Fédérale 1

Situation administrative des clubs de Fédérale 1

#26

  • affreux jojo
  • Membre
  • 16/09/2016
  • Msg : 286

pool a écrit :
Olivier a écrit :

La seule conclusion que je tire, c’est qu’une rétrogradation de 2 divisions est très lourde et donc la faute de gestion est surement en conséquence.

C'est vrai que deux divisions suppose autre chose que des capitaux propres négatifs, car dans ce cas la sanction c'est relégation d'une division.

 

C 'est juste une menace de la FFR si le plan n'est pas suivi...ce n'est pas une sanction...

#27

  • affreux jojo
  • Membre
  • 16/09/2016
  • Msg : 286

affreux jojo a écrit :
pool a écrit :
Olivier a écrit :

La seule conclusion que je tire, c’est qu’une rétrogradation de 2 divisions est très lourde et donc la faute de gestion est surement en conséquence.

C'est vrai que deux divisions suppose autre chose que des capitaux propres négatifs, car dans ce cas la sanction c'est relégation d'une division.

 

C 'est juste une menace de la FFR si le plan n'est pas suivi...ce n'est pas une sanction...

C'est vrai que deux divisions suppose autre chose que des capitaux propres négatifs, car dans ce cas la sanction c'est relégation d'une division.

#28

  • Barack
  • Membre
  • 22/04/2015
  • Msg : 2 579

Olivier a écrit :

Je vais quand même éclaircir certains points. Tout d'abord, si les clubs sont sanctionnés, c'est qu'il y a des fautes de gestion. La DNACG n'est pas là pour faire du délis de sale gueule. Thierry Murie a renforcé la DNACG en recrutant des gens extrêment qualifiés pour éplucher les comptes des clubs. Certains viennent directement de Bercy. La Commission de Contrôle des Clubs de Fédérale a vu son pouvoir renforcé et peut aussi émettre des sanctions. Enfin, Thierry a insisté pour que l'on puisse utiliser tous les types de sanction prévus depuis des années par le règlement. L'idée est de faire la guerre aux clubs qui essayent d'avancer avec des moyens détournés et la différence est bien faite entre des clubs qui peuvent avoir des problèmes passagers dus à des engagements non-tenus et des clubs qui continuent à faire des choses contraire aux règlements financiers de la FFR.

Ce qui a été ajouté, c'est qu'un club qui est rétrogradé administrativement ne peut pas participer aux phases finales l'année suivante. Parce qu'il convient d'expliquer aux joueurs que les dirigeants n'ont pas fait le job. A l'arrivée, pas sur que l'on est des clubs rétrogradés qui soient aussi performants avec ce type de sanction. Autre fait, le A de la DNACG a enfin été mis en avant. Des plans d'épuration de dettes sont mis en place afin d'arrêter les hémorragies. Si vous lisez bien, c'est ce qui est proposé à certains clubs. D'autres clubs avaient déjà un plan et ils ne l'ont pas respectés.

70% des clubs sont vertueux, il faut que les 30% qui jouent avec le feu comprennent que c'est terminé et qu'il faut construire son projet en fonction des ses moyens et non l'inverse.

Alors je sais que mon intervention va en énervé plus d'un, mais avant de vous en prendre à moi, posez les questions aux bonnes personnes. Une rétrogradation administrative n'est pas anodine.

 

Je ne vois pas l'intérêt d'interdire les clubs rétrogradés de participer aux phases finales de l'année suivante. Les joueurs n'ont pas besoin de cette sanction pour comprendre que les dirigeants n'ont pas fait le job.

Pour un joueur, qui est déjà victime de la situation, c'est la triple peine :

1/ Saison actuelle foutue

2/ Rétrogradation

3/ Pas de phases finales l'année suivante, donc saison sans intérêt avec risque de fausser le championnat

Je pense que la FFR a déjà un panel de sanctions suffisant. On le voit avec les annonces recentes : points classement, amendes, rétrogradation, plan de redressement...

#29

  • Jean-Luc
  • Membre
  • 29/06/2011
  • Msg : 4 224

Barack a écrit :
Olivier a écrit :

Je vais quand même éclaircir certains points. Tout d'abord, si les clubs sont sanctionnés, c'est qu'il y a des fautes de gestion. La DNACG n'est pas là pour faire du délis de sale gueule. Thierry Murie a renforcé la DNACG en recrutant des gens extrêment qualifiés pour éplucher les comptes des clubs. Certains viennent directement de Bercy. La Commission de Contrôle des Clubs de Fédérale a vu son pouvoir renforcé et peut aussi émettre des sanctions. Enfin, Thierry a insisté pour que l'on puisse utiliser tous les types de sanction prévus depuis des années par le règlement. L'idée est de faire la guerre aux clubs qui essayent d'avancer avec des moyens détournés et la différence est bien faite entre des clubs qui peuvent avoir des problèmes passagers dus à des engagements non-tenus et des clubs qui continuent à faire des choses contraire aux règlements financiers de la FFR.

Ce qui a été ajouté, c'est qu'un club qui est rétrogradé administrativement ne peut pas participer aux phases finales l'année suivante. Parce qu'il convient d'expliquer aux joueurs que les dirigeants n'ont pas fait le job. A l'arrivée, pas sur que l'on est des clubs rétrogradés qui soient aussi performants avec ce type de sanction. Autre fait, le A de la DNACG a enfin été mis en avant. Des plans d'épuration de dettes sont mis en place afin d'arrêter les hémorragies. Si vous lisez bien, c'est ce qui est proposé à certains clubs. D'autres clubs avaient déjà un plan et ils ne l'ont pas respectés.

70% des clubs sont vertueux, il faut que les 30% qui jouent avec le feu comprennent que c'est terminé et qu'il faut construire son projet en fonction des ses moyens et non l'inverse.

Alors je sais que mon intervention va en énervé plus d'un, mais avant de vous en prendre à moi, posez les questions aux bonnes personnes. Une rétrogradation administrative n'est pas anodine.

 

Je ne vois pas l'intérêt d'interdire les clubs rétrogradés de participer aux phases finales de l'année suivante. Les joueurs n'ont pas besoin de cette sanction pour comprendre que les dirigeants n'ont pas fait le job.

Pour un joueur, qui est déjà victime de la situation, c'est la triple peine :

1/ Saison actuelle foutue

2/ Rétrogradation

3/ Pas de phases finales l'année suivante, donc saison sans intérêt avec risque de fausser le championnat

Je pense que la FFR a déjà un panel de sanctions suffisant. On le voit avec les annonces recentes : points classement, amendes, rétrogradation, plan de redressement...

Si tu ne vois pas l'intérêt, c'est que tu ne connais pas l'histoire récente (ou un peu moins récente) de ces rétrogradations. 

#30

  • Barack
  • Membre
  • 22/04/2015
  • Msg : 2 579

Jean-Luc a écrit :
Barack a écrit :
Olivier a écrit :

Je vais quand même éclaircir certains points. Tout d'abord, si les clubs sont sanctionnés, c'est qu'il y a des fautes de gestion. La DNACG n'est pas là pour faire du délis de sale gueule. Thierry Murie a renforcé la DNACG en recrutant des gens extrêment qualifiés pour éplucher les comptes des clubs. Certains viennent directement de Bercy. La Commission de Contrôle des Clubs de Fédérale a vu son pouvoir renforcé et peut aussi émettre des sanctions. Enfin, Thierry a insisté pour que l'on puisse utiliser tous les types de sanction prévus depuis des années par le règlement. L'idée est de faire la guerre aux clubs qui essayent d'avancer avec des moyens détournés et la différence est bien faite entre des clubs qui peuvent avoir des problèmes passagers dus à des engagements non-tenus et des clubs qui continuent à faire des choses contraire aux règlements financiers de la FFR.

Ce qui a été ajouté, c'est qu'un club qui est rétrogradé administrativement ne peut pas participer aux phases finales l'année suivante. Parce qu'il convient d'expliquer aux joueurs que les dirigeants n'ont pas fait le job. A l'arrivée, pas sur que l'on est des clubs rétrogradés qui soient aussi performants avec ce type de sanction. Autre fait, le A de la DNACG a enfin été mis en avant. Des plans d'épuration de dettes sont mis en place afin d'arrêter les hémorragies. Si vous lisez bien, c'est ce qui est proposé à certains clubs. D'autres clubs avaient déjà un plan et ils ne l'ont pas respectés.

70% des clubs sont vertueux, il faut que les 30% qui jouent avec le feu comprennent que c'est terminé et qu'il faut construire son projet en fonction des ses moyens et non l'inverse.

Alors je sais que mon intervention va en énervé plus d'un, mais avant de vous en prendre à moi, posez les questions aux bonnes personnes. Une rétrogradation administrative n'est pas anodine.

 

Je ne vois pas l'intérêt d'interdire les clubs rétrogradés de participer aux phases finales de l'année suivante. Les joueurs n'ont pas besoin de cette sanction pour comprendre que les dirigeants n'ont pas fait le job.

Pour un joueur, qui est déjà victime de la situation, c'est la triple peine :

1/ Saison actuelle foutue

2/ Rétrogradation

3/ Pas de phases finales l'année suivante, donc saison sans intérêt avec risque de fausser le championnat

Je pense que la FFR a déjà un panel de sanctions suffisant. On le voit avec les annonces recentes : points classement, amendes, rétrogradation, plan de redressement...

Si tu ne vois pas l'intérêt, c'est que tu ne connais pas l'histoire récente (ou un peu moins récente) de ces rétrogradations. 

Je pense connaître suffisamment le sujet pour avoir jouer deux saisons dans un club historique, peu de temps après un dépôt de bilan. Je vois aussi ce qui se passe dans un club voisin et ami comme Saint-Nazaire.

Je le répète mais les joueurs sont les premières victimes. Ceux qui restent et qui n'ont pas quitté le bateau sont méritants. Les punir à nouveau ne sert à rien.

#31

  • Jean-Luc
  • Membre
  • 29/06/2011
  • Msg : 4 224

On ne parle pas de dépôt de bilan là. Evidement que les joueurs sont victimes, au même titre que les entreprises créancières, c'est un sujet 1.000 fois évoqué, mais c'est pas le sujet. on parle des clubs rétrogradés pour problème de gestion, ça n'a rien à voir. 

#32

  • Olivier
  • Administrateur
  • 25/10/2013
  • Msg : 1 017

Non les premières victimes sont les clubs de la poule qui se retrouvent avec un ogre souvent irresponsable. Cela maintient une certaine justice. 

#33

  • titine64
  • Membre
  • 27/05/2013
  • Msg : 127

C'est extraordinaire, la DNACG rétrograde le ça Périgueux et le vice président de la FFR ( Thierry murie) annonce que pour lui le club de Périgueux n'est pas en danger ? ( Sud ouest).

Il faudrait savoir, est ce que ces décisions sont prises juste vous pour montrer que la dnacg travaille

 

#34

  • Casa
  • Membre
  • 03/03/2017
  • Msg : 70

Si la DNACG faisait aussi bien son travail auprès des clubs de Top 14 et de Pro D2 je pense que l'on aurait des surprises.C'est plus facile de taper sur des clubs de fédérale.

#35

  • Delphinetalaron
  • Banni(e)
  • 12/09/2018
  • Msg : 256

Les clubs sont surveillés, mais pas les joueurs qui pourraient pour certains recevoir de partenaires bien veillants des avantages et autres , non déclarés, comme des logements gratuits, voitures, repas,'assurances etc ....... ceci n'entrant pas dans les comptes des clubs .  Heureusement cette pratique ne se fait plus. 

#36

  • tipunch
  • Membre
  • 25/05/2005
  • Msg : 335

titine64 a écrit :

C'est extraordinaire, la DNACG rétrograde le ça Périgueux et le vice président de la FFR ( Thierry murie) annonce que pour lui le club de Périgueux n'est pas en danger ? ( Sud ouest).

Il faudrait savoir, est ce que ces décisions sont prises juste vous pour montrer que la dnacg travaille

 

Pourquoi voudrais tu que Périgueux soit en danger

Macary (ex president de Périgueux élu président de la ligue nouvelle aquitaine sous la liste Bernard Laporte)

Bilan bénéficiaire l'an dernier

dette toujours présente mais sous controle

donc pas de problème pour le CA Périgueux il a bien raison Murie, d'ailleur le CAP continue de recruter pour la montée en F1

Adan grap kouyon an, sé pa mwen pli pi.

#37

  • réglisse
  • Membre
  • 19/01/2009
  • Msg : 1 530

il ne me semble pas incompatible de subir une rétrogradation sans pour autant que le club soit en péril

si tu es rétrogradé pour dépassement de masse salariale, retard dans la transmission d'éléments, ton club peut être sain par ailleurs

#38

  • Barack
  • Membre
  • 22/04/2015
  • Msg : 2 579

Olivier a écrit :

Non les premières victimes sont les clubs de la poule qui se retrouvent avec un ogre souvent irresponsable. Cela maintient une certaine justice. 

Tous les clubs ne sont pas des ogres. Je maintiens l'idée selon laquelle on ne peut pas pénaliser un club sur plusieurs saisons. A partir du moment où le club est engagé dans une division, il doit pouvoir la disputer jusqu'à son terme, même après une rétrogradation administrative.

C'est un vraiment une curieuse vision de la justice !

#39

  • Jean-Luc
  • Membre
  • 29/06/2011
  • Msg : 4 224

Barack a écrit :
Olivier a écrit :

Non les premières victimes sont les clubs de la poule qui se retrouvent avec un ogre souvent irresponsable. Cela maintient une certaine justice. 

Tous les clubs ne sont pas des ogres. Je maintiens l'idée selon laquelle on ne peut pas pénaliser un club sur plusieurs saisons. A partir du moment où le club est engagé dans une division, il doit pouvoir la disputer jusqu'à son terme, même après une rétrogradation administrative.

C'est un vraiment une curieuse vision de la justice !

C'est justement ceux qui ne sont pas des ogres (majoritaires) qui ne doivent pas être pénalisés par les autres, et ce n'est pas une pénalité sur plusieurs saisons, si le club se met en règle dès la 1ère saison, ça s'arrête la, mais tant qu'il n'a pas réglé, il ne peut pas espérer mieux, on règle tout d'abord et on reconstruit après. J'ai connu ça dans mon club, et j'ai trouvé ça normal, on avait fait des fautes, moi c'est ta vision de la justice que je trouve étrange. Comme quoi il n'y a pas qu'une vérité. 

#40

  • fire on the bayou
  • Membre
  • 17/06/2013
  • Msg : 466

la gestion d'un club est difficile, surtout si on a comme volonté de rester dans le cadre règlementaire,,les scénarios où depuis plusieurs années des clubs sont maintenus en présentant des comptas et budget arrangés, les interprétations/ abus/ fraudes vis à vis de l'Urssaf, les détournements de vraies/fausses rémunérations de joueurs, les avantages hors bilans, des plans d'apurement, qui s'apurent ou ne s'apurent pas, les Présidents responsables,  avec plus ou moins d'imagination, des Présidents irresponsables, avec plus ou moins d'imagination, les arrangements entre amis,  des traitements de situations avec des scénarios divers et variés , etc...... en somme  il y a des règles et beaucoup de border line, et souvent ça ne dure qu'un temps.

Alors, quels que soient le fondement et le contenu de la publication du Midol, et quel que soit l'effet Buzz entretenu, il doit bien y avoir un fonds d'abus, de surendettement, de sur régime pour les uns et d'apporche du respect des règles pour d'autres. Pendant ce temps là des inter saisons se font, des surenchères au niveau des mutations sont courantes, des bruits 'ils sont dans le rouge"...."non on n'y est pas".circulent de manière récurrente, quid des plans d'apurement? les donneurs de leçons prolifèrent avec la métode de gestion qui permet tout ça,  etc.........qu 'une certaine rigueur s'impose ce n'est pas pour me déplaire, car où se trouve à minima l'équité sportive ? priorisons au max la formation pour assurer la paix sociale et la vie de la cité,  et ne recrutons pas à tout va des plus ou moins mercenaires (qui la plupart du temps savent rebondir), pour être en haut de l'affiche, et in fine laisser des clients, des fournisseurs, des encadrants, des joueurs, des vrais/faux supporters, des  clubs, des villages et des villes dans la M....Bonnes Fêtes

Dernière modification par fire on the bayou (27/12/2018 14:04:55)

#41

  • Tilouisdarouen
  • Membre
  • 27/08/2018
  • Msg : 289

SNR D'ABORD a écrit :
Tilouisdarouen a écrit :
Olivier a écrit :

Je pense que nous avons retrouvé la bonne formule. Nous avons 2 ovnis en F1, Rouen et Valence Romans, pour le reste, on voit vite que tout le monde est rentré dans le rang. Même les rétrogradés de pro D2 ne sont pas dominateurs.

La F1 va se réguler et le delta entre premiers et derniers devrait se réduire avec le nouveau fonctionnement de la CCCF et de la DNACG.

Je parlais administrativmentement. On a quand même (et surtout) 3 clubs qui sont Nice, Nantes et Tarbes qui jouent les cadors dans leur poule respective de FED 1 et qui sont pour l'instant sous le coup d'une relégation en Fed 3. Et il y a aussi Rodez et St Médard qui sont également suceptibles de connaître le même sort.

Ces clubs faussent le championnat et frustent leurs supporters, faisant croire à une fin de saison en apothéose, mais au final, il y a de grandes chances qu'ils soient fortement déçus. Par ex., Nantes a une très très belle équipe, mais s'ils devaient finir 2e et potentiellement relégués en FED 3, en plus, à la Beaujoire, il va y avoir de l'echos dans les tribunes....Evidemment, je leur souhaite très sincèrement de se sauver et pas uniquement sur cette saison, mais dans la durée.

Attention aux verdict sans nuance : Le gars "d'a Rouen" semble oublier que ses couleurs ont aussi terni le championat dans un passé pas si lointain ...

Effectivement, les nuances seront apportées par les clubs en appel. Pour le reste de la phrase, je ne comprends pas ce que tu veux dire ???

Normand, oui, mais j'ai aussi d'autres qualités...

#42

  • pool
  • Membre
  • 04/10/2004
  • Msg : 1 602

#43

  • LeCancre
  • Membre
  • 25/11/2018
  • Msg : 58

Oui, un peu de rigueur ne doit pas faire de mal, un contrôle de l'utilisation des fonds publics semble le minimum et, en effet, un peu de mesure et de respect aussi. Qui nous dit que dans ces 30% de clubs non vertueux il n'y a pas un grand nombre de personnes qui font beaucoup pour un rugby de qualité et équitable. Que dans les autres on ne laisse pas filer la violence ou le dopage, par exemple? Est-ce que le rugby français se portera mieux avec Tarbes en F3? Est-ce que les compétions de la FFR sont équitables? Est-ce qu'elle le seront davantage après avoir rétrogradé quelques clubs? Où s'en iront les frustrations après?

Il me semble que le rugby français est imparfait, mais est-ce que stigmatiser, diviser, punir, améliore son état? Qu'est qu'on répondrait à un club qui nous dirait « on ne respecte pas les critères parce qu’on veut assurer le développement du rugby », « Dans notre contexte, dans notre histoire, dans notre parcours on est obligé de passer par là » ? Je me demande, d’ailleurs, s'il n'y a pas des clubs qui sont devenus des places fortes du rugby ou qui le sont restés en se mettant hors des limites.

Porter le combat de l'équité ne semble-t-il pas perdu d'avance? Ne risque-t-il pas de créer des frustrations supplémentaires et de renforcer les divisions?

Ne pourrions-nous pas porter notre regard plutôt sur l'éthique que sur l'équité?

L'histoire des bonus (points, financiers) est une bonne chose pourquoi ne pas l'utiliser pour d'autres critères? Les bonnes pratiques, avec ceux qui les portent, pourraient peut-être prendre le dessus. Il y aurait même, là, un véritable axe de valorisation et développement pour les clubs ayant moins de moyens et le rugby français.

 

 

#44

  • SNR D'ABORD
  • Membre
  • 24/04/2014
  • Msg : 597

Tilouisdarouen a écrit :
SNR D'ABORD a écrit :
Tilouisdarouen a écrit :

Je parlais administrativmentement. On a quand même (et surtout) 3 clubs qui sont Nice, Nantes et Tarbes qui jouent les cadors dans leur poule respective de FED 1 et qui sont pour l'instant sous le coup d'une relégation en Fed 3. Et il y a aussi Rodez et St Médard qui sont également suceptibles de connaître le même sort.

Ces clubs faussent le championnat et frustent leurs supporters, faisant croire à une fin de saison en apothéose, mais au final, il y a de grandes chances qu'ils soient fortement déçus. Par ex., Nantes a une très très belle équipe, mais s'ils devaient finir 2e et potentiellement relégués en FED 3, en plus, à la Beaujoire, il va y avoir de l'echos dans les tribunes....Evidemment, je leur souhaite très sincèrement de se sauver et pas uniquement sur cette saison, mais dans la durée.

Attention aux verdict sans nuance : Le gars "d'a Rouen" semble oublier que ses couleurs ont aussi terni le championat dans un passé pas si lointain ...

Effectivement, les nuances seront apportées par les clubs en appel. Pour le reste de la phrase, je ne comprends pas ce que tu veux dire ???

Tu es sans doute jeune ce qui expliquerait ne pas comprendre mon allusion: sauf erreur de ma part j'ai connu un RC Rouen qui a eu des difficultés "économiques" avant le débarquement anglais - pardonne-moi de ne plus me rappeler des saisons concernées .

Si çà c'est visiblement arrangé, tant mieux, mais prudence dans les écrits car la "vie en ovalie n'est pas un long fleuve tranquille"

Cordialement

 

#45

  • réglisse
  • Membre
  • 19/01/2009
  • Msg : 1 530

LeCancre a écrit :

Oui, un peu de rigueur ne doit pas faire de mal, un contrôle de l'utilisation des fonds publics semble le minimum et, en effet, un peu de mesure et de respect aussi. Qui nous dit que dans ces 30% de clubs non vertueux il n'y a pas un grand nombre de personnes qui font beaucoup pour un rugby de qualité et équitable. Que dans les autres on ne laisse pas filer la violence ou le dopage, par exemple? Est-ce que le rugby français se portera mieux avec Tarbes en F3? Est-ce que les compétions de la FFR sont équitables? Est-ce qu'elle le seront davantage après avoir rétrogradé quelques clubs? Où s'en iront les frustrations après?

Il me semble que le rugby français est imparfait, mais est-ce que stigmatiser, diviser, punir, améliore son état? Qu'est qu'on répondrait à un club qui nous dirait « on ne respecte pas les critères parce qu’on veut assurer le développement du rugby », « Dans notre contexte, dans notre histoire, dans notre parcours on est obligé de passer par là » ? Je me demande, d’ailleurs, s'il n'y a pas des clubs qui sont devenus des places fortes du rugby ou qui le sont restés en se mettant hors des limites.

Porter le combat de l'équité ne semble-t-il pas perdu d'avance? Ne risque-t-il pas de créer des frustrations supplémentaires et de renforcer les divisions?

Ne pourrions-nous pas porter notre regard plutôt sur l'éthique que sur l'équité?

L'histoire des bonus (points, financiers) est une bonne chose pourquoi ne pas l'utiliser pour d'autres critères? Les bonnes pratiques, avec ceux qui les portent, pourraient peut-être prendre le dessus. Il y aurait même, là, un véritable axe de valorisation et développement pour les clubs ayant moins de moyens et le rugby français.

 

 

un peu subjectif comme raisonnement, l'éthique est difficile à quantifier

et puis si tu mets des règles en place, mais que tu les respectes pas ça sert pas à grand chose, et celui qui se casse la nénette à les respecter, il passe un peu pour le dindon de la farce.

il faut faire le ménage dans les clubs et bannir certaines pratiques

la clé je pense, c'est que les dirigeants adaptent les ambitions à leurs moyens et qu'ils arrêtent de vouloir faire d'un patelin de 300 pécores un club pro

je grossis le trait mais on voit bcp de clubs qui se grillent à vouloir faire de la course à l'armement sans en avoir les moyens, soit pour faire miroiter aux sponsors le monde pro, soit pour essayer de renouer avec le lustre d'antan

moi j'ai joué à la voulte, club champion de france en 1970, maintenant en Honneur, et sans les moyens d'aller plus haut, si ça fait mal au coeur par rapport à l'histoire de ce club, c'est en aucun cas honteux de jouer à un niveau plus faible, mais certains dirigeants s'y refusent.

que les clubs pris avec les doigts dans le pot de confiture soient punis sévèrement c'est qd mm la moindre des choses, ça ressemble à quoi de voir des champions de france qui ont planté tout le monde la saison d'avant et qui se pavanent avec le bouclier !!!!

après il faut distinguer le club qui tombe parce que son sponsor l'a planté et celui qui triche, enfin à mon sens

#46

  • waddle280285
  • Membre
  • 27/11/2018
  • Msg : 188

#47

  • pool
  • Membre
  • 04/10/2004
  • Msg : 1 602

#48

  • Olivier
  • Administrateur
  • 25/10/2013
  • Msg : 1 017

Sauf que le contenu est à charge contre kes clubs wink

#49

  • pool
  • Membre
  • 04/10/2004
  • Msg : 1 602

Olivier a écrit :

Sauf que le contenu est à charge contre kes clubs wink

 

oui en effet mais avec un paquet d'ambiguité....

Quand une plaisanterie a besoin d'explications c'est qu'il valait mieux ne pas la faire.

#50

  • Jean-Luc
  • Membre
  • 29/06/2011
  • Msg : 4 224

Olivier a écrit :

Sauf que le contenu est à charge contre kes clubs wink

Ben c'est comme d'hab. le rugbynistère fait des titres à sensation pour attirer le chaland, ils n'ont aucun journaliste et ne font que des copié-collé de texte qu'ils piquent ailleurs. Mais dans le truc, sur 48 clubs de fed1, il y en a quand même 41 (soit 85%) qui n'ont pas de problème avec leurs gestions administrative et financière, donc ceux la doivent être plutôt content de voir ces contrôles. Après, pour beaucoup de clubs aujourd'hui concernés, tout va se remettre en ordre rapidement et c'est très bien, c'est quand même dommage d'être obligé de devoir passer par des menaces de sanctions pour que chacun soit dans les règles.

Pour l'interview du président de Rouen dans cet article, c'est quand même gros l'argument de travaux au secrétariat, panne d'internet mais la secrétaire envoie quand même des mails à un trésorier en vacances et à son président absent ... un document incomplet par oubli .... bref, pas très sérieux quand on aspire à la ProD2, mais plus c'est gros, plus ça passe visiblement. 

Dernière modification par Jean-Luc (28/12/2018 10:04:59)