Pro D2

USON NEVERS RUGBY

#6973

  • lebaron58
  • Membre
  • 01/05/2016
  • Msg : 531

Parmi les absents neversois, on peut mentionner Trainor, Toleafoa, Faleali'i (retenus en sélections), Fabrègue, Quercy (suspendus), Maury, Curie, Roelofse, Raisuqe, Bélie (blessés)

J'ai lu ça sur le JDC durant le match, on a les durées de leurs indisponibilités ?  Bélie encore blessé, on n'a aucune nouvelle le concernant ?

#6974

  • metalman58
  • Membre
  • 06/09/2015
  • Msg : 75

lebaron58 a écrit :

Parmi les absents neversois, on peut mentionner Trainor, Toleafoa, Faleali'i (retenus en sélections), Fabrègue, Quercy (suspendus), Maury, Curie, Roelofse, Raisuqe, Bélie (blessés)

J'ai lu ça sur le JDC durant le match, on a les durées de leurs indisponibilités ?  Bélie encore blessé, on n'a aucune nouvelle le concernant ?

On peut ajouter également les absences pour ce match de Bastide, derrieux, et genevois sans savoir si dù à des blessures, de plus elliot est sorti  en boitant (grave ou pas ??)

Sous réserve les indispos sont pour Curie jusqu'à la fin d'année, Roelofse  2/3mois, et Raisuque un peu moins

#6975

  • Ovalien Dupré
  • Membre
  • 01/09/2012
  • Msg : 1 228

Amical

USON (Pro D2) – SF (Top 14), 10-16

Nevers a rivalisé avec Paris

SERMOISE-SUR-LOIRE – Vendredi 26 juillet, 20 h – Stade du Pré-Fleuri. Stade Français bat Nevers, 16-10 (10-10). Évolution du score : 0-3 ; 5-3 ; 7-3 ; 10-3 ; 10-8 ; 10-10 ; 13-10 ; 16-10.

Arbitre : Laurent Millotte (Île-de-France). Juges de touche 1, Walter Prache (Île-de-France) ; de touche 2, Cédric Pasteur (Bourgogne-Franche-Comté). Temps orageux et pluvieux, pelouse en excellent état, éclairage parfait. 6.781 spectateurs.

Pour Nevers : 1 essai Berger (40e’ + 1) ; 1 transformation et 1 pénalité (12e’) Henry.

Pour Paris : 1 essai Lapègue (17e’) ; 1 transformation Plisson ; 3 pénalités Plisson (34e’), Steyn (48e’, 61e’).

NEVERS : 15. Jaminet ; 14. Camou, 13. Naqiri, 12. Bolakoro, 11. Bonvalot ; 10. Henry, 9. Berger ; 7. Cotte, 8. Fraser (cap.), 6. Kazubek ; 5. Njewel, 4. Bradshaw ; 3. Papidze, 2. Tarrit, 23. Loleha.

Entrés en cours de jeu : 16. Philippart, 17. Kaikatsishvili, 19. Elliot, 20. Cazenave, 21. Urruty, 22. Blanc, 1. Mataradze, 24. Herry, 25. Zébango, 26. Le Gal, 27. Nyoungue, 28. Plataret.

Non utilisés : 18. Kitutu, 29. Yilmaz, 30. Bessaguet, 31. Vuillemin.

Manager Xavier Péméja ; entraîneur des avants Sébastien Fouassier, entraîneur des arrières Guillaume Jan.

PARIS : 15. Hamdaoui ; 14. Lapègue, 13. Etien, 12. Arrate, 11. Arias (cap.) ; 10. Plisson, 9. Hall ; 7. Francoz, 8. Gray, 6. Chapuis ; 5. Revert, 4. Azagoh ; 3. Vaotoa, 2. Da Silva, 1. Béthune.

Entrés en cours de jeu : 16. Futeu, 17. Mavinga, 18. Bonfils, 19. Clément, 20. Alo Émile, 21. De Giovanni, 22. Suaud, 23. Godener, 24. Coville, 25. Daguin, 26. Segonds, 27. Manu, 28. Danty, 29. Proult, 30. Desplan, 31. Steyn.

Directeur sportif Heyneke Meyer ; entraîneurs Pieter De Villiers et Dewald Senekal.

Le Pré-Fleuri a vibré à nouveau, rempli par près de sept mille spectateurs venus voir à l’œuvre les Jaunets face aux Parisiens du Top 14.

Menteur comme un soutien-gorge, un match amical peut cependant dévoiler quelques facettes des forces en présence. Celui-ci a mis au jour le nouveau projet du jeu azur et or tout en éclairant le talent de ses recrues et la force de sa mêlée.

Absents, présence. Bourguignons et Franciliens avaient pioché dans le réservoir des Espoirs pour présenter un effectif de plus de trente joueurs. Mais les absences ne se firent pas trop ressentir. Après avoir repoussée une longue attaque parisienne, les Jaunets s’offrirent, à leur tour, une belle séquence. Dans le sillage de Jason Fraser et du prometteur Janick Tarrit, les trois-quarts ignorèrent la pluie qui s’était mise à tomber. Les néo-Usonistes Kylian Jaminet et Romaric Camou montrèrent aux travées du Pré que la cellule recrutement de l’USON avait fait mouche.

Seule ombre au tableau, la sortie prématurée de Théophile Cotte, touché à l’épaule gauche.

Égalité à la pause. Nevers ouvrit la marque, Zack Henry réussissant une pénalité sanctionnant un placage haut du centre Alex Arrate. Dans la foulée, Camou manqua d’un rien le coup de pied à suivre botté par Henry. L’ex-Massycois Lester Etien enclencha le contre et servit au cœur du terrain son ailier Adrien Lapègue qui fila à dame. Jules Plisson bonifia cet essai.

Si l’ouvreur international ajouta une pénalité, les Neversois regardaient les Parisiens dans les yeux, leur mêlée commençant à prendre l’ascendant.

Lors du temps additionnel, Julien Kazubek prolongea une accélération de ses lignes arrière, feinta la passe à Camou et servit Julien Bergé, qui pointa dans l’en-but. Henry ramena les deux équipes à égalité, avant le changement de camp.

La pieuvre rose. Les roulements effectués à la mi-temps ne modifièrent en rien la domination de la mêlée des Nivernais. Pour le reste, la défense francilienne se mua en pieuvre rose, alors qu’en attaque, les Stadistes multiplièrent les charges. Les Neversois commencèrent à multiplier les fautes. Morné Steyn assura le succès visiteur en réussissant deux pénalités car les coéquipiers de Julien Arias refoulèrent une tentative volontaire de leurs adversaires qui cherchèrent, sur pénaltouche, à l’emporter sur le fil. Preuve que cette USON-là semble bien née.

Ovalien Dupré

#6976

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 4 507

Ovalien Dupré a écrit :

Amical

USON (Pro D2) – SF (Top 14), 10-16

Nevers a rivalisé avec Paris

SERMOISE-SUR-LOIRE – Vendredi 26 juillet, 20 h – Stade du Pré-Fleuri. Stade Français bat Nevers, 16-10 (10-10). Évolution du score : 0-3 ; 5-3 ; 7-3 ; 10-3 ; 10-8 ; 10-10 ; 13-10 ; 16-10.

Arbitre : Laurent Millotte (Île-de-France). Juges de touche 1, Walter Prache (Île-de-France) ; de touche 2, Cédric Pasteur (Bourgogne-Franche-Comté). Temps orageux et pluvieux, pelouse en excellent état, éclairage parfait. 6.781 spectateurs.

Pour Nevers : 1 essai Berger (40e’ + 1) ; 1 transformation et 1 pénalité (12e’) Henry.

Pour Paris : 1 essai Lapègue (17e’) ; 1 transformation Plisson ; 3 pénalités Plisson (34e’), Steyn (48e’, 61e’).

NEVERS : 15. Jaminet ; 14. Camou, 13. Naqiri, 12. Bolakoro, 11. Bonvalot ; 10. Henry, 9. Berger ; 7. Cotte, 8. Fraser (cap.), 6. Kazubek ; 5. Njewel, 4. Bradshaw ; 3. Papidze, 2. Tarrit, 23. Loleha.

Entrés en cours de jeu : 16. Philippart, 17. Kaikatsishvili, 19. Elliot, 20. Cazenave, 21. Urruty, 22. Blanc, 1. Mataradze, 24. Herry, 25. Zébango, 26. Le Gal, 27. Nyoungue, 28. Plataret.

Non utilisés : 18. Kitutu, 29. Yilmaz, 30. Bessaguet, 31. Vuillemin.

Manager Xavier Péméja ; entraîneur des avants Sébastien Fouassier, entraîneur des arrières Guillaume Jan.

PARIS : 15. Hamdaoui ; 14. Lapègue, 13. Etien, 12. Arrate, 11. Arias (cap.) ; 10. Plisson, 9. Hall ; 7. Francoz, 8. Gray, 6. Chapuis ; 5. Revert, 4. Azagoh ; 3. Vaotoa, 2. Da Silva, 1. Béthune.

Entrés en cours de jeu : 16. Futeu, 17. Mavinga, 18. Bonfils, 19. Clément, 20. Alo Émile, 21. De Giovanni, 22. Suaud, 23. Godener, 24. Coville, 25. Daguin, 26. Segonds, 27. Manu, 28. Danty, 29. Proult, 30. Desplan, 31. Steyn.

Directeur sportif Heyneke Meyer ; entraîneurs Pieter De Villiers et Dewald Senekal.

Le Pré-Fleuri a vibré à nouveau, rempli par près de sept mille spectateurs venus voir à l’œuvre les Jaunets face aux Parisiens du Top 14.

Menteur comme un soutien-gorge, un match amical peut cependant dévoiler quelques facettes des forces en présence. Celui-ci a mis au jour le nouveau projet du jeu azur et or tout en éclairant le talent de ses recrues et la force de sa mêlée.

Absents, présence. Bourguignons et Franciliens avaient pioché dans le réservoir des Espoirs pour présenter un effectif de plus de trente joueurs. Mais les absences ne se firent pas trop ressentir. Après avoir repoussée une longue attaque parisienne, les Jaunets s’offrirent, à leur tour, une belle séquence. Dans le sillage de Jason Fraser et du prometteur Janick Tarrit, les trois-quarts ignorèrent la pluie qui s’était mise à tomber. Les néo-Usonistes Kylian Jaminet et Romaric Camou montrèrent aux travées du Pré que la cellule recrutement de l’USON avait fait mouche.

Seule ombre au tableau, la sortie prématurée de Théophile Cotte, touché à l’épaule gauche.

Égalité à la pause. Nevers ouvrit la marque, Zack Henry réussissant une pénalité sanctionnant un placage haut du centre Alex Arrate. Dans la foulée, Camou manqua d’un rien le coup de pied à suivre botté par Henry. L’ex-Massycois Lester Etien enclencha le contre et servit au cœur du terrain son ailier Adrien Lapègue qui fila à dame. Jules Plisson bonifia cet essai.

Si l’ouvreur international ajouta une pénalité, les Neversois regardaient les Parisiens dans les yeux, leur mêlée commençant à prendre l’ascendant.

Lors du temps additionnel, Julien Kazubek prolongea une accélération de ses lignes arrière, feinta la passe à Camou et servit Julien Bergé, qui pointa dans l’en-but. Henry ramena les deux équipes à égalité, avant le changement de camp.

La pieuvre rose. Les roulements effectués à la mi-temps ne modifièrent en rien la domination de la mêlée des Nivernais. Pour le reste, la défense francilienne se mua en pieuvre rose, alors qu’en attaque, les Stadistes multiplièrent les charges. Les Neversois commencèrent à multiplier les fautes. Morné Steyn assura le succès visiteur en réussissant deux pénalités car les coéquipiers de Julien Arias refoulèrent une tentative volontaire de leurs adversaires qui cherchèrent, sur pénaltouche, à l’emporter sur le fil. Preuve que cette USON-là semble bien née.

Ovalien Dupré

Ovalie de retour, bienvenu chez les tiens.

J'espère que tu tiens la forme olympique. wink

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#6977

  • BOUBOU 58
  • Membre
  • 18/03/2010
  • Msg : 6 742

metalman58 a écrit :
lebaron58 a écrit :

Parmi les absents neversois, on peut mentionner Trainor, Toleafoa, Faleali'i (retenus en sélections), Fabrègue, Quercy (suspendus), Maury, Curie, Roelofse, Raisuqe, Bélie (blessés)

J'ai lu ça sur le JDC durant le match, on a les durées de leurs indisponibilités ?  Bélie encore blessé, on n'a aucune nouvelle le concernant ?

On peut ajouter également les absences pour ce match de Bastide, derrieux, et genevois sans savoir si dù à des blessures, de plus elliot est sorti  en boitant (grave ou pas ??)

Sous réserve les indispos sont pour Curie jusqu'à la fin d'année, Roelofse  2/3mois, et Raisuque un peu moins

Et l'absence de Barjaud

#6978

  • chouchous nevers
  • Membre
  • 24/12/2015
  • Msg : 1 792

BOUBOU 58 a écrit :
metalman58 a écrit :
lebaron58 a écrit :

Parmi les absents neversois, on peut mentionner Trainor, Toleafoa, Faleali'i (retenus en sélections), Fabrègue, Quercy (suspendus), Maury, Curie, Roelofse, Raisuqe, Bélie (blessés)

J'ai lu ça sur le JDC durant le match, on a les durées de leurs indisponibilités ?  Bélie encore blessé, on n'a aucune nouvelle le concernant ?

On peut ajouter également les absences pour ce match de Bastide, derrieux, et genevois sans savoir si dù à des blessures, de plus elliot est sorti  en boitant (grave ou pas ??)

Sous réserve les indispos sont pour Curie jusqu'à la fin d'année, Roelofse  2/3mois, et Raisuque un peu moins

Et l'absence de Barjaud

raisuqe sera ok pour le 1er match 

curie reprend en décembre ( joker : le géorgien )

belie a été opéré des 2 épaules l’an dernier

gibouin : cheville 

bastide , Maury ?: suite commotion 

Nemo : 3 mois ( pubalgie )

quercy loupe SAXV, Fabregue devrait être la au 1er match ...

barjaud ? Vu en tribune ...derrieux, genevois ?

Dernière modification par chouchous nevers (28/07/2019 12:54:00)

#6979

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 4 507

Essai de Connor Trainor (2 en fait mais 1 refusé)dans le match de la Pacific Nations Cup, les USA ont rencontrés le Canada cette nuit. Il relance son équipe à la 42 ème minute(44 sur la vidéo refusé)  puis en fin de match cette fois accordé.un bon match pour lui. C'est bon pour nous.

Score final  49 / 17 

Bravo et félicitation a lui. lavideo et l'article ci dessous

https://youtu.be/vw_uN0PdNP4

https://www.lequipe.fr/Rugby/Actualites/Pacific-nations-cup-les-etats-unis-terrassent-le-canada/1044388

Dernière modification par Gadget5863 (28/07/2019 22:48:39)

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#6980

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 750

 

#6981

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 4 507

thierry a écrit :

 

Même constat Président, il nous faut au mini un papa. Un par ligne serait du bonus.Pas cette année mais, si l'on veux grandir .......... a murir cette reflexion.wink

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#6982

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 750

#6983

  • Jéhanno Florian
  • Membre
  • 04/05/2017
  • Msg : 4 801

"Le temps de formation pour atteindre le haut niveau est réduit. Donc on va devoir être performant dans la préformation. C’est la tendance actuelle. Tout va plus vite. C’est le reflet de notre société, de nos vies."

Je me suis fais la même réflexion.

On se plaint que les jeunes ne jouent pas assez en ProD2 et Top14 mais on ne leur laisse même plus le temps de se préparer à ce niveau là...

Les jeunes qui n'arrivent pas à atteindre le niveau professionnel à 21 ans aujourd'hui seront obligés d'aller en Féderale 1 ou plus bas encore.

Peut-être que c'est une bonne chose pour le Rugby Amateur et qu'un passage en Fédérale 1 permet de mieux se préparer au monde professionnel (?) mais avec un an supplémentaire en Espoirs, certains jeunes qui ne sont pas prêts pour le Rugby Proffessionnel à 21 ans le seraient peut-être à 22 ans.

RC Vannes, en avant! Allez les Bleus!

Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait!

#6984

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 4 507

#6985

  • lebaron58
  • Membre
  • 01/05/2016
  • Msg : 531

#6986

  • thierry
  • Membre
  • 07/06/2006
  • Msg : 6 750

Pro D2