Pro D2

USON NEVERS RUGBY

#8681

  • BOUBOU 58
  • Membre
  • 18/03/2010
  • Msg : 6 422

uson21 a écrit :
fablebien a écrit :

Désolé Olivier et Bernard mais je suis ok avec ceux qui disent que la typo n'est pas très lisible...

 

Je vous rejoins pour la typo, je dirai meme plus .........

+1

#8682

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 437

Textilot (Varennes-Vauzelles). « Nous avons repris hier [mercredi 15 avril] pour dix jours, puis il y aura une semaine de coupure. Ce rythme pourra être adaptés en fonction de la situation », précise Sébastien Dumange, directeur général délégué.

87 % des quelque 600 salariés de cette entreprise spécialisée dans la confection sont donc à nouveau sur le pont, y compris les 230 commerciaux. Pour ces derniers, qui ne rentent pas chez eux tous les soirs, l’entreprise a là aussi dû s’adapter. « Tous les hôtels ne sont pas ouverts et il nous a fallu trouver des solutions de repli. »

#8683

  • fablebien
  • Membre
  • 20/07/2011
  • Msg : 2 569

Dans cette période morose, triste, délicate, quelques images souvenirs d'un moment pas si lointain encore...

La joie, le bonheur et quelques larmes aux yeux :

 

#8684

  • fablebien
  • Membre
  • 20/07/2011
  • Msg : 2 569

Je me pose pas mal de questions quant au fait de continuer ou pas les championnats pro.

Mon point de vue premier est d'arrêter car il n'y a plus d'équité. Comment peut-on envisager de repartir coûte que coûte alors que bons nombres d'éléments ne sont plus du tout réunis?

Une saison blanche est-elle si difficile à accepter? Certes, le coté financier tient les rennes. Comme beaucoup l'ont dit ici ou ailleurs, n'est-il pas venu le moment de revoir notre copie, notre façon de faire, d'évoluer?

Le monde pro au niveau sportif 'est basé principalement sur la spéculation, d'ou la raison de ces grosses difficultés du moment mais surtout futures. Et je suis géné de voir des personnes qui se battent comme des chiffoniers juste pour ne pas perdre l'argent en jeu. Chacun étant encore dans sa bulle, défandant son propre morceau sans chercher à le partager.

Pourtant il y a des morts. Peu importe de la manière dont on se positionne sur le fait que ce n'est qu'une petite grippe qui ne touche, principalement, les anciens, ou une maladie qui affole l'humanité.

Il y a des morts. Et malheureusement ce n'est pas fini. Ca serait bien de ne pas l'oublier.

Certes, la vie continue et il faut montrer que cette vie est toujours présente. Mais il y a la décence de faire front avec ceux qui se battent tous les jours pour essayer de sauver un maximum de gens. De faire front avec toutes les personnes touchées, malades gravement de ce virus. De faire front avec les familles de tous ceux qui ne reviendront plus au stade... Je n'oublie pas tous les autres.

Alors, que faire? Continuer, arrêter ?

Je penche sérieusement pour l'arrêt de toutes compétitions se terminant en temps normal en juin. Je ne peux comprendre que l'on puisse admettre qu'on se fourvoie dans des situations où aucune équité n'est plus. Comment accepter de jouer le reste du championnat alors que la saison suivante approche à très grands pas? Comment accepeter de jouer avec des joueurs qui étaient dans l'équipe d'en face deux mois auparavant? Comment repartir après deux mois sans compétition et terminer dans deux mois avec autant de journées prévues ? Comment accepter de jouer sans aucun spectateur alors que c'est l'essence même de tous sports? Le partage, l'émotion, le soutien... Comment continuer à jouer alors que le risque n'est absolument pas reduit, ni minim ?

Comment continuer à jouer alors que beaucoup d'entre nous sont et, ou seront touchés psychologiquement et, ou par le drame ?

Que peut bien être une saison sans champion, sans montée, sans descente dans une vie? Ce n'est que du sport mais le sport est aussi la vie. Et ce sport ne peut effacer de nos têtes le moment présent que nous vivons

Alors, que le sport ne s'en éloigne pas de cette vie, qu'il ne la bafoue pas et qu'il respecte ceux qui font qu'il existe. Il n'est rien sans nous, je ne suis rien sans vous.

#8685

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 437

pour le foot amateur, c'est terminé

1 seule descente ,pour les niveaux R1, R2; R3; D1; D2, D3, D4 ....
pour N2 et N3 c'est le nombre de descentes habituel, 3 par poule
pour N1, L2 et L1 c'est en attente, en sachant qu'il y a un maximum de présidents de club de L1 et L2 qui souhaiteraient finir la saison à huis clos vu que sans la totalité des droits télé, ça risque d'être une hécatombe avec peut-être même des faillites chez les clubs les plus fragiles.

pour le rugby, je comprends un peu moins vu la faiblesse des droits télés, en gros un club de L2 reçoit 12 fois les droits télé d'un club de pro D2.

 

#8686

  • Velours
  • Membre
  • 30/11/2013
  • Msg : 1 360

#8687

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 3 089

Velours a écrit :

https://www.lejdc.fr/nevers-58000/sports/regis-dumange-president-de-l-uson-nevers-face-aux-enjeux-de-la-crise-on-parle-de-depots-de-bilan-oui_13779730/

On est qd même très loin de la fête du slip que ce soit pour Textilot et du coup pour l Uson... L activité a qd même redémarrer. J espère que la reprise sera bonne pour la boîte.

Attention, c'est le jdc, "on parle de dépot de bilan" cela ne veut pas dire que l'USON est dans ce cas Mr Dumange est partie active à la LNR donc il faut prendre cette phrase avec beaucoup, beaucoup de précautions.Et surtout pas au pied de la lettre.Les médias en général se contante juste de compter les décés, annoncer la fameuse date du 11 mai, nous parler de déconfinement alors qu'il n'ont aucun éléments aucune enquéte ni prospections rien, il annone des des données qui eles mêmes évoluent de jour en jour, on leur fourni des brides d'infos et eux, ils brodent.De plus aujourd'hui si tu veux toucher quelques indemnités, il faut crier au loup et envisager le pire donc......logique cette phrase.Bien sur que le rugby et le sport en général ne va pas sortir indem de cette situation, on le savait, tout le monde le sais et même l'économie Française, Européenne, Mondiale le sait.Les dernières prises de positions sur les "fameux pangolins et autres chauve souris" ne satisfont plus les états du monde, tous se pose la même question"on nous aurait menti"laughcrying.autre façon de dire ne venait pas nous parler d'argent que l'on vous doit, vous n'êtes pas clair sur cela et voila le résultat sur notre économie.Peut être que maintenant on aura une autre vision de la délocalisation a outrance, du "bas coup" et du gros gain rapide.

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#8688

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 478

Gadget5863 a écrit :
Velours a écrit :

https://www.lejdc.fr/nevers-58000/sports/regis-dumange-president-de-l-uson-nevers-face-aux-enjeux-de-la-crise-on-parle-de-depots-de-bilan-oui_13779730/

On est qd même très loin de la fête du slip que ce soit pour Textilot et du coup pour l Uson... L activité a qd même redémarrer. J espère que la reprise sera bonne pour la boîte.

Attention, c'est le jdc, "on parle de dépot de bilan" cela ne veut pas dire que l'USON est dans ce cas Mr Dumange est partie active à la LNR donc il faut prendre cette phrase avec beaucoup, beaucoup de précautions.Et surtout pas au pied de la lettre.Les médias en général se contante juste de compter les décés, annoncer la fameuse date du 11 mai, nous parler de déconfinement alors qu'il n'ont aucun éléments aucune enquéte ni prospections rien, il annone des des données qui eles mêmes évoluent de jour en jour, on leur fourni des brides d'infos et eux, ils brodent.De plus aujourd'hui si tu veux toucher quelques indemnités, il faut crier au loup et envisager le pire donc......logique cette phrase.Bien sur que le rugby et le sport en général ne va pas sortir indem de cette situation, on le savait, tout le monde le sais et même l'économie Française, Européenne, Mondiale le sait.Les dernières prises de positions sur les "fameux pangolins et autres chauve souris" ne satisfont plus les états du monde, tous se pose la même question"on nous aurait menti"laughcrying.autre façon de dire ne venait pas nous parler d'argent que l'on vous doit, vous n'êtes pas clair sur cela et voila le résultat sur notre économie.Peut être que maintenant on aura une autre vision de la délocalisation a outrance, du "bas coup" et du gros gain rapide.

+1

#8689

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 437

C'est surtout que le public a fini par comprendre que ce confinement dévastateur aurait largement pu être évité par quelques précautions de base prise tôt : fermeture immédiate des frontières, tests en nombre avec confinement uniquement des personnes contaminées, masques pour tous, gel hydroalcoolique à disposition, désinfection des transports en commun, etc. Seuls les événements rassemblant des foules auraient été interdits mais la vie aurait continué avec un minimum de désagréments et sans détruire toute l'économie.C'est ce qui a été fait dans un certains nombres de pays qui ont très peu de morts par rapport à ceux qui ont mis en place un "confinement de bourrin" comme nous. Corée du Sud 230 morts, Japon , Autriche 410 morts, Japon 190 morts, Singapour 11 morts, Portugal 629 morts....Taiwan 6 morts pour 25 millions d'habitants...

 

 

 

 

 

 

#8690

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 437

sinon, un pangolin, ça à l'air d'être sympa comme animal domestique

 

#8691

  • bzh44
  • Membre
  • 11/02/2017
  • Msg : 1 634

thierry a écrit :

C'est surtout que le public a fini par comprendre que ce confinement dévastateur aurait largement pu être évité par quelques précautions de base prise tôt : fermeture immédiate des frontières, tests en nombre avec confinement uniquement des personnes contaminées, masques pour tous, gel hydroalcoolique à disposition, désinfection des transports en commun, etc. Seuls les événements rassemblant des foules auraient été interdits mais la vie aurait continué avec un minimum de désagréments et sans détruire toute l'économie.C'est ce qui a été fait dans un certains nombres de pays qui ont très peu de morts par rapport à ceux qui ont mis en place un "confinement de bourrin" comme nous. Corée du Sud 230 morts, Japon , Autriche 410 morts, Japon 190 morts, Singapour 11 morts, Portugal 629 morts....Taiwan 6 morts pour 25 millions d'habitants...

 

 

 

 

 

 

Disons que chaque pays n'a pas eu un lieu d'incubation avec un nombre à 4 chiffres qui s'est ensuite rentré bien sagement dans x régions française et ayant contaminé x personnes car nouveau virus donc que c'était pas évident que t'es contagieux même sans symphtômes . Puis j'aime pas l'exemple du Japon car ce fût , on n'a pas de corona car les JO puis, si on en a puis on bouge pas puis si finalement. Ils sont en train de se prendre un méchant retour de bâton. Idem pour les anglais avec leur stratégie d'immunité collective

Tu sais que à l'instant T, personne ne sait quand on va pouvoir retourner dans les stades donc c'était quand même compliqué de rien faire justement. Après sur la question du timing, c'est un autre débat.

Je reviens sur le déclaration de votre président ,est-ce qu'il est possible que l'USON paye bien ses joueurs (car faut bien les attirer)  ?

Question sans arrière pensé, juste par curiosité

#8692

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 437

On a quand même une gestion catastrophique de la crise en France.

Rien que pour les masques :

« Les stocks de masques de protection respiratoire de type FFP2 détenus par toute personne morale de droit public ou de droit privé » et « les stocks de masques anti-projections détenus par les entreprises qui en assurent la fabrication ou la distribution » sont réquisitionnées jusqu’au 31 mai.
les consignes sont claires : on n’a pas le droit de donner ou vendre des masques aux patients, même sur prescription », affirme le président de l’Union de syndicats de pharmaciens d’officine, Gilles Bonnefond.
à Annecy, le gérant d’une officine a été poursuivi pour avoir vendu 230 masques à prix coûtant. Le lendemain, à Lyon, un praticien a été interpellé et placé en garde à vue pour « vente illicite de masques ».  Tous deux risquent six mois de prison et 10 000 euros d’amende
Les pharmaciens peuvent-ils alors vendre des masques alternatifs en tissu ? « Aujourd’hui, on n’a pas le droit », confie Gilles Bonnefond, « malgré les nombreuses sollicitations ». Dans son allocution, lundi 13 avril, Emmanuel Macron a pourtant confié que l’Etat devait permettre « à chaque Français de se procurer un masque grand public »

pendant ce temps là , en Pologne tu as des distributeurs de masques dans les rues, au Portugal tu en trouves dans n'importe quelle pharmacie ... en France l'état interdit aux sociétés ou pharmacies ou n'importe quel quidam d'en faire venir en France et de les distribuer et n'est pas capable de le faire lui-même, c'est brillantissime. 

Dernière modification par thierry (18/04/2020 17:09:10)

#8693

  • carcassonnais
  • Membre
  • 06/08/2008
  • Msg : 1 144

thierry a écrit :

On a quand même une gestion catastrophique de la crise en France.

Rien que pour les masques :

« Les stocks de masques de protection respiratoire de type FFP2 détenus par toute personne morale de droit public ou de droit privé » et « les stocks de masques anti-projections détenus par les entreprises qui en assurent la fabrication ou la distribution » sont réquisitionnées jusqu’au 31 mai.
les consignes sont claires : on n’a pas le droit de donner ou vendre des masques aux patients, même sur prescription », affirme le président de l’Union de syndicats de pharmaciens d’officine, Gilles Bonnefond.
à Annecy, le gérant d’une officine a été poursuivi pour avoir vendu 230 masques à prix coûtant. Le lendemain, à Lyon, un praticien a été interpellé et placé en garde à vue pour « vente illicite de masques ».  Tous deux risquent six mois de prison et 10 000 euros d’amende
Les pharmaciens peuvent-ils alors vendre des masques alternatifs en tissu ? « Aujourd’hui, on n’a pas le droit », confie Gilles Bonnefond, « malgré les nombreuses sollicitations ». Dans son allocution, lundi 13 avril, Emmanuel Macron a pourtant confié que l’Etat devait permettre « à chaque Français de se procurer un masque grand public »

pendant ce temps là , en Pologne tu as des distributeurs de masques dans les rues, au Portugal tu en trouves dans n'importe quelle pharmacie ... en France l'état interdit aux sociétés ou pharmacies ou n'importe quel quidam d'en faire venir en France et de les distribuer et n'est pas capable de le faire lui-même, c'est brillantissime. 

 

tu devrais aller te faire soigner au Portugal ou en Pologne tu verras si c'est mieux ailleurs...

#8694

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 437

carcassonnais a écrit :
thierry a écrit :

On a quand même une gestion catastrophique de la crise en France.

Rien que pour les masques :

« Les stocks de masques de protection respiratoire de type FFP2 détenus par toute personne morale de droit public ou de droit privé » et « les stocks de masques anti-projections détenus par les entreprises qui en assurent la fabrication ou la distribution » sont réquisitionnées jusqu’au 31 mai.
les consignes sont claires : on n’a pas le droit de donner ou vendre des masques aux patients, même sur prescription », affirme le président de l’Union de syndicats de pharmaciens d’officine, Gilles Bonnefond.
à Annecy, le gérant d’une officine a été poursuivi pour avoir vendu 230 masques à prix coûtant. Le lendemain, à Lyon, un praticien a été interpellé et placé en garde à vue pour « vente illicite de masques ».  Tous deux risquent six mois de prison et 10 000 euros d’amende
Les pharmaciens peuvent-ils alors vendre des masques alternatifs en tissu ? « Aujourd’hui, on n’a pas le droit », confie Gilles Bonnefond, « malgré les nombreuses sollicitations ». Dans son allocution, lundi 13 avril, Emmanuel Macron a pourtant confié que l’Etat devait permettre « à chaque Français de se procurer un masque grand public »

pendant ce temps là , en Pologne tu as des distributeurs de masques dans les rues, au Portugal tu en trouves dans n'importe quelle pharmacie ... en France l'état interdit aux sociétés ou pharmacies ou n'importe quel quidam d'en faire venir en France et de les distribuer et n'est pas capable de le faire lui-même, c'est brillantissime. 

 

tu devrais aller te faire soigner au Portugal ou en Pologne tu verras si c'est mieux ailleurs...

je ne vois pas trop le rapport avec  la crise. De plus tu as vu l'état de la médecine en France ? l'hôpital , on n'en parle pas. Deux de mes collègues de travail ont des conjointes qui y travaillent. c'est un vrai désastre. Il y a 20 ans il y avait moins de lits d'hopitaux par habitant en Corée du sud par rapport à la France, maintenant, ils ont le double ! Et la médecine de ville, une catastrophe. Je n'ai plus de médecin traitant depuis le départ en retraite du précédent, plus de 2 ans ;  La métropole d'Orléans estime qu'il manque plus de 100  généralistes  sur son territoire et si on rajoute les spécialistes, ce n'est pas la peine de donner un chiffre !  Pourtant l'ère urbaine augment de presque 3000 habitants chaque année et le nombre' de médecins y est en chute chaque année , comprenne qui pourra.

j'ai la certitude qu bien des pays sont mieux pourvu que nous maintenant au niveau médecine tant on est en chute libre depuis plus de 20 ans.

#8695

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 3 089

thierry a écrit :

sinon, un pangolin, ça à l'air d'être sympa comme animal domestique

 

Ouais ca fait trés jurasic ParK laugh

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#8696

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 3 089

carcassonnais a écrit :
thierry a écrit :

On a quand même une gestion catastrophique de la crise en France.

Rien que pour les masques :

« Les stocks de masques de protection respiratoire de type FFP2 détenus par toute personne morale de droit public ou de droit privé » et « les stocks de masques anti-projections détenus par les entreprises qui en assurent la fabrication ou la distribution » sont réquisitionnées jusqu’au 31 mai.
les consignes sont claires : on n’a pas le droit de donner ou vendre des masques aux patients, même sur prescription », affirme le président de l’Union de syndicats de pharmaciens d’officine, Gilles Bonnefond.
à Annecy, le gérant d’une officine a été poursuivi pour avoir vendu 230 masques à prix coûtant. Le lendemain, à Lyon, un praticien a été interpellé et placé en garde à vue pour « vente illicite de masques ».  Tous deux risquent six mois de prison et 10 000 euros d’amende
Les pharmaciens peuvent-ils alors vendre des masques alternatifs en tissu ? « Aujourd’hui, on n’a pas le droit », confie Gilles Bonnefond, « malgré les nombreuses sollicitations ». Dans son allocution, lundi 13 avril, Emmanuel Macron a pourtant confié que l’Etat devait permettre « à chaque Français de se procurer un masque grand public »

pendant ce temps là , en Pologne tu as des distributeurs de masques dans les rues, au Portugal tu en trouves dans n'importe quelle pharmacie ... en France l'état interdit aux sociétés ou pharmacies ou n'importe quel quidam d'en faire venir en France et de les distribuer et n'est pas capable de le faire lui-même, c'est brillantissime. 

 

tu devrais aller te faire soigner au Portugal ou en Pologne tu verras si c'est mieux ailleurs...

Moi je part au fidji laughwink

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#8697

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 478

La destruction programmée de notre système de santé a été enclenché méthodiquement depuis pas loin de 30 ans. Globalement, la gestion de cette crise sanitaire sur notre sol a été, et reste, déficiente à bien des égards. Derrière les mots et les beaux discours promettant que la leçon a été comprise ne reste que de la com'. (Cf. la prime allouée)

Un soignant d'un service prenant en charge des COVID_19 exclusivement depuis quasi 6 semaines.

#8698

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 3 089

thierry a écrit :
carcassonnais a écrit :
thierry a écrit :

On a quand même une gestion catastrophique de la crise en France.

Rien que pour les masques :

« Les stocks de masques de protection respiratoire de type FFP2 détenus par toute personne morale de droit public ou de droit privé » et « les stocks de masques anti-projections détenus par les entreprises qui en assurent la fabrication ou la distribution » sont réquisitionnées jusqu’au 31 mai.
les consignes sont claires : on n’a pas le droit de donner ou vendre des masques aux patients, même sur prescription », affirme le président de l’Union de syndicats de pharmaciens d’officine, Gilles Bonnefond.
à Annecy, le gérant d’une officine a été poursuivi pour avoir vendu 230 masques à prix coûtant. Le lendemain, à Lyon, un praticien a été interpellé et placé en garde à vue pour « vente illicite de masques ».  Tous deux risquent six mois de prison et 10 000 euros d’amende
Les pharmaciens peuvent-ils alors vendre des masques alternatifs en tissu ? « Aujourd’hui, on n’a pas le droit », confie Gilles Bonnefond, « malgré les nombreuses sollicitations ». Dans son allocution, lundi 13 avril, Emmanuel Macron a pourtant confié que l’Etat devait permettre « à chaque Français de se procurer un masque grand public »

pendant ce temps là , en Pologne tu as des distributeurs de masques dans les rues, au Portugal tu en trouves dans n'importe quelle pharmacie ... en France l'état interdit aux sociétés ou pharmacies ou n'importe quel quidam d'en faire venir en France et de les distribuer et n'est pas capable de le faire lui-même, c'est brillantissime. 

 

tu devrais aller te faire soigner au Portugal ou en Pologne tu verras si c'est mieux ailleurs...

je ne vois pas trop le rapport avec  la crise. De plus tu as vu l'état de la médecine en France ? l'hôpital , on n'en parle pas. Deux de mes collègues de travail ont des conjointes qui y travaillent. c'est un vrai désastre. Il y a 20 ans il y avait moins de lits d'hopitaux par habitant en Corée du sud par rapport à la France, maintenant, ils ont le double ! Et la médecine de ville, une catastrophe. Je n'ai plus de médecin traitant depuis le départ en retraite du précédent, plus de 2 ans ;  La métropole d'Orléans estime qu'il manque plus de 100  généralistes  sur son territoire et si on rajoute les spécialistes, ce n'est pas la peine de donner un chiffre !  Pourtant l'ère urbaine augment de presque 3000 habitants chaque année et le nombre' de médecins y est en chute chaque année , comprenne qui pourra.

j'ai la certitude qu bien en des pays sont mieux pourvu que nous maintenant au niveau médecine tant on est en chute libre depuis plus de 20 ans.

C'est tout le probléme des économie de bout de chandelle, tu tue un service santé qui marche bien en lui demandant d'être rentable, tu diminue le budget de la santé mais dans le même temps tu multiplie les offres de mutuelle indépendante.Le jour ou il y a une crise .... et bien tu trinque.Par contre je viens de faire quelque courses dans mon Hype le plus proche, tous les clients ou presque avaient des masques chirugicaux voir FP2 alors que tu en trouve nul part. Bizarre vous avez dit bizarre.

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#8699

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 437

Gadget5863 a écrit :

Moi je part au fidji laughwink

 

et les masques aux couleurs de l'USON, c'est pour quand , ça devrait faire un tabac. cheeky

#8700

  • Jéhanno Florian
  • Membre
  • 04/05/2017
  • Msg : 3 322

Vivement le retour du Rugby!

RC Vannes, en avant! Allez les Bleus!

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait!

#8701

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 437

Gadget5863 a écrit :

C'est tout le probléme des économie de bout de chandelle, tu tue un service santé qui marche bien en lui demandant d'être rentable, tu diminue le budget de la santé mais dans le même temps tu multiplie les offres de mutuelle indépendante.Le jour ou il y a une crise .... et bien tu trinque.Par contre je viens de faire quelque courses dans mon Hype le plus proche, tous les clients ou presque avaient des masques chirugicaux voir FP2 alors que tu en trouve nul part. Bizarre vous avez dit bizarre.

des masques FFP2 tu peux en commander tant que tu veux sur les sites de vente chinois ( bon, sans garantie qu'ils soient bien aux normes), ils arrivent au bout de 2/3 semaines. Les pharmaciens peuvent aussi les commander , en grand nombre , eux , mais il leur est interdit de les vendre ou même les donner , par l'état.

après, beaucoup de gens ont aussi des masques de chantier anti poussières qui ressemblent à des FFP2, ce n'est pas du tout  la même protection contre les virus , mais c'est largement mieux que rien. 

#8702

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 437

Jéhanno Florian a écrit :

Vivement le retour du Rugby!

 

en 2021 ? wink bon après, il faut voir, si les rassemblement de personnes ne peuvent toujours pas avoir lieu à la fin de lété ou a l'automne, faudra-t-il débuter la saison à huis clos ou calquer un championnat 2021 sur l'année civile comme le suggérait Olivier dans son édito ?

#8703

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 3 089

thierry a écrit :
Gadget5863 a écrit :

Moi je part au fidji laughwink

 

et les masques aux couleurs de l'USON, c'est pour quand , ça devrait faire un tabac. cheeky

Il y en a qui l'on fait 

L’image contient peut-être : texte qui dit ’U.S.O.M Masque pour mon supporter de l'uson’

 

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#8704

  • raleur03
  • Membre
  • 30/06/2013
  • Msg : 626

carcassonnais a écrit :
thierry a écrit :

On a quand même une gestion catastrophique de la crise en France.

Rien que pour les masques :

« Les stocks de masques de protection respiratoire de type FFP2 détenus par toute personne morale de droit public ou de droit privé » et « les stocks de masques anti-projections détenus par les entreprises qui en assurent la fabrication ou la distribution » sont réquisitionnées jusqu’au 31 mai.
les consignes sont claires : on n’a pas le droit de donner ou vendre des masques aux patients, même sur prescription », affirme le président de l’Union de syndicats de pharmaciens d’officine, Gilles Bonnefond.
à Annecy, le gérant d’une officine a été poursuivi pour avoir vendu 230 masques à prix coûtant. Le lendemain, à Lyon, un praticien a été interpellé et placé en garde à vue pour « vente illicite de masques ».  Tous deux risquent six mois de prison et 10 000 euros d’amende
Les pharmaciens peuvent-ils alors vendre des masques alternatifs en tissu ? « Aujourd’hui, on n’a pas le droit », confie Gilles Bonnefond, « malgré les nombreuses sollicitations ». Dans son allocution, lundi 13 avril, Emmanuel Macron a pourtant confié que l’Etat devait permettre « à chaque Français de se procurer un masque grand public »

pendant ce temps là , en Pologne tu as des distributeurs de masques dans les rues, au Portugal tu en trouves dans n'importe quelle pharmacie ... en France l'état interdit aux sociétés ou pharmacies ou n'importe quel quidam d'en faire venir en France et de les distribuer et n'est pas capable de le faire lui-même, c'est brillantissime. 

 

tu devrais aller te faire soigner au Portugal ou en Pologne tu verras si c'est mieux ailleurs...

bien d'accord pour connaître certains de ces pays vous iriez vous faire soigner votre dialogue ne serait plus le même. 

Après on peut toujours faire mieux , mais nous sommes aussi une nation de " pleureuses "

En plus tous les états ne sont pas honnêtes ils  donnent des chiffres faux ...les médias écrivent tout et n'importe quoi.

En plus malheureusement ce phénomène de pandémie n'est pas nouveaux mais on en parlait pas en boucle . 

Posez la question aux anciens sur ce sujet identique sans médias ??

En France l’hiver 1969-1970, il y a cinquante ans : la grippe de Hong Kong avait fait 25.000 morts en un mois, et 31.000, entre décembre et janvier en . Dans le monde entier, c’est un million de personnes qui en était décédé.

 

 

 

#8705

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 437

pas mal le masque:

Un article qui date d'hier ( ce n'est pas une histoire belge):

"En quête de solutions pour tenter de terminer leurs compétitions d’ici le début du mois d’août, les instances du football mondial semblent déjà s’accorder sur la nécessité de jouer à huis-clos à la reprise. Cependant, une autre mesure choc pourrait s’avérer indispensable selon un virologue belge : le port du masque. 

Les joueurs de football seront-ils masqués à la reprise des compétitions ? C’est en tout cas la recommandation faite par Marc Van Rats, un virologue conseillant le gouvernement belge  sur les mesures à prendre dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19. « Bien sûr, il n’est pas question de masques chirurgicaux qui sont totalement inadaptés, précise-t-il. Sur internet, on trouve des masques anti-pollution qui peuvent être portés par des joueurs de football américain ou des cyclistes. Ils sont plus confortables. »

Dernière modification par thierry (18/04/2020 19:32:07)

#8706

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 3 089

thierry a écrit :

pas mal le masque:

Un article qui date d'hier ( ce n'est pas une histoire belge):

"En quête de solutions pour tenter de terminer leurs compétitions d’ici le début du mois d’août, les instances du football mondial semblent déjà s’accorder sur la nécessité de jouer à huis-clos à la reprise. Cependant, une autre mesure choc pourrait s’avérer indispensable selon un virologue belge : le port du masque. 

Les joueurs de football seront-ils masqués à la reprise des compétitions ? C’est en tout cas la recommandation faite par Marc Van Rats, un virologue conseillant le gouvernement belge  sur les mesures à prendre dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19. « Bien sûr, il n’est pas question de masques chirurgicaux qui sont totalement inadaptés, précise-t-il. Sur internet, on trouve des masques anti-pollution qui peuvent être portés par des joueurs de football américain ou des cyclistes. Ils sont plus confortables. »

Tu me dira cela fait un support publicitaire en plus laugh

Coronavirus: furieux de devoir jouer, les joueurs du Gremio ...

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#8707

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 437

raleur03 a écrit :

En plus malheureusement ce phénomène de pandémie n'est pas nouveaux mais on en parlait pas en boucle . 

Posez la question aux anciens sur ce sujet identique sans médias ??

En France l’hiver 1969-1970, il y a cinquante ans : la grippe de Hong Kong avait fait 25.000 morts en un mois, et 31.000, entre décembre et janvier en . Dans le monde entier, c’est un million de personnes qui en était décédé.

 

 

sur ce point je suis d'accord, et en 1957 , ça a été pire .La grippe  de Hong Kong était une pandémie qui a eu lieu r à partir de l'été 1968 et jusqu’au printemps 1970. Elle a tué plus de 1 million de personnes (près 40 000 en France au total) . Il s'agit de la troisième pandémie du xxe siècle après la grippe espagnole (40 millions de morts en 1918-1920, 240 000 en France ) et la grippe asiatique (2 millions de morts en 1957 , entre 25 000 et 50 000 en France)
Et avec , en 1968 une population mondiale 2 fois moindre ( et 30 % plus faible en France) 40000 morts avec la population de 1968, ça représenterait 52 000 avec celle de 2020.

en 1968 , la pandémie est passée quasiment inaperçue. Pourquoi ? c'est la surabondance informationnelle de notre époque qui crée l'angoisse.
en 1968 pas d’internet , pas de chaines d'infos continues, une télévision publique avec très peu de chaines ,  une presse libre et pluraliste qui donnait toute la place à l’actualité politique et économique française  , le "marché commun" n’était pas encore l’UE, il était peu important dans les pensées, la Chine un lointain pays,  la mondialisation n’était même pas amorcée. 

Bref, la grippe de Hong Kong n’existait pas pour les gens.

Et quand une épidémie  passe totalement inaperçue au niveau informationnel, elle n’a strictement aucun effet sur l’économie. C’est tout le contraire maintenant : on ne parle  que de ça 24 h sur 24  : des millions d'angoissés et un pouvoir politique qui se sent obligé de "tuer" l’économie ( à moins qu'il y est tout autre chose derrière , sans jouer les "complotistes" )

Bon , ce qui n'enlève rien à la lourde dégradation de la médecine en France en quelques décennies. je le répète quasi impossible de trouver un généraliste dans la région orléanaise pour quelqu'un qui arrive ou pour quelqu'un qui perd le sien ( retraite ou autre) et encore pire pour un spécialiste ( la plupart des gens se tourne alors vers la région parisienne , à 120 km !) 

 

 

 

Dernière modification par thierry (18/04/2020 19:46:28)

#8708

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 437

le tennis , lui, ne s'arrête pas pendant le confinement, impressionnant. surprise

 

#8709

  • raleur03
  • Membre
  • 30/06/2013
  • Msg : 626

thierry a écrit :
raleur03 a écrit :

En plus malheureusement ce phénomène de pandémie n'est pas nouveaux mais on en parlait pas en boucle . 

Posez la question aux anciens sur ce sujet identique sans médias ??

En France l’hiver 1969-1970, il y a cinquante ans : la grippe de Hong Kong avait fait 25.000 morts en un mois, et 31.000, entre décembre et janvier en . Dans le monde entier, c’est un million de personnes qui en était décédé.

 

 

sur ce point je suis d'accord, et en 1957 , ça a été pire .La grippe  de Hong Kong était une pandémie qui a eu lieu r à partir de l'été 1968 et jusqu’au printemps 1970. Elle a tué plus de 1 million de personnes (près 40 000 en France au total) . Il s'agit de la troisième pandémie du xxe siècle après la grippe espagnole (40 millions de morts en 1918-1920, 240 000 en France ) et la grippe asiatique (2 millions de morts en 1957 , entre 25 000 et 50 000 en France)
Et avec , en 1968 une population mondiale 2 fois moindre ( et 30 % plus faible en France) 40000 morts avec la population de 1968, ça représenterait 52 000 avec celle de 2020.

en 1968 , la pandémie est passée quasiment inaperçue. Pourquoi ? c'est la surabondance informationnelle de notre époque qui crée l'angoisse.
en 1968 pas d’internet , pas de chaines d'infos continues, une télévision publique avec très peu de chaines ,  une presse libre et pluraliste qui donnait toute la place à l’actualité politique et économique française  , le "marché commun" n’était pas encore l’UE, il était peu important dans les pensées, la Chine un lointain pays,  la mondialisation n’était même pas amorcée. 

Bref, la grippe de Hong Kong n’existait pas pour les gens.

Et quand une épidémie  passe totalement inaperçue au niveau informationnel, elle n’a strictement aucun effet sur l’économie. C’est tout le contraire maintenant : on ne parle  que de ça 24 h sur 24  : des millions d'angoissés et un pouvoir politique qui se sent obligé de "tuer" l’économie ( à moins qu'il y est tout autre chose derrière , sans jouer les "complotistes" )

Bon , ce qui n'enlève rien à la lourde dégradation de la médecine en France en quelques décennies. je le répète quasi impossible de trouver un généraliste dans la région orléanaise pour quelqu'un qui arrive ou pour quelqu'un qui perd le sien ( retraite ou autre) et encore pire pour un spécialiste ( la plupart des gens se tourne alors vers la région parisienne , à 120 km !) 

 

 

 

lourde dégradation je ne crois pas ,dans le milieu rugby on connaît bien l'accueil des urgences combien de personnes polluent le services pour des petits bobos la moitié au moins , la dernière fois en accompagnant un jeune à recoudre, une mère emmenait sa fille ado qui était tombé dans les orties ,à côté un SDF alcoolisé,  et  une pour 2 ampoules au talon et ceci à 19h un dimanche .....

Chez les médecin c'est idem on est devenu des consommateurs,  on est devenu très sensible,  pour un petit "bobo" on consulte , on est douillet!  Mal à une dent on va pas bosser, on ne sait pas se "faire"mal on le voit sur les terrains ...le gamin à un rhume et bien on le garde au chaud mais non on va chez le médecin donc médicaments comme ça il peut sortir.....

C'est une éducation à refaire nous sommeun peuple de pleureuses...

 

 

 

#8710

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 437

raleur03 a écrit :

lourde dégradation je ne crois pas ,dans le milieu rugby on connaît bien l'accueil des urgences combien de personnes polluent le services pour des petits bobos la moitié au moins , la dernière fois en accompagnant un jeune à recoudre, une mère emmenait sa fille ado qui était tombé dans les orties ,à côté un SDF alcoolisé,  et  une pour 2 ampoules au talon et ceci à 19h un dimanche .....

Chez les médecin c'est idem on est devenu des consommateurs,  on est devenu très sensible,  pour un petit "bobo" on consulte , on est douillet!  Mal à une dent on va pas bosser, on ne sait pas se "faire"mal on le voit sur les terrains ...le gamin à un rhume et bien on le garde au chaud mais non on va chez le médecin donc médicaments comme ça il peut sortir.....

C'est une éducation à refaire nous sommeun peuple de pleureuses...

Je n'ai pas la même vision des choses. je compare la situation d'il y a 30 ans avec la situation actuelle.

personellement, je n'ai jamais pris un seul jour d'arrêt maladie à plus de 58 ans mais je me dis qu'en cas de pépin, je n'aurai que le repli du médecin du travail ou les urgences.

Un article est paru récemment dans la presse locale résumant la situation

" Orléans métropole, la métropole la plus proche de la capitale, qui compte 290 000 habitants , préfecture du Loiret et de la Région Centre-Val de Loire, est un désert médical. Il y a 74 médecins généralistes pour 100 000 h Les nouveaux habitants ne peuvent trouver de médecin traitant, ceux qui ont la chance d’en avoir un prient pour que leur médecin arrête de vieillir, de sorte qu’il ne prenne jamais sa retraite. Mais les départs à la retraite des médecins vont se multiplier car un tiers d'entre eux est âgé de 60 ans ou plus. La pénurie de médecins va donc s'accentuer si rien n'est fait." 

depuis 2010,  ce sont près de la moitié des départements métropolitains  qui ont perdu des médecins alors que leur population augmentait.  Un phénomène pas uniquement rural, ni provincial.

ce qui est effarant c'est de voir la disparité des départements .

https://fr.statista.com/statistiques/651168/densite-medecins-generalistes-departements-france/

les Hautes-Alpes 246 médecins généralistes pour 100 000 h. on croit réver.!  après difficile de "forcer" les médecins à s'installer dans les régions déficitaires.

 

 

 

#8711

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 437

#8712

  • bzh44
  • Membre
  • 11/02/2017
  • Msg : 1 634

Gadget5863 a écrit :
thierry a écrit :
Gadget5863 a écrit :

Moi je part au fidji laughwink

 

et les masques aux couleurs de l'USON, c'est pour quand , ça devrait faire un tabac. cheeky

Il y en a qui l'on fait 

L’image contient peut-être : texte qui dit ’U.S.O.M Masque pour mon supporter de l'uson’

 

bien sympa en effet, ça a de la gueule.

#8713

  • fablebien
  • Membre
  • 20/07/2011
  • Msg : 2 569

raleur03 a écrit :
thierry a écrit :
raleur03 a écrit :

En plus malheureusement ce phénomène de pandémie n'est pas nouveaux mais on en parlait pas en boucle . 

Posez la question aux anciens sur ce sujet identique sans médias ??

En France l’hiver 1969-1970, il y a cinquante ans : la grippe de Hong Kong avait fait 25.000 morts en un mois, et 31.000, entre décembre et janvier en . Dans le monde entier, c’est un million de personnes qui en était décédé.

 

 

sur ce point je suis d'accord, et en 1957 , ça a été pire .La grippe  de Hong Kong était une pandémie qui a eu lieu r à partir de l'été 1968 et jusqu’au printemps 1970. Elle a tué plus de 1 million de personnes (près 40 000 en France au total) . Il s'agit de la troisième pandémie du xxe siècle après la grippe espagnole (40 millions de morts en 1918-1920, 240 000 en France ) et la grippe asiatique (2 millions de morts en 1957 , entre 25 000 et 50 000 en France)
Et avec , en 1968 une population mondiale 2 fois moindre ( et 30 % plus faible en France) 40000 morts avec la population de 1968, ça représenterait 52 000 avec celle de 2020.

en 1968 , la pandémie est passée quasiment inaperçue. Pourquoi ? c'est la surabondance informationnelle de notre époque qui crée l'angoisse.
en 1968 pas d’internet , pas de chaines d'infos continues, une télévision publique avec très peu de chaines ,  une presse libre et pluraliste qui donnait toute la place à l’actualité politique et économique française  , le "marché commun" n’était pas encore l’UE, il était peu important dans les pensées, la Chine un lointain pays,  la mondialisation n’était même pas amorcée. 

Bref, la grippe de Hong Kong n’existait pas pour les gens.

Et quand une épidémie  passe totalement inaperçue au niveau informationnel, elle n’a strictement aucun effet sur l’économie. C’est tout le contraire maintenant : on ne parle  que de ça 24 h sur 24  : des millions d'angoissés et un pouvoir politique qui se sent obligé de "tuer" l’économie ( à moins qu'il y est tout autre chose derrière , sans jouer les "complotistes" )

Bon , ce qui n'enlève rien à la lourde dégradation de la médecine en France en quelques décennies. je le répète quasi impossible de trouver un généraliste dans la région orléanaise pour quelqu'un qui arrive ou pour quelqu'un qui perd le sien ( retraite ou autre) et encore pire pour un spécialiste ( la plupart des gens se tourne alors vers la région parisienne , à 120 km !) 

 

 

 

lourde dégradation je ne crois pas ,dans le milieu rugby on connaît bien l'accueil des urgences combien de personnes polluent le services pour des petits bobos la moitié au moins , la dernière fois en accompagnant un jeune à recoudre, une mère emmenait sa fille ado qui était tombé dans les orties ,à côté un SDF alcoolisé,  et  une pour 2 ampoules au talon et ceci à 19h un dimanche .....

Chez les médecin c'est idem on est devenu des consommateurs,  on est devenu très sensible,  pour un petit "bobo" on consulte , on est douillet!  Mal à une dent on va pas bosser, on ne sait pas se "faire"mal on le voit sur les terrains ...le gamin à un rhume et bien on le garde au chaud mais non on va chez le médecin donc médicaments comme ça il peut sortir.....

C'est une éducation à refaire nous sommeun peuple de pleureuses...

1968, la planète grippée

Dernière modification par fablebien (19/04/2020 15:30:52)

#8714

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 3 089

#8715

  • PICARD-GIRARD
  • Membre
  • 20/07/2013
  • Msg : 24 567

........que  le gvt aide le sport pro ,soit, c'est un  secteur économique comme un autre ac des emplois .......mais cette aide doit être subordonnée à un strict encadrement des salaires

avec un salaire max ne devant pas dépasser X fois le salaire mini............Halte aux excès !

Laurent TRAVERS: '' Certains ont plus ouvert la porte du frigo que  celle de la salle de muscu'......... ''

#8716

  • teillet
  • Membre
  • 08/03/2020
  • Msg : 127

thierry a écrit :
raleur03 a écrit :

En plus malheureusement ce phénomène de pandémie n'est pas nouveaux mais on en parlait pas en boucle . 

Posez la question aux anciens sur ce sujet identique sans médias ??

En France l’hiver 1969-1970, il y a cinquante ans : la grippe de Hong Kong avait fait 25.000 morts en un mois, et 31.000, entre décembre et janvier en . Dans le monde entier, c’est un million de personnes qui en était décédé.

 

 

sur ce point je suis d'accord, et en 1957 , ça a été pire .La grippe  de Hong Kong était une pandémie qui a eu lieu r à partir de l'été 1968 et jusqu’au printemps 1970. Elle a tué plus de 1 million de personnes (près 40 000 en France au total) . Il s'agit de la troisième pandémie du xxe siècle après la grippe espagnole (40 millions de morts en 1918-1920, 240 000 en France ) et la grippe asiatique (2 millions de morts en 1957 , entre 25 000 et 50 000 en France)
Et avec , en 1968 une population mondiale 2 fois moindre ( et 30 % plus faible en France) 40000 morts avec la population de 1968, ça représenterait 52 000 avec celle de 2020.

en 1968 , la pandémie est passée quasiment inaperçue. Pourquoi ? c'est la surabondance informationnelle de notre époque qui crée l'angoisse.
en 1968 pas d’internet , pas de chaines d'infos continues, une télévision publique avec très peu de chaines ,  une presse libre et pluraliste qui donnait toute la place à l’actualité politique et économique française  , le "marché commun" n’était pas encore l’UE, il était peu important dans les pensées, la Chine un lointain pays,  la mondialisation n’était même pas amorcée. 

Bref, la grippe de Hong Kong n’existait pas pour les gens.

Et quand une épidémie  passe totalement inaperçue au niveau informationnel, elle n’a strictement aucun effet sur l’économie. C’est tout le contraire maintenant : on ne parle  que de ça 24 h sur 24  : des millions d'angoissés et un pouvoir politique qui se sent obligé de "tuer" l’économie ( à moins qu'il y est tout autre chose derrière , sans jouer les "complotistes" )

Bon , ce qui n'enlève rien à la lourde dégradation de la médecine en France en quelques décennies. je le répète quasi impossible de trouver un généraliste dans la région orléanaise pour quelqu'un qui arrive ou pour quelqu'un qui perd le sien ( retraite ou autre) et encore pire pour un spécialiste ( la plupart des gens se tourne alors vers la région parisienne , à 120 km !) 

 

 

 

J'ai fait quelques recherches : la grippe dite "de hong-kong" en 1968 a fait 31 000 morts en France en 2 mois ( et non pas 1..)...ok il n'y avait pas les médias actuelles, les réseaux, etc...Mais à la grosse  différence d'aujourd'hui justement par manques d'infos...il n'y a eu aucun CONFINEMENT, pas de recommandations Sanitaires imposées comme en ce moment et on mourrait pour la plupart chez soi , pas ou peu d'hospitalisations préventives...tout cela pour te dire qu'avec le COVID en 1968 sans aucune mesure ..on aurait eu plusieurs centaines de milliers de morts donc bien plus meurtriers que la grippe de hong-kong , ceci pour répondre à ta comparaison..!

#8717

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 437

Proposition de stratégie de déconfinement du Ministère des Sports  : 

Reprise du sport professionnel et de l’activité des athlètes de haut niveau :

à compter du 11 mai – proposition que les athlètes reprennent le chemin de l’entrainement. Le MS va proposer la mise en place du plan de continuité sportive préparée pendant le confinement avec possibilité pour les athlètes de rejoindre les équipements sportifs et une pratique dans un format encore à affiner. Les personnes concernées : une liste d’athlètes ministérielle pourrait être autorisée à reprendre les activités sportives dans le cadre d’une liste d’équipements établie (base travail de l’ANS). C’est l’ANS qui est désignée comme chef de file sur ce dossier.

- Reprise du sport en plein air pour le grand public : les Français devraient pouvoir « courir,
marcher et rouler » en extérieur dans des conditions « normales » à partir du 11 mai

- Sport pro : proposition d’une reprise des compétitions à huis clos pour les ligues
professionnelles jusqu’à la fin de la saison.

- Mise en place d’une doctrine sanitaire et médicale : sur la base de ce qui va être proposé en inter-gouvernemental et de ce qui va être travaillé par le réseau mis en place par la DS qui est chef de file sur ce dossier. Plusieurs composantes peuvent être proposées :

o Bilan médical de pré-reprise obligatoire pour les athlètes. Sera proposé par le réseau médical. Pour ce qui est des tests : c’est la doctrine nationale qui s’appliquera. Des protocoles de reprise avec application des gestes sanitaires dans les modèles d’entrainement seront proposés.

o Doctrine sanitaire pour le retour à la pratique de haute intensité pour les SHN

o Doctrine médicale et sanitaire pour les Français qui vont reprendre une activité sportive

o Adaptation par discipline sportive des règles sanitaires

Rendu public par la Fédération française d'études et de sports sous-marins (FFESSM), le compte-rendu de cette réunion rédigé par le président du CNOSF, Denis Masseglia, fait également savoir qu'« une reprise des compétitions à huis clos est envisagée pour les ligues professionnelles jusqu’à la fin de la saison ». . La santé des athlètes sera évidemment encadrée via une doctrine sanitaire et médicale. Celle-ci inclus un bilan médical de pré-reprise obligatoire.

#8718

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 437

teillet a écrit :

 J'ai fait quelques recherches : la grippe dite "de hong-kong" en 1968 a fait 31 000 morts en France en 2 mois ( et non pas 1..)...ok il n'y avait pas les médias actuelles, les réseaux, etc...Mais à la grosse  différence d'aujourd'hui justement par manques d'infos...il n'y a eu aucun CONFINEMENT, pas de recommandations Sanitaires imposées comme en ce moment et on mourrait pour la plupart chez soi , pas ou peu d'hospitalisations préventives...tout cela pour te dire qu'avec le COVID en 1968 sans aucune mesure ..on aurait eu plusieurs centaines de milliers de morts donc bien plus meurtriers que la grippe de hong-kong , ceci pour répondre à ta comparaison..!

Il n' y a rien de moins sûr , ce qu'on remarque actuellement c'est que sont sont les pays les" plus confinés" , la Belgique (depuis le 18 mars), l’Italie (depuis le 8 mars), l’Espagne (13 mars) et la France (17 mars)où on bat des records de décès: en Belgique à plus de 6252 morts (470.5 décès/1 million d’habitants) ; en Espagne à plus de 21 717 morts (472/1 million) ; en Italie à plus de 24 648 (410/1 million) ; et en France 20797 ( 315/1 million).

dans les pays pays non confinés ou avec confinement bien plus leger. Aux Pays-Bas (pas de confinement), plus de 3 916 décès ( 230/1 million d’habitants ); en Suisse, plus de 1 478 décès ( 176/1 million) ; en Suède, plus de 1 765 décès ou 178/1 million d’habitants. On pourrait ajouter Singapour et Taïwan avec seulement, respectivement 11 et 3 morts par million d’habitants ! Précisons qu’en Suède et à Singapour, les restaurants, discothèques... sont restés ouverts. Même en Allemagne (5100 décès ( 63/1 million) le confinement a été partiel. 

Bon, il faudra attendre la fin de l'épidémie pour faire les comptes mais, au vu des chiffres actuels , difficile de dire qu'un  non confinement en 2020 aurait fait exploser les chiffres ou qu'un confinement en 1968 aurait fait chuter les chiffres ..Après , on ne pourra pas comparer les chiffres 2020 d'une France confinée et une France non confinée. 

 

 

#8719

  • uson21
  • Membre
  • 05/02/2017
  • Msg : 387

Tous les médias et tous les forumers ou presque sont devenus médecins ou analystes de santé

se substituant ainsi à leur expertise rugbystique....sans grand succès d'ailleurs

Pour revenir au terrain la saison est terminée et cette mascarade de pseudo-phases finales sans accession etc

ne ressemble à rien sinon à l'incapacité de la LNR à prendre les décisions qui s'imposent. Face à une situation

qui échappe aux dirigeants du gouvernement, personne n'est capable de donner une lisibilité pour les semaines

à venir. C'est à la fois triste et inquiétant 

#8720

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 437

Dans divers sports, on parle de plus en plus de matchs avec spectateurs pas avant 2021;

En foot, quelques dirigeants commencent à émettre sérieusement l'hypothèse d'une fin de championnat 2019/2020 à huis clos puis un championnat 2021 sur l'année civile. faisable mais il faudra revoir les contrats des joueurs.

 

Dernière modification par thierry (23/04/2020 13:26:34)

Pro D2