Fédérale 3

Fédérale 3 poule 16 2021-2022

#29

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 594

FCM 12 - ESL 6

Ton moulin, ton moulin va trop fort…

Ca faisait des années que je n’avais pas revu le Stade du FeuCeuMeu comme on dit en Allier. Force est de constater que celui ci contrairement à certains ne prend aucune ride.

Après avoir salué quelques vieilles gloires locales et vu les espoirs Léogartiens venir à bout de la courageuse équipe verte et blanche, je prenais place dans la tribune écharpe et bonnet bien vissés sur la tête.

Il faut bien dire à ceux qui en doutaient encore que l’hiver arrive au galop. 

Mais grâce à l’entame réussie de mes Orangers je me réchauffais vite la voix et le corps. Seul hic, l’absence de concrétisation au planchot. La suite fut malheureusement moins rejouissante puisque mes protégés du jour ressemblaient plus à ceux que j’avais vu à La Châtre que ces valeureux soldats vainqueurs de Montluçon sur notre terrain fétiche au dessus du barrage Ligérien qui fait le symbole de notre petite bourgade.

Entre nous je souhaitais fort au fond de moi pour les habitants en aval que notre mur de béton sur le fleuve royal s’ébranle moins que nos Tangos.

En effet après le premier quart d’heure j’ai commencé à voir les Orangers rouler et subir sur chaque charge Moulinoise. 

Opération bowling les amis après la boule 8 partie des 22 qui renverse 2 quilles oranges, la boule 14 fait voldinguer tout le centre du terrain jusqu’à finir à 2m de l’en-but…

J’ai de nouveau très froid d’autant plus que l’artilleur local convertit plutôt de belle manière les fautes au point de mener 12 à 3. Une dernière action avant la mi-temps me redonnera un petit coup de chaud les Orangers accélérent et se passent le ballon mais une faute à 25m en face des poteaux privera mes protégés d’une meilleure issue. 

Cette action juste avant la pause me redonne du baume au coeur ca va le faire finalement. 12 à 6 c’était plutôt pas mal. Je me lève en quête de mon demi traditionnel pendant que notre artilleur se prépare à capitaliser. Mais les cris de joie des spectateurs Auvergnats me font comprendre qu’on en restera sur ce score de 12 à 3. J’ai de nouveau très froid le demi dominical va aujourd’hui se transformer en vin chaud!!!

Le passage au stand aura malheureusement que peu d’effets puisque les blancs et verts passeront la majorité du temps dans notre camp. Les Léogartiens multipliant les erreurs dans leur moitié de terrain..

Petit coup de chaleur, où sur cette action on est à deux doigts de marquer l’essai. Malheureusement mes pieds gelés ou la fin du temps règlementaire m’empêchent de manifester ma joie.

Malgrè tout ce point de bonus obtenu sur le fil pèsera peut-être au moment du décompte final.

Finalement c’est ce café long avec ce supporter adverse que j’avais reconnu en arrivant qui m’aura le plus réchauffé. Vivement mes Orangers d’il y à deux semaines.

Pour le staff:" On savait à quoi s’attendre. Ils ont mérité de gagner Bravo à Moulins. Ils ont gagné beaucoup plus de duels. Nous avons été trop faibles et inefficaces en défense. Il faudra trouver des solutions rapidement pour préparer la réception du voisin Sancerrois la semaine prochaine. Si il fallait garder quelque chose ca serait notre mêlée et le point de bonus défensif."

Dimanche à Fresneau juste au dessus du Barrage l’ESL reçoit Sancerre.

A dimanche Fiers Orangers ?

#30

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 594

ESL 27 - Sancerre 5

Dans la gadoue, la gadoue…

Si à Moulins on avait eu les prémices de l’hiver. Hier à Fresneau c’était la Sibérie. Du froid , de la boue, de la pluie et pour assaisonner le tout du vent.

J’adore ce stade mais je me suis rarement gelé les miches de cette façon. Au point de regretter à un moment donné de ne pas être devenu fan de basket, hand ou autres sports de salle.

Pas de panique le vin chaud de Marcel et Minet en arrivant m’a vite reconverti à ma passion Orange!!

Pour une fois, je n’ai pas assisté au match dans ma tribune mais bien de l’autre côté , énervé et déçu de ne pas avoir pu voir évoluer les jeunes réservistes Léogartiens qui depuis le début de la saison nous régalent et survolent le championnat.

En effet, après Chateauroux c’est L’association Sancerre Aubigny sur Nère qui n´est venue qu’avec une seule équipe. Privant tous ces garçons pour une deuxième fois de jouer devant leurs proches et leurs familles. En voyant qu’ils étaient pourtant tous là en civils, pour encourager les gars de 15h malgré leur déception, je me suis repris car finalement cette situation est aussi très triste pour le club visiteur.

Les gars de 15h parlons en justement. Face au vent en première mi-temps, ils essayèrent tant bien que mal d’envoyer du jeu mais à chaque maladresse ou ballon tombé les Berrichons faisaient reculer mes Orangers de 50 mètres grâce au long jeu au pied de leur bon numéro 10.

Tant et si bien qu’à la pause seule une pénalité récompensait les courageux Léogartiens. Pour ma part, c’est un nouveau gobelet de vin chaud qui me permettait de récupérer des doigts qui étaient devenus depuis la 5 ème minute des misters freeze (petits bâtons glacés qui pour les mauvaises langues existaient déjà à mon adolescence). 

Sûrement réchauffés par le passage au stand et rassurés par le soutien d’éole, mes protégés poseront leur patte Orange sur la deuxième mi-temps ,enchaînant des actions tranchantes et gérant bien le jeu au pied. En occupant ainsi le camp des visiteurs, les Orangers auront fini par réussir à réchauffer nos voix et nos coeurs en inscrivant 3 beaux essais. 

De ma place, je sentais bien que le froid commencait à saisir quelques unes de nos gueules noires mais comment leur en vouloir!!

A 20 mn du terme, j’avais pour ma part de nouveau perdu mes doigts mais aussi mes pieds, alors eux de les savoir trempés, couverts de boue et toujours dans le combat, cela m’inspirait encore plus de respect.

C’est sur un dernier en avant privant les braves d’un point de bonus que l’arbitre renvoya tous les protagonistes aux douches chaudes… mais pas sans nous avoir gratifié avant du chant de la victoire qui même de l’autre côté du terrain est toujours un régal.

Pour le staff :"Après le match de Moulins on voulait retrouver ces valeurs de combat qu’on avait un peu zappé. Les conditions climatiques très difficiles ont facilité nos discours car aujourd´hui il n’y avait pas de place pour la faiblesse. Les joueurs des 2 équipes se sont bien envoyés mais aujourd’hui nous étions meilleurs. On peut regretter de ne pas avoir glané le bonus offensif et surtout que nos espoirs n’aient pas pu jouer avec le forfait de Sancerre Aubigny mais c’est comme ça."

Prochain et dernier match de la phase aller le 12 décembre à Cusset .

Fiers Orangers ?

Fédérale 3