Fédérale 3

Fédérale 3 poule 16 2021-2022

#43

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 637

ESL 32 Auxerre 21

Tic Tac Tic Tac…..

Je sais vous allez vous dire, le type nous a oublié. Il fait la grêve ou pour les plus coquins, il est comme les gars de la ville, les profs ou les agents SNCF. Et bien pas du tout ! Je vous explique un peu les coulisses. J’avais proposé, vu que je suis toutes ou presque toutes les rencontres de mes Orangers, tout comme notre super photographe, de faire un petit texte décalé pour résumer la rencontre du dimanche après-midi.

La demande validée par le staff et le Président, je me suis rapidement pris pour nos plus grands auteurs littéraires ou humoristes mais juste pour une journée par semaine, je vous rassure.

Cela étant dit, je fais ma bafouille puis je l’envoie pour validation et ajout des jolies images de Rugby&Photographie.

Mais, à vrai dire ce coup-ci, il m’est revenu et je peux comprendre car après avoir échangé avec le staff ils m’ont argumenté et du coup, je vais vous donner un peu les dessous de cet échange.

« Merci une fois de plus pour ton texte, mais voilà, c’est top de voir ton enthousiasme et la passion que tu voues à cette équipe mais nous voulons ajouter quelques bémoles à tes commentaires. Aujourd’hui, on préfèrerait prendre un peu plus la parole car nous sortons un peu frustrés de cette rencontre. La victoire est très belle mais on a senti les joueurs sur la retenue.

Il faut vraiment qu’ils comprennent à quel point ils peuvent être bons quand ils prennent le jeu à leur compte.

Dimanche, nous avons un peu trop regardé Auxerre et mis trop de temps à entrer dans la partie. Les garçons sont en train de se rendre compte qu’ils peuvent marquer l’histoire du club comme leurs glorieux aînés qui, il y a 27 ans, jouaient une accession en fédérale 2 sous les ordres du capitaine Gaëtan Fisher qui était d’ailleurs, ce dimanche, l’invité de l’équipe.»

Donc, vous l’avez compris le staff avait trouvé mon récit un peu trop dithyrambique par rapport à la réalité. Je ne peux pas leur en vouloir car quand je vois du Orange et du bleu je suis un peu comme un enfant devant un magasin de jouets. Les étoiles me viennent dans les yeux et le sourire aux lèvres. Mais là, j’ai vraiment senti à quel point les coachs étaient déçus pour tous les bénévoles, dirigeants et supporters car ils sont persuadés que les Orangers étaient loin du niveau qu’ils devraient avoir, probablement un peu rongés par le poids du passé. Alors, j’ai laissé de côté mon texte mais je sais qu’avec la présence de la Bandas Orangers, qu’avec toute l’école de rugby et tout le soutien des supporters Léogartiens derrière eux, nos guerriers vont aller décrocher le billet qualificatif pour les phases finales face à la solide équipe de Moulins.

Quant à moi, j’enfilerai mon plus joli polo Orange et surtout m’emparerai dès lundi de ma plus belle plume pour vous conter la rencontre avec peut-être une pointe de parti pris mais avec surtout l’envie de vous annoncer une bien jolie nouvelle.

Le compte à rebours est lancé Tic Tac … Tic Tac…

A Dimanche, Fiers Orangers. ?

#44

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 637

ESL 48 - Moulins 28

Tic Tac tic…

Incroyable, énorme, fou voilà un peu tous les superlatifs que l’on pouvait entendre à la fin de ce match qui restera longtemps dans les mémoires.

Lisez un peu : A la mi-temps nos Orangers rentrent aux vestiaires avec 28 points encaissés dont 4 essais…

Pourtant soutenu par un stade rempli d’Orange et de bleu et avec une Banda Oranger en pleine forme nos protégés se retrouvent vite sous pression et encaissent un essai à la 5ème minute.

Ce coup de poignard a le don de réveiller les Léogartiens qui appuient sur l’accélérateur et plantent 2 essais rapidement.

Ca y est ils sont lancés mes gaillards 17 à 7 à la 28 ème. Je suis confiant les chants montent dans les tribunes avec les encouragements mais apparemment trop hauts, bien trop hauts. Du moins très loin des oreilles des joueurs Oranges qui commencent à disparaître, à s’éteindre…. Plus rien, plus d’essence, plus de gaz. Des vagues vertes et blanches déferlent sur les Tangos et font exploser la frêle murette locale… 3 essais en 12 mn. Je suis sans voix , la tribune est abasourdie et ne se rassure pas quand sur la dernière action avant les citrons, notre Oranger lors de son saut dans l’en-but trouva le moyen de faire un en-avant. 11 points d’écart pour les Auvergnats !!!

Je ne vais pas vous conter les differents commentaires autour des buvettes car pas faim, pas soif, juste envie d’un doliprane et d’un mouchoir…

Ce n’est que la vue des petits qui gambadent au milieu de Fresneau avec leurs magnifiques tuniques Oranges qui me redonnent le sourire.. si ils se doutaient que leurs aînés étaient en train de passer à côté du rendez-vous.

Les petits s’alignent et chantent l’hymne. C’est génial comme on sent à quel point ils se sont appropriés cette chanson. Ils doivent se la transmettre de joueurs à joueurs ou bien peut être que les éducateurs donnent des cours le mercredi ou des photocopies à la rentrée.. Bref je suis là à me poser des questions bêtes mais en même temps cela m’évite surtout de penser que nous sommes en train de prendre une leçon par des Moulinois inspirés.

L’arbitre siffle le début du second acte mes protégés ont l’air mieux. Ils avancent un peu plus , se tapent dans les mains, s’encouragent et finissent par trouver une faille dans la défense Bourbonnaise.

La suite fût magique. Les lancements fluides, les courses chaloupées du 15 , les charges des avants redoutables.

C’était comme dans un rêve. Le jour à ne pas louper et au vu de l’assemblée du jour tout notre village était bien au rendez-vous.

La Banda ne s’arrête plus de jouer, les spectateurs restent debout , on crie, on chante , on saute…

Les Orangers enchaînent les essais. Les invités du jour commencent à plier et finiront KO après un dernier essai.

Nos protégés l’ont fait mes amis. Ils viennent d’inscrire un 31 à 0 au 4 ème de la poule et se qualifient pour les phases finales 27 ans après leurs aînés.

Pour le staff: «On ne renverse pas des montagnes comme cela en faisant trembler les murs comme vous dîtes. Les joueurs ont été plus agressifs , plus précis et ont montré beaucoup de cohésion. Ils sont comme cela depuis janvier. Toujours positifs et se soutiennent c’est une grande force et aujourd’hui c’est ce qui nous a sauvés face à cette belle équipe. Ca n’excuse surtout pas notre trou d’air. Ca ne passera pas toujours surtout dès ce dimanche chez le voisin Sancerrois.»

L’arbitre siffle la fin!!! Les tous petits sont sur les épaules des joueurs Léogartiens. Les un peu plus grands sont aussi à leurs côtés. La Banda Oranger balance le son et l’hymne Oranger résonne : "?j’ai voulu jouer à Saint Léger …pour honorer …le bleu l’oranger.."

Moi j’y étais et c’est bien pour cela que lorsque l’on est supporters on écourte nos repas du dimanche midi, ou on fait des centaines de kilomètres pour suivre ces Fiers Orangers ?

#45

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 637

Un post a été créé pour échanger concernant la poule. Je me demande s'il est pertinent? 

Interrogation ingénue.

#46

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 637

Sancerre 16 - ESL 34

Qualifié!!!

C’est fait mes amis. Nos protégés ont validé le ticket pour les 32 ème en allant s’imposer chez le voisin Berrichon.

Je me doutais bien que ce match allait être compliqué. Premièrement les 25 de la semaine dernière laissaient la place à un pauvre 4 degrés. Donc face au retour de l’hiver mon manteau , bonnet orange et écharpe bleue remplaçaient la casquette et mon polo. A mon arrivée je retrouvais avec plaisir quelques habitués du centre Fresneau et voyais déjà le grand drapeau des Orangers flottait au bord du stade des noirs et blancs me faisant vite constater que les supporters Léogartiens étaient une fois de plus au rendez-vous.

Le temps ayant sûrement découragé nombreux supporters locaux c’est dans une ambiance plutôt favorable à nos Léogartiens que je voyais débouler sur le pré nos guerriers sous le commandement de Pierrot.

Malheureusement tout comme dimanche dernier les Orangers n’arrivent pas à entrer dans la partie et offrent aux vignerons un essai dès la 2 ème minute puis une pénalité. Bref au quart d’heure de jeu il y avait 10 à 0 mais étonnamment je ne les sentais pas plus que ça inquiets ou troublés, sûrement commencent ils à s’habituer à ces départs ratés.

Alors Messieurs on vous adore mais si vous pouviez faire en sorte de nous éviter cet ascenceur émotionnel…et ces mi-temps où devant le vin chaud on doit supporter les quelques colibets de joyeux lurons forts sympathiques mais qui donnent au breuvage un goût un peu amer.

La suite, je rejoins la main-courante les Orangers se mettent en ordre de marche, déplacent le ballon, foncent dans les intervalles que laissent les Sancerrois pour inscrire 3 magnifiques essais.

L’arbitre siffle la fin après que nos protégés aient raté deux grosses occasions qui auraient permis de repartir du Cher avec un point de bonus.

Pour le staff: " Nous rentrons encore mal dans cette rencontre, mais on a surtout mis à mon goût un peu trop de temps pour trouver les clés qui permettaient de contrer cette équipe. On va continuer de travailler pour préparer au mieux la réception de Cusset ce dimanche ."

Quant à nous on a regardé une fois de plus nos Orangers se congratuler à la fin du match avec les supporters présents.

Et on vous dit à dimanche pour la dernière journée de la phase régulière où nos préférés essaieront de prendre leur revanche sur Cusset qui les avait battus au match aller et ce sera aussi pour tous les supporters l‘occasion de préparer les chants et drapeaux avant les 32 ème de nos deux équipes.

Go Fiers Orangers ?

#47

  • chouchou58
  • Membre
  • 03/11/2010
  • Msg : 1 637

ESL 92 - Cusset 24

Pleins les yeux…

Ce dimanche c’était le dernier match de la phase régulière et les Orangers avaient visiblement à coeur de finir en beauté tant ils s’appliquèrent d’entrée à déborder les Cussetois qui rappelons-le avaient remporté le match aller de 2 points…

Sous un grand soleil et sous le regard bien veillant des partenaires invités au repas ils enfilèrent les essais.

Souvent dans ces matchs trop déséquilibrés, la rencontre devient vite ininteressante au possible. Les adversaires cherchant à en prendre le moins possible quitte à faire des fautes ou de l’anti-jeux et les joueurs dominants cherchant à briller le plus possible oubliant l‘essence même de ce jeu.

Et bien là mes amis pas du tout par chance les Auvergnats étaient à Fresneau pour profiter le mieux possible de ce dernier match et fêter le départ de glorieux anciens et les Léogartiens étaient en phase préparation des 32 ème ou le sérieux et le collectif aura prédominé nous donnant droit à de merveilleux enchaînements et un geste que seul le rugby peut offrir.

Déjà à la fin du match des espoirs j’ai bien vu que quelque chose se tramait. En effet sur le banc arrivait Seb. Ce plus grand supporter de Saint Léger avait délaissé l’en-but où il prépare d’habitude le match de la A avec le staff pour venir enfiler un maillot. Ca y est il est sur le pré de ses rêves. Coup d’envoi Kenzo réceptionne passe à Lucas qui donne à Seb…il est là ballon en main les joueurs blancs arrivent. Petite hésitation, Seb donne à Malcolm qui lui ouvre la voie entre deux Cussétois et lui remet. Plus de doute dans sa tête c’est le moment il s’élance, un joueur blanc s’écroule juste derrière lui. Seb court le long de la touche, il reste 25m un autre défenseur le rate puis un dernier qui saute devant lui. L’en-but est là et il saute dedans aplatissant le plus bel essai qu’il m’ait été donné de voir à Fresneau. Les espoirs lui sautent dans les bras. Les partenaires du SCA Cusset l’applaudissent et le félicitent. Moment magique!!!

Mais quand c’est ton jour il ne faut pas le laisser passer pensa notre héros et alors que les Orangers venaient de marquer le dernier essai Seb s’avanca pour l’ultime transformation. Des applaudissements descendent des tribunes. Je me vois encore taper et taper dans mes mains tous mes voisins sont comme moi. A la fois pris par l’émotion et le spectacle. Les 2 équipes et l’arbitre applaudissent ensemble au rythme des pas d’élan de notre Wilko le ballon monte , le temps s’arrête et … génial, l’olive passe entre les perches. Le reste, que du bonheur, du respect et de la convivialité entre tous les acteurs de cette journée.

Pour le staff: " Il faut tout d’abord remercier Cusset pour l’état d’esprit dont ils ont fait preuve au delà de cette dernière transformation qui restera gravée dans la tête de notre petit guerrier. Maintenant il nous faut préparer au mieux ce 32éme contre Servian Boujan car ca ne sera pas du tout la même opposition. La tâche dans l’Hérault sera compliquée mais nous faisons partie de ceux qui ont la chance de pouvoir encore jouer quand beaucoup sont déjà en vacances donc feu… "

Mes amis vous avez la nouvelle. Les Orangers iront à Servian le 1er mai et les recevront le 8 pour pourquoi pas accéder au match d’accession à la Fédérale 2. Continuez à faire perdurer la magie les Fiers Orangers… ??

Fédérale 3