Fédérale 1

Situation administrative des clubs de Fédérale 1

#161

  • Jean-Luc
  • Membre
  • 29/06/2011
  • Msg : 4 408

TheBarge a écrit :
Jean-Luc a écrit :
Delphinetalaron a écrit :

c'était juste moqueur !  Pour l'accent et on aurait dit un retour en 1981 dans les premières radio libre !!!!! 

L'interview ne m'a pas rien appris , sauf ce fameux contrat  pro amateur ?????  Et qu'un demi finaliste perdant peut monter en prod2 ( si j'ai bien suivi )  ....

Je crois que tu n'as pas bien suivi laugh

Un demi-finaliste perdant pourra bien monter en ProD2 si :

- les finalistes ne répondent pas au cahier des charges

- il répond au cahier des charges

Donc il a bien suivi wink

Ce n'était pas le seul point abordé dans cet interview, après, si on ne retient que ça .... Evidement sans rien proposer d'autre

#162

  • Barack
  • Banni(e)
  • 22/04/2015
  • Msg : 2 605

Gadget5863 a écrit :
fantasio a écrit :

tout a fait - trop de clubs dans un petit perimettre

en esperant des avancees au nord  - lille-strasbourg  ..

nb ligue fermee - la super league a  13  le faisait - puis y a renonce car  la competiion n avait plus de saveur

par compte la premiership 15  y pense   

 donc vaste debat 

Fantasio, si tu suis un peu le rugby , tu verra que :

Strasbourg n'est pas une avancée au Nord car déjà dans le rouge à mi-saison est surement disparu dans un bref délai, donc plus de club a Strasbourg en F1 avant un bon bout de temps.Ils ont les mêmes problèmes que Lilles il y a quelque années et le même reméde "out of rugby".Il y a l'OMR dans le nord (ex LMR ??)qui fait carton plein en F2 mais avant d'arriver au monde PRO il faudra au minimum 3/4 ans

Ci dessous carte des clubs F2et F1 

http://www.rugbyfederal.com/clubs/?page=f1

http://www.rugby-club-chateaurenard.fr/poule-4-de-federale-2-2018-2019/

fed1-2v.jpg

Les spécialistes du rugby ne sont pas toujours bons en géographie : les cartes ne correspondent pas aux liens (par exemple : on ne voit pas Nantes, Rennes, Rouen...) et Lille ne prend pas de "s".

Le point de départ d'un bon développement du rugby est une juste répartition des territoires. Lorsqu' on regarde les compositions géographiques des poules, les clubs du nord (en dessous d'une ligne Bordeaux, Lyon) représentent 1/4 des clubs, dans toutes les divisions fédérales.

Si on compare les équipes qui sont montées en ProD2 depuis les 3 dernières années, nous avons Vannes, Angoulême, Massy, Nevers, Bourg en Bresse et Aix en Provence, soit 5 équipe du Nord et 1 seule équipe du Sud.

 

#163

  • PICARD-GIRARD
  • Membre
  • 20/07/2013
  • Msg : 22 807

  • Thierry MURIE présente la réforme pour la saison prochaine, ainsi que le travail de réflexion en cours, en lien avec les Présidents de club de Fédérale 1.
  • Sur les 44 clubs convoqués en réunion, à cause des difficultés de transport, 32 ont pu être présents. Le projet a été validé par les 32 clubs, ce qui reflète un certain équilibre.
  • Les critères d’accession ont été remaniés afin de repartir sur les fondamentaux de notre sport, c'est-à-dire le sportif en premier, le financier en deuxième et l’administratif en troisième.
  • A partir de cela, il est sorti une proposition commune qui est de repartir sur 4 poules de 12 équipes, à raison de 3 clubs par poule en y apportant l'aspect le plus géographique possible.
  • Le principe des descentes est proposé tel quel : les 8 équipes classées aux deux dernières places de chaque poule sont rétrogradées en 2ème division fédérale. Le cahier des charges d’accession en PRO D2 est conservé. Ce sera une condition d'accession à la poule. C'est le minimum à avoir pour prétendre à la PRO D2.
  • Le projet de format est le suivant :
    • Le type de championnat sera premier lieu le championnat de France qui pourra être conservé sous le nom de Jean Prat, si on le souhaite. Les deux premiers de chaque poule seront qualifiés pour les ¼ de finale du championnat de France. Les demi-finales se joueront en aller-retour et la finale sur terrain neutre. La logique veut que les deux finalistes qui répondent au cahier des charges et au contrôle de la DNACG de la Ligue pour monter en PRO D2 monteront.
    • Au cas où il n'y aurait qu'un club qui réponde au cahier des charges des charges, il y aura une petite finale entre les deux demi-finalistes qui déterminera leur rang, c’est-à-dire le 3ème et le 4ème, serait repêché le troisième.
    • Si aucun des deux, à la finale, ne répondait au cahier des charges, on repêcherait les deux demi-finalistes.
    • Si, sur les 4 qui pourraient être élus, un seul répond au cahier des charges, il n'y aurait qu'une montée vers la PRO D2 et si aucun des 4 clubs ne le respecte, il n’y aurait pas de montée, pas de descente.
    • Ensuite, la deuxième partie, c'est-à-dire les clubs qui n'auront pas fini dans les deux premiers, c’est-à-dire les 10 autres clubs de chaque poule : c'est le souhait des clubs, il sera recréé le challenge Yves Du Manoir qui parle à toutes les parties prenantes, aux équipes, aux partenaires des clubs, aux dirigeants, etc.
    • Pour disputer le challenge Yves Du Manoir, les 16 équipes classées de la 3ème à la 6ème place de chaque poule sont qualifiées pour la phase finale du tournoi.
    • Le format de la phase finale est identique au Jean Prat d'aujourd'hui : 1/8e et ¼ en « aller-retour », ½ finales et finale sur terrain neutre, soit 28 matchs maximum sur la saison.
    • Le vainqueur de la finale remporte le trophée.

"Jouer contre l'Ecosse et contre l'Italie en match de préparation à la CDM est pour nous une belle opportunité d'évaluer notre capacité à rivaliser avec deux grandes nations du rugby, a indiqué Brunel, cité dans le communiqué de la FFR. Septembre 2018......défense de rire !

#164

  • Barack
  • Banni(e)
  • 22/04/2015
  • Msg : 2 605

PICARD-GIRARD a écrit :
  • Les critères d’accession ont été remaniés afin de repartir sur les fondamentaux de notre sport, c'est-à-dire le sportif en premier, le financier en deuxième et l’administratif en troisième.
  • A partir de cela, il est sorti une proposition commune qui est de repartir sur 4 poules de 12 équipes, à raison de 3 clubs par poule en y apportant l'aspect le plus géographique possible.

Je réagis aux deux points qui me paraissent fondamentaux :

Thierry Murie explique, à juste titre, qu'il y a un gouffre financier entre la Fédérale 1 et la ProdD2. En d'autres termes, il faudrait qu'un club de Fédérale double au moins son budget pour espérer se maintenir en ProD2.

D'où ma question : est-ce qu'une Fédérale 1 avec 4 poules de 12 clubs (avec un aspect géographique) prépare financièrement et sportivement à la ProD2 ?

Ma réponse est NON.

Si on continue sur ce chemin, il y aura de fait une ligue professionnelle sans descente puisqu'aucun club n'arrivera à construire un projet suffisamment solide.

#165

  • PICARD-GIRARD
  • Membre
  • 20/07/2013
  • Msg : 22 807

Barack a écrit :
Gadget5863 a écrit :
fantasio a écrit :

tout a fait - trop de clubs dans un petit perimettre

en esperant des avancees au nord  - lille-strasbourg  ..

nb ligue fermee - la super league a  13  le faisait - puis y a renonce car  la competiion n avait plus de saveur

par compte la premiership 15  y pense   

 donc vaste debat 

Fantasio, si tu suis un peu le rugby , tu verra que :

Strasbourg n'est pas une avancée au Nord car déjà dans le rouge à mi-saison est surement disparu dans un bref délai, donc plus de club a Strasbourg en F1 avant un bon bout de temps.Ils ont les mêmes problèmes que Lilles il y a quelque années et le même reméde "out of rugby".Il y a l'OMR dans le nord (ex LMR ??)qui fait carton plein en F2 mais avant d'arriver au monde PRO il faudra au minimum 3/4 ans

Ci dessous carte des clubs F2et F1 

http://www.rugbyfederal.com/clubs/?page=f1

http://www.rugby-club-chateaurenard.fr/poule-4-de-federale-2-2018-2019/

fed1-2v.jpg

Les spécialistes du rugby ne sont pas toujours bons en géographie : les cartes ne correspondent pas aux liens (par exemple : on ne voit pas Nantes, Rennes, Rouen...) et Lille ne prend pas de "s".

Le point de départ d'un bon développement du rugby est une juste répartition des territoires. Lorsqu' on regarde les compositions géographiques des poules, les clubs du nord (en dessous d'une ligne Bordeaux, Lyon) représentent 1/4 des clubs, dans toutes les divisions fédérales.

Si on compare les équipes qui sont montées en ProD2 depuis les 3 dernières années, nous avons Vannes, Angoulême, Massy, Nevers, Bourg en Bresse et Aix en Provence, soit 5 équipe du Nord et 1 seule équipe du Sud.

............FFR et géographie.........une nelle preuve !!!!

Extrait d'un CR......

''....La ville d’Agen est ainsi proposée pour accueillir la prochaine Assemblée Générale Financière, d’une part parce qu’elle a une position géographiquement centrale, laugh cheeky laughet d’autre part en raison du dépôt de sa candidature pour le Congrès 2021.''

MDR

"Jouer contre l'Ecosse et contre l'Italie en match de préparation à la CDM est pour nous une belle opportunité d'évaluer notre capacité à rivaliser avec deux grandes nations du rugby, a indiqué Brunel, cité dans le communiqué de la FFR. Septembre 2018......défense de rire !

#166

  • Jean-Luc
  • Membre
  • 29/06/2011
  • Msg : 4 408

PICARD-GIRARD a écrit :
Barack a écrit :
Gadget5863 a écrit :

Fantasio, si tu suis un peu le rugby , tu verra que :

Strasbourg n'est pas une avancée au Nord car déjà dans le rouge à mi-saison est surement disparu dans un bref délai, donc plus de club a Strasbourg en F1 avant un bon bout de temps.Ils ont les mêmes problèmes que Lilles il y a quelque années et le même reméde "out of rugby".Il y a l'OMR dans le nord (ex LMR ??)qui fait carton plein en F2 mais avant d'arriver au monde PRO il faudra au minimum 3/4 ans

Ci dessous carte des clubs F2et F1 

http://www.rugbyfederal.com/clubs/?page=f1

http://www.rugby-club-chateaurenard.fr/poule-4-de-federale-2-2018-2019/

fed1-2v.jpg

Les spécialistes du rugby ne sont pas toujours bons en géographie : les cartes ne correspondent pas aux liens (par exemple : on ne voit pas Nantes, Rennes, Rouen...) et Lille ne prend pas de "s".

Le point de départ d'un bon développement du rugby est une juste répartition des territoires. Lorsqu' on regarde les compositions géographiques des poules, les clubs du nord (en dessous d'une ligne Bordeaux, Lyon) représentent 1/4 des clubs, dans toutes les divisions fédérales.

Si on compare les équipes qui sont montées en ProD2 depuis les 3 dernières années, nous avons Vannes, Angoulême, Massy, Nevers, Bourg en Bresse et Aix en Provence, soit 5 équipe du Nord et 1 seule équipe du Sud.

............FFR et géographie.........une nelle preuve !!!!

Extrait d'un CR......

''....La ville d’Agen est ainsi proposée pour accueillir la prochaine Assemblée Générale Financière, d’une part parce qu’elle a une position géographiquement centrale, laugh cheeky laughet d’autre part en raison du dépôt de sa candidature pour le Congrès 2021.''

MDR

Comme Barack, j'avais aussi remarqué que les images ne correspondaient pas aux liens, mais les images, comme les liens, comme l'auteur du message n'ont visiblement pas de rapport avec la FFR, mais je me trompe peut être, Châteaurenard remplace peut être Marcoussis surprise , Pour Agen, faudrait savoir, d'un côté vous expliquez que 3/4 des clubs sont dans le sud, et de l'autre vous dîtes qu'Agen n'est pas centré sur la carte du rugby ... , je suis pas sur que Paris soit mieux centré, Bourges encore moins wink , bon, je taquine, ça reste des détails laugh

#167

  • Olivier
  • Administrateur
  • 25/10/2013
  • Msg : 1 188

Barack a écrit :
PICARD-GIRARD a écrit :
  • Les critères d’accession ont été remaniés afin de repartir sur les fondamentaux de notre sport, c'est-à-dire le sportif en premier, le financier en deuxième et l’administratif en troisième.
  • A partir de cela, il est sorti une proposition commune qui est de repartir sur 4 poules de 12 équipes, à raison de 3 clubs par poule en y apportant l'aspect le plus géographique possible.

Je réagis aux deux points qui me paraissent fondamentaux :

Thierry Murie explique, à juste titre, qu'il y a un gouffre financier entre la Fédérale 1 et la ProdD2. En d'autres termes, il faudrait qu'un club de Fédérale double au moins son budget pour espérer se maintenir en ProD2.

D'où ma question : est-ce qu'une Fédérale 1 avec 4 poules de 12 clubs (avec un aspect géographique) prépare financièrement et sportivement à la ProD2 ?

Ma réponse est NON.

Si on continue sur ce chemin, il y aura de fait une ligue professionnelle sans descente puisqu'aucun club n'arrivera à construire un projet suffisamment solide.

Vous voulez toujours comparer des choux et des carrottes. Ce n'est pas le nombre de clubs dans une division qui prépare à l'étage du dessus, c'est la politique et la stratégie du club, donc local. Le seul argument que l'on peut entendre, c'est que les gros bras se font chier, tout comme en Top 14, en Pro D2, en Fédérale 2, en Fédérale 3, en Honneur, en Promotion d'Honneur, en 1° série, en 2° série, en 3° série, en 4° série, en Elite 1 féminine, en Elite 2 féminine, en Fédérale 1 féminine, en Fédérale 2 féminine.

En jeunes un peu moins puisqu'on a des brassages...

4 poule de 12, ma réponse est oui car il faut offrir à un maximum de joueurs la possiblité de jouer à un bon niveau et donc tirer vers le haut la formation.

#168

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 2 295

fantasio a écrit :

ami gadget .. oui je suis le rugby  et je connais soucis de strasbourg  et lille- voire nantes st nazaire l an dernier

mais cela n empeche pas d esperter voir un peu plus de club au nord  et moins de sur representation au sud 

ex languedoc- region toulouse - cote basque .

Je comprend bien et je sais que tu suis le rugby, je lis souvent tes post's mais apparemment au Nord, rien de nouveau a part un club de F2 qui pete le feu mais en F2 à suivre.

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#169

  • Delphinetalaron
  • Banni(e)
  • 12/09/2018
  • Msg : 256

Jean-Luc a écrit :
TheBarge a écrit :
Jean-Luc a écrit :

Je crois que tu n'as pas bien suivi laugh

Un demi-finaliste perdant pourra bien monter en ProD2 si :

- les finalistes ne répondent pas au cahier des charges

- il répond au cahier des charges

Donc il a bien suivi wink

Ce n'était pas le seul point abordé dans cet interview, après, si on ne retient que ça .... Evidement sans rien proposer d'autre

oui j'avais bien suivi mais mal expliqué, si les un des finalistes ne répond pas au CdC le demi finaliste qui lui oui, montera . Et si les deux 1/2 finalistes y répondent ?  Pour le reste je savais , donc faut lire avant de dire "ce n'est pas le seul point, tata ti tata ta" .  Merci

#170

  • Delphinetalaron
  • Banni(e)
  • 12/09/2018
  • Msg : 256

Mais bon comme T. M s'est trompé sur 2 points,   peut être s'est il trompé sur autre chose ?????   ??????????

#171

  • Barack
  • Banni(e)
  • 22/04/2015
  • Msg : 2 605

Olivier a écrit :
Barack a écrit :
PICARD-GIRARD a écrit :
  • Les critères d’accession ont été remaniés afin de repartir sur les fondamentaux de notre sport, c'est-à-dire le sportif en premier, le financier en deuxième et l’administratif en troisième.
  • A partir de cela, il est sorti une proposition commune qui est de repartir sur 4 poules de 12 équipes, à raison de 3 clubs par poule en y apportant l'aspect le plus géographique possible.

Je réagis aux deux points qui me paraissent fondamentaux :

Thierry Murie explique, à juste titre, qu'il y a un gouffre financier entre la Fédérale 1 et la ProdD2. En d'autres termes, il faudrait qu'un club de Fédérale double au moins son budget pour espérer se maintenir en ProD2.

D'où ma question : est-ce qu'une Fédérale 1 avec 4 poules de 12 clubs (avec un aspect géographique) prépare financièrement et sportivement à la ProD2 ?

Ma réponse est NON.

Si on continue sur ce chemin, il y aura de fait une ligue professionnelle sans descente puisqu'aucun club n'arrivera à construire un projet suffisamment solide.

Vous voulez toujours comparer des choux et des carrottes. Ce n'est pas le nombre de clubs dans une division qui prépare à l'étage du dessus, c'est la politique et la stratégie du club, donc local. Le seul argument que l'on peut entendre, c'est que les gros bras se font chier, tout comme en Top 14, en Pro D2, en Fédérale 2, en Fédérale 3, en Honneur, en Promotion d'Honneur, en 1° série, en 2° série, en 3° série, en 4° série, en Elite 1 féminine, en Elite 2 féminine, en Fédérale 1 féminine, en Fédérale 2 féminine.

En jeunes un peu moins puisqu'on a des brassages...

4 poule de 12, ma réponse est oui car il faut offrir à un maximum de joueurs la possiblité de jouer à un bon niveau et donc tirer vers le haut la formation.

Il est totalement faux d'écrire que certains clubs du TOP14 ou de ProD se font chier. Demande aux brivistes s'ils se sont fait chier à Massy. Il s'agit de deux championnat homogène.

Il est totalement faux d'écrire que cela permet à un maximum de jeunes d'atteindre à un bon niveau et ainsi de tirer sur la formation.

C'est exactement le même raisonnement qu'on a tenu en France sur le baccalauréat.

Faire croire à 48 clubs qu'ils sont au meilleur niveau amateur, c'est tirer les clubs vers le bas et rabaisser ce chanpionnat.

Avec ce genre de raisonnement, les présidents de clubs de ProD2 n'ont pas trop de soucis à ce faire.

#172

  • TheBarge
  • Membre
  • 27/02/2014
  • Msg : 2 615

Delphinetalaron a écrit :
Jean-Luc a écrit :
TheBarge a écrit :

Un demi-finaliste perdant pourra bien monter en ProD2 si :

- les finalistes ne répondent pas au cahier des charges

- il répond au cahier des charges

Donc il a bien suivi wink

Ce n'était pas le seul point abordé dans cet interview, après, si on ne retient que ça .... Evidement sans rien proposer d'autre

oui j'avais bien suivi mais mal expliqué, si les un des finalistes ne répond pas au CdC le demi finaliste qui lui oui, montera . Et si les deux 1/2 finalistes y répondent ?  Pour le reste je savais , donc faut lire avant de dire "ce n'est pas le seul point, tata ti tata ta" .  Merci

Une petite finale est prévue pour avoir un classement de 1 à 4.

#173

  • Olivier
  • Administrateur
  • 25/10/2013
  • Msg : 1 188

Barack a écrit :
Olivier a écrit :
Barack a écrit :

Je réagis aux deux points qui me paraissent fondamentaux :

Thierry Murie explique, à juste titre, qu'il y a un gouffre financier entre la Fédérale 1 et la ProdD2. En d'autres termes, il faudrait qu'un club de Fédérale double au moins son budget pour espérer se maintenir en ProD2.

D'où ma question : est-ce qu'une Fédérale 1 avec 4 poules de 12 clubs (avec un aspect géographique) prépare financièrement et sportivement à la ProD2 ?

Ma réponse est NON.

Si on continue sur ce chemin, il y aura de fait une ligue professionnelle sans descente puisqu'aucun club n'arrivera à construire un projet suffisamment solide.

Vous voulez toujours comparer des choux et des carrottes. Ce n'est pas le nombre de clubs dans une division qui prépare à l'étage du dessus, c'est la politique et la stratégie du club, donc local. Le seul argument que l'on peut entendre, c'est que les gros bras se font chier, tout comme en Top 14, en Pro D2, en Fédérale 2, en Fédérale 3, en Honneur, en Promotion d'Honneur, en 1° série, en 2° série, en 3° série, en 4° série, en Elite 1 féminine, en Elite 2 féminine, en Fédérale 1 féminine, en Fédérale 2 féminine.

En jeunes un peu moins puisqu'on a des brassages...

4 poule de 12, ma réponse est oui car il faut offrir à un maximum de joueurs la possiblité de jouer à un bon niveau et donc tirer vers le haut la formation.

Il est totalement faux d'écrire que certains clubs du TOP14 ou de ProD se font chier. Demande aux brivistes s'ils se sont fait chier à Massy. Il s'agit de deux championnat homogène.

Il est totalement faux d'écrire que cela permet à un maximum de jeunes d'atteindre à un bon niveau et ainsi de tirer sur la formation.

C'est exactement le même raisonnement qu'on a tenu en France sur le baccalauréat.

Faire croire à 48 clubs qu'ils sont au meilleur niveau amateur, c'est tirer les clubs vers le bas et rabaisser ce chanpionnat.

Avec ce genre de raisonnement, les présidents de clubs de ProD2 n'ont pas trop de soucis à ce faire.

Ben non justement, le niveau des meilleurs ne baisse pas, c'est là où tu te trompes... Ils veulent accéder à l'étage supérieur et donc font ce qu'il faut. Et le fairt de se confronter à ce genre d'équipes te fait progresser...

Quant à la pro D2, ils peuvent se faire du souci, regarde déjà ceux qui ont plongé...

#174

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 2 295

Barack a écrit :
PICARD-GIRARD a écrit :
  • Les critères d’accession ont été remaniés afin de repartir sur les fondamentaux de notre sport, c'est-à-dire le sportif en premier, le financier en deuxième et l’administratif en troisième.
  • A partir de cela, il est sorti une proposition commune qui est de repartir sur 4 poules de 12 équipes, à raison de 3 clubs par poule en y apportant l'aspect le plus géographique possible.

Je réagis aux deux points qui me paraissent fondamentaux :

Thierry Murie explique, à juste titre, qu'il y a un gouffre financier entre la Fédérale 1 et la ProdD2. En d'autres termes, il faudrait qu'un club de Fédérale double au moins son budget pour espérer se maintenir en ProD2.

D'où ma question : est-ce qu'une Fédérale 1 avec 4 poules de 12 clubs (avec un aspect géographique) prépare financièrement et sportivement à la ProD2 ?

Ma réponse est NON.

Si on continue sur ce chemin, il y aura de fait une ligue professionnelle sans descente puisqu'aucun club n'arrivera à construire un projet suffisamment solide.

yesyes on y arrive doucement mais surement

Le gouffre F1 /  PRO D2 augmente de saison en saison.On peut louer le club de St Jean de Luz ( voir les derniers articles RF) pour sa prestation car si je comprend bien, il n'on pas un budget extraordinaire mais font des resultats.

Quel constat peut on faire ?? Ils sont excellents , superieur ou simplement le niveau F1 est il  plus bas ??

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#175

  • Delphinetalaron
  • Banni(e)
  • 12/09/2018
  • Msg : 256

Gadget5863 a écrit :
Barack a écrit :
PICARD-GIRARD a écrit :
  • Les critères d’accession ont été remaniés afin de repartir sur les fondamentaux de notre sport, c'est-à-dire le sportif en premier, le financier en deuxième et l’administratif en troisième.
  • A partir de cela, il est sorti une proposition commune qui est de repartir sur 4 poules de 12 équipes, à raison de 3 clubs par poule en y apportant l'aspect le plus géographique possible.

Je réagis aux deux points qui me paraissent fondamentaux :

Thierry Murie explique, à juste titre, qu'il y a un gouffre financier entre la Fédérale 1 et la ProdD2. En d'autres termes, il faudrait qu'un club de Fédérale double au moins son budget pour espérer se maintenir en ProD2.

D'où ma question : est-ce qu'une Fédérale 1 avec 4 poules de 12 clubs (avec un aspect géographique) prépare financièrement et sportivement à la ProD2 ?

Ma réponse est NON.

Si on continue sur ce chemin, il y aura de fait une ligue professionnelle sans descente puisqu'aucun club n'arrivera à construire un projet suffisamment solide.

yesyes on y arrive doucement mais surement

Le gouffre F1 /  PRO D2 augmente de saison en saison.On peut louer le club de St Jean de Luz ( voir les derniers articles RF) pour sa prestation car si je comprend bien, il n'on pas un budget extraordinaire mais font des resultats.

Quel constat peut on faire ?? Ils sont excellents , superieur ou simplement le niveau F1 est il  plus bas ??

SJLO 750 000 euros de budget à peu près, pas de pro cette année, mais c'est un club ainsi qu'une ville à part .

Pratiquement tous les joueurs ont un boulot, et à lire les feuilles de matchs, 95 % de basques. Pour les recrues , les joueurs coutent moins cher , (Il y en a qui touchent 500 euros par mois.  Pour un joueur à 1000 € a jean de luz  il faut compter 1500 à 2000 €  Macon ou marmande ou autre club de très petite ville ou village perdu .

L'ambition depuis peu est la qualif en jean prat si les joueurs sont ok, juste pour se mesurer à de belles équipes.

#176

  • Olivier
  • Administrateur
  • 25/10/2013
  • Msg : 1 188

Gadget5863 a écrit :

yesyes on y arrive doucement mais surement

Le gouffre F1 /  PRO D2 augmente de saison en saison.

Tu peux argumenter ? Parce que là, je ne comprends pas...

#177

  • OvalieOccitanie
  • Banni(e)
  • 28/12/2018
  • Msg : 291

Delphinetalaron a écrit :
waddle280285 a écrit :

?[#MagSport Radio Albigés ]?️

 

#Spécial #Fédérale1?#E3:

 

Thierry Murie Vice-Pdt Fédération Française de Rugby en charge du monde amateur, revient avec nous dans une ITW "Exclu Grand Format" sur les enjeux, les perspectives, la DNACG et ses attentes pour la #Fed1 ?

 

https://hearthis.at/2769062/

 

https://hearthis.at/radio.albiges/magsport-22-janvier-2019-vf/

radio chevaliers du fiel ?????   PTDR !!!!!!

Oui PTDR... comme toi j'ai bien rigolé, l'accent oui mais aussi après la remarque que t'a faite l'agent 00D7 ! Sinon rien de nouveau qu'on ne sache. La source d'inspiration s'épuise chez  les chevaliers du fiel si j'en crois quelques joueurs Albigeois avec lesquels je suis en contact. N'y aurait-il pas des règlements de comptes dans l'air dans ces ITW?

#178

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 2 295

Olivier a écrit :
Gadget5863 a écrit :

yesyes on y arrive doucement mais surement

Le gouffre F1 /  PRO D2 augmente de saison en saison.

Tu peux argumenter ? Parce que là, je ne comprends pas...

En toute humilité,

Pour moi, le niveau F1 stagne, il n'y a que 4,5 clubs qui sortent réélement du lot (et ce sans faire injure aux autres voir forum qui va monter).Valence,Rouen,Albi,Bourguoin ( si Ok juridiquement) 

Combien voudront monter en F1 si Blagnac, Dijon, Macon, Chambé qui bien que puni peut encore espérer ou St Jean de Luz sont qualifiable ???

Le monde PRO coute cher et il faut s'y préparer,jamais un club (avec le rugby moderne) n'est monté sans changer 10/12joueurs la première année en recrutant ce que les supporters appel du "lourd".

Le temps dont dispose un club de F1 montant pour créer son équipe en fin de chpt, est trop court.(calendrier) donc recherche de joueurs difficile, voir impossible ou, à l'étranger ( et la il y a a faire)

Aujourd'hui en F1 tu a  comme il y a 3 ans des matchs sans aucun intéret (60%) pour ces clubs qui veulent monter et complétement démoralisant pour les "petits" qui les rencontrent.Rien que les commentaires des forumeurs le disent, Ok ils ont joués un "gros" mais a part l'exception qui confirme la règle ils prennent cher.toi même tu parle de Golgoths de l'ex poule "élite".En F1 il faudra attendre les quarts pour voir des matchs avec des équipes au même niveau.

OK c'est facile dérrière le clavier, des solutions il n'y en a pas des tas, l'ancienne équipe s'y est cassé les dents, la nouvelle joue le consortium avec les présidents de clubs c'est trés bien mais cela apporte quoi ???

Tu sera surement d'accord avec moi pour dire que l'on ne trouve pas ,pardon, peu de clubs qui veulent passer en F1, pas de budget donc risques financiers énormes, donc souvent magouille etc etc...

Discuter avec les clubs, c'est trés bien mais quelque fois il faut faire du mal pour faire du bien.

Pour moi, aujourd'hui il faut réduire la F1 a 3 poules( 36 clubs), une avec "option monter à terme en PRO" ,je dit à terme cela ne veut pas dire, j'y suis, je joue le montée non, cela veut dire je met tout en place pour parvenir a cette objectif,respect du CDC ( ou alors on l'enléve), je joue le jeu car la FFR nous a à l'oeil,DNACG (finance encadrées), etc.., en plus elle peut nous y aider (la FFR)c'est pour moi l'un de ces rôles. et deux poules types Du Manoir.

Casser la pro D2 n'est pas une solution, ajouter des clubs, risque financier en plus, niveau qui baisse, prise de tête pour les promus qui ne pourront être au niveau,

Je sais cela va crier aux loups pourquoi c'est moi et pas lui qui descend etc ...

Franchement si  mon club  n'avait pas eu la chance qu'un autre club  refuse le partenariat de notre principal sponsord, nous, on serait encore en F2 ou F3.

Il faut arrêter de dire que la F1 c'est amateur, cela n'existe pas, plus, la F1 doit être l'antichambre du monde PRO, pour cela, il faut la préparer comme telle, tu sais aussi bien que moi que le monde PRO cela coute, donc aidons les clubs de la poule F1 Pro a exister.Si un club joue 2,3 ans dans une poule forte, fait du résultat,est médiatisé, il trouvera des joueurs et des partenaires plus facilement  et pas seulement des subventions.

Vous avez mis en place des choses  ( suivi financier) c'est trés bien mais, il faut pour cela que les clubs vertueux est les moyens de leurs ambitions et d'ailleurs leur ambition est ce la PRO D2.

Il faudra au moins 3 voir 4 ans avant d'avoir une F1 saine et 3 ou 4 ans pour avoir un promu qui tienne la route en PRO.

C'est malheureux mais c'est MON constat,je souhaite me tromper et j'espere que les promus de cette année se maintiendront.

Massy club que tout le monde loue pour sa formation va surement descendre pourtant si il y un club qui joue le jeu de la formation, Massy n'est pas loin d'être l'exemple et bien oui mais pas de budget, donc perte des joueurs, donc fini les PRO.(la aussi il y a faire pour le pillage des jeunes , je ne jette pas la pierre aux joueurs qui partent, les carrières sont courtes) mais il faut une forte compensation ($$$$) a ces clubs.Les JIFF's vont devenir une denrée rare et de ce fait chere trés chére.

Voila j'ai essayer de développer plus ou moins bien.

c'est ma vision, elle n'est pas rose mais surtout elle n'est pas noire.Il y a un chantier énorme et personne n'a la science infuse, mais il faudra bien un jour prendre le taureau par les cornes, former , encadrer,féliciter les méritants, continuer de punir les tricheurs mais surtout et la je suis en accord complet ave Th M, encadrer, soutenir, aider mais surtout convaincre.

Dernière modification par Gadget5863 (24/01/2019 00:31:14)

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#179

  • bgs31
  • Membre
  • 28/09/2012
  • Msg : 1 861

PICARD-GIRARD a écrit :
  • Thierry MURIE présente la réforme pour la saison prochaine, ainsi que le travail de réflexion en cours, en lien avec les Présidents de club de Fédérale 1.
  • Sur les 44 clubs convoqués en réunion, à cause des difficultés de transport, 32 ont pu être présents. Le projet a été validé par les 32 clubs, ce qui reflète un certain équilibre.
  • Les critères d’accession ont été remaniés afin de repartir sur les fondamentaux de notre sport, c'est-à-dire le sportif en premier, le financier en deuxième et l’administratif en troisième.
  • A partir de cela, il est sorti une proposition commune qui est de repartir sur 4 poules de 12 équipes, à raison de 3 clubs par poule en y apportant l'aspect le plus géographique possible.
  • Le principe des descentes est proposé tel quel : les 8 équipes classées aux deux dernières places de chaque poule sont rétrogradées en 2ème division fédérale. Le cahier des charges d’accession en PRO D2 est conservé. Ce sera une condition d'accession à la poule. C'est le minimum à avoir pour prétendre à la PRO D2.
  • Le projet de format est le suivant :
    • Le type de championnat sera premier lieu le championnat de France qui pourra être conservé sous le nom de Jean Prat, si on le souhaite. Les deux premiers de chaque poule seront qualifiés pour les ¼ de finale du championnat de France. Les demi-finales se joueront en aller-retour et la finale sur terrain neutre. La logique veut que les deux finalistes qui répondent au cahier des charges et au contrôle de la DNACG de la Ligue pour monter en PRO D2 monteront.
    • Au cas où il n'y aurait qu'un club qui réponde au cahier des charges des charges, il y aura une petite finale entre les deux demi-finalistes qui déterminera leur rang, c’est-à-dire le 3ème et le 4ème, serait repêché le troisième.
    • Si aucun des deux, à la finale, ne répondait au cahier des charges, on repêcherait les deux demi-finalistes.
    • Si, sur les 4 qui pourraient être élus, un seul répond au cahier des charges, il n'y aurait qu'une montée vers la PRO D2 et si aucun des 4 clubs ne le respecte, il n’y aurait pas de montée, pas de descente.
    • Ensuite, la deuxième partie, c'est-à-dire les clubs qui n'auront pas fini dans les deux premiers, c’est-à-dire les 10 autres clubs de chaque poule : c'est le souhait des clubs, il sera recréé le challenge Yves Du Manoir qui parle à toutes les parties prenantes, aux équipes, aux partenaires des clubs, aux dirigeants, etc.
    • Pour disputer le challenge Yves Du Manoir, les 16 équipes classées de la 3ème à la 6ème place de chaque poule sont qualifiées pour la phase finale du tournoi.
    • Le format de la phase finale est identique au Jean Prat d'aujourd'hui : 1/8e et ¼ en « aller-retour », ½ finales et finale sur terrain neutre, soit 28 matchs maximum sur la saison.
    • Le vainqueur de la finale remporte le trophée.

Voici ma suggestion faite dans le Topic 'Le favori pour la ProD2 pour 2018/2019' page1 msg#21

Dans un souci d'équité pour les 48 équipes, je suggère 2 challenges supplémentaires pour rendre haletante et plus attractive, la fin de la phase qualificative des équipes classées entre la 7ème et la 12ème place pour la saison 2019-2020.

Le challenge play-down entre la 9ème et la 12ème place. Les 8 perdants descendent en Fed2.

Les vainqueurs rencontreront les équipes classées entre la 7ème et la 8ème place dans le challenge 'XouY'.

Comme cela, les 48 équipes joueront 22 match de qualif et au moins 1 match de phase finale.

 

#180

  • waddle280285
  • Membre
  • 27/11/2018
  • Msg : 188

OvalieOccitanie a écrit :
Delphinetalaron a écrit :
waddle280285 a écrit :

?[#MagSport Radio Albigés ]?️

 

#Spécial #Fédérale1?#E3:

 

Thierry Murie Vice-Pdt Fédération Française de Rugby en charge du monde amateur, revient avec nous dans une ITW "Exclu Grand Format" sur les enjeux, les perspectives, la DNACG et ses attentes pour la #Fed1 ?

 

https://hearthis.at/2769062/

 

https://hearthis.at/radio.albiges/magsport-22-janvier-2019-vf/

radio chevaliers du fiel ?????   PTDR !!!!!!

Oui PTDR... comme toi j'ai bien rigolé, l'accent oui mais aussi après la remarque que t'a faite l'agent 00D7 ! Sinon rien de nouveau qu'on ne sache. La source d'inspiration s'épuise chez  les chevaliers du fiel si j'en crois quelques joueurs Albigeois avec lesquels je suis en contact. N'y aurait-il pas des règlements de comptes dans l'air dans ces ITW?

 

Heu ovalie occitanie, (enfin le troll) , dis moi ou est, il fait mention d'Albi dans l'interview (Ah si une minute sur le match face à Nafarroa)? Elle est généraliste l'itw sur l'ensemble de la fédérale 1 et le Vice Pdt de la FFR mentionne pas Albi....  quant à tes pseudos contacts avec les joueurs laisse moi me gausser !

Donc je ne vois pas où il y a un règlement de comptes dans cette ITW? 

Le but de la presse n'est pas de régler des comptes (A la différence de toi avec ma personne 8 post sur le forum depuis ton inscription très récente,  8 post pour me dénigrer) mais d'informer!

Je pense qu'en interviewant le vice Pdt de la FFR sur le fed1: on a rempli notre mission de donner la bonne info et le cap des instances, pour que tous les amoureux (et pas qu'à Albi, car le rugby ne tourne pas qu'au tour de la cité épiscopale) puissent avoir un vrai élément d'analyse. 

 

A bon entendeur Salut!

En éspérant que tu commences à parler Rugby un de ces 4, car il me semblerai,t que cela soit le but de ce forum....

PS: Il est bizzare qu'une personne portant "l'occitanie" comme pseudo soit amusée par l'accent du Sud Ouest! Enfin cela n'est qu'un détail dans ton flot d'abjections permanentes visant ma personne. . 

 

Signé "Waddle280285" alias Loïc Colombié (Car moi j'ai les c... d'assumer mes propos)

 

Dernière modification par waddle280285 (24/01/2019 14:26:12)

#181

  • Olivier
  • Administrateur
  • 25/10/2013
  • Msg : 1 188

Gadget5863 a écrit :
Olivier a écrit :
Gadget5863 a écrit :

yesyes on y arrive doucement mais surement

Le gouffre F1 /  PRO D2 augmente de saison en saison.

Tu peux argumenter ? Parce que là, je ne comprends pas...

En toute humilité,

Pour moi, le niveau F1 stagne, il n'y a que 4,5 clubs qui sortent réélement du lot (et ce sans faire injure aux autres voir forum qui va monter).Valence,Rouen,Albi,Bourguoin ( si Ok juridiquement) 

Combien voudront monter en F1 si Blagnac, Dijon, Macon, Chambé qui bien que puni peut encore espérer ou St Jean de Luz sont qualifiable ???

Le monde PRO coute cher et il faut s'y préparer,jamais un club (avec le rugby moderne) n'est monté sans changer 10/12joueurs la première année en recrutant ce que les supporters appel du "lourd".

Le temps dont dispose un club de F1 montant pour créer son équipe en fin de chpt, est trop court.(calendrier) donc recherche de joueurs difficile, voir impossible ou, à l'étranger ( et la il y a a faire)

Aujourd'hui en F1 tu a  comme il y a 3 ans des matchs sans aucun intéret (60%) pour ces clubs qui veulent monter et complétement démoralisant pour les "petits" qui les rencontrent.Rien que les commentaires des forumeurs le disent, Ok ils ont joués un "gros" mais a part l'exception qui confirme la règle ils prennent cher.toi même tu parle de Golgoths de l'ex poule "élite".En F1 il faudra attendre les quarts pour voir des matchs avec des équipes au même niveau.

OK c'est facile dérrière le clavier, des solutions il n'y en a pas des tas, l'ancienne équipe s'y est cassé les dents, la nouvelle joue le consortium avec les présidents de clubs c'est trés bien mais cela apporte quoi ???

Tu sera surement d'accord avec moi pour dire que l'on ne trouve pas ,pardon, peu de clubs qui veulent passer en F1, pas de budget donc risques financiers énormes, donc souvent magouille etc etc...

Discuter avec les clubs, c'est trés bien mais quelque fois il faut faire du mal pour faire du bien.

Pour moi, aujourd'hui il faut réduire la F1 a 3 poules( 36 clubs), une avec "option monter à terme en PRO" ,je dit à terme cela ne veut pas dire, j'y suis, je joue le montée non, cela veut dire je met tout en place pour parvenir a cette objectif,respect du CDC ( ou alors on l'enléve), je joue le jeu car la FFR nous a à l'oeil,DNACG (finance encadrées), etc.., en plus elle peut nous y aider (la FFR)c'est pour moi l'un de ces rôles. et deux poules types Du Manoir.

Casser la pro D2 n'est pas une solution, ajouter des clubs, risque financier en plus, niveau qui baisse, prise de tête pour les promus qui ne pourront être au niveau,

Je sais cela va crier aux loups pourquoi c'est moi et pas lui qui descend etc ...

Franchement si  mon club  n'avait pas eu la chance qu'un autre club  refuse le partenariat de notre principal sponsord, nous, on serait encore en F2 ou F3.

Il faut arrêter de dire que la F1 c'est amateur, cela n'existe pas, plus, la F1 doit être l'antichambre du monde PRO, pour cela, il faut la préparer comme telle, tu sais aussi bien que moi que le monde PRO cela coute, donc aidons les clubs de la poule F1 Pro a exister.Si un club joue 2,3 ans dans une poule forte, fait du résultat,est médiatisé, il trouvera des joueurs et des partenaires plus facilement  et pas seulement des subventions.

Vous avez mis en place des choses  ( suivi financier) c'est trés bien mais, il faut pour cela que les clubs vertueux est les moyens de leurs ambitions et d'ailleurs leur ambition est ce la PRO D2.

Il faudra au moins 3 voir 4 ans avant d'avoir une F1 saine et 3 ou 4 ans pour avoir un promu qui tienne la route en PRO.

C'est malheureux mais c'est MON constat,je souhaite me tromper et j'espere que les promus de cette année se maintiendront.

Massy club que tout le monde loue pour sa formation va surement descendre pourtant si il y un club qui joue le jeu de la formation, Massy n'est pas loin d'être l'exemple et bien oui mais pas de budget, donc perte des joueurs, donc fini les PRO.(la aussi il y a faire pour le pillage des jeunes , je ne jette pas la pierre aux joueurs qui partent, les carrières sont courtes) mais il faut une forte compensation ($$$$) a ces clubs.Les JIFF's vont devenir une denrée rare et de ce fait chere trés chére.

Voila j'ai essayer de développer plus ou moins bien.

c'est ma vision, elle n'est pas rose mais surtout elle n'est pas noire.Il y a un chantier énorme et personne n'a la science infuse, mais il faudra bien un jour prendre le taureau par les cornes, former , encadrer,féliciter les méritants, continuer de punir les tricheurs mais surtout et la je suis en accord complet ave Th M, encadrer, soutenir, aider mais surtout convaincre.

En 15 ans de RF, je peux te dire qu'il y a toujours eu 4/5 clubs qui se détachaient à chaque saison, donc rien de nouveau. En revanche, j'ai l'impression que justement les promus s'adaptent beaucoup mieux aujourd'hui à la pro D2 qu'avant. Certains diront que c'est grâce à la poule d'accession, moi je dis simplement que c'est parce que l'on connait les promus bien avant (2/3 semaines par rapport à avant). Et là ça change tout, car tu peux recruter et quand on sait que les staffs changent à plus de 50%, ce n'est pas rien.

D'autre part, il y a une étape intermédiaire pour mieux préparer les clubs avec un cahier des charges amélioré pour cibler les clubs ambitieux. 

Je pense que les améliorations sont là.

#182

  • jcm87
  • Membre
  • 20/03/2005
  • Msg : 768

Dans ce débat de l'articulation ProD2/F1, la présentation est souvent faite dans le sens ascendant, c'est à dire de la F1 vers la D2, et l'on disserte beaucoup sur la pérennité des promus à l'échelon supérieur. En revanche, je trouve que l'on met moins l'accent sur le sens descendant, c'est à dire le devenir des rétrogradés de D2 en F1.

Or, dans ce sens, le bilan nest guère reluisant. A ma connaissance, Massy, Aix et Bourg ont réussi à gérer une descente, se maintenir dans le haut de la F1, et parvenir à remonter. Mais les autres ...

Auch a disparu, et se reconstruit en F3 sous une nouvelle entité, Bourgoin a failli disparaître et il a fallu de nouveaux dirigeants pour remonter la pente, idem à Tarbes, Narbonne a liquidé sa SASP, Dax est loin des gros budgets de la F1, Albi est un peu mieux mais fait le pari d'une remontée rapide sinon ce sera compliqué ... Et si l'on remonte plus loin Limoges et Gaillac sont en F2, et Blagnac surmonte seulement son unique année en D2.

Tout cela pour dire que je me demande si la ProD2 va si bien que cela. Certes, c'est une division homogène, mais je persiste à penser que certains clubs de la seconde moitié du tableau (pas tous, heureusement) survivent du fait des droits TV, et ne sont pas bien solides, et pas à l'abri de grosses déconvenues en cas de descente ...

#183

  • fortenpomme
  • Membre
  • 14/06/2015
  • Msg : 362

Ce que je vais dire, je le dis sans vouloir vous vexer Olivier, mais vous vous bercez d'illusions ... depuis deux saisons, les promus se maintiennent en grande partie grâce aux bienfaits de la poule élite. Cette poule prépare bien mieux à la Pro-D2 que toutes les autres formules de la Fed 1.

1)- même s'il des équipes étaient au dessus des autres, tous les matchs étaient difficiles et disputés car chaque équipe avait en face d'elle un équivalent (ou approchant) en terme d'effectif (effectifs pro quasi-exclusivement) et de structure. Alors effectivement, les budgets étaient différents mais les écarts bien moindres que ce que l'on peut voir cette année => les promus ont donc connu une saison où tous les week-ends les matchs doivent être disputés sans possibilités de Turn-Over ce qui leur permet de mieux gérer les périodes dures et les blessures à l'échellon supérieur.

2)- le premier à tous le temps nécessaire pour se préparer puisqu'il sait qu'il monte fin avril ou début mai. A votre avis, Massy aurait aussi bien réussi la saison dernière s'il n'avait pas su au mois d'avril que le club serait en Pro-D2 ? Savoir aussi tôt qu'on jouera à l'échellon supérieur implique un meilleur recrutement (en théorie) car pas fait dans l'urgence et une bien meilleure préparation d'avant saison donc moins de risque de blessure et meilleure adaptation des recrues. Bourg-en-Bresse réalise un très bel exploit d'être là où ils sont quand on sait qu'au moment où ils battaient Rouen en finale (fin Mai), Nevers et Aix commençait leur préparation => un mois de préparation en moins ...

Tous ça pour dire que la fédérale 1 aujourd'hui n'a aucun sens ;  d'un côté elle prépare très mal à l'échellon supérieur, et de l'autre met des joueurs en danger car on oppose des amateurs qui s'entraine trois fois par semaine à des professionnels qui en sont à trois entrainements par jours .... La solution devrait être une troisième division professionnelle ou qui prépare au professionnalisme. La moitié des équipes (et je suis gentil) en position de se qualifier et donc de monter ne veulent même pas monter, quand aux autres, les deux tiers n'ont pas ou plus les moyens de le faire...

#184

  • Olivier
  • Administrateur
  • 25/10/2013
  • Msg : 1 188

Je pense que c'est faux. Les clubs se maintiennent uniquement parce que la saison se terminait plus tôt. Les squads et staffs sont changés dans leur grande majorité dans le cas d'une accession donc cet argument ne tient pas la route.

Pour monter en pro D2 il ne faut pas être prêt sportivement, il faut être prêt administrativement et gagner les demi-finales.

#185

  • TheBarge
  • Membre
  • 27/02/2014
  • Msg : 2 615

jcm87 a écrit :

Dans ce débat de l'articulation ProD2/F1, la présentation est souvent faite dans le sens ascendant, c'est à dire de la F1 vers la D2, et l'on disserte beaucoup sur la pérennité des promus à l'échelon supérieur. En revanche, je trouve que l'on met moins l'accent sur le sens descendant, c'est à dire le devenir des rétrogradés de D2 en F1.

Or, dans ce sens, le bilan nest guère reluisant. A ma connaissance, Massy, Aix et Bourg ont réussi à gérer une descente, se maintenir dans le haut de la F1, et parvenir à remonter. Mais les autres ...

Auch a disparu, et se reconstruit en F3 sous une nouvelle entité, Bourgoin a failli disparaître et il a fallu de nouveaux dirigeants pour remonter la pente, idem à Tarbes, Narbonne a liquidé sa SASP, Dax est loin des gros budgets de la F1, Albi est un peu mieux mais fait le pari d'une remontée rapide sinon ce sera compliqué ... Et si l'on remonte plus loin Limoges et Gaillac sont en F2, et Blagnac surmonte seulement son unique année en D2.

Tout cela pour dire que je me demande si la ProD2 va si bien que cela. Certes, c'est une division homogène, mais je persiste à penser que certains clubs de la seconde moitié du tableau (pas tous, heureusement) survivent du fait des droits TV, et ne sont pas bien solides, et pas à l'abri de grosses déconvenues en cas de descente ...

Tu ne crois pas si bien dire...

Je partage à 100%.

#186

  • Barack
  • Banni(e)
  • 22/04/2015
  • Msg : 2 605

Olivier a écrit :

Je pense que c'est faux. Les clubs se maintiennent uniquement parce que la saison se terminait plus tôt. Les squads et staffs sont changés dans leur grande majorité dans le cas d'une accession donc cet argument ne tient pas la route.

Pour monter en pro D2 il ne faut pas être prêt sportivement, il faut être prêt administrativement et gagner les demi-finales.

C'est exactement le contraire. Pour se maintenir, les clubs ont fait confiance au staff et au squad. Seul Nevers a largement renouvelé son effectif. 

Aucun club n'est prêt administrativement. Il faut recruter de nombreuses personnes : RH, communication, logistique, commerciaux....

#187

  • Didier7
  • Membre
  • 29/08/2017
  • Msg : 83

OvalieOccitanie a écrit :
Delphinetalaron a écrit :
waddle280285 a écrit :

?[#MagSport Radio Albigés ]?️

 

#Spécial #Fédérale1?#E3:

 

Thierry Murie Vice-Pdt Fédération Française de Rugby en charge du monde amateur, revient avec nous dans une ITW "Exclu Grand Format" sur les enjeux, les perspectives, la DNACG et ses attentes pour la #Fed1 ?

 

https://hearthis.at/2769062/

 

https://hearthis.at/radio.albiges/magsport-22-janvier-2019-vf/

radio chevaliers du fiel ?????   PTDR !!!!!!

Oui PTDR... comme toi j'ai bien rigolé, l'accent oui mais aussi après la remarque que t'a faite l'agent 00D7 ! Sinon rien de nouveau qu'on ne sache. La source d'inspiration s'épuise chez  les chevaliers du fiel si j'en crois quelques joueurs Albigeois avec lesquels je suis en contact. N'y aurait-il pas des règlements de comptes dans l'air dans ces ITW?

Comme te le dit tranquillement Waddle, arrêtes d'essayer de polémiquer et parle Rugby si tu peux un jour, laisse faire le travail d'information comme bon lui semble, d'ailleurs je pense que ce coup-ci c'est reconnu dans sur ce site en prime !!!

Si tu y vois des règlements de compte, retourne dans ton nombril excusivement Albigeois.

 Quand à me traiter Agent 00D7, tu ne sais pas à quel point cela me fait plaisir.....

#188

  • Olivier
  • Administrateur
  • 25/10/2013
  • Msg : 1 188

Barack a écrit :
Olivier a écrit :

Je pense que c'est faux. Les clubs se maintiennent uniquement parce que la saison se terminait plus tôt. Les squads et staffs sont changés dans leur grande majorité dans le cas d'une accession donc cet argument ne tient pas la route.

Pour monter en pro D2 il ne faut pas être prêt sportivement, il faut être prêt administrativement et gagner les demi-finales.

C'est exactement le contraire. Pour se maintenir, les clubs ont fait confiance au staff et au squad. Seul Nevers a largement renouvelé son effectif. 

Aucun club n'est prêt administrativement. Il faut recruter de nombreuses personnes : RH, communication, logistique, commerciaux....

Il y a des fois je me demande quand même... J'ai l'habitude de causer avec les présidents de clubs et heureusement ça ne correspond pas à ce que tu dis pour la deuxième partie. Etre prêt, veut dire anticiper... Pour l'histoire du renouvellement du staff, malheureusement, on a étudié des statistiques sur plusieurs années, mais bon, comme à chaque fois il faut que tu affirmes le contraire, on va encore rigoler...

#189

  • PICARD-GIRARD
  • Membre
  • 20/07/2013
  • Msg : 22 807

''Pour l'histoire du renouvellement du staff, malheureusement, on a étudié des statistiques sur plusieurs années, mais bon, comme à chaque fois il faut que tu affirmes le contraire, on va encore rigoler...'''

............tu te  raccroches aux branches..........comme svt !!! cheeky Tout le monde ou presque parlait des 3-4  dernières saisons ,au cours desquelles une  formule de sélection était en place pr accéder au prod2..................et il m'étonnerait fort que les chgts de staff des promus soient enregistrés ds les stats'............. laugh

"Jouer contre l'Ecosse et contre l'Italie en match de préparation à la CDM est pour nous une belle opportunité d'évaluer notre capacité à rivaliser avec deux grandes nations du rugby, a indiqué Brunel, cité dans le communiqué de la FFR. Septembre 2018......défense de rire !

#190

  • Olivier
  • Administrateur
  • 25/10/2013
  • Msg : 1 188

Ce qui est fait et c'est la base de travail, c'est d'extraire les données des clubs d'une année sur l'autre et de comparer les mouvements, donc oui on peut comparer d'une année sur l'autre. Tout est dans Oval-e.

Et pour finir avec ça, il faut arrêter de croire qu'une équipe qui joue la montée en pro D2 a le niveau pro D2, non elle a le niveau Fédérale 1...

#191

  • Barack
  • Banni(e)
  • 22/04/2015
  • Msg : 2 605

Olivier a écrit :
Barack a écrit :
Olivier a écrit :

Je pense que c'est faux. Les clubs se maintiennent uniquement parce que la saison se terminait plus tôt. Les squads et staffs sont changés dans leur grande majorité dans le cas d'une accession donc cet argument ne tient pas la route.

Pour monter en pro D2 il ne faut pas être prêt sportivement, il faut être prêt administrativement et gagner les demi-finales.

C'est exactement le contraire. Pour se maintenir, les clubs ont fait confiance au staff et au squad. Seul Nevers a largement renouvelé son effectif. 

Aucun club n'est prêt administrativement. Il faut recruter de nombreuses personnes : RH, communication, logistique, commerciaux....

Il y a des fois je me demande quand même... J'ai l'habitude de causer avec les présidents de clubs et heureusement ça ne correspond pas à ce que tu dis pour la deuxième partie. Etre prêt, veut dire anticiper... Pour l'histoire du renouvellement du staff, malheureusement, on a étudié des statistiques sur plusieurs années, mais bon, comme à chaque fois il faut que tu affirmes le contraire, on va encore rigoler...

Tu me parles de statistiques, je te réponds par des faits.

J'affirme que les clubs de Vannes, de Soyaux-Angoulême, de Massy, de Bourg en Bresse et d'Aix en Provence, sont montés de la Fédérale 1 à la ProD2 en conservant l'ossature de leur effectif et de leur staff.

Nevers a conservé son staff et a renouvellé une bonne partie de son effectif.

J'invite les supporters des clubs à confirmer ou à mon contedire. On sera qui dit la vérité ! J'en rigole par avance.

#192

  • Delphinetalaron
  • Banni(e)
  • 12/09/2018
  • Msg : 256

Olivier a écrit :

Je pense que c'est faux. Les clubs se maintiennent uniquement parce que la saison se terminait plus tôt. Les squads et staffs sont changés dans leur grande majorité dans le cas d'une accession donc cet argument ne tient pas la route.

Pour monter en pro D2 il ne faut pas être prêt sportivement, il faut être prêt administrativement et gagner les demi-finales.

gagner les demi-finales ?????? Pas forcément  !!!!!!  ERREUR !!!!

#193

  • Barack
  • Banni(e)
  • 22/04/2015
  • Msg : 2 605

Olivier a écrit :

Ce qui est fait et c'est la base de travail, c'est d'extraire les données des clubs d'une année sur l'autre et de comparer les mouvements, donc oui on peut comparer d'une année sur l'autre. Tout est dans Oval-e.

Et pour finir avec ça, il faut arrêter de croire qu'une équipe qui joue la montée en pro D2 a le niveau pro D2, non elle a le niveau Fédérale 1...

Comme tu aimes les statistiques (moi aussi), voici un petit cadeau.

Effectif de Vannes, 1ère année en ProD2 (44 joueurs) :

- 27 joueurs jouaient à Vannes en Fédérale 1

- 5 recrues issues de la Fédérale 1

- 2 issus des espoirs

- 12 joueurs venaient d'une division professionnelle. Sur ces 12 joueurs, 6 sont désormais en Fédérale 1.

 

#194

  • Olivier
  • Administrateur
  • 25/10/2013
  • Msg : 1 188

Je me doutais que tu allais me parler que d’un seul club. On va avoir ensuite PG sur Bourg.

Mais le monde ne tourne pas autour de vos clubs.

#195

  • Barack
  • Banni(e)
  • 22/04/2015
  • Msg : 2 605

Olivier a écrit :

Je me doutais que tu allais me parler que d’un seul club. On va avoir ensuite PG sur Bourg.

Mais le monde ne tourne pas autour de vos clubs.

La discussion tourne autour de la préparation à la ProD2. Tu remarqueras qu'ils ne sont pas très nombreux à monter (2 sur 48). Par ailleurs, j'ai également cité les 5 autres clubs qui sont montés les 3 dernières années.

Si vous voulez avoir des réponses sur la meilleure préparation possible pour monter et se maintenir en ProD2, vous feriez mieux d'interroger les dirigeants et staff de ces clubs.

Ton argumentaire ne tient pas la route. Il est basé sur des fausses véritées, issues probablement des dirigeants de clubs qui veulent que rien ne bouge, que la Fédérale 1 reste à 48 clubs. Ce qui est une abération sportive. Je reconnais qu'électoralement, c'est intéressant.

#196

  • Bernard
  • Méchant modérateur
  • 10/06/2004
  • Msg : 6 166

Que la LNR crée sa pro D3 et le problème sera règlé.......................................au moins provisoirement. laugh

#197

  • réglisse
  • Membre
  • 19/01/2009
  • Msg : 1 587

je pense que qq part on se trompe de débat

sportivement la poule élite était très intéressante pour les équipes concernées et moins pour les "petits" qui sont qd mm contents de recevoir des "gros"

on parle de la fed 1 comme d'une division qui devrait servir à préparer les clubs au monde pro, alors que c'est une division comme une autre qui n'a pour seul but de définir qui sera champion de france et qui descendra

malheureusement pour elle, la fed 1 est la passerelle vers le monde pro, ce qui donne le sentiment qu'elle devrait servir de tremplin vers la pro d2 mais c'est dur de monter à l'échelon supérieur et de s'y maintenir, en prod2 comme ailleurs, pourquoi cette division spécifiquement devrait être adaptée pour 2 clubs qui montent

les clubs qui sont prêts et structurés pour le niveau pro y restent, nevers, vannes, soyaux, les clubs qui sont pas prêts descendent (massy ...)

si Romans monte par exemple, je leur donne peu de chances de se maintenir parce que ça me semble trop tôt, mm si sur la dynamique d'une montée, on sait jamais

#198

  • Olivier
  • Administrateur
  • 25/10/2013
  • Msg : 1 188

Barack a écrit :
Olivier a écrit :

Je me doutais que tu allais me parler que d’un seul club. On va avoir ensuite PG sur Bourg.

Mais le monde ne tourne pas autour de vos clubs.

La discussion tourne autour de la préparation à la ProD2. Tu remarqueras qu'ils ne sont pas très nombreux à monter (2 sur 48). Par ailleurs, j'ai également cité les 5 autres clubs qui sont montés les 3 dernières années.

Si vous voulez avoir des réponses sur la meilleure préparation possible pour monter et se maintenir en ProD2, vous feriez mieux d'interroger les dirigeants et staff de ces clubs.

Ton argumentaire ne tient pas la route. Il est basé sur des fausses véritées, issues probablement des dirigeants de clubs qui veulent que rien ne bouge, que la Fédérale 1 reste à 48 clubs. Ce qui est une abération sportive. Je reconnais qu'électoralement, c'est intéressant.

J’attends toujours l’argument qui dit que réduire la taille d’une division va réduire l’écart avec la division supérieure. Cela a été fait et à l’arrivée, on a eu plus de clubs qui ont explosé en p’ein vole que de clubs qui ont perdurés.

Mais non, vous voulez recommencer les mêmes conneries. Le seul truc qui fait le lien, c’est que les promus soient connus plus tôt, c’est pas le niveaude la division, les clubs ayant un vrai projet y arrivent.

#199

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 2 295

Bernard a écrit :

Que la LNR crée sa pro D3 et le problème sera règlé.......................................au moins provisoirement. laugh

Non car ce n'est pas en jetant la pierre dans le jardin du voisin que la pierre a disparue.

Il y a vraiment un problème pas nouveau je l'admet mais, on ne peut pas garder des oeillères indéfiniement.Il y a un "trou" entre les descendant PRO D2 et les montants PRO D2, il faut envisager de prendre des mesures drastiques et ne plus faire plaisir a 48 présidents qui veulent rester en F1 mais qui ne veulent rien d'autre, ce n'est pas comme cela que l'on va aider l'EDF, ni les joueurs, car si tu n'avance plus, tu risque de reculer ou au minimum de stagner.

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#200

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 2 295

réglisse a écrit :

je pense que qq part on se trompe de débat

sportivement la poule élite était très intéressante pour les équipes concernées et moins pour les "petits" qui sont qd mm contents de recevoir des "gros"

on parle de la fed 1 comme d'une division qui devrait servir à préparer les clubs au monde pro, alors que c'est une division comme une autre qui n'a pour seul but de définir qui sera champion de france et qui descendra

malheureusement pour elle, la fed 1 est la passerelle vers le monde pro, ce qui donne le sentiment qu'elle devrait servir de tremplin vers la pro d2 mais c'est dur de monter à l'échelon supérieur et de s'y maintenir, en prod2 comme ailleurs, pourquoi cette division spécifiquement devrait être adaptée pour 2 clubs qui montent

les clubs qui sont prêts et structurés pour le niveau pro y restent, nevers, vannes, soyaux, les clubs qui sont pas prêts descendent (massy ...)

si Romans monte par exemple, je leur donne peu de chances de se maintenir parce que ça me semble trop tôt, mm si sur la dynamique d'une montée, on sait jamais

Pour moi la F1 c'est l'antichambre du monde PRO et donc de L'EDf sinon , il n'y a plus d'engouement, on fait jouer des trentenaires, quarantenaires, on sort un voir deux joueurs et basta.Tous les jeunes se raccrochent a une idole de haut niveau, si tu enléve cela, tu enléve tout le rêve.C'est que tous ne font pas cela pour devenir PRO ou internationaux mais, cela reste quand même pour une bonne partie un rêve.

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach