376

#8669

  • bzh44
  • Membre
  • 11/02/2017
  • Msg : 1 479

carcassonnais a écrit :
bzh44 a écrit :
teillet a écrit :

pour le TOP14 Surprenant d'y voir le Stade Toulousain, le LOU, l'UBB ou le Stade Rochelais.?.

Et au jeu des devinettes qui des 7 clubs de Prod2 en difficultés financières..?

Simple supposition en attendant mais je me lance :

BO : passif saison en cours + saison à l'arrêt + pas d'élection municipale avant 2021

Beziers : juste financièrement comme le prouve le nom du stade vendu pour 1 M d'euros

Montauban : échos de la saison dernière avec la mairie qui a mis la main à la poche

SAXV : ça parlait d'une prévision pour l'éventuelle décision du tribunal et l'impression que le budget avait peu augmenté entre les différentes saisons MAIS hypothèse et "jeu" des suppositions , ce n'est pas un souhait

Valence-Romans : promu + peu de monde dans le stade (autre source de sous)

Carcassonne : souvent qualifié de petit budget + j'imagine compliqué avec les partenaires

MDM : souvent à la limite + sponsor principale dans un domaine fortement impacté

J'ai hésité à mettre Rouen mais je pense qu'il y a des partenaires qui sont avec le président en garant et qui me semble pourra remettre si besoin (simple supposition encore une fois)

Après faut pas se leurer, AUCUN club ne va voir son budget augmenter entre la saison 2019-2020 et 2020-2021 à cause du corona.  Chaque cluv va devoir réduire son train de vie

je pense que tu te trompes sur certains clubs et notamment Carca qui bénéficie sur son petit budget de 5 millions d'un généreux donateur ( je tairais son nom)qui est un ancien très riche patron qui a cessé son activité depuis quelques années et qui garantit et se porte caution depuis 10 ans de notre petit budget....et sa petite masse salariale de 1,5 millions 

moi j'y mettrait plutôt les gros budget ( et le grosses masses salariales) de l'économie réelle comme Nevers Perpignan Grenoble Biarritz Oyonnax etc...

 

Disons que c'était des hypothèses avec déjà un club ou je me trompe confirmé par un communiqué (SAXV) et tes infos, cela ferait deux. J'avais complètement zappé l'aspect chômage partiel. Si je devais modifier et toujours au "jeu" des pronostics le BO était dedans et oui possible que Grenoble ou l'USAP rentre dedans avec leur recrutement saison 2019-2020.

#8670

  • carcassonnais
  • Membre
  • 06/08/2008
  • Msg : 1 125

bzh44 a écrit :
carcassonnais a écrit :
bzh44 a écrit :

 

Simple supposition en attendant mais je me lance :

BO : passif saison en cours + saison à l'arrêt + pas d'élection municipale avant 2021

Beziers : juste financièrement comme le prouve le nom du stade vendu pour 1 M d'euros

Montauban : échos de la saison dernière avec la mairie qui a mis la main à la poche

SAXV : ça parlait d'une prévision pour l'éventuelle décision du tribunal et l'impression que le budget avait peu augmenté entre les différentes saisons MAIS hypothèse et "jeu" des suppositions , ce n'est pas un souhait

Valence-Romans : promu + peu de monde dans le stade (autre source de sous)

Carcassonne : souvent qualifié de petit budget + j'imagine compliqué avec les partenaires

MDM : souvent à la limite + sponsor principale dans un domaine fortement impacté

J'ai hésité à mettre Rouen mais je pense qu'il y a des partenaires qui sont avec le président en garant et qui me semble pourra remettre si besoin (simple supposition encore une fois)

Après faut pas se leurer, AUCUN club ne va voir son budget augmenter entre la saison 2019-2020 et 2020-2021 à cause du corona.  Chaque cluv va devoir réduire son train de vie

je pense que tu te trompes sur certains clubs et notamment Carca qui bénéficie sur son petit budget de 5 millions d'un généreux donateur ( je tairais son nom)qui est un ancien très riche patron qui a cessé son activité depuis quelques années et qui garantit et se porte caution depuis 10 ans de notre petit budget....et sa petite masse salariale de 1,5 millions 

moi j'y mettrait plutôt les gros budget ( et le grosses masses salariales) de l'économie réelle comme Nevers Perpignan Grenoble Biarritz Oyonnax etc...

 

Disons que c'était des hypothèses avec déjà un club ou je me trompe confirmé par un communiqué (SAXV) et tes infos, cela ferait deux. J'avais complètement zappé l'aspect chômage partiel. Si je devais modifier et toujours au "jeu" des pronostics le BO était dedans et oui possible que Grenoble ou l'USAP rentre dedans avec leur recrutement saison 2019-2020.

De toute façon ce n'est qu'une mise en garde de la DNACG qui accordera des facilités et certainement un échelonnement de la dette pour les clubs concernés et en aucun cas une quelconque sanction si l ces clubs font amande honorable et réduisent la voilure financière...

car personne ne sera dans les clous réellement et le but de la Dnacg est de prévenir la pérennité du proD2 et du top14 qui resterons à 30 au grand désarroi de Massy Albi et Bourg qui seront lésés à la grande joie de Romans Valence qui n'avait clairement pas le niveau du ProD2 et était condamné d'office avec 3 victoires...

Dernière modification par carcassonnais (15/04/2020 09:00:00)

#8671

  • SA16
  • Membre
  • 18/07/2017
  • Msg : 27

Les clubs les plus pénalisés par la situation sont ceux qui ont une importante masse salariale non compensée par le chômage partiel (salaires supérieurs à 5400 €) et ceux qui font beaucoup d'entrées au stade (4 ou 5 recettes en moins). Pour certains clubs, les sponsors, mécènes et collectivités locales combleront le déficit sans problème. Pour d'autres, ce sera compliqué !

#8672

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 376

#8673

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 376

https://www.lejdc.fr/nevers-58000/sports/xavier-pemeja-manager-de-l-uson-c-est-la-maladie-qui-decidera-de-la-suite_13778294/

⦁ Xavier Péméja, manager de l'USON : "C'est la maladie qui décidera de la suite"

S’il souhaite que le championnat de Pro D2 reprenne, Xavier Péméja, le manager de l’USON Nevers, ne peut que s’en remettre aux décisions du gouvernement et de la LNR. 

« Jeter vingt-trois matches à la poubelle, ce serait dur à encaisser. Comme tous les entraîneurs, à part ceux qui pourraient descendre peut-être, j’ai envie qu’on aille au bout de ce championnat. Mais ce n’est qu’un souhait, ça ne dépend pas de nous. Aujourd’hui, personne ne sait ce qu’il va se passer, on est dans l’inconnu le plus total. C’est la maladie qui décidera de la suite. La Ligue suivra ce que dit le gouvernement et nous on suivra la Ligue, qui est un peu notre gouvernement ».

Un lien maintenu avec les joueurs

Xavier Péméja, le manager de l’USON, comme tous ses homologues de Top 14 et Pro D2, est contraint à l’attente, puisque la LNR ne se positionnera pas avant la fin du mois d’avril sur la suite à donner à la saison 2019-2020.

Joueurs et staff neversois sont au chômage depuis maintenant plus de trois semaines, ne travaillent plus, mais entretiennent toujours un lien, via les réseaux sociaux notamment.

« On a donné un programme aux joueurs. Ils le suivent comme ils peuvent. L’avantage, c’est qu’ils sont nombreux à avoir de l’espace. Et on les appelle tous régulièrement. On leur envoie des quizz sur le jeu, pour les occuper mais aussi pour les faire réviser un peu. Il faut maintenir ce lien, c’est important. »

L’inactivité physique étant l’antithèse de la vie d’un sportif professionnel, l’épreuve du confinement n’est pas toujours simple à surmonter pour les rugbymen de l’USON. « C’est très difficile pour eux de rester sans rien faire. Ils sont habitués à l’hyperactivité au quotidien, à vivre le stress du compétiteur. Et, d’un coup, ils passent sur le fonctionnement de retraités. Le sportif ne peut plus vivre dans sa façon d’être naturelle. Ça peut être compliqué. »

Entre les droits télés, la recherche de partenaires... Les clubs vont souffrir financièrement

Au-delà du volet purement sportif, c’est aussi toute l’économie du rugby qui va tanguer dans les mois à venir. « C’est l’aspect le plus préoccupant. Entre les droits télés, la recherche de partenaires,... les clubs vont souffrir financièrement. » À Nevers, avec un stade qui réunit plus de 6.000 personnes en moyenne par réception, les pertes en billetterie seraient très importantes pour le club.

Recrutement et prolongations stoppés

« Les conséquences peuvent être terribles sur le plan économique pour les clubs. »

Et cela ne sera pas sans conséquence pour construire les effectifs de la saison prochaine, avec des masses salariales qui devront être revues à la baisse. « Aujourd’hui, par rapport aux renouvellements de contrat, comme pour le recrutement, tout est stoppé pour nous. Il faudra bien que l’on recrute un ouvreur, puisque le nôtre (Zack Henry, en partance pour Leicester, NDLR) s’en va, mais rien n’est fait encore. » Deux joueurs ont donné leur accord pour rejoindre l'USON la saison prochaine : Guillaume Manevy et Issam Hamel

#8674

  • uson21
  • Membre
  • 05/02/2017
  • Msg : 293

bonjour à tous les supporters usonistes en vous souhaitant en bonne santé

Les clubs vont se trouver en difficultés financières pour une seule raison : les rentrées financières insuffisantes puisque nulles!!!!!!!!

Dès lors un seul remède = baisser les charges, toutes les charges donc réduire la masse salariale en priorité sachant que les recettes s'affaiblirons encore car je vois mal tous les sponsors sortir  indèmnes de cette douloureuse situation

De ce fait les clubs se verront obligatoirement mis sous pression d'un budget prévisionnel fiable et certain

On verra ceux qui n'ont jamais rien géré et ceux qui maitrisent leur sujet. Je crois que de ce coté M Dumange sait faire

#8675

  • fidji33
  • Membre
  • 15/05/2018
  • Msg : 62

Messieurs

arretez avec votre condescendance vis a vis du SA XV ....vous parlez sans rien savoir du club.... (de notre petit club avec ces tribunes low cost....)

une petite info pour votre gouverne... histoire de vous apprendre que le SA XV se presente et ce depuis 3 ans avec un budget excedentaire...

en bon entendeur.....

 

#8676

  • Préfleuri58
  • Membre
  • 01/11/2018
  • Msg : 10

Concernant les difficultés financières des clubs de PRO D2 repérés par la DNACG, il faut rester prudent sur la situation de l'USON et ce malgré une gestion, sans doute, sans faille du club. La rapport de la DNACG met en lumière les sources de financement des clubs. Même si ces derniers ne sont pas explicitement nommés, on peut identifier l'USON au montant de son budget total. Or, il apparaît que l'USON se nourrit par ordre croissant du sponsoring de M. DUMANGE, des recettes de billetterie des 6 000 spectateurs de moyenne et de l'apport des 150 partenaires. De fait, on peut s'interroger des effets du confinement sportif sur les finances du club pour la saison à venir :

  • Les ressources de M. DUMANGE ne sont pas extensibles à l'infini et ce d'autant que son entreprise TEXTILOT est à l'arrêt depuis plus d'un mois. Chacun peut comprendre que la priorité de la famille DUMANGE va se centrer sur la santé économique de cette entreprise notamment parce qu'elle est un employeur important dans une zone déjà très fragilisée. Et l'intensité de la reprise économique reste une inconnue.

  • Le budget du club va également souffrir plus qu'ailleurs du manque à gagner des recettes de billetterie d'un public fidèle et particulièrement nombreux. A une autre échelle, c'est la même grande inquiétude relevée par la Rochelle et ses 14 000 spectateurs de moyenne.

  • Les partenaires sont aussi des acteurs économiques qui sont impactés par le fort ralentissement de l'activité. Or, pourront-ils tous tenir leur engagement pour la saison prochaine ? Rien ne le dit. M. DUMANGE avait d'ailleurs lancé un appel sur ce thème dans le JDC en souhaitant une solidarité des partenaires comme le signe de la solidité du club.

Certes, tous les clubs sont durement touchés par ces mêmes paramètres. Mais, la hauteur du budget et le modèle économique de l'USON fortement basés sur ces trois sources de financement peuvent à minima interroger la capacité d'absorption du choc en cours. Nous avons une certitude. Tous les budgets vont être revus à la baisse. Quelle sera la voilure de l'USON et en corolaire le prochain visage de l'effectif ?

Dernier point, les propos de M. PEMEJA dans le JDC indique bien que l'USON n'est pas à l'abri : « Tous les prolongements et recrutements sont à l'arrêt ». Or, on constate que d'autres clubs prolongent et voire même recrutent à tour de bras ( Rouen, Aurillac, Montauban, Béziers,…). Faut-il y voir un goût prononcé pour l'aventure ou un signe de solidité financière ? L'avenir nous le dira.

Il ne faut pas s'attendre à des arrivées fracassantes du côté de l'USON et ce d'autant que l'effectif est déjà important et que la masse salariale pèse, là aussi, plus qu'ailleurs sur le finances du clubs. En tout cas, il faut s'attendre, et c'est tant mieux, que la prudence soit de mise du côté du pré fleuri.

Bonne santé à vous et vos proches. 

 

#8677

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 376

au niveau des spectateurs ; ne faut-il pas tenir compte de l'énorme pourcentage d'abonnés à l'USON ?. On doit peut-être bien être à près de 5000 , entre les abonnés partenaires et les abonnés grand public? Donc des gens qui ont payé leur place sur la saison, que les matchs aient lieu ou pas. En ce qui me concerne, dans la situation actuelles des clubs, je refuserai qu'on me rembourse quoi que ce soit sur mon abonnement, et je ne pense pas être le seul.

A tite de comparaison, à Orléans , en L2, il y a 400 abonnés et en pro a de basket 500.  

#8678

  • Tilouisdarouen
  • Membre
  • 27/08/2018
  • Msg : 665
Préfleuri58 a écrit :

Concernant les difficultés financières des clubs de PRO D2 repérés par la DNACG, il faut rester prudent sur la situation de l'USON et ce malgré une gestion, sans doute, sans faille du club. La rapport de la DNACG met en lumière les sources de financement des clubs. Même si ces derniers ne sont pas explicitement nommés, on peut identifier l'USON au montant de son budget total. Or, il apparaît que l'USON se nourrit par ordre croissant du sponsoring de M. DUMANGE, des recettes de billetterie des 6 000 spectateurs de moyenne et de l'apport des 150 partenaires. De fait, on peut s'interroger des effets du confinement sportif sur les finances du club pour la saison à venir :

  • Les ressources de M. DUMANGE ne sont pas extensibles à l'infini et ce d'autant que son entreprise TEXTILOT est à l'arrêt depuis plus d'un mois. Chacun peut comprendre que la priorité de la famille DUMANGE va se centrer sur la santé économique de cette entreprise notamment parce qu'elle est un employeur important dans une zone déjà très fragilisée. Et l'intensité de la reprise économique reste une inconnue.

  • Le budget du club va également souffrir plus qu'ailleurs du manque à gagner des recettes de billetterie d'un public fidèle et particulièrement nombreux. A une autre échelle, c'est la même grande inquiétude relevée par la Rochelle et ses 14 000 spectateurs de moyenne.

  • Les partenaires sont aussi des acteurs économiques qui sont impactés par le fort ralentissement de l'activité. Or, pourront-ils tous tenir leur engagement pour la saison prochaine ? Rien ne le dit. M. DUMANGE avait d'ailleurs lancé un appel sur ce thème dans le JDC en souhaitant une solidarité des partenaires comme le signe de la solidité du club.

Certes, tous les clubs sont durement touchés par ces mêmes paramètres. Mais, la hauteur du budget et le modèle économique de l'USON fortement basés sur ces trois sources de financement peuvent à minima interroger la capacité d'absorption du choc en cours. Nous avons une certitude. Tous les budgets vont être revus à la baisse. Quelle sera la voilure de l'USON et en corolaire le prochain visage de l'effectif ?

Dernier point, les propos de M. PEMEJA dans le JDC indique bien que l'USON n'est pas à l'abri : « Tous les prolongements et recrutements sont à l'arrêt ». Or, on constate que d'autres clubs prolongent et voire même recrutent à tour de bras ( Rouen, Aurillac, Montauban, Béziers,…). Faut-il y voir un goût prononcé pour l'aventure ou un signe de solidité financière ? L'avenir nous le dira.

Il ne faut pas s'attendre à des arrivées fracassantes du côté de l'USON et ce d'autant que l'effectif est déjà important et que la masse salariale pèse, là aussi, plus qu'ailleurs sur le finances du clubs. En tout cas, il faut s'attendre, et c'est tant mieux, que la prudence soit de mise du côté du pré fleuri.

Bonne santé à vous et vos proches. 

 

belle explication, claire et précise. Bon, tu t'es un peu emballé sur le fait que certains clubs recrutent" a tour de bras"....ce sentiment vient sûrement du fait que qq clubs annoncent qq arrivées, d'autres n'annoncent que des départs, d'où ce sentiment exacerbé. Mais il me semble que les plus petits clubs sont dans la même mouise que les gros mais moins enfoncés je pense. Si je parle uniquement pour ma paroisse ( Rouen), l'impact billeterie est moins forte qu'ailleurs. Concernant le budget, il avait été annoncé en janvier que si Rouen se maintenait, il serait augmenté, donc il sera augmenté mais pas pour les mêmes raisons. Et puis en comparaison avec l'économie, je suis entrepreneur d'une petite entreprise qui est comme beaucoup d'autres, du fait du virus, actuellement en très grande difficulté financière, mais je pense qu'il sera pour moi "plus" facile de m'en sortir que des sociétés de tailles moyennes ou grandes... Il est "plus" facile de trouver 50 000 € que 3 millions...

Dernière modification par Tilouisdarouen (16/04/2020 13:26:06)

Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité,
Un optismiste voit l'opportunité dans chaque difficulté.

#8679

  • uson21
  • Membre
  • 05/02/2017
  • Msg : 293

fablebien a écrit :

Désolé Olivier et Bernard mais je suis ok avec ceux qui disent que la typo n'est pas très lisible...

 

Je vous rejoins pour la typo, je dirai meme plus .........

#8680

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 376

si,  c'est très lisible .

Pro D2